Esplanade Cartier - 7 à 25 étages

J’adore les façades dans les 3 teintes de bleu!!!

8 Likes

On prépare pour le pieutage
Du webcam


image

7 Likes

Vivement que la ville installe ses intersections aux rues Tansley & Falardeau, cet îlot est beaucoup trop grand et avec la construction de la phase 2, le re-tissage du quartier va réellement prendre forme

3 Likes

image

image
image

image

5 Likes

Petites erreurs de leur part… en bas du plan c’est pas la rue Parthenais, mais l’allée centrale et c’est pas la rue Teasdale, mais Tansley

1 Like

Le plan corrigé.

2021.09.19 EspCartier2 commerces

1 Like

Un développeur qui a à cœur le quartier et qui le connait bien… sike
Même la version “corrigée” montre encore Teasdale au lieu de Tansley

Who signed off on this, for real…

7 Likes

What is that cladding?

They are applying a metal base for the Parthenais corner section which will be covered with another finishing metal cladding in a sort of champagne tone. Same idea as they did for the blue on the placette side.


image

6 Likes



16 Likes

j’adore ce projet ! par-contre 5 ou 10 étages de plus aurait été génial si le plan le permettrait. En parlant de hauteur d’édifice, ça joue du coude la dessus a la ville :wink:

Une vrai catastrophe. Montréal risque de demeurer enfantin avec ses tours d’à peine 200m…

Sao Paulo, tit ville enfantin avec ses tours d’a peine 170m :joy: Je ne veux pas faire de politique, ca m’a juste fait rire un peu parce que il y a des villes monstres avec 25 milions d’habitants sans un seul batiment de 200m :slight_smile:

8 Likes

Vraiment un excellent projet!

Le genre de projet de qualité et à bonne échelle comme il en faudrait beaucoup plus pour réduire la pression sur les quartiers centraux!

4 Likes

PRIX-
C’est avec honneur que NÓS reçoit le prestigieux Prix de la Relève lors de la 14e édition des GRANDS PRIX DU DESIGN !

NÓS remporte aussi le Grand Prix – Paysage & Territoires pour le projet Esplanade Cartier, qui souligne l’excellence en design urbain.

Nous remercions tous nos collaborateurs qui mettent à contribution leur créativité sur chaque projet commun !

#grandsprixdudesign
Agence PID

https://www.facebook.com/293723764398184/posts/1273243019779582/

3 Likes

Sans vouloir insulter personne, penser que la construction d’édifices de grande hauteur démontre la maturité d’une ville est assez ahurissant comme jugement. Ce sont pourtant des décisions ultra pertinentes qui reviennent à chaque administration municipale sans égard à ce qui se fait ailleurs dans le monde.

En fait tout est une question de culture et d’environnement. Les villes qui construisent plus haut et plus dense le font généralement par besoin à cause de l’espace limité de leur territoire. D’autres bien sûr le font pour épater la galerie par besoin d’affirmer leur importance (égo) ou leur prestige face à des rivales potentielles. Dans la plupart de ces cas elles n’ont pas grand chose à perdre…

Mais la grande majorité comme Montréal, font le choix de limiter les hauteurs pour donner préséance à des éléments identitaires qui font partie de leur histoire ou qui sont emblématiques au niveau de leur image de marque. N’est-il pas d’ailleurs justifié de protéger la beauté de son décor urbain et de perpétuer un panorama unique qui fait la renommée mondiale d’une cité?

En même temps c’est manifester un profond respect vis à vis de la représentation reconnue et idéalisée d’une ville particulière, en regard au patrimoine mondial à préserver pour les générations futures. On évite ainsi la banalisation du portrait urbain, en faisant ressortir les spécificités uniques propres à chaque grande agglomération dans le monde, afin de les pérenniser durablement comme on le ferait pour une toile de maitre.

Ce qui n’empêche certainement pas les villes de se moderniser et d’évoluer selon leurs besoins et leur dynamisme économique. Mais elles le feront avec réserve et grands soins, tout en recherchant à maintenir le précieux équilibre du tableau global, qui fait leur précieuse renommée aux yeux de la planète toute entière.

7 Likes

Je comprends ce point de vue. Pour être honnête, bien que mon commentaire exprime clairement ma position, je n’ai pas vraiment mis d’effort en sa rédaction.

Pour avoir été à d’autres villes modernes et avoir vu l’architecture et les revêtements utilisés, j’ai réalisé que ce que l’on peut critiquer quant à nos promoteurs n’est pas aussi mal que certains l’exprime.

Ceci étant dit, même avec la présence de certains promoteurs prêt à y mettre la somme pour une tour de renommée, la Ville refuse. Montréal n’aura jamais une ou deux tours à une hauteur à l’échelle mondiale malgré la capacité de l’expertise présente dans son territoire et ses environs pour le faire à tout les niveau (autant conception que réalisation).

Même les plus belles oeuvres à Montréal ne sont qu’une portion de ce qu’elles auraient pu être si elles auraient eu des proportions davantage axé sur la hauteur plutôt que des tours ‘fat’ comme Centra qui est en construction (à titre d’exemples).

À quoi être fier de notre expertise à tout les niveaux si on a rien pour le démontrer? Est-ce qu’une ou deux tours cacherait complètement le Mont-Royal? Bien évidemment qu’il y aura des disputes d’équité ensuite. Cependant, à mon humble avis, les administrations attribuent trop d’importance au Mont-Royal.

1 Like

Jamais c’est un peu fort en café, je suis sûr qu’un de ces jours il y’aura des permission spéciales pour une tours iconique.

Pour revenir au sujet de ce fil, à partir de la maquette j’aime bien la volumétrie proposée qui augmente en s’éloignant de Ste-Catherine. On y voit une belle densité sans pour autant être écrasante.

À cela s’ajoute une invitante promenade piétonnière centrale (en partie commerciale) qui servira de trait d’union à l’ensemble de ses composantes. Cette dernière promet d’être animée, tout en offrant une belle perspective sur le fleuve et le pont J-C.

4 Likes