Tourisme

Actualité concernant le tourisme à Montréal

photo-1576375802189-2e96f687a03b


Investissements de 13M$ pour des projets touristiques d’envergure à Montréal

(document .PDF)

Montréal, le 9 juillet 2021 – Tourisme Montréal et le gouvernement du Québec ont dévoilé aujourd’hui des investissements de près de 12,2M$ pour 12 projets majeurs sélectionnés dans le cadre du Fonds de maintien des actifs stratégiques en tourisme (FMAST).Ce programme encourage la réalisation de projets d’envergure pour favoriser l’achalandage au centre-ville élargi et ainsi maximiser les retombées pour tout le secteur par les effets multiplicateurs des investissements. Ils ont également annoncé l’octroi de près de 800000$ à 16 projets dans le cadre de la mesure de Soutien aux intervenants en tourisme d’affaires et sportif (SITAS). C’est ce qu’ont annoncé le président-directeur général de Tourisme Montréal, M. Yves Lalumière, et la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, sur la terrasse de l’hôtel DoubleTree par Hilton au centre-ville, en présence des promoteurs de plusieurs projets soutenus.

Faits saillants

  • L’aide financière se répartit comme suit:

image
image

  • Les EPRT ont pour but de concerter les actions du ministère du Tourisme, des associations touristiques régionales et d’autres partenaires pour permettre la réalisation de projets de développement de l’offre touristique.
  • Les EPRT visent à répartir les investissements de l’industrie touristique en fonction des priorités régionales et à renforcer la synergie de tous les partenaires régionaux.
  • Les projets soutenus dans le cadre du volet 4 de l’EPRT(FMAST) visent :
    • À assurer le maintien des actifs touristiques stratégiques de la métropole;
    • À générer de l’achalandage, dans le respect des mesures sanitaires, au centre-ville élargi en 2021 et 2022;
  • Le centre-ville élargi est un territoire encadré par les rues Papineau, Atwater/Guy, Sherbrooke/des Pins et le fleuve Saint-Laurent. Les quartiers suivants en font partie :
    • Le Quartier des affaires;
    • L’arrondissement historique du Vieux-Montréal;
    • Le Quartier des spectacles;
    • Le Quartier international;oLe Quartier de l’innovation;
    • Une portion du canal Lachine;
    • Plusieurs quartiers destinations, dont le Quartier chinois, le Quartier du musée, le village Shaughnessy et le Village.
2 Likes

Le Fonds de maintien des actifs stratégiques en tourisme (FMAST) octroie 2,3 millions de dollars à Montréal en Lumière et au Partenariat du Quartier des spectacles pour Montréal en hiver

NOUVELLES FOURNIES PAR MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL) | Juil 09, 2021, 12:19 ET

Logo de MONTRÉAL EN LUMIÈRE (Groupe CNW/MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL))

Logo du Partenariat QSP (Groupe CNW/MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL))

MONTRÉAL, le 9 juill. 2021 /CNW Telbec/ - C’est avec bonheur que MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL) et le Partenariat du Quartier des spectacles ont accueilli la décision du FMAST de leur octroyer 2,3 millions de dollars pour soutenir le projet Montréal en hiver, comprenant deux initiatives à caractère touristique soit l’ouverture de la patinoire de l’esplanade Tranquille et la création d’un nouveau sentier de patin en plein cœur du centre-ville de Montréal !

« L’annonce d’aujourd’hui donne un nouveau souffle à Montréal en Lumière. Cette subvention permettra à l’équipe de présenter fièrement en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles, un événement d’envergure internationale capable de dynamiser la saison touristique hivernale de Montréal et, conséquemment, de consolider son positionnement comme métropole touristique. La nouvelle offre patin, sport rassembleur par excellence, permettra assurément d’attirer des gens des quatre coins du Québec et d’ailleurs dans le monde.», a commenté M. Jacques Primeau, président et directeur général de MEL.

« Nous nous réjouissons de la contribution du FMAST pour le développement du projet Montréal en hiver. Le Partenariat du Quartier des spectacles a à cœur de collaborer avec les différents acteurs de l’industrie culturelle et touristique pour faire vibrer la métropole pendant la saison hivernale. MONTRÉAL EN LUMIÈRE est l’un de nos partenaires privilégiés de longue date et nous sommes heureux de mener à bien ce projet à leurs côtés », a ajouté Mme Monique Simard, présidente du conseil d’administration du Partenariat du Quartier des spectacles.

L’objectif de ces deux acteurs importants du centre-ville est d’unifier leurs efforts pour faire rayonner la métropole pendant la saison hivernale. Montréal en hiver réunit ces organismes et bien d’autres sur un même territoire pour créer une véritable célébration de la nordicité, devenant un levier de développement économique et touristique important pour le centre-ville pour les années à venir.

SOURCE MONTRÉAL EN LUMIÈRE (MEL)

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/le-fonds-de-maintien-des-actifs-strategiques-en-tourisme-fmast-octroie-2-3-millions-de-dollars-a-montreal-en-lumiere-et-au-partenariat-du-quartier-des-spectacles-pour-montreal-en-hiver-866638381.html

Le tourisme estival encore faible à Montréal


PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE | Tourisme Montréal rappelle que l’industrie touristique demeure l’un des secteurs économiques les plus affectés par la pandémie, particulièrement le tourisme d’affaires, et que sa survie dépend de mesures de soutien.

(Montréal) Des données publiées jeudi par Tourisme Montréal indiquent que l’activité touristique a repris un peu de vigueur l’été dernier dans la métropole, mais qu’elle est restée largement inférieure à celle constatée avant le début de la pandémie de COVID-19.

Publié le 21 octobre 2021 à 7h59 | LA PRESSE CANADIENNE

Le taux d’occupation moyen des hôtels s’est élevé à 38,5 % l’été dernier, en hausse de 22,7 % par rapport à celui de 2020, mais inférieur de 47,5 % à celui de l’été 2019.

Tourisme Montréal a noté une hausse de 199,1 % des touristes internationaux en juillet dernier par rapport au mois correspondant de 2020, mais encore 92,5 % en dessous de juillet 2019. Le nombre de passages à l’Aéroport de Montréal de juillet dernier a été inférieur de 75,2 % à celui de juillet d’il y a deux ans.

Quant à l’achalandage des attraits montréalais en juin dernier, il a été 16 % plus élevé qu’en juin 2020, mais 75 % plus faible qu’en juin 2019.

De mai à septembre dernier, 53 congrès prévus à Montréal ont été reportés, ce qui a provoqué l’absence de 59 515 délégués.

Le tourisme montréalais connaissait ses meilleurs jours avant la pandémie en établissant de nouveaux records d’affluence année après année selon l’organisme, une poussée qui a été interrompue par la crise sanitaire.

Tourisme Montréal rappelle que l’industrie touristique demeure l’un des secteurs économiques les plus affectés par la pandémie, particulièrement le tourisme d’affaires, et que sa survie dépend de mesures de soutien. Les conditions devront donc être en place en 2022 pour que l’industrie puisse aspirer aux performances de 2019, sans quoi, la viabilité des entreprises du secteur touristique sera remise en question, d’après l’organisme.

1 Like

Excusez mon ignorance, mais y a quoi à voir à Brossard côté tourisme ? Le Dix30 ?.. Il y a quoi 3 hôtels qui ont ouvert durant les 10 dernières années… donc je vois pas en quoi Brossard est une zone touristique…

5 Likes

Pour appuyer ton commentaire voici ce que j’ai trouvé sur Brossard, en d’autres mots on envoie le touriste en dehors de la ville, sur https://fr.tripadvisor.ca/Attractions-g181733-Activities-Brossard_Quebec.html

et sur

logo expedia
AperçuOù séjournerActivités

Visitez Brossard et profitez de ses restaurants, de son emplacement près d’un cours d’eau et de ses levers de soleil.

Découvrez Brossard, une ville familiale où vous attendent des restaurants, du magasinage et des attraits de Centre commercial Quartier DIX30 à Parc Charpentier-Chevrier.

Southwest

Pendant votre séjour à Southwest, visitez les principaux attraits comme Marché Atwater ou Site historique national du Canal-de-Lachine, en privilégiant le métro pour sillonner la ville. Montez aux stations Charlevoix Station ou Place Saint Henri Station.

Verdun

Durant votre exploration de Verdun, mettez le cap sur ses restaurants et son cours d’eau. Si vous voulez ratisser plus large, montez à bord du métro à Church Station ou à De l’Eglise Station.

Verdun

Préville

Bien que Préville ne comporte pas nécessairement une foule d’attraits d’envergure, Plage Jean-Doré et Casino de Montréal constituent deux endroits intéressants à explorer à proximité.

Séjournez à cet hôtel pour gens d’affaires de 3 étoiles à Brossard. Cet établissement propose le Wi-Fi gratuit, un service aux chambres (heures restreintes) …

Hôtel Brossard

Courtyard by Marriott Montreal Brossard

Enregistrer Courtyard by Marriott Montreal Brossard dans vos listes

Courtyard by Marriott Montreal Brossard

Courtyard by Marriott Montreal Brossard

Hôtel Alt Quartier DIX30

Hôtel Alt Quartier DIX30

Brossard – Endroits populaires à visiter

Enregistrer Vieux-Port de Montréal dans vos listes

Vieux-Port de Montréal

Avec une architecture historique, des attractions modernes et une programmation alléchante de festivals, il est impossible de s’ennuyer dans cet espace riverain animé et pittoresque.

Vieux-Port de Montréal

Enregistrer Université McGill dans vos listes

Université McGill

Profitez de l’ambiance étudiante lors de votre visite à Université McGill, un collège bien connu de Montréal. Visitez les cathédrales splendides et les boutiques de cette région dynamique.

Université McGill

Enregistrer Basilique Notre-Dame dans vos listes

Basilique Notre-Dame

L’intérieur bleu et or incandescent de la basilique éblouit visiteurs et pèlerins. Ce cœur spirituel de Montréal a déjà été le plus grand lieu de culte en Amérique.

Basilique Notre-Dame

Enregistrer Jardin botanique de Montréal dans vos listes

Jardin botanique de Montréal

Jadis créé comme une oasis au cœur de la ville, le plus important jardin de Montréal s’est développé en un centre horticole et culturel incomparable.

Jardin botanique de Montréal

Enregistrer Biodôme de Montréal dans vos listes

Biodôme de Montréal

Le Biodôme, dont le nom signifie « maison de la vie », est un zoo, un aquarium et une réserve naturelle logés sous un même toit de verre futuriste.

Biodôme de Montréal

Enregistrer Casino de Montréal dans vos listes

Casino de Montréal

Tentez votre chance lors d’une visite à Casino de Montréal tout en profitant de tous les jeux et divertissements de cet excellent casino de Montréal? Découvrez les festivals animés et les concerts fantastiques de cette région dynamique.

Casino de Montréal

Activités populaires à Brossard

Enregistrer Excursion d’une journée à Québec et à la chute Montmorency dans vos listes

Excursion d’une journée à Québec et à la chute Montmorency

116 $ CA

Par adulte

88 % des voyageurs recommandent cette activité

Excursion d’une journée à Québec et à la chute Montmorency

Enregistrer Tour de ville en autocar au cœur de Montréal dans vos listes

Tour de ville en autocar au cœur de Montréal

58 $ CA

Par adulte

74 % des voyageurs recommandent cette activité

Tour de ville en autocar au cœur de Montréal

Enregistrer Pointe-à-Callière, complexe d’archéologie et d’histoire de Montréal dans vos listes

Pointe-à-Callière, complexe d’archéologie et d’histoire de Montréal

25 $ CA

Par adulte

96 % des voyageurs recommandent cette activité

Pointe-à-Callière, complexe d’archéologie et d’histoire de Montréal

Afficher toutes les activités à Brossard

Brossard : villes à proximité

Montréal montrant une baie ou un port, une ville et un gratte-ciel

Montréal

Longueuil

Photo par Vitalie Girbu

Saint-Jean-sur-Richelieu

https://fr.tripadvisor.ca/Attractions-g181733-Activities-Brossard_Quebec.html
https://fr.tripadvisor.ca/Tourism-g181733-Brossard_Quebec-Vacations.html

Une excellente nouvelle !

Ce n’est peut-être pas uniquement dû en raison d’une retour accru du tourisme à Montréal, mais ce n’est sûrement pas à négliger pour les mois de juin et juillet. :sunglasses:

1 Like

Plus de 1,3 M$ pour appuyer des projets touristiques dans la région de Montréal

NOUVELLES FOURNIES PAR Cabinet de la ministre du Tourisme | Avr 28, 2022, 11:00 ET

Faits saillants :

→ L’aide financière se répartit comme suit :

2 Likes

Ce document est passé date ou je manque quelque chose?
“Soutien à la tenue de l’édition 2021”

1 Like

Relance de Montréal Tourisme Montréal s’associe avec le Cirque du Soleil

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal

(Montréal) Tourisme Montréal s’associe avec le Cirque du Soleil pour les prochaines années afin de mousser l’attractivité de la métropole québécoise, en souhaitant tirer parti de la notoriété internationale de l’entreprise de divertissement.

Publié à 15h42 Mis à jour à 18h06

Partager

Frédéric Lacroix-Couture La Presse Canadienne

Le partenariat annoncé mercredi vise une collaboration et une réciprocité commerciale entre les deux organisations, pendant deux ans, avec une option d’une année supplémentaire.

Tourisme Montréal veut notamment profiter des représentations du Cirque dans des marchés importants comme Londres, Toronto ou Los Angeles pour « amener les gens à penser à Montréal », a indiqué le président-directeur général de l’organisation touristique, Yves Lalumière.

En échange, le Cirque du Soleil pourra bénéficier des plateformes de Tourisme Montréal et de la venue de congressistes dans la ville, par exemple, pour promouvoir la créativité et les talents de ses artistes.

« C’est une entente qui est très gagnant-gagnant », a affirmé le président du Cirque, Stéphane Lefebvre, lors de l’annonce conjointe sous le chapiteau en montage qui accueillera dès ce printemps le spectacle « KOOZA », au Vieux-Port de Montréal.

Concrètement, la façon dont cette visibilité prendra forme pour les deux organisations reste à déterminer. M. Lalumière a néanmoins parlé, entre autres, d’intégration de contenu, de communications ciblées à l’intérieur des chapiteaux et de l’utilisation des plateformes numériques.

L’entente est un investissement d’environ 250 000 $ par année pour Tourisme Montréal. Selon M. Lalumière, la valeur du partenariat « excède largement » ce qui est attendu sur le plan des retombées économiques pour la ville.

« Pour nous, ce qu’on en reçoit en échange est vraiment privilégié, considérant la notoriété et l’impact du Cirque sur nos marchés », a-t-il soutenu.

Depuis la fin de 2020, le Cirque du Soleil appartient à un groupe de créanciers mené par la firme torontoise Catalyst Capital Group.

M. Lefebvre a mentionné que la collaboration n’a rien à voir avec la nouvelle structure de propriété de la société, qui conserve toujours son siège social à Montréal, bien qu’elle soit entre les mains d’intérêts financiers de l’extérieur du Québec.

« Ça fait partie de notre ADN de redonner à la communauté. C’est vraiment une volonté de notre part d’offrir le plus possible de visibilité à Montréal », a-t-il répondu, questionné à savoir si le partenariat visait aussi à rappeler que le Cirque du Soleil a une toujours une identité montréalaise et québécoise.

« Montréal est définitivement vue comme une capitale du cirque versus aucune une autre destination, à mon avis, en Amérique du Nord », a renchéri M. Lalumière.

Se reconnecter avec le public québécois

Le Cirque du Soleil prépare son retour dans le Vieux-Montréal après deux ans d’absence en raison de la pandémie.

Le spectacle « KOOZA » sera présenté du 12 mai au 14 août. Plus de 90 000 billets ont été vendus jusqu’à maintenant.

La production a été vue par des millions de personnes à travers le monde. « KOOZA » est une création « très ancrée dans les racines artistiques » de l’entreprise, a décrit M. Lefebvre.

« Un spectacle extrêmement énergétique, a-t-il ajouté. C’est un spectacle, je pense, qui est tout désigné pour revenir ici et reconnecter le plus rapidement avec nos fans ici à Montréal. »

Le Cirque du Soleil a une entente de 10 ans avec le Vieux-Port de Montréal pour présenter de nouvelles créations ou des classiques.

Il a aussi une entente de plusieurs années avec l’amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières où il doit présenter pour cet été un spectacle rendant hommage aux grandes voix féminines de la chanson québécoise.

Depuis la relance de ses activités l’été dernier, le groupe circassien a connu « un bon départ » et un « engouement », a indiqué M. Lefebvre.

« Même à l’extérieur de Montréal, il y avait beaucoup de gens qui portaient attention et avaient hâte de voir le Cirque du Soleil renaître », a-t-il déclaré.

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

1 Like

Grosse Nouvelle quand même qui vient de sortir!!

Le St-James a fermé pour de bon:

3 Likes

Vraiment dommage.

Après le Ritz qui l’avait partiellement fait, voilà un autre hôtel de prestige qui sera converti en condo de luxe… :man_shrugging:

Que l’on passe d’un hôtel à des condos de luxe ne m’émeut pas trop. J’ai l’impression que l’hôtellerie de luxe se déplace un peu vers la rue de la Montagne avec le Four Seasons. Donc l’important est que l’Immeuble du St-James reste intact, car il est meirveilleux.

1 Like

Madonna, U2 and Rolling Stones are gonna be crushed, they always stayed there

L’offre d’hôtellerie de luxe se renouvelle avec de nouveaux immeubles, donc elle devrait se maintenir. Quant au St-James il permettra à des résidents permanents d’avoir pignon sur rue dans l’ancien quartier des affaires. Ainsi avec le VSLP, le 628 St-Jacques et quelques autres projets en cours dans le secteur, on peut dire que le résidentiel de luxe prend sa place au coeur de la ville. Or sa masse critique croissante aura sûrement des retombées positives au c-v sur le commerce de luxe lui-même.

1 Like

Voici le top 10 des #destinations les plus recherchées par les français pour l’été 2022 ! :earth_africa:
Sur le podium on retrouve…
:1st_place_medal: Lisbonne
:2nd_place_medal: New York
:3rd_place_medal: Montréal
Découvrez la suite du top 10

6 Likes

De bonnes nouvelles pour Montréal!

Boom touristique en vue cet été à Montréal


PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE
Il y a longtemps que les touristes ne sont pas venus en masse à Montréal, comme ici, sur la place d’Armes dans le Vieux-Montréal, en août 2019.

L’achalandage touristique va connaître une croissance de 70 % cet été à Montréal, prévoit Tourisme Montréal, qui se réjouit de voir enfin les hôtels de la métropole faire le plein de clients.

Publié à 15h00
SIMON CHABOT
LA PRESSE

« Le tourisme à Montréal semble vouloir dépasser toutes les attentes cet été », a fait savoir Tourisme Montréal mardi. Une situation qui s’explique notamment grâce à la fin des principales restrictions aux voyages internationaux et au retour des grands évènements estivaux.

Pour le Grand Prix (week-end du 17 juin), 97 % des chambres d’hôtel ont déjà trouvé preneur. Tourisme Montréal annonce un taux d’occupation de 89 % en vue du festival Osheaga (du 29 au 31 juillet) et de 85 % pour le Festival de jazz (du 30 juin au 9 juillet). Le prix moyen d’une chambre dans la métropole excède déjà celui de 2019.

La reprise des vols internationaux favorisera aussi l’arrivée de milliers de visiteurs à Montréal pendant les mois à venir. Air Canada a ainsi annoncé le retour de 27 liaisons aériennes. De nouveaux vols entre la métropole et San Diego, Milan, Seattle et Nashville viennent ou sont sur le point d’être lancés. En juillet, plus de 31 000 sièges permettront de relier chaque semaine Montréal et la France. Le même mois, quelque 58 000 sièges seront offerts sur une base hebdomadaire entre la métropole et les aéroports situés aux États-Unis.

Le retour des croisières dans le Saint-Laurent, avec 16 navires qui feront 45 escales dans le port cet été, va pour sa part attirer jusqu’à 50 000 visiteurs et générer de retombées économiques de 30 millions.

« Je suis extrêmement fier de dire que Montréal est officiellement ouverte, a déclaré par communiqué Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal. Chez Tourisme Montréal, nous sommes des acteurs dynamiques de la relance au Québec et au Canada, les chiffres ainsi que les perspectives encourageantes que nous présentons aujourd’hui le démontrent. »

Il faudra toutefois attendre l’été 2024 pour retrouver l’achalandage touristique d’avant la pandémie, prévoit l’organisme. Pour le tourisme d’affaires, le retour à la normale se fera même attendre jusqu’en 2025.

Tourisme Montréal a fait connaître ses prévisions dans le cadre du lancement de sa saison estivale sur le thème « Mille et un moments à partager », mardi, dans le Vieux-Port. En plus du retour des grands festivals culturels, les prochains mois seront marqués par d’importants congrès, dont celui du Lions Club International, et évènements sportifs, avec notamment la séance de repêchage de la LNH, le Championnat du monde de triathlon Groupe Copley, l’Omnium de tennis Banque Nationale et les Grands Prix cyclistes Québec Montréal UCI.

EN SAVOIR PLUS

1,1 millions

Nombre de touristes accueillis à Montréal en 2019, dont 15 % venaient des États-Unis, et 14 % des pays d’outre-mer.

71 %

Le nombre de visiteurs internationaux à Montréal cet été devrait se situer à environ 71 % du niveau atteint en 2019.

TOURISME MONTRÉAL

10 Likes

Je le vois où je travaille, il y a beaucoup plus de touristes depuis 1 mois environ, c’est excitant.

4 Likes

La pénurie de main-d’oeuvre dans les services d’hotellerie et de restauration risque d’affecter le tourisme

Montreal tourism industry may struggle to keep up with soaring summer demand

While Tourisme Montréal chief executive Yves Lalumière is confident hotels will be up to the task, he sounds less sanguine about the prospects for local restaurants.

Frédéric Tomesco
May 17, 2022 • 12 hours ago • 4 minute read

"With our festivals, we want to be the epicentre of the Canadian tourism recovery," said Tourisme Montréal chief executive Yves Lalumière. "Big cities have suffered greatly, but we think we can rebound as soon as this year.”
“With our festivals, we want to be the epicentre of the Canadian tourism recovery,” said Tourisme Montréal chief executive Yves Lalumière. "Big cities have suffered greatly, but we think we can rebound as soon as this year.” PHOTO BY PIERRE OBENDRAUF /Montreal Gazette

With airports, hotels and restaurants all struggling to hire staff fast enough, some in the industry have their doubts.

Quebec’s biggest city could draw as many as 7.5 million out-of-town visitors this year, more than double last year’s tally, Tourisme Montréal chief executive Yves Lalumière said Tuesday in an interview. As recently as March, his organization was expecting no more than 6.5 million tourists in 2022. Summer tourism traditionally accounts for about two-thirds of annual numbers.

Following the lifting of public health measures and border restrictions, tourist interest is being stoked by the return of key attractions such as Formula One’s Canadian Grand Prix and the Montreal International Jazz Festival. All told, some 65 festivals are scheduled to take place around town this summer, while new attractions such as Place Ville Marie’s massive art installation The Ring should also draw plenty of visitors. Business tourism is coming out of its pandemic-induced slumber, too, with approximately 250 meetings scheduled to take place in Montreal over the next few months.

“We’re pleasantly surprised,” Lalumière said. “Bookings have been very strong, much higher than what we were expecting. With our festivals, we want to be the epicentre of the Canadian tourism recovery. Big cities have suffered greatly, but we think we can rebound as soon as this year.”

Local hotels should be about 70 per cent full from June 1 to Aug. 31, according to Tourisme Montréal forecasts. Three weekends — including the Grand Prix weekend (June 17 to 19) and the Osheaga music festival (July 29 to 31) — are almost fully booked, Lalumière said.

The tourist influx promises to test Montreal’s capabilities as a host city. About 3,000 hotel jobs in the metropolitan area are vacant, down from about 5,000 two months ago, said Jean-Sébastien Boudreault, head of the Hotel Association of Greater Montreal.

Combined, approximately 32,000 hotel and restaurant positions across Quebec are unfilled ahead of the summer season, industry officials said last week. That figure includes about 22,000 restaurant jobs, 7,000 of which are for chefs.

“It’s going to be quite a challenge this summer to cope with this wave of tourists,” Boudreault said in an interview. “We’re trying to recruit as much as we can, but we’re in the middle of a labour shortage. It’s going to be complex. Many hotel staffers are going to be working multiple jobs. You could even see managers doing the rooms.”

While Lalumière is confident hotels will be up to the task, he sounds less sanguine about the prospects for local restaurants.

“Restaurants are small businesses, and many are struggling to be fully staffed,” he said. “I have my doubts. The next month will be decisive.”

Also in flux is the situation at Trudeau airport, where delays have swollen as traveller numbers have jumped.

Passenger volumes at Quebec’s busiest airport soared more than fivefold to 2.2 million in the first quarter of 2022. Through the first four months of the year, traffic amounted to 70 per cent of pre-pandemic levels, “which leads us to believe that the summer will be busier than what we had originally forecast,” Éric Forest, a spokesperson for airport operator Aéroports de Montréal, said Tuesday via email.

For several weeks now, ADM has been warning passengers to expect delays at the airport’s checkpoints. It recommends that ticket holders arrive three hours before their flight’s departure, especially during peak periods.

ADM blames the delays on the COVID situation and the labour shortage that the airline industry is facing. “ADM is working with its partners to continually optimize the processes in place,” Forest said without elaborating.

Because of the workforce scarcity, “air travellers are going to wait longer and longer, and the peak season for vacations hasn’t even started,” predicts Dominic Lemieux, Quebec head of the United Steelworkers union. His group represents about 1,000 screeners at Quebec airports including Montreal’s Trudeau, which are negotiating a new collective agreement.

Inbound travellers are also being asked to show patience. Random COVID-19 testing and public health questions at customs mean it now takes four times longer on average to process passengers at the country’s airports than it did before the pandemic, Monette Pasher, interim president of the Canadian Airports Council, told The Canadian Press in a recent interview. In some cases, people are being kept on planes for over an hour after they land because there isn’t enough space to hold the lineups of travellers, Pasher said.

Some 56 international destinations are now being served by flights out of Montreal, down from 89 in 2019. New destinations this summer will include Milan, Nashville, San Diego and Seattle.

Cruise ships, meanwhile, are scheduled to make a comeback at the Port of Montreal. An estimated 16 ships are expected to dock here this summer, and Tourisme Montréal estimates the 45 visits will generate about $30 million in economic benefits.

“The huge ships aren’t going to be coming to Montreal, so we’re working mostly on the luxury clientele, the 1,000 passenger ships,” Lalumière said. “This will be a transition year.”

2 Likes
1 Like