SRB Pie-IX

C’est vraiment honteux my god. Je comprends pas comment ça a pu se passer.

Et j’ajouterais que la réponse de la STM par rapport aux bancs est une manière à peine voilée de dire ‘on veut pas que les itinérants dorment icitte’ - et cette attitude ne pénalise pas juste les itinérants, mais comme relevé dans l’article, tout le monde!

3 Likes

Excellent clip réalisé hier soir (i.e. 23 janvier) par Sky Of The Universe. :+1:

New Pie-IX BRT / SRB Pie-IX reserved bus lane (Bus Rapid Transit) seen on Pie-IX Boulevard

Sky Of The Universe
24 janv. 2023

Here is my first time checking out the new Pie-IX BRT (Bus Rapid Transit) reserved bus lane. This is a new project that recently opened up which consists of a reserved bus lane, special bus shelters and other features to improve bus service on the 439 Express Pie-IX bus line.

This video was filmed on the evening of Monday, January 23, 2023 on the corner of Pie-IX and Jarry.

7 Likes

Probablement en raison des conditions météo, le SRB ne circulait pas d’autobus articulés ce matin. C’était « sardines » dans les vieux autobus 2eme gen…

1 Like

J’ai remarqué qu’à chaque tempête de neige et durant les jours suivants, la flotte de la 439 n’est composée que de bus simples. Mais on n’ajoute pas plus de passages. Les bus sont pleins à craquer et plusieurs usagers doivent attendre le prochain sans pouvoir embarquer. Cette opération, dont j’ignore le fondement, ne faisait pourtant pas partie du projet ou du moins, de sa promotion/vente dans les divers documents de présentation (pas plus que le retrait surprise des bornes d’achat de titres en station). Cela est sans ajouter la fréquence plus ou moins douteuse des bus, tant en pointe que hors pointe (ex. prochain passage dans 17 minutes en début d’après-midi, un bus simple en plus) et l’arrêt de service les samedi et dimanche soirs. Cela commence à faire plusieurs points qui éloignent le “SRB” Pie-IX d’un vrai SRB digne de ce nom.

2 Likes

C’est le cas pour l’ensemble des lignes qui utilisent des bus articulés, ils sont retirés lors des tempêtes de neige. Je doute que la STM soit en mesure de doubler le nombre de chauffeurs sur la 439, mais une bonification du déneigement sur le corridor SRB pourrait assurer qu’elle soit “navigable” pour les articulés. Par contre, le transit des bus entre le CT Legendre et Pie-IX demeurait problématique. Côté opérations, c’est possible que ca serait aussi difficile d’utiliser les articulés uniquement sur la 439.

2 Likes

Dois-je comprendre que les bus articulés sont pas capable de circuler lors des tempêtes de neiges ou on veut juste pas prendre de risque?

Je crois que c’est une pratique récente (genre depuis 3 ans), mais je n’en suis pas certain. Ils ont tendance à jackknife dans la neige, donc c’est peut-être ça la raison principale.

2 Likes

Les autobus articulés ont beaucoup plus de contraintes d’opérations. james_amend en mentionne une. L’articulation est une pièce mécanique particulièrement sensible et doit être dorlotée, sinon elle s’use de façon prématuré (voir les Van Hool sur le pont Champlain comme exemple). Il y a très peu de fabricants pour cette pièce et les coûts d’entretien/remplacement sont assez dispendieux.

2 Likes

Je posais la question parce que j’aimerais voir le retour des tramways à Montréal. Mais, on me répond souvent que les SRB font le même travail. Sauf que si on peut pas utiliser les bus articuler à chaque tempête de neige ce n’est plus vrai que le SRB peut remplacer une ligne de Tramway?

4 Likes

Les plus anciens ont aussi 14 ans, donc ca me semble raisonnable de vouloir réduire le risque d’incidents qui pourraient diminuer une flotte d’autobus pour laquelle ils n’ont pas un plan de remplacement concret (?).

2 Likes

Sans parlé qu’au début le SRB était aussi sensé avoir une flotte de bus neuf en service 24h/24 et 7 jours/7. Ce qui n’est plus la cas non plus. Bref ce qu’il faut retenir c’est qu’il y a beaucoup d’ajout pour vendre un projet et à la réalisation plusieurs choses sont couper pour être dans le monde réel. Triste mais souvent le cas.

2 Likes

C’est une vraie farce… on nous vend une ligne structurante, mais dans les faits ce sont de vulgaires voies réservées avec des abribus distinctifs… c’est une nette amélioration par rapport à la situation antérieure, mais ce n’est pas un succès pour autant…

Les déceptions s’additionnent pratiquement aussi vite que les coûts délirants (même en excluant les coûts connexes). Je retiens notamment:

  • Des abris ouverts non-tempérés et partiellement exposés aux éléments (vraiment super l’hiver quand le prochain bus trop plein est dans 17 minutes…).

  • Des abris (étroits) réduits à la plus simple expression, sans bornes de recharge de titres (!) et sans bancs (!!!).

  • Une infrastructure neuve qui présente malgré tout de nombreux écueils au niveau de l’accessibilité universelle. Slow clap :clap:

  • Des feux de circulation qui ne sont pas intelligents, et qui ne donnent pas réellement la priorité au SRB, alors que c’est pas mal le deuxième élément le plus important d’un système de type SRB (après l’exclusivité des voies)…

  • Une différentiation des voies du SRB parfois déficiente (surtout l’hiver). Pourquoi ne pas avoir créé un terre-plein ou une démarcation en béton sur l’ensemble du trajet? Leur asphalte dispendieux avec une légère teinte sépia me laisse perplexe, surtout avec de la neige au sol…

  • Une fréquence hors-pointe famélique, et encore pire la fin de semaine. Jusqu’à tout récemment, des lignes max 10 minutes faisaient mieux (sans coûter plus d’un demi-milliard).

  • Une flotte de bus articulés qui apparemment n’est pas adaptée à l’hiver québécois… s’il y avait bien un seul argument pour justifier l’implantation d’un tramway plutôt qu’un SRB, je crois bien que ce serait celui-là! Et on fait comme si de changer pour des bus de plus faible capacité sans augmenter la fréquence était acceptable… Il ne manque pourtant pas d’espace le long du trajet (notamment à Laval) pour construire un centre de transport pour accueillir des véhicules propres au SRB si c’est ça le problème avec la neige.

Comme quoi les comités multilatéraux avec tous les acteurs et leurs beaux-frères ne sont pas garants de succès! Tout ce beau monde qui y est allé de son grain de sel, et nous voilà que l’éléphant a accouché d’une souris!

Bien hâte de voir le projet que va nous pondre l’hydre à quatre têtes pour le néo-REM de l’est…

17 Likes

D’ailleurs, il me semble pas d’avoir vue de nouveaux bus articulés. Si ils ont bientôt 14 ans, sachant que les bus moyens sont financés sur 16 ans, il y aura-t-il des plans pour les remplacer prochainement?

2 Likes

Je ne m’aventure pas à commenter le reste de ton commentaire (dont je partage en partie la conclusion), mais sur ce point, je dirais que tout les modes extérieurs ont des enjeux avec la météo. Et il fait pas tempête tout les jours l’hiver, donc c’est pas l’enjeu le plus majeur il me semble.

2 Likes

La dernière nouvelle que j’ai vu est celle-ci:

La STM prévoit lancer un appel d’offres d’ici à la fin de 2020 pour acquérir 20 bus articulés entièrement électriques, à recharge lente. Le fournisseur habituel de la STM, Nova Bus, implanté à Saint-Eustache, ne sera pas sur les rangs pour ce contrat puisqu’il ne construit pas d’autobus à recharge lente (au garage, pendant la nuit).

1 Like

Le plus frustrant, c’est que tous ces problèmes pourraient être réglé relativement vite et avec pas beaucoup d’argent.

  • On peut installer des chaufferettes infrarouge dans les abris
  • On peut rajouter des bancs (en tant qu’utilisateur quotidien du SRB j’estime que la largeur de l’abris n’est pas un énorme problème)
  • Réparer les défauts d’accessibilité (j’ai l’impression qu’il y a eu un peu d’embelishment de la part des médias sur ce problème)
  • Ajouter des délinéateurs amovibles pour séparer les voies BUS
  • Améliorer le système de feux prioritaires pour un système plus intelligent (probablement la modification la plus chère ici)
  • Plus de bus
8 Likes

De mémoire j’avais déjà lu quelque chose du genre que dans les LFS articulés les roues motrices sont celles de la remorque (donc une propulsion), ce qui amène une tendance au jacknife dans la neige. Quelqu’un plus proche de la source le sait?

Prolongement du SRB Pie-IX Un nouvel appel d’offres pour dégonfler la facture

PHOTO JOSIE DESMARAIS, ARCHIVES LA PRESSE

Le SRB Pie-IX a été inauguré en novembre dernier.

La Société de transport de Montréal (STM) annoncera ce lundi qu’elle retourne en appel d’offres pour prolonger le service rapide par bus (SRB) Pie-IX jusqu’à la rue Notre-Dame, a appris La Presse. Le projet avait été mis sur pause l’automne dernier en raison de coûts trop élevés. Cette fois, promet-on, la stratégie a été « revue » pour obtenir une facture moins salée.

Publié à 5h00

Partager


Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

En septembre, la STM avait annulé l’appel d’offres pour le prolongement du SRB Pie-IX vers Notre-Dame en raison d’une explosion des coûts. À ce moment, deux soumissions avaient été reçues, une de 181 millions et une autre de 135 millions, alors que le budget prévu par Québec était de seulement 78 millions.

Selon le directeur du projet du SRB Pie-IX, Marc Dionne, la cause de cette explosion de coûts était « double ». « D’abord, on est allés en appel d’offres en juin. C’est le pire moment pour le milieu de la construction, parce qu’à deux semaines des vacances, tout le monde est débordé. On sait qu’il y a des firmes qui auraient voulu soumissionner, mais qui n’ont pas eu le temps ou les ressources », explique-t-il.

C’est notre faute, mais on a aussi été très agressifs sur l’échéancier, avec des pénalités. Ça peut faire peur aux entrepreneurs. Et quand les entrepreneurs ont peur, ça se reflète dans le prix.

Marc Dionne, directeur du projet du SRB Pie-IX

Cette fois, la STM lancera un appel d’offres au « meilleur moment » et avec une nouvelle stratégie. « Au retour des Fêtes, toutes les entreprises veulent monter leur carnet de commandes. On estime qu’on aura davantage de soumissions. L’échéancier de réalisation sera aussi plus long, avec des conditions assouplies », insiste le directeur.

La société dit avoir choisi « d’assumer certains risques », comme la potentielle forte fluctuation du marché. « Il y aura des clauses qui vont venir protéger l’entrepreneur de ce phénomène », affirme Marc Dionne.

Pour réduire les coûts, des « optimisations » ont aussi été prévues en matière d’interventions techniques. Par exemple, les équipements de télécommunications appartenant à Bell Canada, sous la rue Notre-Dame, n’auront pas à être déplacés. « Cela permettra encore plus d’économies », fait valoir le DG.

Cap sur l’été 2027

En théorie, la période d’appel d’offres devrait s’échelonner sur cinq à six semaines. La STM prévoit accorder le contrat « au plus bas soumissionnaire conforme » d’ici le mois de juin. Le prolongement entre le Stade olympique et la rue Notre-Dame devrait théoriquement être terminé à l’été 2027. Le principal tronçon du SRB, sur l’axe Pie-IX, est déjà en service depuis novembre.

Sur papier, le prolongement demeure relativement le même : une voie réservée au SRB au centre de la chaussée, avec trois nouveaux arrêts prévus aux intersections des rues de Rouen, Ontario et Sainte-Catherine, sur une distance de 1,6 km.

IMAGE FOURNIE PAR LA STM

Tracé du SRB Pie-IX, incluant le prolongement jusqu’à la rue Notre-Dame

Initialement fixé autour de 300 millions, le budget du SRB Pie-IX a connu plusieurs dépassements de coûts dans les dernières années. En incluant l’ajout du prolongement vers Notre-Dame, la facture du projet sera d’environ 653 millions. Jusqu’ici, le budget était d’environ 525 millions, sans compter le prolongement.

Ce sont l’Autorité régionale de transport métropolitain et la Ville de Montréal qui se partagent le montage financier, principalement. Avec le prolongement vers Notre-Dame, leur contribution passe respectivement de 393,8 millions à 472,5 millions, et de 131,3 millions à 180,2 millions.

Dans une déclaration transmise à La Presse, le président du conseil d’administration de la STM, Éric Alan Caldwell, a rappelé que l’offre de service a été augmentée « de plus de 15 % au sud de l’avenue Pierre-De Coubertin depuis la mise en service du SRB Pie-IX ».

La mairesse Valérie Plante parle du prolongement vers Notre-Dame comme une « très bonne nouvelle », à l’heure où « la croissance du parc automobile crée une pression insoutenable sur notre réseau routier en augmentant les risques pour les plus vulnérables ». « Des projets comme le SRB Pie-IX sont nécessaires et pour en faire plus, il faut un meilleur financement des sociétés de transport », indique-t-elle.

« En plus de faire le pont entre Laval et Montréal, le SRB sera relié [au futur prolongement] de la ligne bleue, visée que nous mènerons également à terme. Voilà une nouvelle preuve que notre gouvernement fait du transport collectif une véritable priorité », a de son côté fait valoir la ministre des Transports, Geneviève Guilbault.

7 Likes

Le communiqué de la STM

Prolongement du SRB Pie-IX : Un nouvel d’appel d’offres est lancé

Communiqué
30 janvier 2023

Le bureau de projet intégré du SRB Pie-IX lance aujourd’hui un appel d’offres révisé pour la construction du prolongement du SRB Pie-IX entre l’avenue Pierre-De Coubertin et la rue Notre-Dame Est.

Le bureau de projet intégré du SRB Pie-IX lance aujourd’hui un appel d’offres révisé pour la construction du prolongement du SRB Pie-IX entre l’avenue Pierre-De Coubertin et la rue Notre-Dame Est. En fonction des résultats de l’appel d’offres, l’adjudicataire retenu sera connu au deuxième semestre de 2023. Il sera notamment responsable d’assurer :

  • Au niveau du volet transport collectif : la mise en place de 1,6 km de voies réservées bidirectionnelles permanentes au centre du boulevard Pie-IX entre l’avenue Pierre-De-Coubertin et la rue Notre-Dame, la construction de quatre arrêts comportant sept abris dont un arrêt-descente) et l’installation de systèmes de transport intelligents (STI) dans les abris SRB (afficheurs dynamiques, caméras, etc.) et au niveau du corridor (mesures préférentielles aux feux de circulation et affichage dynamique des zones de congestion).
  • Au niveau du volet infrastructures municipales : la réhabilitation des conduites d’aqueduc et d’égout, des réseaux techniques urbains ainsi que la reconstruction de l’ensemble de la voirie (fondation, chaussée, trottoirs et terre-plein).
  • Au niveau du volet aménagement : l’élargissement des trottoirs et l’ajout d’arbres, afin d’améliorer les déplacements piétons et la qualité de vie des riverains.

Rappelons que le projet de prolongement entre l’avenue Pierre-De Coubertin et la rue Notre-Dame Est avait fait l’objet d’un appel d’offres au printemps 2022, mais un écart financier avait été constaté entre les soumissions reçues et les prévisions initiales, établies par une firme indépendante.

Dans un esprit de saine gestion des fonds publics et grâce à des ajustements apportés à l’échéancier ainsi qu’aux conditions et contraintes de réalisation, le Bureau de projet est aujourd’hui en mesure de lancer un nouvel appel d’offres dans l’objectif de mener à terme le projet à l’intérieur des budgets alloués.

Citations

« Notre gouvernement a livré la première partie du SRB Pie-IX l’automne dernier, et nous avons la ferme intention d’achever son prolongement jusqu’à la rue Notre-Dame. Cette nouvelle phase du projet permettra de faciliter les déplacements dans l’est de Montréal. Rappelons qu’en plus de faire le pont entre Laval et Montréal, le SRB sera relié à la future ligne bleue, visée que nous mènerons également à terme. Voilà une nouvelle preuve que notre gouvernement fait du transport collectif une véritable priorité! »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable

« Le prolongement du SRB Pie-IX entre l’avenue Pierre-De-Coubertin et la rue Notre-Dame est une très bonne nouvelle pour la mobilité dans l’Est de Montréal. À l’heure de la transition écologique et alors que la croissance du parc automobile crée une pression insoutenable sur notre réseau routier en augmentant les risques pour les plus vulnérables, nous devons miser plus que jamais sur le transport collectif. Des projets comme le SRB Pie-IX sont nécessaires et pour en faire plus, il faut un meilleur financement des sociétés de transport. C’est ainsi que nous pourrons assurer une mobilité toujours plus sécuritaire, efficace, pratique, confortable et écologique à la population. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

« La mobilité durable est un levier de développement incontournable pour nos milieux de vie et pour la vitalité économique de la région. Encore une fois, avec ce projet, nous démontrons clairement notre volonté commune de maintenir la cadence. Notre objectif demeure de développer des services de transport collectif toujours plus performants et accessibles afin d’améliorer la qualité de vie de la population. Nous n’en dérogerons pas. »

Benoit Gendron, directeur général de l’Autorité régionale de transport métropolitain

« En plus de la bonification de l’offre de service bus de plus de 15% au sud de l’avenue Pierre-De-Coubertin depuis la mise en service du SRB Pie-IX, les citoyens d’Hochelaga pourront, au terme du projet, également bénéficier de tous les avantages qu’offre l’infrastructure du SRB Pie-IX : fiabilité, intermodalité, rapidité et sécurité. Il n’y a rien de mieux qu’un axe de mobilité structurant pour contribuer à l’essor économique et social du quartier. »

Éric Alan Caldwell, président du conseil d’administration de la STM

Tracé

À propos du SRB Pie-IX

Rappelons que le SRB Pie-IX est un service rapide par bus confortable, accessible et sécuritaire qui a été mis en service le 7 novembre dernier entre le boulevard Saint-Martin à Laval et l’avenue Pierre-De Coubertin à Montréal, à l’exception du secteur Jean-Talon et du pont Pie-IX.

Des bus de la STM, de la STL et d’exo y circulent sur certains tronçons et il est possible de faire une correspondance avec la ligne verte du métro (station Pie-IX), le service de la STL à Laval et la ligne de train de banlieue exo5 — Mascouche (gare St-Michel–Montréal-Nord).

Le SRB Pie-IX est un projet réalisé conjointement par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), la Ville de Montréal et le ministère des Transports et de la Mobilité durable du Québec (MTMD). L’ensemble des travaux ont été exécutés en étroite collaboration avec le gestionnaire délégué de l’ARTM, la Société de transport de Montréal (STM), et leurs partenaires que sont la Ville de Laval, la Société de transport de Laval (STL), exo, la Société québécoise des infrastructures (SQI) et les arrondissements desservis.

Le gouvernement du Québec est le partenaire financier principal du projet. La Ville de Montréal, l’ARTM et le gouvernement du Canada complètent le financement.

Le projet intégré SRB Pie-IX s’inscrit dans la foulée de la Déclaration du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal pour revitaliser l’Est de Montréal. L’accroissement de la mobilité, le développement économique et l’amélioration des milieux de vie des citoyens sont au cœur de cet ambitieux chantier.

Pour plus de détails : srbpieix.ca

https://www.stm.info/fr/presse/communiques/2023/prolongement-du-srb-pie-ix---un-nouvel-d-appel-d-offres-est-lance

4 Likes