Îlot de la Montagne (Brivia) - XX étages

En résumé :

Règlement d’urbanisme : Si le promoteur construit à l’intérieur des paramètres, pas besoin de consultation public (PPCMOI). C’est un projet de plein droit qui n’a besoin que le processus de PIIA soit approuvé.

Plan d’urbanisme : Ça prend le processus du PPCMOI, l’arrondissement peut donner des dérogations dans les limites du plan d’urbanisme en échange de contreparties pour la communauté (ex. parc, place public, restauration d’un vieil immeuble, certains types de commerces, locaux communautaires, etc.).

Les dérogations peuvent être sujet d’un scrutin référendaire. Le logement social ou communautaire ne fait plus parti des négo, car c’est inlus dans le Règlement pour une métropole mixte (20-20-20). Le cas du projet Eleanor a été jusqu’au scrutin référendaire. Le promoteur a perdu le référendum (pas de dérogations), il construit un projet de plein droit, soit l’Hôtel Eleanor

Tout sur les PPCMOI : Règlement sur les projets particuliers de construction - Outils de réglementation - Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation

Tout sur les PIIA : Règlement sur les plans d'implantation et d'intégration architecturale - Outils de réglementation - Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation

Tout sur les scrutins référendaires : Processus d’approbation référendaire - Acteurs et processus - Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation

Article 89 : Procédure prévue à l’article 89 de la Charte de la Ville de Montréal | Ville de Montréal

2 Likes

J’espère qu’ils auront autant d’audace que le YUL et le Nest, mais dernièrement leurs réalisations étaient assez drabe côté design.

Encore plus de logements dans Griffintown

PHOTO PHILIPPE BOIVIN, LA PRESSE

Groupe Brivia annonce l’acquisition d’un terrain de quelque 300 000 pi2 dans le quartier Griffintown, plus précisément dans le quadrilatère formé par les rues Guy, de la Montagne, William et Barré. Situé dans un secteur en pleine effervescence de l’arrondissement du Sud-Ouest, ce vaste terrain permettra au Groupe Brivia de construire l’îlot de la Montagne.

Le groupe Brivia et son partenaire Olymbec viennent de conclure l’achat d’un vaste quadrilatère dans le quartier Griffintown tout juste à l’est de la rue Guy. Ils souhaitent ériger un ensemble immobilier multifonctionnel comprenant des logements.

Publié à 5h00

Partager

André Dubuc

André Dubuc La Presse

Actuellement occupé par des entrepôts vétustes construits dans les années 1940, le terrain de 28 000 mètres carrés (300 000 pieds carrés) fera l’objet d’une mise en valeur dont les détails seront dévoilés ultérieurement.

Les nouveaux propriétaires se contentent de dire qu’ils prévoient réaliser un projet immobilier mixte de faible ou de moyenne hauteur en plusieurs phases. Le plan d’aménagement proposé est actuellement entre les mains de la Ville, assurent-ils.

« Bien que nous soyons dans le processus de conceptualisation de ce futur projet, nous savons d’ores et déjà que l’îlot de la Montagne viendra proposer une offre de logements supplémentaire variée dans le quartier, en accord avec les besoins du marché et incluant une composante institutionnelle et commerciale », a dit Kheng Ly, président fondateur et chef de la direction du Groupe Brivia, dans un communiqué publié mardi.

Le quadrilatère en question est formé des rues William, Barré, de la Montagne et Guy.

Les acquéreurs, regroupés au sein de la société en commandite Îlot de la Montagne, ont payé 104 millions au vendeur Chiko Nanji, fondateur et propriétaire unique de la société Métro Logistique qui exploite 45 centres de logistique et qui compte quelque 6000 employés.

Ce prix équivaut à près de cinq fois la valeur inscrite au rôle d’évaluation de la Ville de Montréal.

Selon la transaction notariée à l’été 2021, Brivia et Olymbec devaient verser un solde de prix de vente de 80 millions au plus tard le 8 juillet dernier.

La transaction, d’abord passée inaperçue, avait été soulignée dans la revue de fin d’année du journal Les Affaires.

1/3

« Le projet contribuera à favoriser un lien plus fluide entre la rue Notre-Dame et le canal de Lachine et s’inscrit dans une volonté de répondre au marché de l’habitation, a dit pour sa part Richard Stern, président d’Olymbec dans le même communiqué. Il s’agit de créer un projet de développement structurant avec une vision d’avenir pour la communauté ; un projet qui répond aux besoins des citoyens et ajoute une diversité commerciale et de généreux espaces verts à ce secteur. »

Brivia est connu pour ses projets et des réalisations comme le 1 Square Phillips, Mansfield Condos, YUL et QuinzeCent parmi sa vingtaine de projets en portefeuille. Le groupe est actif aussi à Toronto et à Vancouver. En avril dernier, il avait annoncé un lotissement de 500 logements en plusieurs phases au Versant Soleil à Mont-Tremblant, dont les unités de la première phase seraient mises en vente à l’automne.

De son côté, Olymbec existe depuis 1975. Elle est l’une des plus importantes sociétés privées en immobilier industriel dans l’est du Canada, avec des bureaux dans des marchés clés du Québec et des États-Unis. Récemment, Olymbec a fait parler d’elle avec la démolition par accident du bâtiment patrimonial du centre commercial du Domaine-de-l’Estérel, un chef-d’œuvre d’Art déco. Il avait été érigé par le baron belge Louis Empain entre 1936 et 1937.

3 Likes

$104 millon? :flushed: Whatever’s going up ain’t going to be small.

1 Like

Faut s’imaginer plusieurs bâtiments pas hauts… On disait max 8 étages?

Comme mentionné hier, Brivia pourrait déposer un projet en vertu de la l’article 89 de la Charte de la Ville de Montréal pour construire plus haut et plus dense que ce qui est permis dans le plan d’urbanisme et le règlement d’urbanisme. C’est ce qu’Omnia/Claridge a tenté de faire en début d’année avec les terrains des écuries Lucky Luc.

Ça ne sera pas facile, il y a déjà des gens qui chialent sur la perte de la vue qu’ils ont sur le centre-ville… Et d’autres qui ne veulent pas que l’arrondissement accordent des dérogations prévues par le PPU. Bonne chance.

Et ceux qui vont perdre leur vue habitent tous dans la zone contiguë juste au Sud aux Bassins–du-Nouveau-Havre. Ces résidents auront le droit de demander un référendum sur les dérogations.

2 Likes

Il y a tout de même une vue que ce serait chouette de conserver, celle dont parle @acpnc ici:

Ça demande de faire attention aux volumes dans cet angle:

Je ne serais pas du tout opposé à voir des édifices plus hauts ailleurs sur le site pour permettre ce dégagement.

7 Likes

Griffintown a besoin de hauteur.

1 Like

Justement un espace vert ou espace public pourrait faire l’objet d’un compromis pour plus de hauteur de part et d’autre.

1 Like

Groupe Brivia développera un projet immobilier mixte dans Griffintown

Portail Constructo | 3 août 2022


Crédit : Groupe Brivia

Groupe Brivia, de concert avec son partenaire Olymbec, a procédé à l’acquisition d’un terrain de quelque 27 871 mètres carrés dans le quartier Griffintown, à Montréal, afin d’y construire un projet immobilier mixte, l’ilot de la Montagne.

Le projet sera situé plus précisément dans le quadrilatère formé par les rues Guy, de la Montagne, William et Barré.

« Cette acquisition stratégique vise à développer un projet immobilier mixte en plusieurs phases, a déclaré M. Kheng Ly, président-fondateur et chef de la direction du Groupe Brivia. Bien que nous sommes dans le processus de conceptualisation de ce futur projet, nous savons d’ores et déjà que l’ilot de la Montagne viendra s’intégrer de façon harmonieuse dans le tissu urbain en proposant une offre de logements supplémentaire variée dans le quartier, en accord avec les besoins du marché et incluant une composante institutionnelle et commerciale. »

« Le projet contribuera à favoriser un lien plus fluide entre la rue Notre-Dame et le canal Lachine et s’inscrit dans une volonté de répondre au marché de l’habitation, a déclaré M. Richard Stern, président de Olymbec. Nous sommes fiers de travailler en partenariat avec le Groupe Brivia. Grâce à la vision de M. Kheng Ly et à la lumière des nombreux projets de grande qualité réalisés, il s’agit d’une excellente occasion pour nous de créer un projet de développement structurant avec une vision d’avenir pour la communauté; un projet qui répond aux besoins des citoyens et ajoute une diversité commerciale et de généreux espaces verts à ce secteur. »

Source : Groupe Brivia

3 Likes

What makes me happy about this project is that it shows there is still heavy demand to build in this part of downtown. Some developers said the market is dead, there is no demand and then BOOM a 300,000 sq ft lot is bought. Really eager to see what project will be built here.

Et c’est le problème à résoudre! J’ai pris quelques clichés à partir de la future place des arrimeurs et le parc dont il est fait mention dans le message. A vous de comparer mais de la piste cyclable, c’est la place des arrimeurs qui dégage la vue la moins obstruée. Sinon, on doit se déplacer sur le rue Bassin pour obtenir une vue similaire et c’est ce que la majorité des gens ne font pas car ils préfèrent marcher le long du canal.

7 Likes