ARTM - Discussion générale

Le nouvel horaire du Circuit 50 - Joliette / Repentigny / Montréal de la MRC de Joliette affiche maintenant l’ARTM comme un collaborateur:

Je me demande dans quelle mesure la MRC de Joliette collabore avec l’ARTM. Serait-ce peut-être avec l’accès aux terminus sur le territoire métropolitain? La MRC de Joliette utilise la carte OPUS, donc peut-être intégration des titres sur l’application chrono pour recharger une carte OPUS avec nos téléphones?

2 Likes

Dans le communiqué, on parle d’un « horaire mieux adapté aux besoins de la clientèle qui utilise ce service », mais malheureusement, on perd 2 départs le samedi dans chaque direction, 1 départ le dimanche dans chaque direction. Par contre, on gagne 1 départ vers Joliette la semaine et 1 départ en plus le vendredi vers Joliette.

TLDR

  • -2 départs le samedi dans chaque direction
  • +1 départ la semaine vers Joliette
  • +1 départ le vendredi vers Joliette (en plus du départ supplémentaire la semaine)
1 Like

A podcast (by CBC): how can we make the OPUS card simpler?

1 Like
1 Like

The iOS update has been released this morning around 2a EDT.

7 Likes

Enfin!

6 Likes

Some subtle info about the new ticket machines coming, they’ll feature a dark mode and logos for each ticket option possibly!

They also have newer sounds which we have heard with the new fare gates.

7 Likes


L’interface date de 1998 alors que OPUS a été implanté en quoi 2008? C’était déja 10 ans en retard à l’implantation.

3 Likes

Ouais. Carte Navigo Paris → c’est 2001 ! Même technologie

ou peut-être que c’était une faute de frappe. Mais opus date quand même de cette époque

Oui effectivement les systèmes date de 1998. L’AMT dans le temps avait acheter ce système qui avait déjà 10 ans. Maintenant ils sont rendu au bout de ce qui peut être fait avec la même infrastructure technologique. Même que le système IBus roule une certaine version de XP il me semble. En tk de ce qu’ont vois quand il démarre…

Windows for embedded point of sale 7 or something last i remembered

On parle spécifiquement de l’interface utilisateur des distributrices et bornes d’accès. C’est quelque chose auquel on peut facilement s’attendre pour les systèmes off the shelf dont le développement précède la livraison à un client.

Les distributrices et les bornes ne représentent qu’une composante du système de paiement. Elles ont principalement une incidence sur la possibilité de tap-in/tap-out ou le support physique des cartes de paiement sans-contact. Le reste du système de billetterie dépend d’autres composantes dans leur backend.

https://www.artm.quebec/lequipe-concerto-lance-la-recharge-opus-sur-lappli-mobile-chrono/

They publicly launched it

3 Likes

Ça explique pourquoi il y a un article !

1 Like

I posted the link in another thread before I noticed your link. I’ll leave it up, because I think, like me, not everyone follows every thread.:+1:t3:

1 Like

Reportage au Téléjournal

Carte OPUS : une appli mobile pour éviter les files

Les usagers du transport en commun de la région métropolitaine peuvent désormais recharger leur carte OPUS au moyen d’une nouvelle fonctionnalité sur l’application mobile Chrono. À l’aide de leur téléphone intelligent, les citoyens peuvent acheter des titres de transport, leur évitant ainsi « les files d’attente aux points de vente ».

Le reportage de Raphaëlle Drouin

1 Like

C’est maintenant une réalité : les usagers du transport collectif du Grand Montréal peuvent désormais ajouter des billets ou renouveler leur laissez-passer mensuel sur leur carte OPUS par le simple truchement d’un téléphone mobile. Voici un bref mode d’emploi pour ne plus avoir à se rendre aux distributrices.

Résumé

Recharge mobile de la carte OPUS Un bref mode d’emploi

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Les usagers du transport collectif du Grand Montréal peuvent désormais ajouter des billets ou renouveler leur laissez-passer mensuel sur leur carte OPUS par le simple truchement d’un téléphone mobile.

C’est maintenant une réalité : les usagers du transport collectif du Grand Montréal peuvent désormais ajouter des billets ou renouveler leur laissez-passer mensuel sur leur carte OPUS par le simple truchement d’un téléphone mobile. Voici un bref mode d’emploi pour ne plus avoir à se rendre aux distributrices.

Publié à 6h00

Partager


Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE, PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Télécharger l’application Chrono

Il faut tout d’abord télécharger Chrono – ou la mettre à jour. Cette application existe depuis un moment déjà et offre la possibilité de visualiser les horaires de bus, de métro et de plusieurs autres services en temps réel. La fonctionnalité de recharge mobile d’OPUS y a été intégrée.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE, PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Synchroniser sa carte

Une fois l’application ouverte, il faut cliquer sur l’icône illustrant une carte OPUS, qui est située en haut à droite. Pour synchroniser sa carte, il suffit de sélectionner l’option « commencer la lecture » de la carte OPUS, avant de poser celle-ci sur l’appareil photo du téléphone mobile. C’est cette manipulation qui permettra de trouver le numéro de la carte et, donc, du compte client.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE, PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Valider ou recharger

La carte OPUS est maintenue lue et reconnue. L’application permet de voir s’il reste des billets et quel type de forfaits. Au bas de l’écran, on peut amorcer le processus pour acheter un titre de transport de façon 100 % numérique. À noter : il est toujours possible de recommencer de zéro pour lire une autre carte.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE, PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Choisir sa zone de déplacement

Avant d’acheter un titre, il faudra choisir la zone de déplacement. Depuis la refonte de la grille tarifaire, la zone A comprend l’île de Montréal, alors que la zone B regroupe Laval et Longueuil. Les zones C et D, enfin, touchent les couronnes nord et sud. Plus on traverse de zones, plus le coût du billet est élevé.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE, PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Sélectionner un billet

C’est l’une des dernières étapes avant d’acheter : choisir son type de titre de transport. Il en existe plusieurs, de l’hebdomadaire au mensuel en passant par les passages uniques, les « deux passages », les « dix passages », les soirées ou week-ends illimités. Et le prix à payer est indiqué pour chacun de ces titres. Il ne reste donc plus qu’à ajouter une carte de crédit, à payer, et le tour est joué !

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Il ne sera toujours pas possible de présenter son téléphone aux tourniquets ; cela devrait être fait d’ici 2026.

À quand la suite ?

Il ne sera toujours pas possible de présenter son téléphone aux tourniquets ; cela devrait être fait d’ici 2026. À plus court terme, le paiement par carte de débit Interac ou de crédit devrait être possible dans « certains réseaux » d’ici l’automne. C’est déjà en place à la Société de transport de Laval (STL). Des villes comme Joliette, Lévis ou Québec recevront de leur côté la solution logicielle de recharge mobile et pourront la développer de leur côté, dans leur propre application. D’ici 2027, un système de paiement « multimode » sera déployé, en réunissant le métro, le bus, le REM, l’autopartage, le vélopartage, le taxi ou le covoiturage.

This is a pretty trivial complaint, but I find that the standalone trial app looked a lot better than the final version in Chrono.

Trial:

Chrono:

2 Likes

Il y a aussi encore plusieurs erreurs d’affichage comme le ‘Week-end illimité’ qui est valide à partir de 16h le vendredi plutôt que 17h comme indiqué.

Et la lecture de titre illimité sur carte occasionnelle indique souvent que c’est valide alors que le titre est expiré. L’ancienne version affichait juste que la carte était vide quand le titre n’était plus valide.

Did you report that?

1 Like