350 Sherbrooke ouest - 24 étages

Bâtiment résidentiel de 245 logements. Hauteur 80 mètres avec un rez-de-chaussée commercial par Jesta, au coin des rues de Bleury et Sherbrooke.

Informations

Nom:
Emplacement: 2142-2146 rue De Bleury (lot 1 340 520) et 350-372 rue Sherbrooke Ouest (1 340 519)
Hauteur: 24 étages, 80 mètres
Architecte:
Promoteur: Jesta
Début et fin de la construction:
Dates importantes:

  • 2024-02-13 : Avis favorable du CCU

Autres informations:

  • édifice locatif
  • commerce au rez-de-chaussée
  • 245 logements
  • 5 étages souterrains

Sources des informations:

Autres images


Projet précédent d'hôtel de 270 chambres

Nom:
Emplacement: 2142 -2146, rue De Bleury et 350-372, rue Sherbrooke Ouest
Hauteur: 80 mètres
Architecte: ACDF
Promoteur: Jesta
Autres informations:

  • Projet d’hôtel de 270 chambres qui comprend l’intégration des façades des bâtiments aux 350-372, rue Sherbrooke Ouest. Le projet a été approuvé au CA d’octobre 2020.

Sources des informations:

5 Likes

C’est sur le site Web de Jesta (coming soon)
https://www.jesta.com/fr/portefeuille-immobilier/
« RUES BLEURY ET SHERBROOKE
Ce projet situé au cœur de Montréal allie les services d’un hôtel de congrès à l’architecture et au design d’avant-garde d’un hôtel haut de gamme à service complet présentant 270 chambres, une grande salle de bal, plusieurs salles de réunion, une piscine et un spa ainsi qu’un restaurant de qualité supérieure.»

2 Likes

Bravo,ca va faire du bien de voir cette edifice se materialiser.Surtout de faire disparaitre ce vieux stationnement en arriere,.

4 Likes

a ton des nouvelles concernant cette construction depuis fevrier il n’a rien de nouveau ,va ton vraiment construire a cette endroit,merci pour ceux qui ont des nouvelles.

1 Like

Dans le registre des lobbyistes :
image

3 Likes

En revisitant le site, on dirait que l’image floutée ne correspond pas à celle dans l’en-tête

image

1 Like

Cette image est plus vieille. Celle en tête de fil correspond au design approuvé par la Ville. :slight_smile:

2 Likes

Le bloc Président-Kennedy/Bleury/Sherbrooke/Durocher sera la parfaite définition du mot “clusterf*ck”.
Je n’en reviens tout simplement pas.

2 Likes

C’est pas du tout le même, effectivement, le groupe Jesta s’occupe présentement du Projet Gare Viger et le rendu de l’entête date de 4 ans tout de même ! Ce rendu-là, je l’avais publié sur MtlUrb justement en Mai dernier ! :wink:

Tiré de l’Instagram d’ACDF

3 Likes

C’est encore moins clair que la précédente esquisse…

Tout se joue encore et tant mieux…

Montréal a tendance a bonifier ses projets urbains plus qu’elle attend!

Des fois trop, comme la Ligne Bleue…

Je disgresse, je sais !

C’est une Image !

9 Likes

Le projet est réapparu hier dans le registre des lobbyistes:

350-372, rue Sherbrooke Ouest

On parle de logements locatifs, un rez-de-chaussée commercial et une hauteur de 80 mètres.

Ce n’est donc pas un hôtel comme le précédent rendu qu’on avait en entête. On ne sait pas si le projet a encore la même architecture.

3 Likes

50 000$ à 100 000$ de contreparties, ça me semble plus sérieux que les mandats précédents.

2 Likes

Me semble que c’est nouveau que First Capital et Quorum soient dans le projet aussi non?

C’est classé par lobbyiste! Ce sont des projets différents, de clients différents, pour le même lobbyiste.

AJOUT: si quelqu’un veut aussi consulter les ajouts récents du registre:
Inscriptions récentes (gouv.qc.ca)

1 Like

Projet qui revient sur le radar

Une demande de démolition pour l’ancien garage situé au 2142, rue De Bleury et une demande de démolition partielle pour les 4 maisons situées au 350, rue Sherbrooke ont été déposées afin de permettre la construction d’un volume en surhauteur de 24 étages et 5 niveaux en sous-sol (80 mètres). Une demande de dérogation mineure pour l’exemption de fournir une unité de chargement est requise.

Description du CCU (le texte est généré d’une capture d’écran, possibles fautes par cela):

La demande concerne l’immeuble situe a l’intersection des rue Sherbrooke et De Bleury. Les quatre maisons en rangées du côté sud de la rue Sherbrooke ont été construites dans les années 1870 faisant partie de la séquence de construction résidentielle. Au fil du temps, les maisons ont subi des transformations permettant d’accueillir des usages commerciaux au rez-de-chaussée alors qu’aujourd’hui, la totalité du site est vacante. Le garage construit dans les années 1930 a remplacé les batiments secondaires des maisons en bordure de la rue Sherbrooke. Implanté à environ 3 mètres des maisons, le garage est demeuré un espace de stationnement à travers les années. Aujourd’hui une ruelle d’environ 3 mètres sépare le garage des maisons.

La demande vise à autoriser la démolition partielle des bâtiments existants et la construction d’un bâtiment en surhauteur d’usage mixte comprenant 245 logements avec des locaux commerciaux en bordure de la rue Sherbrooke et De Bleury, 43 cases de stationnement réparties sur 5 niveaux souterrains ainsi que 194 casiers, 6 cases de vélo public et 86 supports à vélos pour résidents. Les locaux non commerciaux situés au niveau rez-de-chaussée dont la façade est adjacente à la rue De Bleury doivent faire l’objet d’une autorisation par usage conditionnel tel que le prévu l’article 136, 8° du Règlement d’urbanisme (01-282). De plus, l’absence d’unité de chargement est contraire aux prescriptions de l’article 582 du même règlement et doit faire l’objet d’une dérogation mineure.

Le projet comprend la démolition totale du garage étagé de la rue De Bleury, la démolition et la préservation des façades des maisons de la rue Sherbrooke et la construction d’une tour en surhauteur de 24 étages et 5 niveaux en sous-sol (80 mètres). Au moment du démantèlement, certains matériaux seront récupérés afin d’être réintégrés dans le projet.

Malgré la démolition complète du garage, un volume de taille similaire est proposé en remplacement. Celui-ci reprend la trame, les subdivisions et l’esprit général du bâtiment démoli. Un basilaire en pierre grise reprend le langage du basilaire d’origine, avec des détails plus contemporains. Le revêtement, pour sa part, est composé de panneaux de béton avec briques intégrées. Cela est expliqué par un désir de proposer une apparence plus soignée, tout en limitant la durée des travaux. Des motifs en panneresse, en boutisses et en quinconces permettent de retrouver une richesse sur la façade, comme c’était le cas sur la façade Art déco. Le couronnement se poursuit également en parapet, et permet d’éviter l’ajout de garde-corps pour la terrasse au toit qui y est installée.

En bordure de la rue Sherbrooke sont prévues la préservation et la réhabilitation des façades nord des quatre maisons et de la façade est de la maison de coin tout en conservant des vitrines et entrées commerciales, simplifiées et rationalisées, au niveau du rez-de-chaussée. La vitrine du 368, Sherbrooke Ouest propose un style contemporain afin de marquer cet accès menant au lobby de la tour.

Un aménagement paysager permet de retrouver une végétalisation des espaces libres et leur délimitation par une clôture basse lorsqu’ils sont en cour avant tel que fréquemment retrouvé dans cette unité de paysage. Ces cours avant permettront d’y installer du mobilier de terrasse, ce qui animer cette artere tout en conservant une separation avec le trottoir. Sur le toit des maisons anciennes se trouvera également un toit vert ainsi que des bacs de plantation, tout autour d’une piscine aménagée pour les résidents.

La construction en surhauteur vise à permettre la lisibilité des quatre volumes. La ruelle entre le garage est en partie conservee afin d’exprimer la facade arrière des maisons en rangée. Elle est bordee d’un côté par le mur de l’ancien garage, qui sera percé par des ouvertures permettant d’améliorer le sentiment de sécurité dans cette alcôve tout en l’animant, et de l’autre côté par la facade arrière des maisons en rangée qui sera reconstruire en recréant la trace de certaines ouvertures d’origine. La ruelle mène à un grand lobby, avec atrium de cinq niveaux de haut, permettant de bien lire la trace des maisons anciennes.

La forme caracteristique de la volumetrie de la surhauteur s’explique par l’exigence de degager la vue depuis la place des Festivals vers le Mont- Royal. Elle permet également de dégager entièrement la maison de coin, de creer une sequence d’implantation avec le voisin sur De Bleury, et limite les ombres portées par la tour. Un recul significatif est également proposé avec les façades sur Sherbrooke, permettant de conserver la lecture de cet alignement patrimonial. Une double hauteur est également proposée au niveau du toit des maisons en rangee afin de marquer la transition entre ces deux volumes, tout en s’assurant que la tour n’ait pas un effet d’écrasement sur le volume inferieur. Avec le retrait des maisons en rangee par rapport à la ligne de lot, la tour se retrouve donc en retrait de plus de 11m par rapport à la rue Sherbrooke.

AJOUT:

Une autre dérogation pour le même édifice:

Autoriser l’exercice d’un usage conditionnel « résidentiel situé au rez-de-chaussée » relativement à l’aménagement de locaux résidentiels sur une partie du rez-de-chaussée du bâtiment projeté au 350, rue Sherbrooke Ouest, conformément à la procédure des usages conditionnels du Règlement d’urbanisme de l’arrondissement de Ville-Marie (Résidences Sherbrooke)

Aussi, l’avis favorable:

Par conséquent, à l’unanimité, le comité consultatif d’urbanisme émet un AVIS FAVORABLE à l’égard de cette demande à la condition suivante :
● Fournir les dessins techniques de l’étaiement temporaire des façades, signés et scellés par un ingénieur spécialiste en la matière.
● Fournir les plans d’exécution de la restauration des façades conformes au plan deconservation de la firme Contexture, datés de novembre 2023 et représentatifs des documents de présentation réalisés par ACDF.
● Éviter de modifier les dimensions des lucarnes de la seconde maison; la lucarne
centrale devrait rester plus grande que les lucarnes de part et d’autre, tel quec’était le cas à l’origine.
● Réduire l’opacité du verre teinté proposé.
● Interdire la présence de condenseur visible à partir de la voie publique;
● Au moment de l’émission du permis de transformation, déposer une lettre de garantiebancaire en vertu de l’article 28 du Règlement sur la démolition d’immeubles (CA-24-215), afin d’assurer l’exécution du programme de réutilisation du sol dégagé ainsi qu’une seconde garantie pour la conservation et la restauration des façades des quatre maisons en pierre en bordure de la rue Sherbrooke.
● Aucun certificat d’autorisation de démolition ne pourra être émis tant qu’une demande de permis de construction ne sera déposée et accompagnée de l’ensemble des documents exigés à l’article 34 du Règlement sur la construction et la transformation de bâtiments (11-018).
● Utiliser uniquement du verre clair dans les ouvertures des maisons en rangées.
● Déposer à l’arrondissement, dans un délai de 60 jours suivant la date de transmission du procès-verbal de la séance du comité, des documents révisés conformément à ces conditions; à l’expiration de ce délai, la demande sera refusée par décision délégué de la Direction de l’aménagement urbain et de la mobilité.

Par ailleurs, les membres recommandent au concepteur d’assurer une animation du passage en alcôve donnant sur la rue De Bleury afin d’améliorer le sentiment de sécurité et d’y limiter les gestes d’incivilités

5 Likes

Quelle bonne nouvelle. Ce coin est désolant à voir

Gros changement de look par contre!







12 Likes

Merci pour les images, tu as un lien? On peut aller chercher de versions d’une bonne définition pour l’entête. :slight_smile: