Le Square Children's - 20, 25, 3*27, 37 étages

Vaste projet comprenant plusieurs projets et phases situé sur le site de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants (Square children’s).


Plan d'ensemble

Aménagement

Parc Henri-Dunant
Architecture de paysage : fahey



Historique

(Source : Journal de Montréal, Radio-Canada)

  • 2016 : le gouvernement du Québec a vendu le Montreal Children’s Hospital pour 25 millions $ à des promoteurs privés, soit un prix bien inférieur à celui de l’évaluation municipale.

  • Afin d’obtenir les changements réglementaires leur permettant de développer le site, High-Rise Montréal (HRM) et Devimco ont promis des mesures comme un centre communautaire et des logements sociaux pour familles. La construction d’une école primaire avait aussi été évoquée.

  • Sur ces bases, la Ville a modifié le zonage, autorisé la démolition de l’ancien hôpital et donné un permis de construction. Le projet fait également l’objet de consultations de l’OCPM.

  • 2018 : on apprend que Devimco n’a plus l’intention d’inclure une école dans son projet. Le promoteur évoque les délais de réponse importants liés aux contraintes du ministère de l’Éducation qui ne prévoit pas un bail “clés en main” pour un établissement scolaire.

  • La Commission scolaire de Montréal et la Ville n’ont pas réussi à s’entendre avec Devimco sur la construction d’une école, notamment en raison du prix de location réclamé par le promoteur.

  • 2019 : dans le plan d’ensemble initial et dans l’entente le liant à la Ville de Montréal, le changement de zonage le promoteur devait assumer les frais de construction du projet de logement communautaire puis ensuite le vendre à l’OMHM

  • En attente d’un accord avec la Ville, le promoteur a souhaité se soustraire à l’obligation et payer la pénalité de 6,2M$

  • Afin d’obliger le promoteur à les objectifs initiaux du projet initial, la Ville de Montréal souhaite ré-abaisser hauteur autorisée afin qu’elle soit moindre ou égale au bâtiment patrimonial voisin (3-4 étages)

  • 2020 : Concours d’architecture pour l’aménagement du centre de Peter-McGill. L’annonce des finalistes devrait être faite d’ici la fin de 2020.

  • Le loyer du centre communautaire Peter-McGill s’élèvera à 1,5 M$ par an.

  • Premier trimestre 2021 : Consultations de l’OCPM

Designs préliminaires

image


EN CONSTRUCTION


1111 Atwater - 37 étages

Édifice comprenant une résidence pour personnes retraitées de 253 appartement et 22 condominiums situés aux 5 derniers étages.

Informations

Nom: 1111 Atwater
Emplacement: 1111 Atwater
Hauteur: 37 étages (120 mètres)

Architecte:

  • Lemay
  • Neuf Architect(e)s

Promoteur:

  • Emd - Batimo
  • High-Rise Montréal (HRM)

Début et fin de la construction: 2019 / 2022
Autres informations:

  • La plus haute tour du redéveloppement du site du Children Memorial Hospital
  • La partie inférieure accueillera la plus haute résidence pour retraités au pays
  • La résidence Chartwell comptera
  • Les derniers étages logeront 22 condominiums, dont un au coût de 15 M$

Sources des informations: https://www.1111atwater.com/


Images


EstWest Condos - 27, 27 étages

Deux tours résidentielles totalisant 633 condominiums et faisant face au square Cabot.

Informations

Nom: EstWest Condos
Emplacement: Tour 2 et tour 3 du plan d’ensemble, situées entre le parc Henri-Dunant et le 1111 Atwater
Hauteur: 27, 27 étages (95 mètres)
Architecte: MSDL
Promoteur: Devimco
Début et fin de la construction: /2021
Autres informations:

  • Phase 1 - Tour Est : 310 unités
  • Phase 2 - Tour West : 323 unités

Sources des informations: https://estwestcondos.ca/


Images


Alexander Appartements - 25, 27 étages

Deux tours locatives totalisant 496 logements. Le basilaire du projet accueillera le Centre culturel et communautaire Sanaaq.

Informations

Nom: Alexander Appartements
Emplacement: Tour 4 et tour 5 du plan d’ensemble. 2205 Boulevard René-Lévesque Ouest
Hauteur:

  • Phase 1 : 25 étages (85 mètres)
  • Phase 2 : 27 étages (90 mètres)

Architecte: MSDL
Promoteur: Devimco
Début et fin de la construction:

  • Phase 1 : / 2020
  • Phase 2 : / 2021

Autres informations:

  • Phase 1 : 257 logements
  • Phase 2 : 239 logements

Sources des informations: devimco.com/appartements/montreal/shaughnessy/alexander


Images


EN PLANIFICATION


Centre culturel et communautaire Sanaaq

Centre communautaire comprenant notamment une bibliothèque et une maison de la culture. Le centre sera situé à l’intérieur du basilaire du projet Alexander Appartements.

Informations

Nom: Centre Sanaaq
Emplacement: Basilaire des tours 4 et 5 du plan d’ensemble (Alexander Appartement, adjacent au parc Henri-Dunant

Superficie : 5310 m2
Architecte:

  • Architecture49
  • Pelletier de Fontenay
  • Atelier Zébulon Perron

Promoteur:

  • Ville de Montréal
  • Devimco

Début et fin de la construction: / 2023
Autres informations:

  • Le centre mêlera les fonctions d’une bibliothèque, d’une maison de la culture et d’espaces sociocommunautaires.

  • Le loyer du centre communautaire Peter-McGill s’élèvera à 1,5 M$ par an.

Sources des informations:


Images


Tour 6 - XX étages

Dernière phase du Square Children’s, devant initialement accueillir 175 logements sociaux, mais pour laquelle le promoteur souhaite qu’elle loge un hôtel. Le projet est sujet à un litige entre le promoteur et la Ville de Montréal.

Informations

Nom:
Emplacement: Tour 6 du plan d’ensemble
Hauteur: 20 étages (65 mètres)
Architecte:

  • Fugère Architecture
  • clermont st-germain associés

Promoteur: High-Rise Montréal (HRM)
Début et fin de la construction:

  • Premier trimestre 2021 : Consultations de l’OCPM

Historique :

  • Dans le plan d’ensemble initial et dans l’entente le liant à la Ville de Montréal, le changement de zonage le promoteur devait assumer les frais de construction du projet de logement communautaire puis ensuite le vendre à l’OMHM

  • En attente d’un accord avec la Ville, le promoteur a souhaité se soustraire à l’obligation et payer la pénalité de 6,2M$

  • Afin d’obliger le promoteur à les objectifs initiaux du projet initial, la Ville de Montréal souhaite ré-abaisser hauteur autorisée afin qu’elle soit moindre ou égale au bâtiment patrimonial voisin (3-4 étages)

Sources des informations:


Images


October 14th. Last pictures I got from this site

4 Likes

Yabucoa77 a dit : October 14th. Last pictures I got from this siteImage: https://agoramtl.com/uploads/editor/2k/bc4re5t686tm.jpg

C’est peut-être en préfab semi-cheap, mais je trouve que les balcons en alternance lui donnent de la gueule.

3 Likes

Yabucoa77 said: October 14th. Last pictures I got from this siteImage: https://agoramtl.com/uploads/editor/2k/bc4re5t686tm.jpg

Ravi d’avoir tes contributions photographiques parmi nous :slight_smile:

3 Likes

9 Likes

Finally picking up after a slow first three floors.

Cette tour va vraiment devenir un point de repère visuel dans ce secteur. J’espere que le revêtement sera de qualité.

1 Like

10 Likes


Ça va être beau les plafonds exposé.

2 Likes

8 Likes

October 31st.

4 Likes

October 31st.

7 Likes

7 novembre

7 Likes

Griffintown all over again

1 Like

November 14th.

20201114_094934

4 Likes

Un an et demi pour tenir la consultation publique

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Les camions de l’entreprise Mainville font le va-et-vient pour venir remplir de gravier le trou de la tour 6 de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants.

La consultation publique portant sur le changement de zonage de la dernière phase du projet Square Children’s aura finalement lieu au premier trimestre 2021, 17 mois après que l’administration municipale a signifié son intention d’abaisser le nombre d’étages permis à quatre.

Publié le 16 novembre 2020 à 10h00

Partager

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Il a fallu 14 mois à la Ville pour transmettre les documents nécessaires à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) pour que celui-ci puisse aller de l’avant avec le mandat.

« On a obtenu le mandat en septembre 2019 et j’ai reçu la documentation aujourd’hui. Un délai de 14 mois, ce n’est pas habituel », a dit Luc Doray, secrétaire général de l’OCPM, vendredi après-midi. Il pense pouvoir tenir la consultation publique en février ou en mars 2021.

« On a eu des délais importants dans de gros dossiers comme la consultation sur le racisme et la discrimination systémiques ou sur le plan directeur de l’ensemble du parc Jean-Drapeau, se souvient M. Doray, qui travaille à l’OCPM depuis sa création en 2002. Dans le cas présent, on parle d’une affaire qui est plus simple en principe. »

La tenue d’une consultation par l’OCPM est un passage obligé avant l’adoption et l’entrée en vigueur d’un changement de zonage au Square Children’s, situé au coin de la rue Atwater et du boulevard René-Lévesque Ouest.

Le promoteur lésé, High-Rise Montréal (HRM), croit que l’administration de la mairesse Valérie Plante a fait exprès de se traîner les pieds pour le pénaliser.

Rappelons que tout le quadrilatère de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants a déjà fait l’objet d’un rapport de l’OCPM en octobre 2016. Essentiellement, cette seconde consultation publique porte sur l’abaissement de la hauteur permise de 20 à 4 étages.

La Ville explique le long délai en disant s’être « abstenue d’avancer les démarches de consultation alors qu’un litige était en cours en lien avec le terrain de la tour 6, le promoteur ayant effectué des travaux d’excavation illégalement, sans permis. Les documents ont été déposés à l’OCPM à la suite du jugement final en Cour d’appel », soutient la Ville dans un courriel.

La Ville de Montréal a déposé un avis de motion en septembre 2019 pour rabaisser le zonage de 20 à 4 étages sur le lot qui devait recevoir une tour d’au moins 160 logements sociaux. Une riposte qui faisait suite au désistement du promoteur de construire les logements.

Pénalité de 6,2 millions

Le promoteur a refusé de donner suite à son engagement en raison du coût élevé de la tour de logements sociaux, 40 millions, alors que la Ville lui proposait 17 millions, selon ses prétentions. La Ville n’a pas répondu à notre question portant sur les coûts.

Son entente avec la Ville prévoyait une pénalité de 6,2 millions si HRM refusait de bâtir les logements sociaux sur le site. Le promoteur se dit prêt à payer la pénalité, mais la Ville cherche plutôt à l’empêcher de bâtir quoi que ce soit d’autre que des logements sociaux en abaissant son zonage.

Le promoteur a déjà mis en demeure qu’il poursuivrait la Ville et la mairesse si le zonage était modifié comme proposé.

Plutôt cette semaine, La Presse rapportait que la Ville de Montréal était revenue sur une entente de développement qu’elle avait signée avec le promoteur Proment à L’Île-des-Sœurs en venant limiter la hauteur des deux dernières tours du quartier Pointe-Nord. L’OCPM, organisme consultatif, avait pourtant recommandé de laisser le développement se poursuivre conformément au plan directeur qui avait été préalablement approuvé par la Ville.

Plus de 300 logements laissés vacants dans les HLM

Au moment où la Ville veut contraindre les promoteurs à construire des logements sociaux avec un règlement controversé, dit règlement 20-20-20, sur la mixité sociale, 324 logements sociaux sont laissés vacants pour cause d’insalubrité. La Ville dit que ce n’est pas à elle de payer leur réhabilitation. « Le financement est de la responsabilité des gouvernements du Québec et du Canada. Nous sommes confiants que l’entente Canada-Québec sur le logement, signée en octobre, permettra de débloquer des investissements indispensables pour assurer de répondre aux besoins des ménages montréalais en attente d’un logement HLM », écrit Laurence Houde-Roy, attachée de presse du comité exécutif.https://www.lapresse.ca/affaires/2020-11-16/square-children-s/un-an-et-demi-pour-tenir-la-consultation-publique.php

1 Like

On voit bien ici que c’est une question de stratégie de la part de l’administration Plante, qui souhaite pénaliser le promoteur pour le bris de son engagement, vis à vis d’une entente conditionnelle avec la Ville, pour la construction de logements sociaux sur le site.

La municipalité veut en faire un exemple pour les autres promoteurs qui seraient tentés à leur tour, une fois le permis de construction accepté, de changer la nature de l’immeuble dans le processus.

Bien sûr je ne souhaite pas que le futur édifice se limite à 4 étages. Mais que le résultat de la consultation place le promoteur devant un choix clair: abandonner son projet pour laisser place à un autre, qui respectera les principes de l’entente originale.

Drôle de paragraphe! Le journaliste semble remettre en question la création de nouveaux logements par le 20 (logements abordables privés) -20 (logements communautaires de toute sorte -OBNL, Coop, etc) -20 (logements familiaux) parce que Québec et Ottawa n’entretiennent pas leur parc de HLM? :confused:

1 Like

Quand la construction du bâtiment coûte 40 millions et que la ville n’en propose que 17, on est en droit de se demander si la faute n’est pas partagée. J’espère que ce ne sont pas des coûts aussi faibles qui ont été pris en compte pour calculer l’impact du 20-20-20. Ce serait trompeur.

Ce serait omettre la valeur du changement de zonage (institutionnel -> résidentiel+commercial) que la Ville a consenti au promoteur, supposément en échange de la construction de logement social. Était-ce seulement une entente verbale de la part de l’ancien maire? Vu le résultat, on est en droit de se le demander.

1 Like