Projet Sainte-Catherine Est - Village (rue Berri à l'avenue De Lorimier)

Tiré du site Internet de la ville:

La Ville réaménagera la rue Sainte-Catherine Est, entre la rue Berri et l’avenue De Lorimier, pour redynamiser cette populaire artère, tout en tenant compte des enjeux sociaux et économiques du secteur.

Les nouveaux aménagements permettront entre autres :

  • d’améliorer la sécurité, le confort et de l’expérience des piétonnes et piétons en toutes saisons, particulièrement pour les personnes les plus vulnérables;
  • de créer un domaine public plus accueillant et plus inclusif pour l’ensemble des clientèles;
  • de consolider le rôle de la rue Sainte-Catherine Est en tant que destination commerciale, culturelle et identitaire du Village.

Échéancier:

Été 2023

  • Activités de concertation relatives aux scénarios d’aménagement

Mi-juillet à la mi-août 2023

  • Sondage en ligne

Automne 2023

  • Études de faisabilité relatives aux scénarios d’aménagement

Hiver 2024

  • Séance d’information publique
2 Likes

Est-ce que nous avons un fil au sujet du réaménagement de la rue Sainte-Catherine est dans le secteur du village? Il y a ceci qui a été publié sur le site de la Ville:

6 Likes

Je ne pense pas qu’on avait un sujet spécifiquement pour l’infrastructure, alors c’est maintenant chose faite. :slight_smile:

3 Likes

merci!

1 Like

Le sondage est en ligne! https://www.realisonsmtl.ca/saintecatherineest/news_feed/sondage-en-ligne

3 Likes

Même si les programmes sont aussi variés que les secteurs traversé, est-ce qu’on pourrait fusionner tous les sujets de “réaménagement de la rue Sainte-Catherine”?

je crois que ça pourrait être mélangeant considérant que la Phase 2 est en cours

Je crois que la section Village est un projet qui est en quelque sorte plus “indépendant” que les autres sections.

1 Like

Suis content qu’on a décidé de ‘pousser’ le Village jusqu’au pont.

La trame commerciale s’allonge de plus en plus vers l’est. Le Cabaret Berlin se trouve maintenait en face de l’Épicerie Métro. J’ai entendu que la SDC du Village souhaite inclure ces commerces, ce qui ajoutera plus de fonds dans leur coffre.

1 Like

Le service d’urbanisme a présenté l’avancement de ses réflexions à l’association des citoyens du Village tantôt. Il y a 3 options pour le réaménagement:

  1. Piétonnisée de mai à octobre, circulation adoucie entre octobre et mai entre Berri et Papineau. Réaménagement standard entre Papineau et de Lorimier.

  2. Piétonnisée en permanence entre Atateken et Alexandre de Sève ou Plessis, piétonnisation standard entre Berri et Atateken, et entre Alexandre de Sève/Plessis et Papineau (mai à octobre), réaménagement standard entre Papineau et de Lorimier.

  3. Piétonnisée en permanence entre Berri et Papineau, réaménagement standard entre Papineau et de Lorimier.

Voici l’échéancier.

13 Likes

La présence de l’option 3 me semble être un repoussoir pour favoriser l’acceptabilité de l’option 2.

4 Likes

En premier lieu, j’espère que la ville ira de l’avant avec l’option 2 ou 3, avec une préférence pour l’option 3. On a l’opportunité de possiblement créer une rue iconique pour Montréal. La rue et le quartier renaît lors de la piétonnisation.

En second lieu, est-ce qu’ils ont présenté autre chose ? Des images préliminaires ? Ça me semble très peu comme présentation après presque 1 an…

7 Likes

Il y avait aussi des photos d’inspiration, mais aucun rendu. Ça m’a aussi laissée sur ma faim. Il a été question de la consultation de l’année dernière, mais je me demande à quel point celle-ci aura un impact, considérant le désir de la ville à uniformiser cet axe.

2 Likes

Je suis content que loption des “placettes pietonnes dispersées” soit éliminée. Cetait une demi mesure qui aurait ete insatisfaisante et nuisible pour l’animation des segments situés entre ces noeuds.

Je suis très inquiet de voir que l’option 1 est toujours considérée. C’est ni plus ni moins le statut quo. C’est le manque d’ambition et de vision. Cette option ne devrait pas être encore “dans la course”.

4 Likes

Je suis surpris qu’on ‘hésite’ entre Plessis et Alexandre de Sève - il y a quand même le Sky à l’Est de Plessis qui est un des établissements les plus fréquentés (si ce n’est pas le plus fréquenté) du Village, et à la fermeture il y a toujours énormément de monde qui déborde sur la rue. Ça me semble évident que si on est pour piétonniser seulement une partie du Village à l’année, ce segment doit être inclus

2 Likes

J’ai du mal à comprendre pourquoi on aurait besoin de garder le segment Saint-Hubert / Atateken ouver à la circulation dans ce contexte. C’est 250 mètres qui n’offre rien de plus aux voitures, mais pour l’expérience piétonne, on perd l’occasion de marquer l’entrée du Village et de se connecter au pôle Berri.

Peu importe l’option retenue (je considère que l’option 1 n’est pas une option), je crois qu’il faut surtout une flexibilité. Sainte-Catherine dans le Quartier des spectacles est un bon exemple de flexibilité, mais on peut aller plus loin.

On le voit avec Sainte-Catherine dans le centre-ville, qui devait être piétonne l’été mais finalement ne l’est jamais parce qu’elle n’a pas été pensée comme une réelle rue flexible et coûterait trop cher à fermer.

Bref, pour moi les conditions sont:

  1. Pavé de façade à façade sans aucun dénivelé de plus de 13mm
  2. Bornes rétractables aux intersections pour fermeture facile
  3. Gestion des déchets repensée
6 Likes

La question sur les bollards rétractables a été posée, et selon le présentateur, ceux qui ont été installés sur McTavish posent de gros enjeux d’entretien avec le déneigement et les infiltration d’eau.

Je suis d’accord avec vous pour le segment Saint-Hubert Atateken, c’est un secteur qui a beaucoup besoin de revitalisation.

Pour ce que ça vaut, j’ai dit que je trouvais que les pavés en béton. ça vieillissait mal, mais je pense que c’est vers ça qu’ils s’enlignent!

Selon le présentateur, ce serait pour conserver l’accès à la rue Dalcourt.

Je me demande comment ceci va affecter les itinérants et les toxicomanes. Vont-ils naturellement migrer/se concentrer dans les sections piétonnisés?

C’est déjà le cas. La piétonnisation a l’avantage d’amener plus de visiteurs, et la proportion de la population itinérante paraît moins. Mais à l’automne, quand il n’y a plus autant de visiteurs, la proportion devient moins confortable et le sentiment d’insécurité augmente beaucoup. J’en viens à avoir hâte à ce que la circulation automobile recommence, ce qui réduit quelque peu le flânage.

Cet enjeu est ressorti très fortement à la rencontre de l’association. Il y a même quelqu’un qui a affirmé qu’il ne devrait pas y avoir d’aménagements urbains sur Sainte-Catherine tant que cette problématique existe. À mes yeux, c’est une vision défaitise et cynique qui ne ferait qu’empirer la situation.

Il faut se projeter dans l’avenir avec optimisme, la situation de sécurité et d’itinérance peut s’améliorer, et je crois que beaucoup d’initiatives de logements en cours vont pouvoir y contribuer. Alors je pense que c’est très bien qu’on considère une piétonisation à l’année. J’espère qu’il y aura aussi des installations d’art urbain intéressantes qui attireront les visiteurs à l’année longue. On ne peut pas s’empêcher de rêver à un Village plus beau parce qu’il y a des problèmes aujourd’hui.

4 Likes