Réseau cyclable du Grand Montréal

À propos de cet imbroglio entre le curé Dionne, de la paroisse Saint-Noël-Chabanel à Saint-François, et le conseil municipal de Laval (concernant la piste cyclable surélevée située devant l’entrée principale de son église),… il a fait un passage à l’émission Infoman la semaine dernière dans le segment “Infoman Municipal”.

À voir à partir de 4:15 du clip ci-dessous: :joy:

image

3 Likes

Le citoyen qui parle de « cowboy en spandex » qui va heurter les pauvres paroissiens :joy:

1 Like

Les meilleures pistes cyclables de Montréal (et des environs)

Les plus belles pistes cyclables à Montréal

Photo: Gracieuseté

Pascale-Lou Angelillo - Collaboration spéciale

28 mai 2022 à 7h01 6 minutes de lecture

En patins à roulettes, à bicyclette ou à trottinette, tous les moyens sont bons pour découvrir de nouveaux coins de Montréal. Voici cinq pistes cyclables à sillonner pour faire le plein d’air frais et de beaux paysages. En route!

1. L’incontournable: la piste cyclable des Berges

Gracieuseté Tourisme Montréal

Avec plus de 21 kilomètres, la piste cyclable des Berges longe le fleuve Saint-Laurent jusqu’au lac Saint-Louis, donnant accès au panorama urbain de Montréal et à la tranquillité des banlieues environnantes. Pendant ce circuit, on zieute la métamorphose de l’arrondissement de Verdun, on (re)découvre LaSalle et Lachine et on se rend jusqu’à Dorval. Bon à savoir: il est possible de faire une (ou plusieurs!) halte durant l’expédition. Le site web de Tourisme Montréal propose une carte interactive qui permet de découvrir des nouveaux restos, marchés, parcs ou espaces verts où faire une pause. Notre suggestion? Siroter une bière locale à la lumineuse microbrasserie Brasseur de Montréal. Rien de mieux pour terminer une journée passée à pédaler!

Infos en rafale

  • Longueur: 21 km de route
  • Horaire: tous les jours de 7h à 23h (pistes éclairées en soirée)
  • Activités à faire: vélo, patin à roues alignées, sentier de marche
  • Site web de Tourisme Montréal

2. Le trésor caché: le parc-nature du Cap-Saint-Jacques

Gracieuseté Ville de Montréal

Rouler cheveux au vent lors d’une journée ensoleillée dans l’ouest de l’île, le rêve, non? Le parc-nature du Cap-Saint-Jacques est la destination tout indiquée pour les citadins amateurs de plein air. Ce terrain de jeu est bordé par le lac des Deux Montagnes et la rivière des Prairies. Avec ses 330 hectares de superficie, il s’agit du plus grand parc urbain à Montréal. Il y a de nombreuses activités à essayer entre amis ou en famille: baignade, bicyclette, randonnée pédestre et vélo de type fatbike. Les sportifs sont ainsi bien servis! Après une longue balade estivale, quoi de mieux qu’une pause à la plage du parc (où le sable naturel rappelle les tropiques!) pour profiter d’une saucette d’après-midi? Rafraîchissant et dépaysant!

Infos en rafale

  • Longueur: plus de 15 km de route
  • Horaire: tous les jours de 7h à 22h
  • Activités à faire: vélo, patin à roues alignées, sentier de marche (Le parc offre un service de location d’équipement)
  • Site web

3. L’intégral: le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation

De la Petite Italie à Ahuntsic, en passant par Villeray, le parcours qui mène à l’Île-de-la-Visitation permet d’apprécier les nombreux quartiers montréalais et de repérer de nouveaux bistros ou terrasses à essayer! C’est en suivant la piste cyclable de l’avenue Christophe-Colomb jusqu’à la rivière des Prairies qu’il est possible de pédaler jusqu’au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation. Le trajet d’environ 25 à 30 kilomètres aller-retour en direction du boulevard Gouin longe la rivière des Prairies. La faune aquatique, l’environnement verdoyant de 34 hectares et la richesse botanique situés en milieu urbain valent les coups de pédale en plus. Notre suggestion? Si vous êtes entre amis, profitez du retour au bercail pour faire un léger détour sur la rue Jarry Est au nouveau bistro-terrasse lundi au soleil. Une succulente carte avec des produits d’ici vous attend!

Infos en rafale

  • Longueur: plus de 25 km de route
  • Horaire: tous les jours de 7h à 22h
  • Activités à faire: vélo, patin à roues alignées, sentier de marche, pêche, ornithologie
  • Site Web de la Ville de Montréal

4. La découverte: les Sentiers de la Presqu’île

Gracieuseté Roger Lacoste

Juste à l’est de Montréal, la ville de Repentigny offre plus de 55 kilomètres de pistes cyclables et plusieurs options qui sauront plaire aux adeptes de vélo. Le site des Sentiers de la Presqu’île permet aux cyclistes de tous les niveaux d’arpenter les routes vertes tracées, et ce, gratuitement. Différentes espèces d’oiseaux, plusieurs essences d’arbres: quelques arrêts durant la randonnée seront inévitables pour observer cette faune impressionnante. À deux pas de la ville, le calme et la beauté de la biodiversité sont surprenants.

Infos en rafale

  • Longueur: plus de 55 km de route
  • Horaire: tous les jours de 7h à 22h
  • Activités à faire: vélo, patin à roues alignées, sentier de marche, ornithologie
  • Page Facebook

5. Terre et mer: le fleuve à vélo

Pour les adeptes de longs trajets, cette activité nommée le fleuve à vélo combine terre et route! C’est au parc Saint-Laurent, situé à Repentigny, à bord d’un bateau que l’aventure débute. La navette fluviale fait le tour de l’île Sainte-Thérèse, s’arrête à Varennes et à Pointe-aux-Trembles pour se connecter au réseau cyclable de ces villes. Ce circuit permet aux visiteurs de tout âge de découvrir les berges du fleuve Saint-Laurent et de revenir au quai de départ. Notre suggestion? À votre retour, à deux minutes à pied du parc, la charmante Boutique Héritage vaut le détour! Petites trouvailles artisanales, cadeaux ou articles de décoration, ce magasin qui a pignon sur rue depuis plus de 45 ans offre une vaste sélection de produits d’ici. Un arrêt obligé!

Infos en rafale :

  • Durée de la traversée: 30 minutes
  • Horaire: du lundi au vendredi du 26 juin au 25 août
  • Activités à faire: vélo, patin à roues alignées, sentier de marche, ornithologie
  • Site Web

Le REV: pour les cyclistes experts ou de ville

Pour les adeptes de vélo au quotidien qui désirent tester de nouveaux parcours montréalais, le REV (Réseau express vélo) ou l’autoroute des bicyclettes de 184 kilomètres de pistes cyclables protégées permet aux citoyens de se déplacer de façon sécuritaire et agréable. Que ce soit pour se rendre au travail, arrêter au marché ou au café du coin, les voies cyclables qui parcourent les arrondissements de Montréal sont sécuritaires, éclairées et accessibles douze mois par année. Pour traverser la ville, accompagner les enfants à leurs activités ou renouer avec les barbecues au parc, toutes les pistes de Montréal vous mèneront à destination!

Pour découvrir les axes cyclables sur le Réseau express vélo quatre saisons de Montréal, rendez-vous sur le site de la Ville de Montréal.

2 Likes

:eyes: upgraded provincial program when?

Vaudreuil-Dorion offers bike purchase grants

Off-island city of 42,000 residents notes that a bicycle is an ideal means of transport for shopping and commuting.

To ensure safe and enjoyable cycling, the city of Vaudreuil-Dorion has developed a network of bike paths that now totals 56.7 km.

To ensure safe and enjoyable cycling, the city of Vaudreuil-Dorion has developed a network of bike paths that now totals 56.7 km. PHOTO BY DAVE SIDAWAY /Montreal Gazette

The city of Vaudreuil-Dorion offers its residents a subsidy to locally purchase new or used bikes — as well as close to 57 kilometres of paved paths within its territory.

The off-island city of 42,000 residents provides a maximum reimbursement of $50 for a new bike or $75 for a used bike. It also subsidizes 50 per cent of the costs of bicycle accessories, including bags, trailers or baby seats, up to a maximum of $50 per residence. Eligible purchases must be made at a business located in the Vaudreuil-Soulanges MRC. Electric scooters, scooters, or electric bikes are not eligible for this grant.

The city’s network of bike paths is highlighted on an interactive map on the municipal website. The city’s aim is to encourage residents to use bicycles for shopping or just for a fun ride, and it notes cycling can help reduce traffic congestion and greenhouse gas emissions.

3 Likes

Longueuil déneigera 60 km de ses pistes cyclables

Plus de50% du réseau cyclable sera déneigé d’ici 2025-2026.

Photo : Radio-Canada / Mireille Roberge

Radio-Canada

Publié à 4 h 00

La Ville de Longueuil annonce qu’elle procédera au déneigement de 60 km de ses pistes cyclables pour encourager les déplacements à vélo cet hiver.

Par cette initiative, la Ville de Longueuil entend encourager les déplacements actifs à l’année sur le territoire.

Le vélo représente une alternative écologique et saine pour remplacer l’utilisation de la voiture sur de courtes distances. En ce sens, nous poursuivons nos efforts pour offrir aux Longueuilloises et aux Longueuillois la possibilité de choisir un autre mode de transport, et ce, 12 mois par année, a souligné Marjolaine Mercier, membre du comité exécutif.

La municipalité indique que 116 kilomètres de son réseau seront déneigés d’ici 2025-2026. Ce qui représente plus de 50 % de l’ensemble du réseau cyclable de Longueuil.

Une vue du réseau de pistes cyclables qui seront déneigées cette année

Photo : Source: Ville de Longueuil

3 Likes

La Presse a publié la carte du réseau 4 saisons d’ici 2025

Longueuil | Deux fois plus de pistes cyclables déneigées cette saison


PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE
D’ici quatre ans, ce seront 116,5 kilomètres de voies cyclables déneigées qu’on retrouvera à Longueuil.

Pour « encourager les déplacements actifs à l’année », Longueuil déneigera cette année environ 60 kilomètres de voie cyclable sur son territoire, soit le double de ce qui était fait lors de la dernière saison. La Ville compte augmenter la cadence dans les prochaines années, pour atteindre environ 120 kilomètres d’ici 2025.

Publié à 10h01
Henri Ouellette-Vézina
LA PRESSE

C’est ce qu’a confirmé jeudi la responsable de l’environnement et la mobilité active au comité exécutif de Longueuil, Marjolaine Mercier. « Notre objectif est d’encourager la pratique du vélo et d’aider les cyclistes à mieux planifier leurs déplacements. Le vélo l’hiver, ce n’est pas seulement pour les adeptes ou les sportifs, c’est aussi accessible et possible pour les familles et les non-initiés », a-t-elle dit.

Depuis l’an dernier, le « réseau blanc » de la municipalité totalise déjà 27,5 kilomètres de voies cyclables. En 2020, avant l’arrivée de l’administration Fournier, seulement 5 kilomètres étaient déneigés. Le réseau bénéficiera cette année d’un ajout de 32 kilomètres de voies déneigées. En 2023-2024, on prévoit ajouter 17,5 kilomètres supplémentaires, tout comme en 2024-2025.

En 2025-2026, la Ville ajoutera 22 kilomètres pour les cyclistes hivernaux, qui sont de plus en plus nombreux au Québec. D’ici quatre ans, ce seront donc 116,5 kilomètres de voies cyclables déneigées qu’on retrouvera à Longueuil. C’est plus de la moitié des pistes qui sont jusqu’ici réservées aux vélos.


IMAGE FOURNIE PAR LA VILLE DE LONGUEUIL

La Ville affirme que cette bonification « représente des variations impressionnantes par rapport à l’hiver 2020-2021 et des améliorations de l’ordre de 324 %, si l’on compare le réseau actuel avec celui de l’hiver dernier seulement ».

Dès cette saison, plusieurs grands axes cyclables longueuillois seront déneigés, dont les pistes situées en site propre et séparées de la circulation automobile sur les boulevards Roland-Therrien et Jacques-Cartier, dans le Vieux-Longueuil. La passerelle Edna-Maricourt, qui passe au-dessus de la route 112-116 dans Saint-Hubert, sera aussi déneigée.

Bollards retirés, bandes ouvertes

Par ailleurs, la majorité des bandes cyclables sur rue seront maintenant « ouvertes à l’année ». La Ville dit avoir « retiré la majorité des bollards de séparation entre les voies cyclables et les voies de circulation qui délimitent les bandes cyclables pour faciliter le déneigement ». Une exception demeure : celle du boulevard La Fayette, où Longueuil souhaite tester « de nouvelles techniques qui permettent de les laisser en place tout l’hiver et ainsi contribuer à sécuriser les déplacements ».

On invite tout de même les cyclistes « à demeurer vigilants et à adapter leur conduite selon les conditions météorologiques et l’état de la surface de roulement ». « S’équiper de pneus d’hiver à clous ou à crampons est une bonne pratique pour s’adapter à notre climat nordique », rappellent les autorités à ce sujet.

Sur l’île de Montréal, l’engouement pour le vélo hivernal est en forte hausse. En février, La Presse rapportait que l’augmentation du nombre de personnes ayant emprunté les pistes cyclables en hiver à Montréal en 2020 par rapport à la moyenne de 2015-2019 est de 83 %, selon le bureau montréalais d’Eco-Compteur.

Plus globalement, entre 2020 et 2021, le nombre de déplacements à deux roues a augmenté de 20 % dans la métropole, selon ce qu’ont mesuré les compteurs des différentes pistes cyclables. Durant les neuf premiers mois de cette année, les compteurs ont déjà enregistré un total de plus de 12 millions de passages. Ce bilan fait suite à la hausse marquée observée en 2021, alors que près de 17 millions de passages avaient été enregistrés, contre 14 millions l’année précédente.

3 Likes

Tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine Aménager une piste cyclable ? Impossible, tranche Québec

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine accueille 120 000 automobilistes quotidiennement, dont environ 15 000 camionneurs.

Faut-il profiter du mégachantier dans le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine pour y aménager une piste cyclable ? Un regroupement de citoyens croit que oui. Ses membres comptent d’ailleurs « mettre de la pression » sur le gouvernement Legault dans les prochains jours, en lui présentant une proposition. Mais pour le ministère des Transports, une telle avenue est impossible à emprunter.

Publié à 5h00

Partager

Henri Ouellette-Vézina

Henri Ouellette-Vézina La Presse

« On parle d’une infrastructure qui va être pratiquement reconstruite au complet dans les trois prochaines années. C’est le temps ou jamais de penser à l’avenir. Il faut saisir cette opportunité », affirme Simon King, qui a fondé le regroupement sur les réseaux sociaux.

Les adeptes du projet proposent d’utiliser le « tube de service » du tunnel, qui héberge pour l’instant les systèmes de ventilation et les sorties d’urgence, par exemple, afin d’aménager cette nouvelle voie. « Ce lieu pourrait très bien être compatible avec d’autres usages. Et c’est suffisamment grand pour n’entraver aucune voie de circulation automobile », évoque M. King.

Ce dernier propose plusieurs scénarios aux autorités, disant surtout « lancer des idées, pour stimuler la discussion ». Ainsi, pour accéder au tunnel de chaque côté, son groupe suggère au ministère d’étudier deux scénarios : une rampe souterraine ou un service par ascenseurs, notamment.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Simon King, le porte-parole du regroupement, et Vanessa Suzanne, une membre du groupe

Au nord, la piste cyclable pourrait démarrer à partir de l’intersection entre les rues Notre-Dame et Curatteau, avec une rampe d’accès en forme de U. Arrivé dans l’île Charron, le cycliste pourrait ensuite remonter à la surface avec une nouvelle rampe d’accès, puis emprunter une voie cyclable allant jusqu’au quai de la navette fluviale, avec un passage pour piétons traversant la rue de l’Île-Charron. « On pourrait ainsi donner accès aux îles de Boucherville autrement qu’en voiture », affirme M. King.

Pour se rendre jusque sur la Rive-Sud, le regroupement propose une piste reliant la rue de l’Île-Charron au pont, où une bande cyclable pourrait être fixée aux piles du pont. L’accès à la Rive-Sud se ferait enfin par la piste cyclable la Riveraine, déjà existante, qui donne accès à Longueuil et à Boucherville.

« Impossible », rétorque Québec

Joint par courriel, le porte-parole du ministère des Transports et de la Mobilité durable, Gilles Payer, est catégorique. Si le gouvernement demeure ouvert à discuter des mesures d’atténuation, une piste cyclable n’est tout simplement pas envisageable.

Les espaces sont limités dans le tunnel et cette contrainte rend impossible l’aménagement d’un corridor réservé au transport actif en respectant les normes.

Gilles Payer, porte-parole du ministère des Transports et de la Mobilité durable

Le porte-parole ajoute que le tube de service « doit être réservé aux mesures d’urgence (ex. : évacuation), ainsi qu’aux opérations liées à l’exploitation du tunnel ».

Selon le Ministère, les entrées et sorties du tunnel sont pour le moins ardues pour les vélos, d’autant plus que le nombre élevé de passages automobiles – le tunnel accueille en moyenne 120 000 automobilistes quotidiennement, dont environ 15 000 camionneurs – implique plusieurs enjeux de sécurité.

N’empêche, l’organisme Vélo6 Tunnel, qui participe aussi au projet, souhaite « réunir différents intervenants » autour d’une même table afin de discuter de la possibilité d’une piste cyclable dans le tunnel. Élus municipaux et provinciaux, gestionnaires de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), ingénieurs et experts en développement durable : le but serait de « créer un comité consultatif, et faire faire une nouvelle étude de préfaisabilité pour promouvoir le projet ».

Retirer des « barrières »

Chez Vélo Québec, le président et directeur général Jean-François Rheault salue l’audace des instigateurs du projet. « Enlever des barrières à la pratique du vélo, c’est toujours quelque chose à considérer. Dans ce cas-ci, la barrière, c’est le fleuve. On l’a vu avec le pont Samuel-De Champlain : une bande cyclable a finalement été intégrée au projet. Et aujourd’hui, il y a des centaines, voire des milliers de cyclistes qui l’empruntent chaque jour », évoque-t-il.

M. Rheault reconnaît toutefois qu’il y aura de nombreux défis logistiques. « L’une des limites, ce sont les approches. Ça reste une autoroute, donc il faut que ça demeure sécuritaire. Mais sur le fond, on doit y réfléchir sérieusement. »

L’expert en planification des transports à l’Université de Montréal Pierre Barrieau est aussi d’avis que l’idée est « intéressante », mais ambitieuse. « Je ne suis vraiment pas contre, mais la question est toujours de déterminer si c’est le meilleur investissement et le meilleur rapport coûts-bénéfices au meilleur endroit », raisonne-t-il.

« Dans ce cas-ci, est-ce qu’opérer une navette fluviale en permanence entre le Vieux-Boucherville et le Vieux-Pointe-aux-Trembles devient moins cher et peut-être plus intéressant ? Il ne faut pas nécessairement juste vouloir insérer une piste cyclable pour insérer une piste cyclable », conclut M. Barrieau.

1 Like

Je pense que niveau bruit, qualité de l’air et peut-être sécurité physique ça ne passerait pas de construire une voie cyclable dans le pont-tunnel. C’est quand même un espace fermé avec un énorme traffic automobile.

3 Likes

Le vélo d’hiver gagne en popularité

1/4

L’engouement pour le vélo d’hiver continue de grandir, et ce, même hors de l’île de Montréal. Des cyclistes se sont lancés dans le réseau cyclable déneigé de Longueuil, deux fois plus grand que l’an dernier.

Publié à 5h00

Partager


Delphine Belzile
Delphine Belzile La Presse

Nouveauté cette année : la Ville de Longueuil dit miser sur la mobilité active en déneigeant 60 km de voies cyclables, contre 27,5 km l’an dernier et à peine 5 km l’hiver d’avant.

« Ça fait du bien et ça met de bonne humeur, souligne Guillaume Paradis, qui s’est initié au vélo d’hiver cette semaine. Mon objectif, c’est d’en faire au moins quatre jours par semaine. »

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Guillaume Paradis

Marie-Pier Côté, cycliste rencontrée sur la piste cyclable du boulevard La Fayette à Longueuil, abonde dans le même sens.

C’est vraiment pour le plaisir, la rapidité et le coût. C’est moins cher.

Marie-Pier Côté

D’ici 2025, Longueuil prévoit entretenir au total 116,5 km de voies cyclables en hiver, une hausse de 324 % en quatre ans. Depuis la première neige du 16 novembre, la Ville « a déployé ses effectifs pour procéder au déneigement et à l’entretien des 60 km de pistes cyclables qui seront déneigés cet hiver sur le territoire », a écrit par courriel la Ville de Longueuil.

PHOTO FOURNIE PAR LA VILLE DE LONGUEUIL

D’ici 2025, Longueuil prévoit entretenir au total 116,5 km de voies cyclables en hiver.

« C’est une excellente nouvelle, surtout que ce sont des axes importants [qui sont déneigés], lance Mario Grenier, rencontré sur son vélo à l’entrée du pont Jacques-Cartier. Avant, on roulait dans les rues. Il y avait un peu plus d’impatience entre [les usagers de la route]. »

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Mario Grenier

Après 13 ans d’expérience à vélo d’hiver, il remarque qu’il n’est plus un des seuls à emprunter le réseau cyclable de Longueuil. « Je croise beaucoup plus de personnes », confirme-t-il.

Paul Godin, résidant d’Ahuntsic, parcourt 46 km par jour pour se rendre au boulot à Longueuil et en revenir. Il entame son premier hiver à deux roues, équipé de pneus à clous, de gants et de chaussettes chauffantes.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Paul Godin

C’est notamment la fermeture partielle du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine qui a incité le Montréalais à enfourcher son vélo quatre saisons. « Depuis que [le tunnel] est tombé à une voie, il n’est plus question que je passe par là », fait-il savoir.

De moins en moins marginal

« [Le vélo d’hiver], c’est de moins en moins marginal, de plus en plus généralisé, remarque Magali Bebronne, directrice des programmes et porte-parole de Vélo Québec. Ce qu’on constate, c’est que le taux de rétention des cyclistes en hiver augmente. »

Près de 15 % des cyclistes qui ont roulé entre juin et septembre 2020 sur l’île de Montréal étaient toujours sur deux roues entre décembre et mars l’an dernier, selon Vélo Québec. Cinq ans plus tôt, cette proportion de cyclistes ne dépassait pas les 9 %. Aujourd’hui, environ un cycliste sur sept continue de rouler au cours de la saison hivernale, explique Magali Bebronne.

L’engouement pour le vélo quatre saisons se fait également sentir dans les ateliers de vélo. L’achalandage a doublé à l’approche de l’hiver chez André Cycle et Sport à Longueuil depuis l’an dernier, observe Jean-Alexandre Léger, mécanicien de la boutique.

« Il y a un lien de cause à effet avec la qualité du déneigement et la qualité des infrastructures », selon Magali Bebronne.

Ce ne sont pas « les températures, les chutes de neige ou les précipitations », mais bien « la qualité de la chaussée » qui incite la population à prendre son vélo, continue-t-elle.

Faire du vélo d’hiver est agréable « tant que tu t’habilles bien », indique Louis Duranleau, cycliste croisé à Longueuil. « Je n’ai rien à dire jusqu’à maintenant, tout est bien déneigé et il y a du sel partout », ajoute-t-il.

De décembre à mars 2020, ils étaient 190 000 cyclistes à avoir roulé dans la province, selon le dernier rapport de Vélo Québec.

La première neige tombée le mercredi 16 novembre a tout de même refroidi des cyclistes. Le mercredi 16 novembre, 225 cyclistes ont emprunté la voie cyclable du pont Jacques-Cartier, alors qu’ils étaient plus de 800 la veille. On comptait par milliers le nombre de cyclistes qui traversaient le pont entre Montréal et Longueuil chaque jour, plus tôt cet automne.

3 Likes

Boomers Biking :sunglasses:

1 Like

Voici un titre d’article qui pourrait porter les cyclistes un peu à confusion. Il s’agirait ici de la piste sur le pont de l’Estacade du pont Champlain qui sera fermée cet hiver… et non celle du pont Samuel-De Champlain (du moins… pour le moment :upside_down_face:).

Fermeture pour l’hiver de la piste cyclable du pont Champlain

Agence QMI | Publié le 28 novembre 2022 à 12:50

Il ne reste plus que quelques jours avant la fermeture de la piste cyclable de l’Estacade du pont Champlain prévue dimanche prochain à 22 h.

Cette fermeture suivra ainsi celle du réseau cyclable du parc Jean-Drapeau et de la digue de la Voie maritime du Saint-Laurent.

«La piste cyclable ouvrira à nouveau au printemps 2023 dès que le réseau cyclable du parc Jean-Drapeau en annoncera l’ouverture», a indiqué Ponts Jacques Cartier et Champlain incorporée (PJCCI) par voie de communiqué.

https://www.tvanouvelles.ca/2022/11/28/fermeture-pour-lhiver-de-la-piste-cyclable-du-pont-champlain

1 Like