Pavillon Judith-Jasmin (UQAM) (rénovation) - 8 étages

Divers projets de rénovation du pavillon Judith Jasmin (J) de l’Université du Québec à Montréal, construit en 1979 au 405, rue Sainte-Catherine Est.


EN PLANIFICATION

Centre urbain de diffusion de la recherche et de la création

Emplacement: Entrée à l’angle des rues Berri et De Maisonneuve
Architecte:
Début et fin de la construction:

Autres informations:

  • Aménagement d’un espace de diffusion de la recherche et création, qui bénéficiera autant à la communauté universitaire qu’aux Montréalais amateurs de culture.
  • Alliant arts et sciences, le Centre mettra au point des interfaces et des technologies dans les domaines de la création artistique et des communications médiatiques, à partir desquelles des œuvres et des expérimentations seront conçues.

Sources des informations:


EN CONSTRUCTION

Façades et remplacement de fenêtres

Emplacement: Secteur du boulevard De Maisonneuve et de la rue Berri
Architecte:
Début et fin de la construction: 2021 (printemps) / 2022 (automne)

Autres informations:

  • Remplacement complet des parements de brique, renforcement des linteaux structuraux, remplacement de la fenestration et tous les travaux connexes, principalement sur la façade du boulevard De Maisonneuve, mais aussi en partie sur la rue Berri.

Sources des informations:

Entrée des rues Saint-Denis/Sainte-Catherine

Emplacement: Saint-Denis/Sainte-Catherine
Architecte:
Début et fin de la construction: 2021 (été) / 2022 (été)

Autres informations:

  • Le projet consiste à rénover un espace public et informel respectant les principes directeurs d’aménagement des espaces intérieurs développés pour la revitalisation du pavillon J.
  • La réhabilitation et le remplacement des plafonds
  • La mise en place d’une stratégie d’éclairage impliquant le remplacement de tous les appareils existants
  • La conservation et la réhabilitation des planchers en céramique d’origine
  • La réhabilitation d’une portion du mobilier existant et l’ajout de nouveau mobilier

Sources des informations:

École des médias et salle mécanique

Emplacement: Niveaux sous-sol, métro et rez-de-chaussée
Architecte:
Début et fin de la construction: 2021 (été) / 2022 (automne)

Autres informations:

  • Travaux de réaménagement et de rénovation en maintien d’actifs principalement aux niveaux sous-sol, métro et rez-de-chaussée.
  • Ce projet sera complété par le remplacement des unités de traitement de l’air, conduits et équipements, situés dans la salle mécanique au sous-sol, qui ont atteint leur fin de vie utile.
  • De nouveaux studios de cinéma seront aménagés. Les locaux spécialisés se résument comme suit : Un studio de cinéma / Un studio de son et sa régie / D’autres espaces complémentaires : local de fabrication et d’entreposage des décors; salle d’appui préproduction et de répétition; comptoir de prêt d’équipement de cinéma; salle de projection de cinéma et sa régie de projection

Sources des informations:

Entrées et issues

Emplacement: Portes touchées : J-M700; J-R635; J-R980; J-1795; J-1815; J-1850
Architecte:
Début et fin de la construction: 2022 (hiver) / 2022 (été)

Autres informations:

  • Rénovation d’entrées et issues, incluant notamment le remplacement des portes, cadres, murs-rideaux, vestibules, grilles gratte-pieds, ouvre-portes automatiques, finis intérieurs et équipements électromécaniques, ainsi que de la quincaillerie.

Sources des informations:


TERMINÉS

Clocher de l’ancienne église Saint-Jacques (2019)

Emplacement: Rue Saint-Denis
Architecte:
Début et fin de la construction: 2017 / 2019

Autres informations:

  • Aménagement d’un espace de diffusion de la recherche et création, qui bénéficiera autant à la communauté universitaire qu’aux Montréalais amateurs de culture.
  • Le clocher Saint-Jacques du pavillon Judith-Jasmin, classé monument historique, représente l’un des premiers exemples d’intégration réussie du patrimoine bâti à l’architecture moderne

Sources des informations:

2022-09-02


Vraiment bien la nouvelle brique!

À gauche = l’ancienne
À droite = la nouvelle

4 Likes

Le pavillon a presque l’air neuf

6 Likes

Bravo pour cette renovation. I still find it ugly though, meme quand c’est clean et neuf.

1 Like

Quel horreur ce pavillon de l’UQAM, heureusement qu’il y a a McGill et l’Université de Montréal, des bijoux d’architecture.

Ce sont des bâtiments fonctionnels, mais effectivement sans charme ni chaleur. De la pure architecture des années 70 qui nous ont donné des édifices sombres, lourds et sans véritable attrait, comme le Palais de Justice de Montréal (1971) et l’ITHQ en face du carré St-Louis (1976 et rénové en 2004). Ce dernier a d’ailleurs gagné le prix citron en architecture à son inauguration. Comparés avec la luminosité et la créativité des immeubles de l’ETS aujourd’hui, c’est le jour et la nuit.

Les premiers bâtiments de l’ETS sont également extrêmement laids. Ils sont construits comme des forteresses, comme Judith Jasmin. Ce pavillon suit vraiment les tendances en architecture et aménagement urbaine des années 70s et 80 s, le genre de ville dans une ville. Tout l’édifice est enfermé sûr lui même, en désaccord complètement avec la ville à l’extérieur. Ça me fait penser, à quoi ressemblait le quartier dans les années 70? était-il pauvre ou négligé ?

1 Like

Les bijoux que sont le Pavillon 3200 Jean-Brilant, le CEPSUM, le McIntyre, Burnside Hall, etc. :joy: toutes les universités montréalaises ont connu un rough patch architectural dans les 70. Concordia et l’UQAM sont plus récentes et ont la malchance d’avoir vue leur parc immobiliers se développer principalement à cette époque. Elles possèdent quand même de beaux bâtiments en particulier de style Art déco, néogothique, et postmoderne.

J’ai fait mon bac à l’UQAM dans les années 80. Le quartier était assez “vivant”, assez varié. La rue Ste Catherine, St-Denis dans ce coin là étaient courues, il y avait une bonne concentration de commerces, de restaurants, de bars. C’était pas encore gentrifié mettons. Il y avait de l’action. La Grande Bibliothèque n’existait pas, Ste Catherine était pas mal animée.

1 Like

Le Pavillon A de l’ÉTS était l’entrepôt de la Dow.
Il y a eu un rétrofit qu’on peut clairement voir dans la bibliothèque avec un plancher au milieu des fenêtres du côté de la rue Peel :wink:

1 Like

Ohh cela explique tant de choses. Quand je suis entré pour la première fois, j’ai été choqué par le manque de lumière naturelle. Un vrai bunker