Revitalisation du Village

Discussion et actualités sur le Village et sa revitalisation

image

Une consultation publique est présentement en cours sur le futur du Village
Des travaux majeurs de réfection des infrastructures de Sainte-Catherine Est sont prévus à partir de 2024.

Liens :

2 Likes

Je me demande si on ne devrait partir un fil pour le Village spécifiquement, car il ne se résume pas à la rue Saint-Catherine

Une « feuille de route » pour l’avenir du Village


PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE
La rue Sainte-Catherine, dans le Village

Quel type de commerces veut-on dans le Village ? Comment peut-on y bonifier les espaces verts ? Quelle place donner aux piétons ou aux voitures ? Comment améliorer la cohabitation sociale entre visiteurs, résidants et itinérants ?

Publié à 6h00
Isabelle Ducas
LA PRESSE

Voilà quelques-unes des questions qui se retrouveront au cœur des discussions lors du Forum de travail pour le Village, qui commence mardi matin et se déroulera sur trois jours.

Le quartier est en pleine transition, et ceux qui y habitent, qui y travaillent et qui le visitent s’interrogent sur son avenir.

« Les réalités sont différentes entre un visiteur qui vient profiter de l’offre commerciale et un résidant qui voudrait peut-être un autre type de commerces », fait remarquer Robert Beaudry, conseiller municipal pour le district de Saint-Jacques, dans l’arrondissement de Ville-Marie.

« On doit se demander comment on peut répondre aux besoins de la population, qui veut un milieu de vie dynamique et sain, mais en restant une destination pour le tourisme international. »

Travaux à venir

Le moment est particulièrement bien choisi pour se poser ces questions, puisque des travaux d’aqueduc et d’égouts se préparent pour 2024 dans la rue Sainte-Catherine Est. Les participants au forum discuteront de l’allure que devrait avoir l’artère principale du Village après ce chantier.

Le Village n’est pas un quartier comme les autres, souligne Robert Beaudry.

C’est un quartier inclusif LGBTQ+ où l’on retrouve des commerces identitaires, qui sont des institutions dans le secteur, et ces identités doivent continuer à exister et à être mises en valeur.

Robert Beaudry, conseiller municipal

Au cours de l’été, la première phase du forum a permis aux résidants, aux commerçants et aux visiteurs qui fréquentent le quartier gai de donner leur avis sur l’avenir du secteur. Les idées et recommandations émises durant l’été par le public serviront de tremplin aux discussions des trois prochains jours.

La programmation du forum sera centrée sur les six thématiques ciblées au début de la démarche, soit le sentiment de sécurité, le vivre ensemble, l’identité, la culture, l’espace public et la vitalité socioéconomique.

L’objectif, à l’issue de cet exercice, est de faire émerger une « feuille de route » pour diriger la suite des actions à entreprendre, explique M. Beaudry.

9 Likes

Reportage au Téléjournal 18h

Communiqué de la Ville

Communiqué de la Ville

Le Forum de travail pour le Village débute en force: Poursuite de la démarche participative pour l’avenir du quartier

20 septembre 2022

Montréal, le 20 septembre 2022 - La mairesse de la Ville de Montréal et de l’arrondissement de Ville-Marie, madame Valérie Plante, a officiellement lancé la deuxième phase du Forum du Village, soit le Forum de travail, accompagnée de monsieur Robert Beaudry, conseiller de la Ville pour le district de Saint-Jacques et responsable de l’urbanisme, de la participation citoyenne et de la démocratie. Après huit semaines de consultation publique sur rue, en ligne et en porte-à-porte pour recueillir les aspirations et les besoins de la communauté et des parties prenantes du Village, l’arrondissement de Ville-Marie et ses partenaires poursuivent le travail du 20 au 22 septembre. Ces trois jours de discussion et de réflexion seront dédiés à l’idéation de solutions porteuses identifiées par les organismes, les citoyennes et citoyens, ainsi que les partenaires institutionnels, publics et privés du secteur.

Le déploiement d’importants travaux au cœur des réflexions

Devant la nécessité d’entreprendre des travaux d’aqueduc et d’égouts sur la rue Sainte-Catherine Est prochainement, l’Arrondissement et ses partenaires, profitent de l’occasion pour explorer en quoi le réaménagement des espaces et de la rue pourrait mieux répondre aux besoins de toutes celles et tous ceux qui les fréquentent. Le Village est à un carrefour historique où il se définit dans son identité et où la Ville a l’opportunité de préparer le futur.

« Le Village est l’un des plus importants quartiers inclusifs en Amérique du Nord et il est prioritaire de soutenir sa transformation et son dynamisme. Le Forum de travail que nous lançons aujourd’hui nous permettra de planifier le futur réaménagement de la rue Sainte-Catherine Est en concertation directe avec le milieu. Nous sommes fiers de solliciter les forces vives du Village dans cette réflexion qui concerne l’avenir du Village, un quartier central à l’identité de Montréal », a déclaré la mairesse de la Ville de Montréal et de l’arrondissement de Ville-Marie, madame Valérie Plante.

Le Forum de travail : trois jours dédiés à penser l’avenir du Village

Rassemblant des participantes et participants de tous les horizons, dont les deux partenaires de la démarche et acteurs incontournables du milieu, la Corporation de développement communautaire (CDC) Centre-Sud et la Société de développement commercial (SDC) du Village, cet événement offre un programme varié afin de générer des idées de projets ainsi que des pistes de solutions pour penser le futur du Village.

La programmation sera centrée sur les six thématiques identifiées au début de la démarche, soit le sentiment de sécurité, le vivre ensemble, l’identité, la culture, l’espace public et la vitalité socioéconomique. Ces dernières seront abordées de front par des expertes et experts ainsi que des acteurs et actrices du secteur.

Au terme des deux phases, l’objectif est de faire émerger une feuille de route collective qui va engager l’ensemble des acteurs ayant participé à la démarche.

Consultez la programmation.

Retour sur le Forum sur rue : une panoplie d’idées pour alimenter la réflexion

Avec plus de 1 400 répondantes et répondants provenant des différentes communautés du Village, la première phase de la démarche participative a connu un franc succès. Rappelons que celle-ci avait pour objectif de rejoindre un maximum de personnes de tous les horizons et de recueillir leur opinion ainsi que leurs idées par le biais de la plateforme Réalisons Montréal et d’un sondage effectué en porte-à-porte dans les rues du quartier. Deux conteneurs ont également été aménagés sur la rue Sainte-Catherine Est et animés par une brigade composée d’une dizaine d’agentes et d’agents, qui ont accueilli, sondé et informé des centaines de personnes de passage sur la rue piétonne.

« Ces dernières années, nous avons multiplié les initiatives et les projets pour embellir, renforcer et soutenir le Village. Nous assistons à un véritable momentum de tous les acteurs, incluant la Ville et l’Arrondissement, et c’est ce que nous voulons cultiver avec les forums de consultation et de travail. C’est ensemble que nous allons préparer l’avenir du Village, repenser son artère emblématique et miser sur des solutions structurantes aux défis qui touchent ce quartier qui nous est si cher », a ajouté M. Robert Beaudry, conseiller de la Ville pour le district de Saint-Jacques dans l’arrondissement de Ville-Marie.

Citations

« Je salue l’initiative du Forum du Village, qui est l’occasion de donner les moyens et l’élan nécessaires au développement du Village afin qu’il rayonne à sa juste valeur. Mon équipe et moi-même sommes fier-ère-s d’en être partenaires et continuerons à travailler en ce sens, car nous sommes convaincu-e-s que c’est ensemble que nous pourrons créer un Village accueillant, unique et vibrant où la vitalité économique va de pair avec la diversité, l’inclusivité et l’innovation. Un lieu à la hauteur des espérances des communautés que nous servons, un lieu pour toustes », a déclaré Gabrielle Rondy, directrice générale de la Société de développement commercial (SDC) du Village.

« La CDC Centre-Sud est très heureuse d’être partenaire de ce Forum qui se veut l’occasion d’aller plus loin et de mettre en place des projets porteurs pour bâtir ensemble le Village. À la suite des initiatives des acteurs communautaires et institutionnels afin de cerner toute la richesse et la complexité de ce lieu unique, mon équipe et moi-même sommes très enthousiastes à l’idée de passer à l’action et de mettre la main à la pâte afin de contribuer à penser l’avenir de ce quartier qui nous tient à cœur », a conclu François Bergeron, directeur générale de la Corporation de développement communautaire (CDC) Centre-Sud.

1 Like

Tout comme le Vieux Montréal, le quartier Chinois, le Red Light, le Quartier-Latin, la rue Ontario et la Main près de l’Hotel Dieu (Schwartz’s). Montréal affiche bien son côté quêteux a sa clientèle touristique. On a même concentré les lieux d’aide autours de Palais des Congrès.
Ils s’agit d’un réel problème. Valérie n’as que ses yeux sur le Plateau et Rosemont.

1 Like

C’est un problème à s’occuper, mais ça ne date absolument pas de l’administration actuelle. Les services d’aide se sont concentrés dans certains secteurs pour des raisons historiques de longues dates. Pas durant les 5 dernières années.

La Main est dans le Plateau d’ailleurs. Tout comme les ressources dans Milton Parc à la cohabitation peu facile. On n’a pas sortie des ressources du Plateau ces dernières années, au contraire. On construit des appartements pour des personnes en situation itinérance dans le Mile-End en ce moment.

Bref, tout ça pour dire qu’il faut des ressources pour s’occuper de l’itinérance, et cela est bien plus important que d’utiliser nos ressources à déménager les centres d’aide (ce qui d’ailleurs semble causer des drames). La conservation des maisons de chambre est une bonne chose, comme la création de ressources pour offrir un toit. Mais ça reste beaucoup plus large que la ville comme problématique, ça touche la santé mentale, le filet social, etc…

Et oui, on devrait plus s’y attarder.

10 Likes

La ville a le dos large en ce qui concerne l’itinérance, mais clairement le vrai pouvoir de changer les choses repose sur les autres paliers de gouvernement. Le fédéral devrait recommencer à financer la construction de logements sociaux, décriminaliser l’usage de drogues et augmenter les transferts en santé et services sociaux. Les provinces devraient quant à elles augmenter les budgets en santé publique et en services sociaux et fournir plus d’assistance sociale.

Juste avec ça on se débarasserait d’une bonne partie du problème de l’itinérance sans avoir à déplacer ces pauvres gens.

Oh… et aussi traiter les premières nations comme des êtres humains ce serait un très bon début.

5 Likes

La Ville a publié les résultats du sondage

Forum du Village : retour sur les faits saillants du sondage estival

Mis à jour le 23 septembre 2022
Temps de lecture : 2 min

Imaginé par Ville-Marie et ses partenaires, le Forum du Village est une démarche participative qui vise à repenser et bâtir l’avenir du secteur et de sa célèbre artère : la rue Sainte-Catherine Est.

Le Village au carrefour des possibles

Devant la nécessité d’entreprendre des travaux d’aqueducs et d’égouts sur la rue Sainte-Catherine Est prochainement, l’Arrondissement et ses partenaires en profitent pour repenser, avec la population, comment le réaménagement des espaces et de la rue pourrait mieux répondre aux besoins de toutes celles et tous ceux qui le fréquentent. À cet effet, une première phase s’est déroulée tout au long de l’été : le Forum sur rue.

Une panoplie d’idées pour alimenter la réflexion

Le Forum sur rue a permis de sonder dans la rue, en ligne et en porte-à-porte les communautés et les parties prenantes du Village. En effet, durant huit semaines, toute la population a été invitée à s’exprimer sur l’avenir du Village notamment par le biais d’un sondage et de deux conteneurs métamorphosés en galerie d’informations sur la rue Sainte-Catherine Est.

Les résultats et témoignages recueillis durant cette première phase du Forum du Village ont permis d’alimenter les discussions et les réflexions des participantes et participants du Forum du travail, deuxième phase de l’initiative, ayant eu lieu du 20 au 22 septembre 2022 .

Voici un résumé des données recueillies auprès d’un bassin de près de 1 000 répondant-e-s dans le cadre du sondage hébergé sur la plateforme de consultation Réalisons Montréal.

Les différents volets du sondage

Portrait sociodémographique

Je travaille dans le Village - 6 %

Je possède un commerce - 4 %

Je fréquente le Village - 31 %

Je visite le Village - 11 %

Je réside dans le quartier du Village - 47 %

Je suis un-e touriste - 1 %

  • Les répondant-e-s se sont majoritairement identifié-e-s de genre masculin.
  • La tranche d’âge 30 à 39 ans est la plus représentée (le tiers des répondants), suivie par la tranche des 40 à 59 ans. Les 21 à 29 ans et les répondant-e-s de 60 ans ou plus représentent respectivement 16 % et 14,5 % des participants au sondage.
  • Parmi les résident-e-s ayant répondu au sondage sur Réalisons Montréal, la majorité y réside depuis moins de 5 ans (39 %), ou entre 6 et 15 ans (38 %).
  • Environ 19 % des répondants y vivent depuis une période de 16 à 30 ans, alors que 4,5 % y sont installés depuis plus de 30 ans.

Le vivre ensemble

  • Une majorité de répondant-e-s indiquent que pour favoriser le vivre ensemble dans le Village, il faut d’abord améliorer la propreté des espaces publics et accroître la présence d’intervenants de première ligne sur le terrain.
  • Parmi les groupes particulièrement inquiets de la situation se trouvent les commerçants, et les personnes âgées entre 40 et 59 ans.
  • Les groupes ayant le moins mentionné la situation sont les travailleurs, les 21 à 29 ans, les personnes s’identifiant comme queer, trans, non-binaires et two-spirited, les bisexuels et les asexuels et pansexuels.

Le sentiment de sécurité

  • La moitié des répondant-e-s pensent que le Village est un endroit moyennement sécuritaire, et la majorité évitent certains endroits dans lesquels elles et ils ne se sentent pas en sécurité.
  • Parmi les différentes parties prenantes, les répondant-e-s considèrent en grande partie que :
    • la présence policière,
    • celle de la Brigade du Village,
    • le soutien du 911, et
    • les interventions de l’Équipe de concertation communautaire et de rapprochement (ECCR),

ont une influence positive sur leur sentiment de sécurité. Tandis que la présence des cadets et celle de la cavalerie n’ont aucune influence chez la plupart des répondant-e-s.

  • Chiffres-clés :
    • 11 % des répondant-e-s qualifient le Village de sécuritaire.
    • En moyenne, 70 % des répondant-e-s trouvent que la présence policière, celle de la Brigade du Village, le soutien du 911 et les interventions de l’Équipe de concertation communautaire et de rapprochement (ECCR) ont une influence positive sur leur sentiment de sécurité.

L’identité

  • Plus du quart des répondant-e-s souhaitent voir les valeurs d’inclusion et de rassemblement de la communauté être davantage mises de l’avant dans la définition identitaire du Village, notamment via des lieux de regroupement inclusifs.
  • Toutes et tous considèrent l’importance de ces lieux de rassemblement et d’inclusion comme étant une priorité.
  • Finalement, le côté festif et extravagant du quartier est l’une des facettes qui incite le plus les gens à se déplacer dans le Village. Cet aspect est prioritaire pour l’ensemble des répondant-e-s, à l’exception des résident-e-s.

La culture

  • Selon les répondant-e-s,
    • les festivals,
    • les prestations en plein air,
    • la vie nocturne et les cabarets,

représentent les trois dimensions les plus importantes quant à l’offre culturelle dans
le quartier.

  • La vie nocturne et les cabarets sont des éléments prioritaires pour les personnes qui travaillent, fréquentent ou visitent le Village.
  • Tandis que les festivals et les prestations en plein air sont particulièrement appréciés des personnes qui résident ou qui possèdent un commerce dans le Village.

La vitalité socioéconomique

  • Le développement de l’offre commerciale est une préoccupation relativement dominante chez les répondant-e-s, surtout chez les commerçant-e-s (34,3 %) et les résident-e-s (21,7 %).
  • Les répondant-e-s ont mentionné :
    • la mise en valeur du commerce local, indépendant et de proximité;
    • la diversité de l’offre commerciale du Village, ainsi que;
    • la dynamisation des espaces commerciaux vacants,

comme étant les trois meilleures façons de soutenir la vitalité socioéconomique du Village.

  • Les résident-e-s et les commerçant-e-s s’entendent pour dire que la diversification de l’offre commerciale est la meilleure façon de soutenir la vitalité du Village en prévision du réaménagement.

L’espace public

  • Le verdissement du quartier constitue définitivement une des grandes préoccupations de tous-tes les répondant-e-s (26,4 %).
  • En outre, une grande majorité des répondant-e-s, toutes catégories confondues, pensent que les trottoirs devraient être élargis. Alors que la grande majorité trouve également que l’espace dédié aux piéton-ne-s n’est pas suffisant lorsque la rue n’est pas piétonne. C’est particulièrement vrai pour les résident-e-s et les travailleurs-euses.
  • La plupart des répondant-e-s souhaitent l’ajout de mobilier urbain.
  • Les trois grandes priorités pour les répondants sont :
    • Le verdissement (26,4 %)
    • La piétonnisation permanente (16,8 %)
    • La bonification de l’offre commerciale de proximité (15,8 %)
    • À noter que la présence des terrasses et l’ajout de mobilier urbain vient compléter la sélection des répondant-e-s.
  • Chiffres-clés
  • 93,8 % des répondant-e-s affirment que les trottoirs devraient être élargis;
  • 73,6 % des répondant-e-s trouvent que la rue Sainte-Catherine Est manque de verdure;
  • 61,7 % des répondant-e-s estiment que l’espace dédié aux piétons n’est pas suffisant lorsque la rue Sainte-Catherine Est n’est pas piétonne.

L’arrondissement de Ville-Marie et ses partenaires, la Corporation de développement communautaire (CDC) Centre-Sud et la Société de développement commercial (SDC) du Village, tiennent à remercier toutes les personnes ayant pris le temps de s’exprimer sur les enjeux du Village afin de nous permettre de penser et concrétiser ensemble un avenir meilleur pour l’un des plus importants quartiers inclusifs en Amérique du Nord. Restez à l’affût de la suite par l’intermédiaire de la plateforme Réalisons Montréal!

6 Likes

J’ajouterais qu’il faut un élément signature permanent pour cette partie de Ste-Catherine, qui aurait le même impact positif et identitaire que les fameuses boules de Cormier.

4 Likes

Il faut assumer que rien ne sera aussi iconique que les boulés et tout simplement les ramener. Les boules disco de cette année, un flop total.

3 Likes