Toronto: projets et actualités

It looks massive in person and it’s not even half way up.

Mizrahi and Pinnacle have been fighting it out over the past year re: whose tower will be the tallest - with a recently approved increase to 327m, Skytower will come out on top.

3 Likes

The renders really put the size in perspective
The One

Pinnacle one Yonge


There just so tall!

3 Likes

Brocolini’s first project in Toronto
https://www.instagram.com/p/CzbcHvVutvj/?img_index=6

1 Like

More render’s of the River & Fifth project by Brocolini




and more render’s of the Riv also by Brocolini at the corner of River and Queen in Corktown

4 Likes

Place de l’Ontario : le gouvernement Ford a commencé à couper des arbres

Des arbres coupés près du pont permettant d'accéder à la Cinésphère.
Le militant Norm Di Pasquale du groupe Ontario Place for All dénonce la coupe des arbres à la Place de l’Ontario à Toronto.
PHOTO : X/@NORMSWORLD

Radio-Canada
Publié à 7 h 30 HNE — Mis à jour à 10 h 08 HNE

« Ce n’est que le début de la destruction », lance le député néo-démocrate Chris Glover sur X. Le NPD et des militants dénoncent la coupe d’arbres à la Place de l’Ontario, à Toronto, dans le cadre du controversé projet de revitalisation du site.

Plus de 1000 arbres doivent être coupés au total, affirme le député torontois.

Il accuse le gouvernement Ford de corruption avec son projet de mégaspa privé à la Place de l’Ontario près du lac Ontario.

Il note que les conservateurs se sont donné de nouveaux pouvoirs pour accélérer les travaux, en dépit de l’opposition.

Pour lui, le site devrait demeurer pleinement accessible au public.

AILLEURS SUR INFO : Le gouvernement fédéral dévoile au grand jour son régime d’assurance dentaire

Ce mégaspa est un affront pour les contribuables, l’environnement et les droits démocratiques.

Une citation de Chris Glover, député du NPD (Spadina-Fort York)

Des pelles mécaniques à côté de piles de branches coupées.
« Ce n’est que le début de la destruction », affirme le député du NPD Chris Glover, qui dénonce sur X la coupe d’arbres à la Place de l’Ontario.
PHOTO : X/@CHRISGLOVERNDP

Le militant Norm Di Pasquale, vice-président du groupe Ontario Place for All, dénonce lui aussi la coupe des arbres qui a commencé durant le week-end, accusant la province sur X de massacrer les arbres.

Il s’agit d’un mauvais présage de ce qui va arriver à l’île Ouest [de la Place de l’Ontario] si nous n’arrivons pas à stopper cette destruction imminente, commente-t-il. Il appréhende la coupe de 850 arbres au total.

Le gouvernement Ford se défend

Le bureau de la ministre de l’Infrastructure Kinga Surma n’a pas répondu directement à nos questions, mais nous a envoyé une déclaration par courriel.

La ministre y explique que l’abattage d’arbres est « nécessaire » pour permettre des travaux de modernisation des infrastructures à la Place de l’Ontario. La province, assure-t-elle, reboisera le site par la suite.

Deux nouveaux arbres seront plantés pour chaque arbre coupé sur le site.

Une citation de Kinga Surma, ministre de l’Infrastructure (déclaration écrite)

Elle ajoute que le volet environnemental des travaux est supervisé par des membres des Premières Nations, qui doivent aussi collaborer au reboisement du site.

De son côté, le vérificateur général par intérim de l’Ontario, Nick Stavropoulos, affirmait dans son récent rapport annuel que la décision du gouvernement Ford de déménager le Centre des sciences à la Place de l’Ontario n’est pas tout à fait éclairée.

J’aimerais plutôt que le NDP et les médias se prononcent sur la destruction des centaines de milliers d’hectares de terres agricoles sur l’ensemble de la province et le manque de logements abordables, mais bon s’ils veulent faire un scandale de tout ils peuvent essayer.

3 Likes

Sur CTV news

Des MAJ de chaque projet de transport collectif majeur en cours à Toronto (sauf le prolongement à Scarborough).

9 Likes

Happy New Year from Toronto!

https://www.instagram.com/p/C1DPk45rV3v/?utm_source=ig_web_copy_link&igsh=MzRlODBiNWFlZA==

9 Likes

Full Cyberpunk vibes!

1 Like

The Hub skyscraper at the corner of Bay and Harbour street, the building is perched atop the heritage Toronto Harbour Commission Building




photo & text credit: BlogTo

2 Likes

Some updates on Toronto’s Portlands flood protection project - which may be the largest infrastructure project happening in the city.

It will result in the creation of a new river, island (Villiers Island), neighbourhood and many new parks.

The city / Waterfront Toronto recently held a design competition for a pedestrian bridge over the Keating channel that will connect the new district to the rapidly developing East Bayfront neighbourhood to the west

https://www.waterfrontoronto.ca/news/tell-us-what-you-think-of-keating-channel-pedestrian-bridge-design-competition-proposals





9 Likes

J’ai le sentiment que notre Bridge-Bonaventure n’arrivera pas à la cheville de ce projet si elle se réalise comme le rendu.

2 Likes

C’est un parc inondable, ça a peu à voir avec Bridge-Bonaventure non plus. je ne m’attends pas à ce qu’on fasse un gros parc avec des bassins à Montréal, c’est avant tout un développement immobilier. À moins qu’on souhaite réduire la taille de celui-ci au profit du domaine public (qu’on est bien capable de faire très beau quand on se force, juste à voir nos plans pour McGill College par exemple).

Cependant je trouve toujours ces infrastructures très intéressantes à voir se développer!

3 Likes

Early days… the buildings in the render are just placeholder. The city & Waterfront Toronto is building the road, parks and public spaces first and the development will come later.

This all really hinges on finding funding for the future Waterfront East LRT which will connect this area to Union Station / West Don Lands

2 Likes

Rien n’empêche d’avoir un développement similaire pour Bridge-Bonaventure, avec le bénéfice de ne pas avoir à imposer le mandat de gestion d’inondations.

L’élément qui casse c’est les limites de densités/hauteurs qui ne permettent pas la permutation de l’espace au sol pour valoriser plus d’espaces verts.

McGill College n’est pas dans la même situation selon moi, puisque ce n’est qu’une requalification de l’espace au sol sur un tronçon minuscule, comparativement parlant. De plus, la proposition de la Place Montréal Trust n’augure rien de bon au niveau de la vue et de l’ensoleillement qui vont gruger l’actuel.

Enfin, je paris que l’hypothétique pont pédestre qui relierait Bridge-Bonaventure à De La Commune sera très générique comparé aux 5 ponts présentés ici. Sans parler de la probabilité que ces 5 ponts vont exister bien avant. Je serais agréablement surpris du contraire, mais mes attentes sont présentement non-existentes.

2 Likes

Je croyais que le plan présenté par la ville de Montréal autorisait du 25 mètres de hauteur - soit du 7 étages - sur la majorité de la superficie concernée, non ? Et qu’il y avait des zones spécifiques qui seraient autorisées à faire de la sur-hauteur ?

Sur les rendus du projet à Toronto, il me semble que les immeubles illustrés ont principalement 8 étages avec quelques sur-hauteur ?

4 Likes

Je dirais que les bonnes pratiques de planification tempèrent la tentation d’imiter un développement d’une autre ville sans avoir la raison d’être qui défini celui-ci. Même sur le forum des gens dont la job est de penser ces espaces ont émis des réserves sur la création de grands espaces sans raison plutôt que d’une trame urbaine plus continue.

Le projet de Toronto est super parce qu’il tente de répondre au besoin de son contexte. C’est aussi l’approche qu’on doit avoir avec Bridge-Bonaventure, et c’est possible que dans son cas, on puisse mettre un accent sur autre chose que d’autres espaces publics qui viendront isoler la trame urbaine, dans un secteur possédant déjà de nombreux sites publics établis, historiques et à venir, en rapport au fleuve.

Et comme souligné par @trefle_incarnat, si le rendu de Toronto est indicatif du zonage du projet, la volumétrie est très proche de ce qui est proposé à Montréal. Alors que Montréal n’a pas la même contrainte d’espace.

La Place McGill College est simplement un exemple d’aménagement. Si on peut faire cette qualité de place publique là, rien n’empêche de le faire ailleurs. J’aurais pu parler du nouvel espace autour du Stade Olympique ou bien d’autres endroits publics. Franchement sur l’aménagement public je ne pense pas qu’on doit partir avec un préjugé négatif, on fait bien de nos jours, et je pense que le traumatisme de Griffintown a changé l’approche de planification des quartiers. J’aurais plus peur de l’architecture de Devimco.

2 Likes

Waterfront Toronto’s latest video

1 Like

J’ajouterais que ce rendu est très irréaliste. Les immeubles sont plus verdoyants que la forêt amazonienne :roll_eyes:

Il faut arrêter de se leurrer avec les images d’immeubles dignes des jardins suspendus de Babylone… Si ces immeubles se construisent, la verdure sur les parois verticales sera la première à disparaître. Royalmount anyone?

Je suis las des rendus artistiques malhonnêtes. Une image vaut mille mots:
IMG_0374

7 Likes