Chantiers de construction et travaux de voirie - Discussion générale

Cônes orange à Montréal Une meilleure fluidité dès cet été, promet l’administration Plante


PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE | Dans son rapport, la vérificatrice générale Michèle Galipeau déplore le fait que les autorités municipales n’aient pas toutes les informations sur les chantiers planifiés ou actifs sur leur territoire, ce qui les empêche de bien coordonner les travaux.

Malgré les critiques de la vérificatrice générale (VG) de la Ville de Montréal au sujet de sa mauvaise gestion des chantiers, l’administration Plante affirme avoir déjà commencé à s’attaquer au problème et soutient que les automobilistes verront une différence dans leurs déplacements dès cet été.

17 avril 2022 | Publié à 18h00 | ISABELLE DUCAS | LA PRESSE

« On n’a pas attendu le rapport de la VG pour mettre en place plusieurs actions », a indiqué mardi la présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, Dominique Ollivier, réagissant au rapport déposé lundi au conseil municipal.

« En 2020, quand on a commencé à parler de coordination des chantiers, on avait planifié un déploiement sur quatre ans. On est actuellement à l’an deux de notre déploiement. C’est sûr que pour certaines mesures, ça prend un peu plus de temps pour en voir les effets, mais on devrait dès cette année constater des améliorations. »

Dans son rapport, la vérificatrice générale Michèle Galipeau déplore le fait que les autorités municipales n’aient pas toutes les informations sur les chantiers planifiés ou actifs sur leur territoire, ce qui les empêche de bien coordonner les travaux. La ville-centre ignore même parfois les chantiers qui relèvent de certains arrondissements.

(Re) lisez notre texte sur le rapport de la VG

Mme Ollivier reconnaît qu’il reste du travail à faire pour améliorer la fluidité de la circulation à travers les cônes orange à Montréal.

« Est-ce que par magie demain matin ça va être réglé ? Non. Mais maintenant on a une idée claire d’où on s’en va, où on veut atterrir, et je pense qu’on va améliorer encore la communication et le déploiement de nos outils. »

Mais le chef de l’opposition à l’hôtel de ville, Aref Salem, ne croit pas que la Ville soit sur la bonne voie pour améliorer sa coordination des chantiers et estime que l’administration de « déresponsabilise ».

« Ils en sont à leur cinquième année au pouvoir, et ça fait cinq ans qu’on est en train de tourner en rond », a lancé M. Salem, en point de presse mardi. « Ils ne sont pas en train de poser les actions nécessaires. »

En conférence de presse, la vérificatrice générale Michèle Galipeau semblait aussi sceptique quant à la possibilité que les services municipaux réussissent à améliorer la fluidité de la circulation à travers les chantiers dès cet été. « On est déjà en mai, fait-elle remarquer. La planification est faite d’avance, c’est certain. Mais en travaillant rapidement, pour l’an prochain, on pourrait réussir. »

Guerre de chiffres sur les arbres

Dans son rapport, la VG déplore aussi le manque d’informations sur l’état des arbres publics sur le territoire de la Ville. L’entretien varie selon les arrondissements, ce qui compromet leur espérance de vie, écrit-elle.

On apprenait dans le rapport que, entre 2012 et 2020, Montréal aurait planté quelque 100 000 arbres, mais qu’en raison des ravages de l’agrile du frêne et de l’abattage d’arbres effectué au fil des ans, la métropole compterait seulement 30 146 arbres de plus sur son territoire.

À ces chiffres, Dominique Ollivier répond par d’autres données : avec la plantation de 207 000 arbres depuis 2012, la Ville présente un bilan d’accroissement positif de 123 500 arbres ces 10 dernières années, soutient-elle.

L’administration a tout de même l’intention de répondre aux recommandations de la vérificatrice générale en préparant un guide d’élaboration d’un plan de gestion arboricole, en mettant à jour l’inventaire arboricole de Montréal et en élaborant un cadre normatif pour l’entretien des arbres.

La Ville ne s’entend pas non plus avec la VG sur les données quant à l’implantation de ses recommandations précédentes.

Michèle Galipeau estime que, sur 471 recommandations dont la mise en œuvre a été analysée en 2021, seulement 47 % ont été appliquées, et que plus de 75 % accusent plus de deux ans de retard. « Ce n’est pas acceptable », a répété Mme Galipeau à plusieurs reprises.

Mais Mme Ollivier fait un calcul différent. « Nous, quand on demande à nos services, sur les 900 et quelques recommandations qu’elle a faites dans les cinq dernières années, 78 % ont été réalisées », affirme-t-elle.

EN SAVOIR PLUS

  • 91 000

Nombre de permis de construction émis annuellement par la Ville de Montréal

VÉRIFICATRICE GÉNÉRALE DE LA VILLE DE MONTRÉAL

2 Likes

La rue Jarry sera réaménagée. La page ne mentionne pas quel tronçon… Donc, la rue au complet?

Réaménagement de la rue Jarry

Mis à jour le 26 mai 2022

Temps de lecture : 2 min

Ce projet d’envergure, qui comprend des travaux d’infrastructures souterraines et le réaménagement de la rue Jarry, transformera le quartier en un environnement plus convivial et plus vert.

De nouvelles infrastructures performantes

Ces travaux, qui devraient durer jusqu’à l’automne 2023, rendront les infrastructures municipales plus performantes et offriront un réseau routier sécuritaire et de qualité. De plus, l’éclairage à DEL, tout en assurant une visibilité de grande qualité, engendrera d’importantes économies : la consommation d’électricité sera réduite de 50 %, et les dépenses d’entretien des installations de 55 %.

Le réaménagement de la rue permettra :

  • de rendre plus agréable la circulation des piéton-nes;
  • de renforcer la sécurité aux intersections par l’élargissement des trottoirs;
  • l’ajout de fleurs et de plantes dans les nouvelles plates-bandes intégrées aux trottoirs;
  • d’offrir une nouvelle chaussée lisse et confortable pour tous les usagers;
  • d’optimiser l’efficacité des lampadaires et des feux de circulation;
  • d’assurer la fiabilité des réseaux d’aqueduc et d’égout par le remplacement d’entrées d’eau en plomb et la réhabilitation de conduites.

Plusieurs interventions de nature diverses, coordonnés avec celles de partenaires, seront effectuées dans le cadre de ce projet, tel que :

  • travaux sur les réseaux d’aqueduc et d’égout;
  • remplacement de lampadaires;
  • interventions sur les feux de circulation;
  • reconstructions de trottoirs avec plates-bandes intégrées;
  • plantation de fleurs et de plantes;
  • remplacement de la chaussée.

Les avantages des projets intégrant différents types travaux

Pour effectuer des travaux sur les réseaux d’égout ou d’aqueduc, la Ville doit creuser sous la rue. Pour gagner du temps et diminuer les impacts, d’autres interventions qui doivent être faites au même endroit (reconstruire la chaussée, les trottoirs, remplacer des entrées de service d’eau, etc.) sont intégrées au projet. Quand c’est possible, les opérations s’arriment aussi avec celles de partenaires externes, comme Hydro-Québec, Énergir, Bell, Vidéotron et la Commission des services électriques de Montréal.

Les avantages des projets intégrés sont nombreux. Voici quelques exemples :

  • réaliser l’ensemble des travaux plus rapidement;
  • réduire des incidences sur le quotidien des citoyens;
  • éviter de revenir creuser plusieurs fois au même endroit pour effectuer différents travaux, ce qui diminue les coûts reliés à la main d’œuvre.
2 Likes

Probablement de l’Acadie jusqu’à St-Denis. St-Denis jusqu’à Garnier a déjà été refait (sauf enfouir les fils à l’est de Christophe-Colomb…)

De Garnier jusqu’à Anjou, la rue aussi serait à refaire, surtout le tronçon coupant la Métropolitaine.

1 Like

Des travaux qui ne manqueront pas d’améliorer sensiblement l’image du quartier. :+1:

Il me semble que ce qui avait été annoncé était quelque chose comme de de Normanville à d’Iberville (jusqu’à la métropolitaine, en gros).
Mais il se peut que ce soit un autre segment aussi.

Article sur la sécurisation des rues dans Ahuntsic.


Mon avis personnel: Étant résidant d’Ahuntsic, je suis plutôt TRÈS satisfait de ce qui a été réalisé dans mon quartier au cours des dernières années (ex.: dos d’âne sur ma rue pour y ralentir le traffic; mise à sens unique sur une rue voisine afin d’y implanter une piste cyclable traversant plusieurs zones scolaires et parcs; arrivée du REV1 afin d’y réduire la vitesse automobile et le traffic de transit, etc…)

Et pour info, j’avais voté Ensemble Montréal en 2017… Par contre, suite au premier mandat de Valérie Plante, j’ai changé d’allégence et voté Projet Montréal en 2021. :blush:

3 Likes

Vidéo sur le fonctionnement de Watersquare (un autre type d’aménagement pour l’eau de pluie) : Sur le compte Twitter de @jacouzi

2 Likes

Le segment de la Sainte-Catherine devant l’UQAM semble être complété, je trouve particulier qu’on aime garder tous les stationnements sur rue, à par la Chapelle, il n’y a pas réellement de besoins. Faut pas avoir peur de s’y stationner, j’ai déjà vue quelqu’un peter plusieurs miroirs et s’enfuir… surtout qu’on aurait pu en profiter pour donner encore plus d’espace extérieur aux piétons et aux étudiants du coin.

De plus, la ville a littéralement réinstallé les vieux lampadaire avec les vieilles pancartes de rue. Ça aurait été un minimum de mettre les meme lampadaire de style Ste-Catherine à 2 têtes. Si un secteur a besoin de plus d’éclairage côté sécurité c’est bien celui-là! J’ose espérer qu’on va les installer éventuellement

6 Likes

J’y suis passé hier soir. J’ai vraiment l’impression que c’est “temporaire”?

J’espère réellement moi aussi que les lampadaires sont temporaires, sauf que la ville ne les auraient pas juste installés sur des plaques d’aciers avec un bloc de béton en attendant les nouveaux ? À suivre…

Dans le Griff, ca travaille fort.

3 Likes

Montréal

De nombreux chantiers routiers majeurs à Montréal cet été

Photo: Jean-Baptiste Demouy/Métro

author profile image

Clément Gaboury

1 juin 2022 à 13h24 - Mis à jour 1 juin 2022 à 17h12 4 minutes de lecture

Les automobilistes devront s’armer de patience. Montréal comptera 40% de chantiers routiers majeurs de plus cet été qu’à la même période l’année dernière, selon le plan dévoilé par le ministère des Transports du Québec (MTQ) et la Ville de Montréal.

Le centre-ville, le secteur du pont Jacques-Cartier et du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, ainsi que l’autoroute métropolitaine à la hauteur de Crémazie seront les trois secteurs les plus entravés. Les travaux reliés au Réseau express métropolitain (REM) causeront également quelques maux de tête aux automobilistes.

Au total, ce sont 85 travaux majeurs qui seront effectués au cours de l’été, engendrant de nombreuses entraves sur les routes de la métropole. À titre comparatif, l’été 2021 avait été le théâtre de 60 travaux d’envergure.

«C’est sûr qu’il va y avoir beaucoup de travaux au centre-ville, mais il y a également plusieurs événements et activités attrayantes dans le secteur. On invite donc la population à changer de mode de transport et à utiliser le vélo ou le transport en commun», a indiqué le porte-parole administratif de Montréal, Philippe Sabourin.

Les 1800 ingénieurs de l’État ont d’ailleurs déclenché une deuxième grève, dans la nuit de mardi à mercredi.

Le gouvernement du Québec ignore toutefois la portée éventuelle de cet arrêt de travail sur les chantiers routiers.

«Il y a déjà eu une première phase de la grève, et jusqu’à présent, les répercussions ont été somme toute minimes. Qu’est-ce que ça va être d’ici la fin de l’été? Malheureusement, c’est difficile à évaluer, étant donné qu’on ne sait pas la durée de cette nouvelle grève», a ajouté la porte-parole du MTQ, Sarah Bensadoun.

Quelques-uns des travaux majeurs (par secteur)

La carte de la Ville de Montréal avec les entraves routières prévues cet été.
Gracieuseté / Mobilité Montréal

Centre-ville

  • Autoroutes 15 et 20, et route 136 / Échangeur Turcot / Travaux correctifs

  • Rue Guy / Entre les rues William et Saint-Jacques / Travaux de conduites d’eau principales et d’infrastructures principales

  • Rue Ottawa / Entre les rues du Séminaire et Peel / Réfection des infrastructures

  • Rue William / Entre les rues de la Montagne et Dalhousie / Réfection des infrastructures

  • Route 136 / Tunnels Ville-Marie et Viger / Réfection

  • Pont de la Concorde et pont de l’île Sainte-Hélène / Réhabilitation de conduites d’eau et réfection du pont de l’île Sainte-Hélène

  • Boulevard De Maisonneuve / Secteur de la station de métro Berri-UQAM / Réfection de la membrane d’étanchéité de la station de métro Berri-UQAM

Secteurs du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine

  • Autoroute 25 / Tunnel Louis Hippolyte-La Fontaine / Échangeur Souligny / Réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine
  • Échangeur des autoroutes 20 et 30 / Reconstruction de trois ponceaux

Centre et est de Montréal

  • Autoroute 40 / Secteur du boulevard des Galeries-d’Anjou / Reconstruction du pont d’étagement du boulevard des Galeries-d’Anjou

  • Autoroute 40 / Entre les chemins de la Côte-de-Liesse et Canora / Travaux d’asphaltage

  • Boulevard Crémazie / Entre l’avenue De Gaspé et la rue Saint-Denis / Travaux de réhabilitation de conduite d’aqueduc

  • Boulevard Crémazie / Entre le boulevard Saint-Michel et la rue D’Iberville / Travaux de voirie, d’éclairage, de feux de circulation et de services d’utilité publique

  • Rue Saint-Hubert / Entre le boulevard Crémazie et la rue de Liège / Travaux de réhabilitation de conduite d’aqueduc

La liste exhaustive des travaux et les détails liés aux entraves sont publiés sur le site web de Mobilité Montréal.

Afin d’accommoder ses citoyens, la Ville de Montréal a mis en place des mesures d’atténuation pour faciliter les transports à travers la ville. Vingt-cinq kilomètres de mesures préférentielles pour les autobus sur l’autoroute 20 et un service d’autobus bonifié dans le secteur du tunnel, notamment, ont été implantés.

La Ville invite les Montréalais à prévoir leurs déplacements et à communiquer avec Québec 511 pour connaître l’état du réseau routier de la métropole.

2 Likes

Je ne sais pas trop où mettre ceci, mais plusieurs arrondissements ont maintenant un programme d’adoption de carrés d’arbre/saillies de trottoir verdies

Le Sud-Ouest

CDN-NDG

MHM

Rosemont-Petite-Patrie
https://faitescommechezvous.org/impliquez-vous/carres-d-arbres/

Ahuntsic-Cartierville

Villeray-Saint-Michel-Parc-Ex aussi, mais je n’ai pas trouvé de lien.

2 Likes

Pas techniquement à Montréal, mais construction d’un mur anti-bruit le long de la 20 à Beaconsfield, entre Devon & Jasper

2 Likes

Réfection de la rue de Sébastopol dans le Sud-Ouest
https://montreal.ca/articles/reamenagement-de-la-rue-de-sebastopol-32009
La rue de Sébastopol réaménagée de la tête aux pieds, entre les rues Le Ber et de la Congrégation.

Cet été, la rue de Sébastopol vivra une métamorphose intérieure et extérieure!

En effet, non seulement ses tuyaux seront refaits, mais sa chaussée et ses trottoirs reconstruits avec saillies, son intersection bonifiée de traverses piétonnes surélevées et ses abords verdis. Ces travaux intégrés totalisant 3,3 M$ permettront d’ouvrir la rue une seule fois pour multiplier les bénéfices : vous offrir une meilleure qualité de vie, mais également des infrastructures plus performantes.

Place à une nouvelle génération de tuyaux

Les infrastructures souterraines de la rue de Sébastopol ont eu une longue et utile vie, mais doivent désormais faire place à la prochaine génération. La nouvelle conduite d’eau secondaire vous alimentera en eau potable, mais desservira également les bornes-fontaines. Vous jardinez au Jardin des voisins? Vous aurez accès à une nouvelle entrée d’eau pour arroser plus facilement vos légumes!

Rouler, se promener et traverser en toute sécurité

Grâce à la réfection complète de la chaussée, vous retrouverez le bonheur de rouler sur une route fraîchement pavée, sans fissure et sans nids-de-poule. Lors de vos promenades, vous profiterez de trottoirs élargis sans rencontrer de poteau électrique sur votre chemin puisqu’ils seront déplacés. Traverser à l’intersection de la rue Favard sera désormais un jeu d’enfant grâce à l’ajout de traverses piétonnes surélevées.

Dans la ruelle aussi!

Les travaux de la rue seront l’occasion pour effectuer des travaux d’entretien dans la ruelle située entre les rues de Sébastopol et de la Congrégation afin d’améliorer l’écoulement de l’eau de pluie.

De la verdure et des arbres

Pour la touche finale, une fosse de plantation sera construite tout le long du muret en béton du Réseau de transport métropolitain (RTM), enjolivant votre rue avec des fleurs et des arbres et contribuant à la rafraîchir.

Remplacement d’entrées d’eau en plomb dans la zone des travaux uniquement

Pendant les travaux, la Ville de Montréal remplacera les entrées d’eau en plomb dans la rue. Une entrée d’eau potable comprend deux parties : une publique (sous la responsabilité de la Ville de Montréal) et une privée (sous la responsabilité du propriétaire). Si la partie privée d’une entrée d’eau est toujours en plomb, elle sera également remplacée. Les propriétaires concernés ont déjà reçu des communications à ce sujet. L’entrepreneur prendra contact avec eux avant les travaux, si nécessaire.

2 Likes

Les traverses piétonnnes pour rejoindre le belvédère

Pour ceux qui ne connaissent pas le coin, photos ci-dessous = la vue du belvédère (ou Observatoire de Pointe-Saint-Charles)

C’est en bordure de la cour du centre d’entretien de l’AMT. On peut y voir le centre-ville et la structure aérienne du REM… et aussi les conteneurs de Ray-Mont Logistics… jusqu’à ce que Devimco obtienne l’autorisation de construire ses hautes tours qui vont cacher le centre-ville.

https://nicelocal.ca/montreal/entertainment/observatoire_de_la_pointe_saint-charles/

6 Likes

Plus d’info pour Jarry

Où?

Sur la rue Jarry :

  • entre la rue Garnier et l’avenue Papineau (mai à novembre 2022)
  • entre les avenues Papineau et De Lorimier (mai à novembre 2023)
4 Likes

Atateken a besoin d’un facelift, on commence à lui voir ces anciens pavés au nord d’Ontario



7 Likes

En parlant de chantier moyennement sécuritaire…
La rue des Pins

1 Like