TOD de la gare - Projet global

Projet TOD de 3 000 unités de maisons de ville et multifamiliales d’une superficie de 45 hectares, à proximité de la gare Candiac d’EXO et comportant notamment des bureaux d’affaires, une place centrale de 10 000 m2 et une densité de 67 logements / hectare.

Informations

Nom: TOD de la gaare
Emplacement: Secteurs boisés aux alentours de la Gare Candiac, entre la 15 et la 30 et au sud du boulevard de Sardaigne
Hauteur: maisons de ville : 2 à 3 étages, multifamiliales : 4 à 8 étages
Architecte:
Promoteur:
Début et fin de la construction: Démarrage des travaux de la phase 1 : 2019
Autres informations:
Toits blancs ou verts exigés pour tous les bâtiments
Parcs de quartier et un parc linéaire totaliseront 49 000m2

Sources des informations: ** [Ville de Candiac - TOD de la gare]**(Ville de Candiac - TOD de la gare)
Autres images:





TOD de la gare de Candiac - YouTube

1 Like

L’option d’une navette électrique dans l’aire TOD de Candiac sera étudiée

Le 4 mars 2021 à 14 h 12 min

Temps de lecture : 1 min

Par Vicky Girard

(Photo : Le Reflet - Audrey Leduc-Brodeur)

L’aire TOD de la gare de train de banlieue, en développement à Candiac, pourrait avoir sa navette 100% électrique, selon un projet de la Municipalité, contenant notamment du soutien financier et une étude de faisabilité pour évaluer cette option.

Les modalités et conditions doivent maintenant être établies, selon une résolution adoptée par les élus en séance du conseil, le 15 février.

Un Fonds financier existe pour soutenir les municipalités sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), peut-on lire dans la résolution visant notamment la signature d’une convention de financement. L’aménagement des aires TOD, soit des secteurs centrés sur le transport en commun, entre autres, est favorisé par ce fonds, souligne la Ville.

En novembre 2020, la CMM a approuvé le projet d’étude de Candiac parmi 10 autres ayant sollicité un soutien financier lors d’un appel de soumissions, en juillet. Un montant maximal de 100 000$ peut couvrir les dépenses admissibles pour leur réalisation, détaille la CMM dans un communiqué datant du 2 décembre 2020.

Rappelons que Candiac a accueilli le premier minibus sans chauffeur au Canada en 2019, dans le cadre d’un projet-pilote.

L’option d’une navette électrique dans l’aire TOD de Candiac sera étudiée - Le Reflet

1 Like

These stories are doing the rounds again? This TOD and the autonomous shuttle we’re both part of the conversation perhaps two years ago, and then discussion fizzled out. We haven’t heard about this project in well over a year.

Sur le site de la firme EPA Architecture, ces rendus mentionne un projet Complexe de la Gare Candiac.
On remarque au moins 3 bâtiments d’environ 10 étages. Je ne suis pas certain de savoir où sur le plan d’ensemble ils se situeraient. Une idée, @Fleurdelys ?

Peut-être ceux-ci?

À en juger par la configuration des rues sur la deuxième photo, je dirais plutôt ici, mais j’en suis pas certain.

Wouldn’t it be great then if exo spent a modest amount and emulated OTrain’s Trillium Line, with some station improvements and a small fleet of modern DMUs or BMMUs? Trillium even has retractable platform extenders that get out of the way when freights need to rumble through.

With just nine daily departures each way using full-length 700-series trains, and just nine stations over its 25 km length, exo4 Candiac still has similar ridership to the pre-REM Mascouche line. That could easily be doubled (and then some) with just a few improvements.

1 Like

La construction des maisons de ville avance, mais c’est pas très agréable s’y rendre en vélo. Vivement une piste multifonctionnelle.

Aussi, le quai de la Gare Candiac serait-il le plus court du réseau?

4 Likes

Pourquoi la disette de trottoirs? C’est contraire à l’idée de TOD non?

Lol

It sure does look like a car-centric development. TODwashing is a thing it seems.

1 Like

Il y avait un segment de la route en construction, une piste multifonctionnelle et un trottoir s’y trouvera peut-être.

2 Likes

Travaux dans le quartier TOD de la gare à Candiac

Le 10 mai 2021 à 9 h 35 min

Temps de lecture : 1 min

Par Vicky Girard

Travaux dans le quartier TOD de la gare à Candiac

Photo: Ville de Candiac

Des travaux de pavage ont lieu sur l’ensemble de l’avenue des Chênes dans le cadre du quartier du projet TOD de la gare à Candiac, jusqu’au 30 mai. L’aménagement des bordures et trottoirs ainsi que le pavage de béton causeront la fermeture de l’avenue entre le boulevard Jean-Leman et le chemin d’accès à la gare, indique la Ville.

Le chantier, annoncé en 2020, a pour but de finaliser le tronçon afin de donner l’accès direct à la gare de Candiac et au TOD de la gare d’ici la fin du mois de juin. Entre-temps, les accès aux résidences dans le secteur des S et à la gare seront maintenus à l’aide d’un détour prévu sur la rue de Syracuse. Une signalisation sera mise en place pour guider les automobilistes.

Les travaux pourraient être écourtés ou décalés selon la progression, les conditions météorologiques ou d’autres contraintes, note Candiac.

Les gens qui y demeurent ou qui vont y habiter ont de la tranquillité et des services à proximité

Ouin, c’est vrai que quelques commerces fortement orientés automobile situés à une bonne distance du quartier représentent de bons services de proximité.

VIDÉO - Candiac inaugure la première rue achevée de son quartier TOD de la gare

Il y a 6 heures

Modifié à 17 h 17 min le 06 juillet 2021

Par Vicky Girard

L’avenue des Chênes est officiellement terminée dans le quartier TOD de la gare. (Photo gracieuseté - Picaboo photographie)

Le maire de Candiac Normand Dyotte, des membres du conseil municipal ainsi que des partenaires du quartier TOD de la gare se sont réunis le 6 juillet afin d’inaugurer l’avenue des Chênes, première rue du secteur terminée.

À lire aussi: Plusieurs phases de travaux au quartier TOD de la gare à Candiac

Candiac bonifie son projet TOD de la gare

«C’est un moment important, car c’est un projet que nous avons en tête depuis 2011», affirme M. Dyotte en ajoutant qu’il est plaisant de finalement voir concrètement le quartier prendre forme.

Les travaux de l’avenue des Chênes, qui assure un accès direct à la gare de train de banlieue, consistaient en l’aménagement de surface incluant des trottoirs, des bordures de béton, d’une intersection surélevée en pavés unis et de l’application de base de pavage.
Une piste cyclable y sera également aménagée en 2022.

Ce nouveau développement immobilier représente un investissement de 1 milliard de dollars, dont près de 178 M$ ont déjà été investis par des partenaires.

De son côté, le directeur général de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) Massimo Lezzoni souligne qu’en 2011, un Plan métropolitain de développement et d’aménagement a été mis sur pied pour lequel sept projets étaient recherchés.

«Ce que le monde ne sait pas, c’est que peu ont levé la main, mais le maire de Candiac l’a fait sur la couronne sud. De ce moment à 2019, il a travaillé avec acharnement pour se rendre à la première pelletée de terre et aujourd’hui, ça se réalise. Pour nous, la Ville de Candiac est un modèle», partage-t-il.

M. Lezzoni précise que dans le débat qui divise les banlieues de la métropole, des projets comme ceux du quartier TOD de la gare démontrent que «c’est le même combat. On travaille sur la densité à échelle humaine».

L’avenue des Chênes est une première phase du développement. Une autre à venir se dirigera vers la gare, puis une vers le boulevard Sardaigne et l’autoroute 15, détaille M. Dyotte.

Développement durable

Le maire de Candiac soutient que ce développement résidentiel aux abords de la gare en est un de développement durable.

«On construit intelligemment. On sait qu’on est exigeants dans les normes et on est fiers de cela, car tout le monde en profite. Les citoyens d’aujourd’hui et du futur se souviendront de quelle façon nous avons planifié et construit notre Ville», exprime M. Dyotte.

Les lampadaires à éclairage DEL, le mur antibruit installé, le carrefour giratoire qui permet une circulation fluide et les bornes de recharge électrique sur la rue en sont quelques exemples.

D’ailleurs, le développement est un projet LEAD, qui vise l’autonomisation économique et sociale.

«La récupération d’eau, la réflexion de la lumière, l’électricité et la captation d’eau font notamment partie des éléments. Il y a une centaine de critères à respecter», précise M. Belisle, directeur de l’entreprise Kona, responsable de la construction résidentielle, ajoutant être fier que ce soit le premier du genre dans la région.

Unités résidentielles

Jacques Belisle précise que le projet nommé Kaïa comprend 198 unités à construire sur quatre ans, dont 120 sont déjà vendues. L’achat des maisons de ville se détaille entre 600 000$ et 750 000$.
«C’est un projet qui se vend très bien. C’est un quartier incroyable près du train, qui va conserver beaucoup d’arbres. Les gens qui y demeurent ou qui vont y habiter ont de la tranquillité et des services à proximité», estime-t-il.

2 Likes

Étant donné qu’il semble y avoir plusieurs promoteurs dans le secteur, je propose qu’on transfère ce fil dans la section urbanisme et que nous le renommions quelque chose comme “TOD de la gare - Projet global”.

Nous pourrions y discuter de l’aménagement et des autres projets du quartier, comme la navette autonome par exemple. Les différents projets auraient leur propre fil.

@Fleurdelys, qu’en penses-tu?


En passant, projet de Bertone sur un terrain tout juste à côté de la gare :

3 Likes

Ça ressemble au projet Jade Condos, non? On a pas de fil pour lui. Et ta proposition me semble bonne !


https://plan-a.ca/fr/blogue/plan-a-accroit-ses-activites-avec-un-projet-denvergure-a-candiac

1 Like