Québec - Projets d'infrastructure

Et combien nous coûtera les délais supplémentaires pour en arriver à la même conclusion ?! Ben non, la CAQ va certainement tout arrêter et se concentrer sur le 3e lien, plus payant politiquement… Même si le CDPQ dit que l’achalandage ne le requiert pas…

1 Like

Sortie de la bouche même de la personne qui avait enterré le 3ème lien pour de bon. Faut le faire.

Ce que je trouve intéressant de ce panel, c’est la manière dont l’argumentation pour le 3e lien a changé.

La mouture précédente du 3e lien ainsi que les projets historique parlaient de sortir dans la falaise, là ou se termine la 440. Vu le rejet de ce site par la population, il me semble qu’il y a un endroit plus approprié tout juste l’autre bord de la rive. Entre White Birch Paper et le quai 51, il y a un terrain vague. C’est industriel, donc pas de NIMBY à proximité. Il faudrait reconstruire l’échangeur, mais ça me semble beaucoup plus simple d’aménagement que d’essayer de construire ça en dessous de la colline parlementaire.

2 Likes

Je n’arrive pas croire le déroulement des choses. Je m’attendais bien à ce qu’on nous donne des arguments bidons sur le tramway / rapport et que rien ne se passe, mais je ne m’attendais pas que le gouvernement aille de l’avant avec un 3e lien autoroutier.

Sans aimer la CAQ, j’ai toujours cru que certaines de leurs décisions étaient quand même réfléchies (bien que j’étais très rarement en accord avec elles). Là, le gouvernement a perdu le très peu de crédibilité qu’il avait pour moi. Je n’aime pas faire ce genre de commentaire, mais c’est le seul qui me vient à l’esprit : ce gouvernement est une farce.

Il n’y a que deux raisons auxquelles j’arrive à penser : soit le gouvernement a utilisé la Caisse comme instrument pour faire croire qu’il étudierait la mobilité, sachant très bien qu’il allait foncer avec le projet de 3e lien peu importe la conclusion, nous prenant pour des cons, soit le gouvernement est en impro totale et ne veut pas perdre les quelques députés de la rive-sud.

8 Likes

C’est du pur gaspillage électoraliste, et ils n’ont pas peur de le nommer de la sorte. C’est pour ne pas perdre le vote de gens qui croient au projet, envers toutes les études. On va gaspiller des milliards de dollars dans un projet objectivement inutile, potentiellement nuisible, alors que les besoins sont criants à l’entretien et au fonctionnement de toutes les autres infrastructures au Québec.

Quand le pont Champlain est arrivé en fin de vie utile, qu’on l’a tenu avec sa super poutre, nous avons été en mesure de construire un nouveau pont. Le discours de peur sur la destruction soudaine d’une infrastructure me semble peu justifié.

6 Likes

La CAQ risque de perdre les élections de 2026 de toute façon.

Le temps que ce projet soit correctement monté et que MIQ soit réellement opérationnelle, il ne sera jamais trop tard pour qu’il soit cancellé par un autre gouvernement, si celui-ci le désire.

6 Likes

Je pense qu’on peut s’attendre, demain lors du point de presse Legault - Guilbeault, à quelque chose du genre :

  1. La CAQ va de l’avant avec l’entièreté du projet de la Caisse, étalé sur 15 ans et s’engage à faire aboutir les études pour la première phase du tramway + SRB (pour Lévis) rapidement;
  2. La CAQ annonce que Mobilité Infra Québec aura comme premier projet majeur dans la région de Québec un nouveau pont à l’est

J’ai bien peur qu’on tente à la CAQ de mettre le Tramway sur la glace. Après tout ce n’est pas les utilisateurs du transport en commun qui vote pour eux.

Ah ben, franchement, j’étais pas loin :

1 Like

(Québec) Le premier ministre François Legault donnera le feu vert au projet de tramway et de service rapide par bus (SRB) dans la capitale, recommandé par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Et il maintiendra en vie sa promesse de troisième lien autoroutier en lançant une nouvelle étude sur le sujet.

Je vous assure qu’il faut un troisième lien. Le gouvernement va commander autant d’études qu’il le faudra à la recherche d’une qui le confirmera.

-Legault, probablement

En déposant son vaste plan pour la mobilité dans la capitale, CDPQ Infra a été très claire : elle souhaite construire ce réseau de 70 km de lignes de tramway et de SRB sur les deux rives. Son Plan CITÉ (circuit intégré de transport express) est estimé à 15,5 milliards de dollars (voir autre texte pour les détails).

Hmm, peut-être pour maintenir/déveloper l’expertise au sein de l’entité?

Contrairement au Réseau express métropolitain à Montréal, la Caisse ne souhaite toutefois pas exploiter le futur tramway. Elle souhaite le construire.

Avec toute la saga sur le financement des opérations des TeCs, opérer un réseau serait un châtiment plus qu’un mandat.

Aussi, je sous-entends qu’il n’y aura pas de financement de la part de CDPQi, puisqu’il n’y aura pas de moyens de reprendre le capital à posteriori.
_
J’ai hâte de lire le prochain texte de Labaume…

1 Like

«Ça ne fonctionne pas, c’est trop cher pour faire trop peu. Ça ne vaut pas le coup. Moi, je vais protéger les contribuables et je préfère mettre le focus sur un troisième lien»

Pierre Poilièvre ne veut pas financer le tramway!? C’est vraiment le jour et la nuit entre les partis politiques conservateurs provinciaux hors-Québec et le PCC.

Il ne manquerait plus que PSPP pour “évoluer” un énième fois sur le sujet pour tuer le projet.

2 Likes

A-t-il dit ça? D’après tous ce que j’ai lu polievre est assez pro transport en commun.

J’en ai aucune idée, mais disons qu’il avait pas mal déjà télégraphier ce qu’il pensait réellement du transport en commun, et qu’on peut probablement s’attendre à absolument rien de sa part.

1 Like

https://www.journaldequebec.com/2023/04/24/pas-dautos-pas-de-financement-pour-le-3e-lien-dit-pierre-poilievre

Ses commentaires ne sont franchement pas édifiants dans cet article.

1 Like

Assez rare pour Gérald Fillion de corriger les faussetés véhiculées par Jacinthe-Eve.

1 Like

l’hyper politisation de l’urbanisme, divisant les gens en woke et anti woke en fonction de leur mode de transport. Ils crachent sur les résidents du Plateau Mont-Royal, cible éternelle de tout ce qu’ils considèrent comme maléfique. Bon, ça commence bien…

Je reviens tout juste de vacances en Asie et j’imagine ma vie ailleurs dans le monde maintenant. J’aime Montréal, mais je veux vivre dans un endroit où les bonnes infrastructures et le transport en commun n’est pas “woke”, c’est juste normal. The standard here is on the god damn floor

15 Likes

Le gouvernement de François Legault relancera officiellement jeudi son projet de lien routier entre Québec et Lévis, malgré les conclusions de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans son rapport sur la mobilité dans la région.

Ces informations, d’abord relayées par le FM93, puis par Radio-Canada, ont été confirmées au Devoir par une source bien au fait du dossier. Cette décision est la dernière dans une longue saga entourant l’ajout d’un troisième lien pour permettre aux automobilistes de circuler entre la capitale nationale et le centre-ville de Lévis.

Désavoué par CDPQ Infra dans son rapport publié mercredi matin sur la mobilité dans le secteur, le projet de troisième lien autoroutier avait très peu fait parler, mercredi matin, dans les rangs caquistes. Lorsqu’interrogés à ce sujet, des ministres comme la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ou Éric Caire ont dit vouloir prendre connaissance du rapport avant de le commenter. Les élus de la CAQ avaient toutefois reçu une présentation sur ledit rapport, lundi.

Un faible gain de temps pour une congestion simplement déplacée, voire augmentée : le troisième lien autoroutier entre Québec et Lévis « n’est pas justifié du point de vue de la mobilité », statue la Caisse de dépôt et placement. Son rapport, attendu depuis six mois, décrit clairement pourquoi ce projet ne réglerait en rien les problèmes sur les routes de la capitale. Et pourrait même les aggraver.

4 Likes