Esplanade Cartier - 7 à 25 étages

Vaste développement mixte situé au pied du pont Jacques-Cartier. Divisé en 6 lots, le projet totalisera près de 2000 unités et comprendra l’aménagement de deux parcs et d’une place piétonne. Le nouveau YWCA occupera également une partie de la 3e phase développement.

Informations générales

Nom: Esplanade Cartier
Emplacement: Entre de Lorimier, Sainte-Catherine, René-Lévesque et Parthenais
Hauteur: Jusqu’à 25 étages (80 mètres)
Architecte: NÓS Architectes
Promoteur: Prével + TGTA
Début et fin de la construction: 2020 / 2026
Web Cam: Esplanade Cartier - Devisubox
Autres informations:

  • 2000 logements
  • 100 000 pieds carrés de commerces
  • 500 000 à 700 000 pieds carrés de bureaux

Sources des informations:

Plan d'ensemble

Autres images

Lot 8


EN CONSTRUCTION

Lot 1 - 7, 14 étages

Nom: Lot 1 - Phase 1 et 2
Emplacement: Sainte-Catherine et Parthenais
Hauteur: 7, 14 étages (45 mètres)
Début et fin de la construction: 2020 / 2022

Autres informations:

  • 332 condominiums
  • **20 200 pieds carrés d’espaces commerciaux
  • 2020-10-29 : vendu à 65%

Autres images:

Lot 2 - 6, 14 étages

Nom: Lot 2 - YWCA Montréal
Emplacement: de Lorimier et Sainte-Catherine
Hauteur: 14 étages (45 mètres)
Début et fin de la construction: 2021 / 2023
Architectes:

  • NÓS Architectes
  • DMA Architectes

Autres informations:

  • 222 appartements en location
  • Comprendra le nouveau YWCA Montréal
  • 71 570 pieds carrés de bureaux
  • 36 330 pieds carrés d’espaces commerciaux
  • Une épicerie est prévue

Autres image :

Lot 3A - 11 étages

Nom: Lot 3A - Logements communautaires
Emplacement: Entre Parthenais, la rue Falardeau, la rue Tansley et le parc central
Hauteur: 11 étages
Début et fin de la construction: 2021 / 2023

Autres informations:

  • Phase communautaire du projet

EN PLANIFICATION

Lot 4 - 7, 17 étages

Nom: Lot 4
Emplacement: Entre de Lorimier, la rue Falardeau, la rue Tansley et le parc central
Hauteur: 7, 17 étages (60 mètres)
Début et fin de la construction:
Dates importantes:

  • 2021-09-09: Avis favorable du CCU

Autres informations:

  • 206 logements incluant 21 logements de 3 chambres;
  • un hall commun dédié au coworking;
  • un stationnement souterrain d’une capacité de 72 voitures et de 120 emplacements pour vélos.

Autres images:


Extrait - PV CCU2021-09-09"]

image
image

Lot 3B - 17 étages

Nom: Lot 3B - Phase 3
Emplacement: Entre Parthenais, la rue Falardeau, la rue Tansley et le parc central
Hauteur: 17 étages (60 mètres)
Début et fin de la construction:

Autres informations:

  • Troisième phase de condominiums

Prével persiste et signe avec un projet de 750 millions au centre-ville

IMAGE FOURNIE PAR LE PROMOTEUR

Prével propose le projet Esplanade Cartier, l’aménagement de six îlots sur un terrain de 400 000 pieds carrés situé immédiatement à l’est du pont Jacques-Cartier

Les souffrances que la COVID-19 fait subir au centre-ville de Montréal ne découragent pas Prével et le consortium Montoni/Sélection d’aller de l’avant avec le réaménagement d’importants terrains dans la partie est ce celui-ci.

Publié le 29 octobre 2020 à 7h00 https://www.lapresse.ca/affaires/2020-10-29/montreal/prevel-persiste-et-signe-avec-un-projet-de-750-millions-au-centre-ville.php

Andr DubucAndré Dubuc
La Presse

Prével a présenté mercredi devant les commissaires de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) les grandes lignes de son projet de transformation de l’îlot des Portes Sainte-Marie, d’une valeur de 750 millions.

Les commissaires de l’OCPM tiennent une consultation dans le cadre du projet particulier d’urbanisme (PPU) des Faubourgs, une vaste zone qui recoupe trois secteurs en voie de redéveloppement : l’usine Molson, l’ancien édifice de Radio-Canada et l’îlot des Portes Sainte-Marie.

Pour ce dernier secteur, Prével propose le projet Esplanade Cartier, soit l’aménagement de six îlots sur le terrain de 400 000 pieds carrés situé immédiatement à l’est du pont Jacques-Cartier, entre les voies René-Lévesque, Sainte-Catherine, Parthenais et De Lorimier.

Au cours des cinq à six prochaines années, sa coprésidente Laurence Vincent prévoit la construction de 2000 logements, l’aménagement de 100 000 pieds carrés de commerces, dont une épicerie, et l’ajout de 500 000 à 700 000 pieds carrés de bureaux, soit l’équivalent d’une tour de bureaux du centre-ville.

Ce dernier morceau surprend au moment où les sondages indiquent que les cols blancs souhaitent rester en télétravail dans une proportion de 92 % après la pandémie.

« On croit que le télétravail va demeurer, mais que les bureaux vont survivre à tout ça. Il va y avoir un modèle hybride qui va émerger, avance Mme Vincent dans un entretien.

« Il va falloir imaginer des bureaux qui vont avoir plus de pieds carrés [par poste de travail] et qui vont être moins en hauteur, et c’est exactement ce qu’on offre avec des bureaux aux étages inférieurs accessibles par les escaliers pour ceux qui le désirent », poursuit-elle.

« Ce n’est pas vrai que 100 % des gens vont être en télétravail 100 % du temps », soutient Mme Vincent.

Le premier îlot est déjà en construction, angle Parthenais et Sainte-Catherine. Prével planifie le lot 2, angle De Lorimier et Sainte-Catherine, lequel prévoit pour le moment l’arrivée d’une épicerie et de 120 000 pieds carrés de bureaux qui seront conçus et livrés de concert avec la société TGTA, qui a obtenu un bon succès avec l’édifice O Mile-Ex, devenu le centre névralgique de l’intelligence artificielle à Montréal.

Les 250 unités de copropriétés de l’îlot 1 sont vendues à 65 %. Les unités du lot 2 seront en vente à l’hiver 2021.

Prével a fait une demande pour obtenir une plus grande accentuation des hauteurs. Plus haut au sud, sur René-Lévesque, et plus bas sur Sainte-Catherine, au nord. Elle demande 80 mètres de haut, ou 25 étages, au coin René-Lévesque et De Lorimier, comme voisin du pont Jacques-Cartier.

« C’est raisonnable. On n’est pas dans la course pour construire la plus haute tour résidentielle du centre-ville », indique Mme Vincent.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Laurence Vincent, coprésidente de Prével

Avenir du site Molson : changements demandés

Davantage de hauteur pour certains emplacements, plus grande flexibilité dans la volumétrie des futurs bâtiments, diminution du nombre de locaux réservés aux commerces et aux bureaux : le consortium Montoni–Sélection–Fonds FTQ a présenté sa liste de souhaits à l’OCPM, mercredi.

« Le Consortium est toutefois perplexe devant l’ampleur de l’offre commerciale prévue au projet de PPU sur le site Molson. En effet, le projet de PPU exige des espaces commerciaux en rez-de-chaussée sur les artères commerciales identifiées (de la Commune et Notre-Dame) », lit-on dans le mémoire déposé mercredi.

Il souligne que l’inoccupation reste importante dans les rues commerciales Sainte-Catherine Est et Ontario Est, de 26 % et de 19 % respectivement. « Le Consortium souhaiterait avoir de la flexibilité, tout en ayant l’option de développer des unités résidentielles ou des espaces de bureaux au niveau de la rue. »

Le trio demande de construire jusqu’à 100 mètres de haut en lieu et place de la tour de l’usine actuelle.

Dans le PPU, la Ville a énoncé le désir de voir des basilaires de 8 à 10 étages, comme dans le Vieux-Montréal. Le Consortium veut des basilaires moins imposants et transférer la densité davantage en hauteur.

Il demande aussi que la rue Notre-Dame ne se termine pas en cul-de-sac avant d’arriver à l’avenue Papineau comme le recommande le PPU.

Esplanade Cartier: le promoteur propose des rues partagées

Guillaume Picard | Agence QMI Publié le 28 octobre 2020 à 15:24

Le promoteur Prével souhaitait que son ensemble immobilier Esplanade Cartier, voisin du pont Jacques-Cartier, soit fermé aux véhicules afin de laisser toute la place aux piétons et aux cyclistes.

Mais après avoir reçu une fin de non-recevoir, il propose maintenant, dans un mémoire déposé mercredi devant l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), dans le cadre des auditions du Plan particulier d’urbanisme (PPU) des Faubourgs, des rues partagées où les voitures seront admises à condition de laisser la priorité aux humains.

C’est que les autorités ont exigé que la trame des rues Tansley et Falardeau, situées à l’ouest du pont, se poursuive de l’autre côté de l’avenue De Lorimier, dans le nouveau quartier.

«On veut que ces rues soient partagées, car elles vont traverser le parc central de notre projet. On veut que les voitures avancent au rythme des piétons et des vélos, et que les rues viennent contribuer au réseau de places publiques du projet», a dit en entrevue Laurence Vincent, coprésidente de Prével.

L’entreprise propose un site qui sera occupé en son cœur par un espace vert presque aussi grand que la place des Festivals, dans le Quartier des spectacles. Ce parc, espère-t-on, sera à même de créer une ouverture sur le fleuve et une fenêtre parmi d’autres sur le pont presque centenaire. La verdure se retrouvera aussi sur plusieurs toits végétalisés où il sera même possible de faire de l’agriculture urbaine.

Projet dont la valeur pourrait atteindre jusqu’à 1 milliard $, Esplanade Cartier est divisée en six îlots à aménager au cours des cinq à six prochaines années. Il s’agit d’un projet mixte qui inclura environ 2000 unités résidentielles – condos, logements sociaux, abordables et familiaux –, plusieurs commerces de proximité ainsi qu’entre 500 000 et 700 000 pieds carrés d’espaces de bureaux.

Déjà en construction, la première phase est constituée d’une tour de 14 étages qui sera liée à un bâtiment de trois étages, au coin des rues Sainte-Catherine Est et Parthenais. Plus on avancera dans le site via une placette menant au parc central, plus les bâtiments gagneront en hauteur, selon la vision de Prével qui s’est matérialisée sur les planches à dessin de la firmeNÓSarchitectes.

Au centre, les bâtiments pourront aller jusqu’à 15 à 20 étages, puis sur René-Lévesque Est, où la densité permet une plus grande volumétrie et où, surtout, il n’y a pas de résidents à priver de soleil, les hauteurs pourraient atteindre 80 mètres, ou 25 étages, selon le vœu de Prével. Le zonage actuel permet 65 mètres.

«On respecte la densité et la vision du plan d’urbanisme. Ce qu’on veut démontrer avec la densité proposée, c’est que le fait d’être en hauteur nous permet, selon moi, d’avoir une meilleure qualité de vie, une meilleure luminosité, des parcs plus grands et des espaces plus agréables», a dit Mme Vincent.

«Le but, c’est de ne pas avoir un projet homogène. On aime la diversité, c’est vrai pour l’œil et pour la volumétrie», a ajouté la femme d’affaires.

«On a toujours bâti en tenant compte de ce qu’on a appris de projet en projet», a indiqué Mme Vincent, en rappelant aussi qu’une démarche de «Placemaking» est toujours en cours et qu’une Maison de projet, aménagée dans la première phase, va permettre de s’ajuster au fur et à mesure en fonction des besoins du quartier et des résidents. Les consultations auprès d’organismes et d’acteurs du quartier Sainte-Marie ont d’ailleurs permis de peaufiner le projet.

«Je donne en exemple des jets d’eau qu’on a intégrés après que l’idée eut été proposée. On nous a aussi dit que les structures d’animation ne devraient pas être trop imposantes afin de ne pas gêner les vues sur le pont.»

Rappelons qu’en plus d’être à quelques pas de la station de métro Papineau, le site pourrait éventuellement être desservi, au sud, par un nouveau lien de transport structurant de type tramway ou même par une antenne du Réseau express métropolitain.

Quant au PPU des Faubourgs, il concerne aussi le réaménagement des terrains de Radio-Canada et ceux de Molson.

Beaucoup de boulot

Prével est en train de finaliser la livraison des dernières unités de ses projets Bassin du Havre dans Griffintown (avec son partenaire Rachel Julien), 21earrondissement dans le Vieux-Montréal et Union sur le parc à l’ouest du centre-ville. En plus d’Esplanade Cartier, l’entreprise développe en ce moment les ensembles immobiliers Quartier général dans Griffintown et Les Cours Bellerive dans Tétreaultville.

«On a aussi deux nouveaux projets sur notre planche à dessin et plusieurs négociations [de terrains] sont en cours», a indiqué Mme Vincent, qui croit par ailleurs que la demande pour les bureaux, affectée par la pandémie, va revenir.

11 Likes

C’est impressionnant!

Very nice.

Ça semble vraiment bien :smiley: ! Beaucoup de textures de volumes distincts, beaucoup de porosité et d’événements singuliers dans le rapport au paysage, une belle gradation de hauteurs, et une matérialité diversifiée pour refléter les différents volumes. Ce n’est pas clinquant, ce n’est pas bibelot, c’est résolument urbain. Je suis très enthousiaste par rapport à ce développement!

3 Likes

Je crois qu’il faudrait créer un fil “Esplanade Cartier - Projet global”

1 Like

NOS a partagé les rendus en HD



12 Likes

La vue à partir des appartements ayant une vue direction est doit être magnifique. Aussi, le parc qu’ont voit sous le pont sera-t-il construit par la ville ou par les promoteurs?

Magnifique. Dire qu’on a failli se ramasser avec le projet de Bertone…
Source : Le Devoir

3 Likes

GabMtl a dit : Magnifique. Dire qu’on a failli se ramasser avec le projet de Bertone…Image: https://discussion-montreal.com/uploads/editor/gy/3b74td609z14.jpeg
Source : Le Devoir

En effet l proposition actuelle est nettement plus urbaine.

Tandis que pour ceux qui comparent cette vision avec GFT, devenu une sorte d’étalon de mesure ou plutôt un exemple à ne pas reproduire, ils ont raison. Ici on retrouve dans les évocations et les intentions exprimées du promoteur, une belle variété d’immeubles autant au niveau des hauteurs que des design et des revêtements. En plus on sort de la ligne générique et on encourage la diversité, tout en offrant une belle densité qui va croissante vers l’intérieur du projet.

L’esplanade centrale devient aussi un axe traversant, principalement piétonnier, qui pénètre au coeur du secteur pour ressortir au sud, où on prévoit une ligne de transport en commun à haut débit (tramway, REM ou autre). Donc ce nouveau quartier sera desservi par les TEC à ces deux extrémités et accessibles à pied sur une courte distance. Un avantage considérable au niveau de la mobilité et bien sûr pour son attractivité.

De tous les projets proposés sur ce même site depuis des décennies, ce dernier est de loin le plus intéressant sur le plan urbanistique. Aucun doute qu’il fera une sérieuse concurrence aux autres grands chantiers en cours ou sur le point de l’être (Molson et SRC), en déplaçant éventuellement vers l’est le nouveau centre d’intérêt du développement immobilier montréalais. applause

1 Like

J’aime beaucoup la nouvelle proposition. La vue du pont Jacques Cartier à partir de la rue central montrée me fait vaguement penser à cette vue iconique du pont Manhattan à New York. Je suis sur que la version montréalaise deviendra aussi une vue iconique pour la ville.

Image: https://agoramtl.com/uploads/editor/an/pbv873yyioa6.jpg

4 Likes

jrbigmac33 a dit : J’aime beaucoup la nouvelle proposition. La vue du pont Jacques Cartier à partir de la rue central montrée me fait vaguement penser à cette vue iconique du pont Manhattan à New York. Je suis sur que la version montréalaise deviendra aussi une vue iconique pour la ville.

Image: https://agoramtl.com/uploads/editor/an/pbv873yyioa6.jpg

J’ai exactement eu la même pensée.

1 Like

Découvrez notre vision du plan d’ensemble du projet## Assistez à notre événement virtuel et trouvez les réponses à vos questions

Le jeudi 12 novembre prochain à midi aura lieu Tour d’horizon, un événement virtuel diffusé en exclusivité par Prével et dédié à vous présenter notre vision du plan d’ensemble d’Esplanade Cartier, l’un des projets les plus audacieux et novateurs de Prével à ce jour.

Sous forme d’entrevues menées par Nicolas Ouellet, les concepteurs du projet profiteront de ce moment pour vous présenter notre vision du plan d’ensemble et approfondir certains sujets, dont les éléments qui donneront vie au projet. Vos questions viendront également alimenter les discussions.

  • Laurence Vincent, Co-Présidente - Prével
  • Gil Hardy, Architecte - NOS
  • Charles Laurence Proulx, Architecte - NOS
  • David Deschênes, Directeur Conception et Innovation - Prével
  • Martin Galarneau, Associé - TGTA
  • Philippe Vincent, Directeur des Ventes - Prével

Réservez votre place et posez vos questions dès maintenant!

Suivez

l’évolution d’Esplanade Cartier

Soyez parmi les premiers à connaître les plus récents avancements du projet.

3 Likes

Wow c’est vraiment impressionnant comme qualité de plan d’ensemble. Au Québec, on voit que très rarement ce niveau d’excellence. On voit que le projet est pensé à toute ses échelles et ces facettes. Le projet intègre tous les concepts forts de milieux de vie. On retrouve une grande densité mais conçue pour favoriser des petits moments de quartier, à échelle humaine. Un grand soucis de végétation aussi avec cette grande promenade. J’adore la diversité architecturale du projet mais qui ne tombe pas dans la compétition du bâtiment le plus extravagant. C’est intemporel et sobre, mais tellement pas redondant.
Espérons que la qualité de construction soit au rendez-vous car une belle image peut vite devenir une construction cheap et sans intérêt sur le chantier.

3 Likes

Fleurdelys said: La vue à partir des appartements ayant une vue direction est doit être magnifique. Aussi, le parc qu’ont voit sous le pont sera-t-il construit par la ville ou par les promoteurs?

Quand tu dis Est, tu parles du vrai Est (vers le pont) ou Est vers le stade Olympique? Car Est vers le Stade je ne pense pas c’est un si belle vue?

Vu du pont New Yorkaise :smile:

vanylapep a dit :

Fleurdelys said: La vue à partir des appartements ayant une vue direction est doit être magnifique. Aussi, le parc qu’ont voit sous le pont sera-t-il construit par la ville ou par les promoteurs?

Quand tu dis Est, tu parles du vrai Est (vers le pont) ou Est vers le stade Olympique? Car Est vers le Stade je ne pense pas c’est un si belle vue?

Vu du pont New Yorkaise :smile:

Oui, je parle du vrai Est, vers Longueuil.

Fleurdelys said: La vue à partir des appartements ayant une vue direction est doit être magnifique. Aussi, le parc qu’ont voit sous le pont sera-t-il construit par la ville ou par les promoteurs?

Par la Société des ponts fédéraux.
Les travaux ont débuté sur les terrains dans la partie sud et termineront en 2021.

4 Likes

ILuvMTL a dit :

Fleurdelys said: La vue à partir des appartements ayant une vue direction est doit être magnifique. Aussi, le parc qu’ont voit sous le pont sera-t-il construit par la ville ou par les promoteurs?

Par la Société des ponts fédéraux.
Les travaux ont débuté sur les terrains dans la partie sud et termineront en 2021.

Merci! Et content de te voir sur le forum ::wink:

4 Likes

montreal92 a dit : Wow c’est vraiment impressionnant comme qualité de plan d’ensemble. Au Québec, on voit que très rarement ce niveau d’excellence. On voit que le projet est pensé à toute ses échelles et ces facettes. Le projet intègre tous les concepts forts de milieux de vie. On retrouve une grande densité mais conçue pour favoriser des petits moments de quartier, à échelle humaine. Un grand soucis de végétation aussi avec cette grande promenade. J’adore la diversité architecturale du projet mais qui ne tombe pas dans la compétition du bâtiment le plus extravagant. C’est intemporel et sobre, mais tellement pas redondant.
Espérons que la qualité de construction soit au rendez-vous car une belle image peut vite devenir une construction cheap et sans intérêt sur le chantier.

Si effectivement ce projet respecte les évocations présentées dans son plan de marketing, il deviendra assurément une solide référence à Montréal. On aura alors un bel exemple concret à proposer qui pourrait faire des émules à l’ouest du pont et ailleurs.

3 Likes