Canoë - 6 à 10 étages

2 questions à ce propos. Pourquoi aller à l’OCPM ? et est-ce que le processus est habituellement long ?

2 Likes

Hey, je me demande depuis quelques temps : sur les images promotionnelles, on voit le projet s’étendre jusqu’au Marché Maisonneuve et occuper les terrains d’autres bâtiments industriels (tels que celui occupé par Quebec Linge), pas que le Pro Gym. Je me trompe? Quelqu’un sait si l’achat de ces autres terrains s’est concrétisé?

En jaune : Canoe
En vert : bâtiment acheté en 2020 par Développement Camirand, qui semble vouloir louer pour l’instant.
En bleu : le terrain a été acheté par Mondev. Aucune projet pour l’instant, mais gageons qu’ils regardent d’un oeil curieux ce qui se passe au nord.

6 Likes

je vois! merci de l’éclaircit! mais pourquoi alors Canoe se permet de dessiner sur leurs images promotionnelles des voies piétonnes qui s’étendent de leur terrain jusqu’au marché s’ils ne possèdent pas les terrains pour les réaliser? de la pure stipulation?

3 Likes

D’autres plans et images dans le document déposé par le promoteur à l’OCPM (daté du 16 mai)

15 Likes

Le journal Métro mentionne le lancement des consultations aujourd’hui:

4 Likes

Une vidéo de Canoë sur la chaîne YouTube de l’OCPM

2 Likes

Provencher Roy :
Notre proposition dans le cadre du concours architectural de l’îlot Bennett favorise le développement durable, la vie de quartier, les échanges, le transport actif et l’agriculture urbaine.

Depuis la rue, une série d’emmarchements monumentaux nous invitent à circuler au sein de l’îlot. Un parcours urbain et architectural se déroule alors, entre les divers espaces locatifs, publics, les services et les commerces.

Au cœur du programme se trouvent une déclinaison de bâtiments pavillonnaires et une coopérative d’habitation bordée d’une grande cour intérieure, comprenant 155 logements sociaux, 244 logements locatifs et 687 unités en copropriété. Des ouvertures sur les espaces verts et sur la rue ont été favorisés afin de réduire l’impact visuel des volumes plus élevés.

Par leur valeur signalétique et architecturale, les serres d’agriculture urbaine participent à l’identité du projet. Leurs façades de verre descendent jusqu’au rez-de-chaussée et marquent ainsi leur présence depuis la rue, tout en participant à la volumétrie générale des bâtiments.

4 Likes

Il s’agit de la proposition (non gagnante) de PR pour Canoë.

1 Like

Merci! Je n’aurais pas trouvé. Je ne connais pas très bien ce secteur.

C’est franchement pas évident avec les rendus partagés par P_R. Il faut aller sur leur site pour en voir d’autres et mieux situer le projet.

Les autres rendus sont dans l’entête du fil.

3 Likes

Un projet de 1000 logements approuvé dans Hochelaga

Le projet Canoë en images. Photo: Gracieuseté/Rachel Julien

Clément Bolano

25 novembre 2022 à 6h00 - Mis à jour 25 novembre 2022 à 7h43 3 minutes de lecture

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a rendu son rapport de consultation publique concernant la requalification du 4500, rue Hochelaga. L’OCPM recommande l’adoption du règlement permettant la construction de logements à l’endroit de l’ancien Pro Gym. Il souligne cependant «l’importance d’y apporter des modifications».

«La requalification du 4500, rue Hochelaga constitue une occasion privilégiée de mettre en œuvre des principes d’aménagement et de développement durable. Il est proposé de construire un milieu de vie marqué par la mixité sociale, la diversité des usages, une offre de logements variée et de qualité, une offre commerciale et culturelle diversifiée, un verdissement accru et un engagement en matière d’écoresponsabilité», indique l’Office dans un communiqué de presse.

Rappelons que le projet retenu, «Canoë», prévoyait un parc résidentiel de 928 logements répartis en 205 unités locatives, 583 unités privées et 140 unités à vocation coopérative.

La commission propose notamment «de réduire les hauteurs maximales, de les préciser en étages et en mètres, et d’inclure les retraits aux étages pour tous les bâtiments de ce secteur», et également «de préciser le nombre de logements à l’hectare et la superficie du terrain constructible autorisés».

La construction, en six phases, vise la réalisation d’un projet mixte comportant des bâtiments d’une hauteur variant d’un à dix étages. L’OCPM souhaite que ces modifications soient précisées.

Pour un projet immobilier vertueux

D’autres suggestions sont liées à l’environnement. Ainsi, l’OCPM recommande de «limiter le nombre de cases de stationnement pour les véhicules, déterminer le nombre de cases de stationnement pour les vélos, favoriser l’autopartage et l’installation de bornes électriques».

Elle encourage également l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve à «mettre en place une gestion écoresponsable et innovante des matières résiduelles domestiques produites par les usagers de mille nouveaux logements, commerces et services sur le site du 4500, rue Hochelaga». L’amélioration de l’ensoleillement des façades, qui était en partie compromis par la hauteur du bâtiment dans le projet initial, est aussi attendue.

Aussi, l’Office inviterait le promoteur Rachel Julien à expliciter la vision du projet final. Cela passerait entre autres par des illustrations sur le traitement architectural attendu.

Pour établir ces recommandations, l’OCPM a reçu près de 200 contributions. Il note que «le projet est généralement bien accueilli des personnes ayant participé à la consultation». Lors d’une consultation par voie écrite réalisée en 2021, 30 sur 37 répondants s’étaient pourtant opposés à ce projet.

Le Comité BAILS réclamait par ailleurs des projets de logement 100% social dans MHM. Une des 12 recommandations du rapport est justement pour l’Arrondissement «de poursuivre, de finaliser et d’intégrer au cadre réglementaire municipal la planification détaillée du secteur Bennett-Letourneux».

10 Likes

À lire rapidement le rapport de la consultation, les recommandations vont surtout dans le sens de s’assurer que la planification assure la réalisation du projet présenté, qui est assez consensuel.

4 Likes

Rapport de consultation publique sur la requalification du 4500, rue Hochelaga

Portail Constructo | 1 décembre 2022

Rapport de consultation publique sur la requalification du 4500, rue Hochelaga. Crédit : Office de consultation publique de Montréal

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a rendu public son rapport sur la requalification du 4500, rue Hochelaga.

Cette démarche découle d’une demande du conseil d’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve pour que le conseil municipal de la Ville de Montréal mandate l’OCPM afin qu’il consulte la population montréalaise sur le règlement qui autoriserait la démolition du bâtiment commercial et la construction d’un bâtiment à vocation mixte, développé par un promoteur privé.

12 recommandations

Le projet est généralement bien accueilli par les personnes ayant participé à la consultation. La commission recommande donc l’adoption du règlement permettant sa réalisation, mais souligne l’importance d’y apporter des modifications. Elle formule 12 recommandations et demande, entre autres, de préciser la modification des hauteurs et des retraits, particulièrement sur l’avenue Bennett.

Le projet

La construction, en six phases, vise la réalisation d’un projet mixte comportant des bâtiments d’une hauteur variant d’un à dix étages. On annonce la construction de 928 logements répartis en 205 unités locatives, 583 unités privées et 140 unités à vocation coopérative. Le plan prévoit aussi des usages mixtes et un effort de verdissement important.

Source : Office de consultation publique de Montréal

1 Like