Tourisme

Investissements de 13M$ pour des projets touristiques d’envergure à Montréal

(document .PDF)

Montréal, le 9 juillet 2021 – Tourisme Montréal et le gouvernement du Québec ont dévoilé aujourd’hui des investissements de près de 12,2M$ pour 12 projets majeurs sélectionnés dans le cadre du Fonds de maintien des actifs stratégiques en tourisme (FMAST).Ce programme encourage la réalisation de projets d’envergure pour favoriser l’achalandage au centre-ville élargi et ainsi maximiser les retombées pour tout le secteur par les effets multiplicateurs des investissements. Ils ont également annoncé l’octroi de près de 800000$ à 16 projets dans le cadre de la mesure de Soutien aux intervenants en tourisme d’affaires et sportif (SITAS). C’est ce qu’ont annoncé le président-directeur général de Tourisme Montréal, M. Yves Lalumière, et la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, sur la terrasse de l’hôtel DoubleTree par Hilton au centre-ville, en présence des promoteurs de plusieurs projets soutenus.

Faits saillants

  • L’aide financière se répartit comme suit:

image
image

  • Les EPRT ont pour but de concerter les actions du ministère du Tourisme, des associations touristiques régionales et d’autres partenaires pour permettre la réalisation de projets de développement de l’offre touristique.
  • Les EPRT visent à répartir les investissements de l’industrie touristique en fonction des priorités régionales et à renforcer la synergie de tous les partenaires régionaux.
  • Les projets soutenus dans le cadre du volet 4 de l’EPRT(FMAST) visent :
    • À assurer le maintien des actifs touristiques stratégiques de la métropole;
    • À générer de l’achalandage, dans le respect des mesures sanitaires, au centre-ville élargi en 2021 et 2022;
  • Le centre-ville élargi est un territoire encadré par les rues Papineau, Atwater/Guy, Sherbrooke/des Pins et le fleuve Saint-Laurent. Les quartiers suivants en font partie :
    • Le Quartier des affaires;
    • L’arrondissement historique du Vieux-Montréal;
    • Le Quartier des spectacles;
    • Le Quartier international;oLe Quartier de l’innovation;
    • Une portion du canal Lachine;
    • Plusieurs quartiers destinations, dont le Quartier chinois, le Quartier du musée, le village Shaughnessy et le Village.
2 Likes

Le Fonds de maintien des actifs stratégiques en tourisme (FMAST) octroie 2,3 millions de dollars à Montréal en Lumière et au Partenariat du Quartier des spectacles pour Montréal en hiver

NOUVELLES FOURNIES PAR MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL) | Juil 09, 2021, 12:19 ET

Logo de MONTRÉAL EN LUMIÈRE (Groupe CNW/MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL))

Logo du Partenariat QSP (Groupe CNW/MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL))

MONTRÉAL, le 9 juill. 2021 /CNW Telbec/ - C’est avec bonheur que MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL) et le Partenariat du Quartier des spectacles ont accueilli la décision du FMAST de leur octroyer 2,3 millions de dollars pour soutenir le projet Montréal en hiver, comprenant deux initiatives à caractère touristique soit l’ouverture de la patinoire de l’esplanade Tranquille et la création d’un nouveau sentier de patin en plein cœur du centre-ville de Montréal !

« L’annonce d’aujourd’hui donne un nouveau souffle à Montréal en Lumière. Cette subvention permettra à l’équipe de présenter fièrement en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles, un événement d’envergure internationale capable de dynamiser la saison touristique hivernale de Montréal et, conséquemment, de consolider son positionnement comme métropole touristique. La nouvelle offre patin, sport rassembleur par excellence, permettra assurément d’attirer des gens des quatre coins du Québec et d’ailleurs dans le monde.», a commenté M. Jacques Primeau, président et directeur général de MEL.

« Nous nous réjouissons de la contribution du FMAST pour le développement du projet Montréal en hiver. Le Partenariat du Quartier des spectacles a à cœur de collaborer avec les différents acteurs de l’industrie culturelle et touristique pour faire vibrer la métropole pendant la saison hivernale. MONTRÉAL EN LUMIÈRE est l’un de nos partenaires privilégiés de longue date et nous sommes heureux de mener à bien ce projet à leurs côtés », a ajouté Mme Monique Simard, présidente du conseil d’administration du Partenariat du Quartier des spectacles.

L’objectif de ces deux acteurs importants du centre-ville est d’unifier leurs efforts pour faire rayonner la métropole pendant la saison hivernale. Montréal en hiver réunit ces organismes et bien d’autres sur un même territoire pour créer une véritable célébration de la nordicité, devenant un levier de développement économique et touristique important pour le centre-ville pour les années à venir.

SOURCE MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL)

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/le-fonds-de-maintien-des-actifs-strategiques-en-tourisme-fmast-octroie-2-3-millions-de-dollars-a-montreal-en-lumiere-et-au-partenariat-du-quartier-des-spectacles-pour-montreal-en-hiver-866638381.html

Le tourisme estival encore faible à Montréal


PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE | Tourisme Montréal rappelle que l’industrie touristique demeure l’un des secteurs économiques les plus affectés par la pandémie, particulièrement le tourisme d’affaires, et que sa survie dépend de mesures de soutien.

(Montréal) Des données publiées jeudi par Tourisme Montréal indiquent que l’activité touristique a repris un peu de vigueur l’été dernier dans la métropole, mais qu’elle est restée largement inférieure à celle constatée avant le début de la pandémie de COVID-19.

Publié le 21 octobre 2021 à 7h59 | LA PRESSE CANADIENNE

Le taux d’occupation moyen des hôtels s’est élevé à 38,5 % l’été dernier, en hausse de 22,7 % par rapport à celui de 2020, mais inférieur de 47,5 % à celui de l’été 2019.

Tourisme Montréal a noté une hausse de 199,1 % des touristes internationaux en juillet dernier par rapport au mois correspondant de 2020, mais encore 92,5 % en dessous de juillet 2019. Le nombre de passages à l’Aéroport de Montréal de juillet dernier a été inférieur de 75,2 % à celui de juillet d’il y a deux ans.

Quant à l’achalandage des attraits montréalais en juin dernier, il a été 16 % plus élevé qu’en juin 2020, mais 75 % plus faible qu’en juin 2019.

De mai à septembre dernier, 53 congrès prévus à Montréal ont été reportés, ce qui a provoqué l’absence de 59 515 délégués.

Le tourisme montréalais connaissait ses meilleurs jours avant la pandémie en établissant de nouveaux records d’affluence année après année selon l’organisme, une poussée qui a été interrompue par la crise sanitaire.

Tourisme Montréal rappelle que l’industrie touristique demeure l’un des secteurs économiques les plus affectés par la pandémie, particulièrement le tourisme d’affaires, et que sa survie dépend de mesures de soutien. Les conditions devront donc être en place en 2022 pour que l’industrie puisse aspirer aux performances de 2019, sans quoi, la viabilité des entreprises du secteur touristique sera remise en question, d’après l’organisme.

1 Like