Marché central (redéveloppement)

En rattrapage:

Manhattan dans Ahuntsic-Cartierville, oubliez ça!

journaldesvoisins.com | Publié le 28 septembre 2022 | Stéphane Desjardins, chef de pupitre du Mag

[…]

Pour la mairesse, la densification ne passe pas par des tours de 25 étages, d’ailleurs exclues du plan d’urbanisme, mais davantage par des quartiers aux usages et aux immeubles diversifiés. Elle donne l’exemple des consultations prévues pour le prochain plan particulier d’urbanisme (PPU) du District Central, qui englobe le Marché Central et le quartier Chabanel. Le secteur abrite déjà des immeubles de dix ou quinze étages. Les hauteurs proposées ne changeront pas. Mais il est possible de modifier la vocation d’immeubles existants et de développer plusieurs friches de manière assez dense.

Pour le Marché Central, Mme Thuillier ne cache qu’elle aimerait voir disparaître les mers de stationnement actuelles. La tendance mondiale va d’ailleurs dans ce sens : partout, on érige des immeubles à vocations multiples et des parcs sur les îlots de chaleur urbains que sont les stationnements de centres d’achats. Quitte à envoyer les voitures en sous-sol, comme au centre commercial DIX-30.

Projet Montréal ne fait pas de mystère quant à transformer les environs des gares Ahuntsic et Chabanel en TOD (l’expression signifie transit-oriented development, soit un urbanisme axé avant tout sur les transports collectifs et actifs). Le document de planification détaillée, publié en février, fait état d’un développement échelonné sur 20 ans avec une nouvelle trame verte de 27 hectares, la création potentielle de 9 000 logements et 40 % de l’espace consacré à des commerces, des industries et des institutions.

[…]

2 Likes