Exo - Matériel Roulant

Je ne suis pas expert mais ma compréhension est que sans électrification, on doit s’en tenir à une ‘grosse’ loco diesel qui tire le reste, donc pas de DMU, pas d’accélérations/décélérations rapides, quelques ‘gros trains lents’ vs ‘plusieurs petits trains rapides’.

Je ne suis pas expert non plus mais je voulais dire DMU comme diesel multiple unit, donc pas d’electrification nécessaire, mais des gains en accélération/deceleration. Je comprends qu’ils sont probablement reticent à acheter des trains qui sont en unités complet parce-que dans la future (lointain Lol) on y aura probablement une electrification complète du réseau, donc les trains seront obsolètes. Par contre, ça doit vraiment être une situation de “Perfect is the enemy of The Good”. Si on avait quelque DMUs style allemande comme l’Otrain trillium line à Ottawa, on aura aux moins 2 décennies d’usage je pense.

2 Likes

Rappelons cependant que la mise à la retraite prématurée des voitures MR-90 a été forcée par la CDPQ Infra avec le REM et en expulsant Exo (ou l’ex-AMT) de sa seule emprise ferroviaire électrifiée et du tunnel sous le Mont-Royal. Ces voitures auraient une durée de vie utile de 40 ans avec un entretien à la mi-vie et auraient pu continuer à rouler jusqu’en 2035 au plus.

3 Likes

Le problème avec les DMU, c’est qu’il n’y a vraiment de modèle encore fabriqués à ce jour qui respecte les normes de sécurité en Amérique du Nord. La plupart des DMU en Amérique roulent avec une dérogation de la FRA/Transport Canada pour opérer sur des circuits particuliers seulement, en dehors des “mainlines” (c’est le cas à Ottawa, ou avec le train de Charlevoix). Ceux qui sont conformes aux normes ont été fabriqués il y a des décennies (comme les voitures Budd de Via Rail) ou par des manufacturiers qui n’opèrent plus ici depuis (les Nippon Sharyo de Toronto ou de Marin County).

Il faudrait que Transport Canada autorise expressément les modèles européens pour les trains de banlieue ou bien qu’Exo puisse opérer des lignes séparées du trafic du CN/CP/Via, sinon ça ne vaut pas vraiment la peine de l’envisager.

4 Likes

Mmm merci
C’est très frustrant de savoir que la seule chose entre Exo (et tous les autres trains régionaux) et un service plus rapide et agile est la bureaucratie.

2 Likes

C’est plus compliqué que ça. CN et CP sont généralement (et parfois même ouvertement) hostiles au transport passager sur leurs rails.

3 Likes

Tiré de la page Facebook d’Exo

D’ailleurs il faudrait probablement scinder ce sujet parce que le fil original parle des voitures CRRC et non de la commande de 10 locomotives.

7 Likes

Enfin! Elles devraient arriver!

Post facebook sur la page officielle d’Exo avec la photo ci-dessous:

Exo reçoit la première livraison de ses nouvelles voitures de train

jeudi, 03 février 2022

Montréal, 3 février 2022 — Exo, le réseau de transport collectif des couronnes nord et sud de Montréal, s’apprête à recevoir les deux premières unités d’une commande totale de 44 nouvelles voitures de train. Elles viendront rajeunir le matériel roulant sur son réseau et renouveler l’expérience client en offrant une qualité et un confort à la fine pointe de ce qui se fait dans le domaine ferroviaire.

Les voitures en question arriveront dans les jours à venir au centre de maintenance de Pointe-Saint-Charles. Au cours des prochaines semaines, elles feront l’objet de travaux de finition mineurs et d’analyses. Dans les prochains mois, elles seront soumises à une série de tests préalables à leur mise en service. Les voitures seront officiellement dévoilées au grand public au printemps, lorsque les mesures sanitaires le permettront.

Dernière ligne droite vers la mise en service

Cette première livraison permet à exo d’entamer les étapes menant à la mise en service des nouvelles voitures, dernière étape du projet qui totalisera près de 196 M$.

Ces étapes consisteront notamment à effectuer des vérifications mécaniques complètes de sécurité, des tests statiques en centre de maintenance et des tests dynamiques sur le réseau ainsi que des tests de freinage.

Exo prévoit recevoir les voitures restantes de la commande en cours d’année. Leur mise en service sur le réseau est prévue pour le début de l’année 2023. Enfin, les dix dernières voitures font l’objet d’ajustements finaux afin d’être accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ces dernières seront reçues ultérieurement, pour une mise en service prévue en 2024.

Rappelons que les voitures avaient été commandées en 2017, avec une livraison initialement prévue en juin 2019. Toutefois, en raison principalement de la pandémie de COVID-19, mais également en raison d’ajustements techniques aux voitures et du rehaussement de la part de contenu local, les premières livraisons avaient été retardées jusqu’à ce jour.

Des voitures spécifiquement conçues pour les besoins d’exo

Les voitures à deux étages pouvant accueillir jusqu’à 147 passagers assis ont été adaptées aux besoins d’exo grâce à une collaboration entre l’équipe de projet et le manufacturier des voitures, CRRC. Cette importante commande aura d’ailleurs permis à une dizaine de fournisseurs canadiens, dont huit entreprises québécoises, de participer à la construction des voitures et de développer des partenariats avec CRRC. La part de contenu local intégré aux voitures s’élève à plus de 28 %.

Citations

« Nous sommes très heureux de recevoir les premières unités de cette commande historique pour exo. Cette première livraison nous donne l’élan nécessaire pour entamer les dernières étapes qui nous amèneront à la mise en service des nouvelles voitures au début de l’année 2023. Les trains d’exo font indéniablement partie de l’équation de la mobilité durable et c’est pourquoi nous continuons d’investir dans leur modernisation afin de construire un réseau de transport en commun fiable et efficace. »

Sylvain Yelle, directeur général d’exo.
« Tout au long de la réalisation du projet, nous avons travaillé de très près avec le fournisseur sur la conception des voitures. Nous avons donc des voitures spécifiquement conçues pour nos besoins, de très haute qualité et dans lesquelles nos clients pourront profiter d’une expérience à la fine pointe de ce qui se fait dans le domaine. Nos équipes d’entretien et de préparation sont maintenant à pied d’œuvre pour compléter les examens et analyses nécessaires avant de pouvoir mettre les voitures en service. »

Michael Émond, directeur, gestion de projets maintien et matériel roulant
En terminant, rappelons que les voitures ont été subventionnées par le ministère des Transports du Québec (MTQ) en vertu du Programme d’aide gouvernementale au transport collectif des personnes (PAGTCP).

À propos d’exo

Depuis le 1er juin 2017, exo exploite les services de transport collectif par autobus et de transport adapté des couronnes nord et sud, ainsi que le réseau de trains de la région métropolitaine de Montréal. Deuxième plus grand exploitant de transport collectif du Grand Montréal, son réseau compte 5 lignes de trains, 229 lignes d’autobus et 87 lignes de taxi-bus.

8 Likes

Sur la page Facebook d’exo, quelqu’un demandait à voir des photos de l’intérieur des train et on indiquait ne pas en avoir parce que personne chez exo n’a vu l’intérieur de ces trains, on va le découvrir quand le train arrivera. On ne sait pas non plus quel genre de support à vélo sera installé. C’est quand même plutôt surprenant il me semble!

3 Likes

Vraisemblablement certaines voitures ne seront pas en service de sitôt. Il y aurait eu cet après-midi un incident sur les voies du CN juste avant le pont du bassin Peel. Un voiture sur un wagon plat aurait percuté la structure du viaduc du CN.

** Les photos ne sont pas de moi.



16 Likes

oof
image

5 Likes

Omglol

5 Likes

Bienvenu sur AgoraMtl, @Vincent2043, et merci de nous avoir informé et partagé des photos de cet incident. Nous sommes très friands pour ce genre de trouvailles et scoop. :grin:

C’est vraiment dommage que ce soit arrivé à exo, mais je ne comprends pas pourquoi le CN n’a pas retiré ces vieux portiques (sont-ils encore utilisés ?). :man_facepalming:

Edit:

→ Capture de la Devisubox du REM au bassin Peel

Avant l’incident (portique intacte):

Après l’incident (portique manquant):

1 Like

Visiblement, ces voitures ne sont pas encore autorisées de circuler sur nos rails. Après tout, ce sont les premiers exemplaires d’un tout nouveau type de voiture ferroviaire. Je suppose qu’elles doivent subir une série de tests avant d’être approuvées par Transports Canada. C’est la raison la plus logique, selon moi, pourquoi elles se retrouvent sur un wagon plat.

Après, concernant l’incident, je suppose que c’est le CN qui a la responsabilité du “colis”, de ses dimensions et des dimensions de ses infrastructures!

2 Likes

En tout cas, pour un premier test, qui serait celui du gabarit, ces voitures l’ont échouées. :rofl:

Quelqu’un saurait-il pourquoi ce convoi devait circuler sur le pont Peel se rendant vers la Gare Centrale? Il me semble que ces voitures devaient d’abord être déposées au centre d’entretien Pointe-Saint-Charles et ne peuvent pas être utilisées dans la Gare Centrale à cause de leur hauteur (je suppose qu’elles doivent être de même hauteur que les bi-level de séries 2000 de Bombardier, et seuls les multi-niveaux de séries 3000 peuvent circuler dans la Gare Centrale).

Déniché sur YT. :roll_eyes:

Many thanks to Sky Of The Universe for the sharing. :clap:

:zap:Train knocks over wire pylons in Southwest Montreal while delivering EXO commuter train carriages :steam_locomotive:

14 févr. 2022

- Sky Of The Universe

On the evening of Saturday, February 12, 2022 an incredible event occured on train tracks between Central Station and Bridge Street over the Lachine Canal.

Full story

Some CN locmotive switchers were for an unknown reason, moving a new EXO commuter train carriage on a flatbed train car towards Central Station in Downtown Montreal. The train was moving northbound.

This was one of the new EXO train carriages that EXO had ordered called CRRC multilevels. There are 44 in total. You can read more about that here: https://www.railwayage.com/passenger/…

While going over the Lachine Canal, the EXO carriage hit some steel power line holders, causing some power lines to fall with them. This resulted in large sparks showing for at least an hour or two.

The event happened just under some newly constructed REM tracks on the corner of Wellington and Saint Patrick Street, just by the Lachine Canal. There were no injuries. Damage was extensive though.

This section of tracks is never used by freight locmotives, especially ones carrying such large cargo such as a train carriage.

The EXO maintenance center is just west of this location in Point-Saint-Charles.

Note: when I was filming this video, I had no idea how major the event was or what exactly happened. I had assumed it was just a lose wire or a light shirt circuiting in the pedestrian underpass. It was only later when I got home that fellow YouTuber @Technet9090 explained what had happened.

3 Likes

Aussi, il y a un nouveau rendu des Siemens Charger pour Exo

image

12 Likes

Peut-être cette annonce à Toronto va donner un peu d’encouragement au gouvernement et à Exo pour commencer d’électrifier?

1 Like

De la page Facebook d’Exo

6 Likes