ARTM - Discussion générale

Discussion portant sur l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

image

Hum… Comment définir cette nouvelle…

Mardi prochain, o**n présentera à la presse… un projet… de Plan stratégique de développement du TEC de la CMM… qui sera soumis à la consultation publique… au cours des prochaines semaines. :s

Avis aux médias - Rencontre de presse : Présentation du projet de plan stratégique de développement et de la consultation publique


NOUVELLES FOURNIES PAR | Autorité régionale de transport métropolitain | Oct 22, 2020, 09:00 ET

MONTRÉAL, le 22 oct. 2020 /CNW Telbec/ - L’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) invite les représentants des médias à assister à une rencontre de presse au cours de laquelle sera dévoilé le projet de Plan stratégique de développement (PSD) du transport collectif de la région métropolitaine de Montréal qui sera soumis à la consultation publique au cours des prochaines semaines.

Cette rencontre de presse, qui se tiendra en webdiffusion, se fera en présence, entre autres, du président du Conseil d’administration de l’ARTM, M. Pierre Shedleur, et du directeur général, M. Benoit Gendron.

Afin d’inscrire votre présence et d’obtenir le PIN qui vous permettra d’accéder à la rencontre, veuillez contacter Simon Charbonneau avant le 26 octobre 2020, 16 h.

Il sera possible de réaliser des entrevues après la rencontre de presse. Nous invitons les médias intéressés à nous en informer le plus rapidement possible afin de les inscrire à l’agenda du 27 octobre.



DATE :



mardi 27 octobre 2020



HEURE :



10 h à 11 h 30

Déroulement de la rencontre de presse

10 h 00

Présentation

10 h 30

Période de questions

11 h 30

Fin de la rencontre

L’Autorité régionale de transport métropolitain a été créée par le projet de loi 76, qui a modifié la gouvernance du transport collectif dans la grande région métropolitaine de Montréal. Dans une perspective de développement durable et de cohésion régionale, l’Autorité régionale de transport métropolitain planifie, organise, finance et fait la promotion du transport collectif et du transport adapté dans la région métropolitaine de Montréal, afin d’offrir une expérience de mobilité simple, intégrée, fluide et efficace. Elle élabore à cette fin un plan stratégique de développement, une politique de financement, un cadre tarifaire et des ententes de services qui encadrent le développement, l’organisation et le financement de ces services. Pour ce faire, l’Autorité travaille à mobiliser les forces vives du milieu des transports collectifs autour d’une vision unifiée.

SOURCE Autorité régionale de transport métropolitain

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/avis-aux-medias-rencontre-de-presse-presentation-du-projet-de-plan-strategique-de-developpement-et-de-la-consultation-publique-898274940.html

Image: https://us.v-cdn.net/6030983/uploads/editor/je/hfmkav7ief15.gif
Pis après, le résultat de la consultation publique sera étudiée puis présentée et votée, afin de mettre en branle le processus de désignation de “qui va faire quoi”. Pis après,… (ad infinitum)

2 Likes

L’utilité et la pertinence de cette agence est de plus en plus douteuse, maintenant qu’il semble évident que la CAQ établit ses propres priorités et demande à la CDPQ de voir à leur faisabilité et de faire des propositions. Dans le concret, à part la future tarification simplifiée, le rôle de l’ARTM est plutôt limité. C’est du moins l’impression qu’on a, tout au plus la Caisse va pouvoir utiliser certaines recherches de l’ARTM à leurs propres fins.

1 Like


Plan stratégique : https://repensonslamobilite.quebec/media/default/0001/01/c93b582b8cb17de8bec7df7b3ce1d2739ad8a4ca.pdf
Image: https://agoramtl.com/uploads/editor/b7/nsqtm87o0uou.png

3 Likes

L’“axe à l’étude” qui passe par la cour de triage de Côte-St-Luc, c’est nouveau? Je ne me souviens pas qu’un projet passant par là ait déjà été mentionné. Ou c’est juste pour montrer que le train de Mascouche pourrait passer par là pour aller à la gare Lucien-Lallier?

J’aimerais porter votre attention sur ceci:
Image: https://agoramtl.com/uploads/editor/id/sz5nnqsvxvj3.png
On mentionne la mise en service du REM entre 2021 et 2024. C’est pas la première fois qu’on voit 2024 mentionné au lieu de 2023.

1 Like

Begratto a dit : L’“axe à l’étude” qui passe par la cour de triage de Côte-St-Luc, c’est nouveau? Je ne me souviens pas qu’un projet passant par là ait déjà été mentionné. Ou c’est juste pour montrer que le train de Mascouche pourrait passer par là pour aller à la gare Lucien-Lallier?

C’est Mascouche.

Begratto a dit : L’“axe à l’étude” qui passe par la cour de triage de Côte-St-Luc, c’est nouveau? Je ne me souviens pas qu’un projet passant par là ait déjà été mentionné. Ou c’est juste pour montrer que le train de Mascouche pourrait passer par là pour aller à la gare Lucien-Lallier?

Je pense que oui. Voir le 7e point ci-dessous.
Image: https://agoramtl.com/uploads/editor/9z/ing1lfrmveoj.png

Rotax a dit : J’aimerais porter votre attention sur ceci:
Image: https://agoramtl.com/uploads/editor/id/sz5nnqsvxvj3.png
On mentionne la mise en service du REM entre 2021 et 2024. C’est pas la première fois qu’on voit 2024 mentionné au lieu de 2023.

C’était envisageable. Il y a un retard d’environ 5 semaines sur certaines parties (premiers essais des voitures). Je ne pense pas que le retard sera très important par contre.

2 Likes

Divers articles sur le sujet :




2 Likes

Y a-t-il un lien vers un PDF searchable du PSD? Pour une raison que j’ignore le PDF que j’ai est impossible à chercher.

Je recommande à tous ce fil Twitter, hautement déprimant mais lucide, qui résume la pensée magique de ce PSD, qui ne fait que cumuler plusieurs années de promesses politiques sans vision d’ensemble de l’aménagement du territoire et de l’accroissement de la part modale:

2 Likes

montréal67 a dit : Je recommande à tous ce fil Twitter, hautement déprimant mais lucide, qui résume la pensée magique de ce PSD, qui ne fait que cumuler plusieurs années de promesses politiques sans vision d’ensemble de l’aménagement du territoire et de l’accroissement de la part modale:
https://twitter.com/ChittiMarco/status/1321179218630291458

Je suis en désaccord avec des points de sa critique et je souhaite commenter celle-ci selon mon expérience, car j’ai contribué à ce projet de PSD.

  • (2 et 3) Je vois difficilement comment mettre autre chose que des projets en réalisation dans la section “Réalisation de projets structurants”. Peut-être que son commentaire s’adresse au document en entier et si c’est le cas, il n’y a évidemment pas grand chose de nouveau avec l’approche du PSD. Ça témoigne bien de l’influence que le politique a sur l’ARTM, puisque la majorité des projets proposés l’ont été par le gouvernement. Imaginez la réaction de la CAQ qui ne voit pas ses propres projets dans un document de planification régionale… Quand c’est elle qui a le dernier mot et qui finance tout. Une bonne chose aurait été que la CAQ laisse l’ARTM proposer et prioriser des projets, mais il est un peu (beaucoup) trop tard pour ça.
  • (4) N’importe qui avec une connaissance de base du réseau ferroviaire montréalais sait qu’un RER n’est tout simplement pas faisable à Montréal à l’heure actuelle. Il faudrait carrément une intervention du gouvernement fédéral pour forcer les compagnies ferroviaires à vendre leurs emprises. Déjà, Exo doit investir des millions juste pour assurer la fiabilité de ses trains sur les réseaux du CP/CN. Donc si l’ARTM proposait quelque chose d’irréaliste dans son plan, je crois qu’on ne serait pas plus avancés.
  • (5 et 6) Dans une région, il est souhaitable de bâtir autour des réseaux structurants (plus haute fréquence et plus haute capacité) . Dans le cas de Montréal, il s’agit du réseau de métro et du futur REM. C’est vrai qu’il n’y a pas d’idée d’un réseau cohérent, ce qui ramène à ma critique sur le rôle de la CAQ dans la planification de transport métropolitaine. Ceux qui financent les projets n’ont aucun souhait de créer un réseau cohérent, ce qui met l’ARTM dans une position fâcheuse.
  • (7 et 8) Oui, c’est exactement ça. C’est la plus grande déception du PSD mais avec le gouvernement qu’on a, difficile de faire plus. L’ARTM pilotait un projet de tram sur Taschereau avec le RTL et notre chère CAQ vient de réitérer son désintérêt à une planification régionale cohérente en le refilant à CDPQi. L’ARTM a soumis des fiches d’avant-projet pour la ligne orange vers Bois-Franc et la ligne rose (des projets hyper importants pour la région), mais le gouvernement les a tablettées. Proposer des projets ne sert pas à grand chose quand le plus gros décideur ne veut rien savoir.
  • (9) Mmouin, l’heure de pointe reste tout de même la période de la journée où il y a le plus de déplacements. Utiliser la période PPAM est plus un indicateur pertinent qu’autre chose. Avec la volonté de l’ARTM d’hausser l’offre de service TC de 60% en 10 ans, je crois qu’un gros lot va se retrouver hors des heures de pointe.
  • (10) Oui, c’est vrai qu’il y a beaucoup de diarrhée verbale, mais c’est le cas de la plupart des plans de ce genre.
  • (11) On doit comparer des pommes avec des pommes. Le plan de Bologne semble être similaire à ce que la Ville de Montréal veut faire avec son PUM (Plan d’urbanisme et de mobilité). Je suis d’accord que le rapport entre l’urbanisme et le transport pourrait être un peu plus présent dans le PSD de l’ARTM, mais c’est pas réellement sa job (c’est celle de la CMM et de la Ville avant tout). Il est normal qu’un document qui a été surtout élaboré avec des OPTC parle principalement de transport collectif.

J’espère que je ne suis pas trop sévère avec ma critique, mais je croyais bon de clarifier certains points avec mon opinion de professionnel dans le domaine. Marco Chitti semble avoir un point de vue très théorique/académique sur la chose et c’est ben correct, mais parfois il faut voir les choses d’un point de vue réaliste.

6 Likes

Begratto said: L’“axe à l’étude” qui passe par la cour de triage de Côte-St-Luc, c’est nouveau? Je ne me souviens pas qu’un projet passant par là ait déjà été mentionné. Ou c’est juste pour montrer que le train de Mascouche pourrait passer par là pour aller à la gare Lucien-Lallier?

Edit: Disregard. Je ne regardais pas la ligne Crayola en orange pâle! Oui, le détour Mascouche.

“… l’expérience québécoise nous démontre que ça va être difficile », avance-t-il.”

https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2020-10-28/quebec-allonge-1-5-milliard-pour-l-autoroute-15.php

Objectifs ambitieux en transport collectif

Mardi, l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) s’est donné « l’ambitieux objectif » de hausser son offre de services de 60 % d’ici 10 ans, afin d’augmenter le nombre de déplacements en transport collectif au détriment de l’automobile dans le Grand Montréal. Cet exercice « sans précédent », entrepris dans le cadre du Plan stratégique de développement (PSD), coûtera jusqu’à 45,5 milliards.

Près de la moitié de cette « hausse de services » passera par une augmentation du service dans le métro et dans le réseau d’autobus à Montréal ainsi que dans les couronnes. Ces mesures entraîneront une hausse de l’achalandage dans le transport collectif de 40 % d’ici 10 ans. Si la tendance se maintient, l’ARTM prévoit que le Grand Montréal atteindra d’ici 10 ans la barre des 10 millions de déplacements quotidiens.

On parle d’environ 35 à 40 % d’augmentation pour la STM, et de montants équivalents pour Laval et Longueuil. Pour exo, c’est près du double.

Daniel Bergeron, directeur exécutif, planification des transports de l’ARTM

Le gouvernement Legault, lui, demeure prudent. « Les chiffres présentés par l’ARTM reposent sur une série d’hypothèses et de projections incertaines à ce stade. Il est prématuré de se prononcer », indique Sarah Bigras, attachée de presse de la ministre responsable de la métropole, Chantal Rouleau.

Pour l’expert en planification des transports à l’Université de Montréal Pierre Barrieau, les objectifs de l’ARTM sont nobles, mais appellent à des changements profonds. « C’est possible, mais seulement si le gouvernement continue de réaliser des projets à la vitesse du REM. Et l’expérience québécoise nous démontre que ça va être difficile », avance-t-il.

Chose certaine : la COVID-19 a fragilisé les sociétés de transport dans la métropole. La baisse d’achalandage est actuellement de 70 %, et les pertes financières envisagées sont de 1 milliard sur trois ans.

SkahHigh said:

  • (4) N’importe qui avec une connaissance de base du réseau ferroviaire montréalais sait qu’un RER n’est tout simplement pas faisable à Montréal à l’heure actuelle. Il faudrait carrément une intervention du gouvernement fédéral pour forcer les compagnies ferroviaires à vendre leurs emprises. Déjà, Exo doit investir des millions juste pour assurer la fiabilité de ses trains sur les réseaux du CP/CN. Donc si l’ARTM proposait quelque chose d’irréaliste dans son plan, je crois qu’on ne serait pas plus avancés.

Oui, mais… pourquoi? Why can’t we do more, push for more, get more?
La comparaison à Toronto est pertinente. Leur système de trains de banlieue est basé sur les mêmes chemins de fer nationaux que celui du RTM/exo, mais Toronto (Metrolinx, donc la province) va de l’avant en procurant des lignes du CN/CP ou en signant des accords avec, et en construisant de nouvelles lignes. Et en plus, leur plan inclue l’électrification, même sur les lignes toujours utilisées par les trains à marchandises — l’excuse qu’on entend le plus souvent contre l’électrification ici!

SameGuy a dit : Oui, mais… pourquoi? Why can’t we do more, push for more, get more?
La comparaison à Toronto est pertinente. Leur système de trains de banlieue est basé sur les mêmes chemins de fer nationaux que celui du RTM/exo, mais Toronto (Metrolinx, donc la province) va de l’avant en procurant des lignes du CN/CP ou en signant des accords avec, et en construisant de nouvelles lignes. Et en plus, leur plan inclue l’électrification, même sur les lignes toujours utilisées par les trains à marchandises — l’excuse qu’on entend le plus souvent contre l’électrification ici!

Toronto a pas le même réseau ferroviaire que nous. À la base, ils ne sont pas sur une île. À Montréal, le nombre de ponts ferroviaires se compte sur les doigts de deux mains. À Toronto, le traffic ferroviaire se concentre au milieu de la Ville ou en périphérie:


Le plus proche qu’on est passés d’avoir un simili-RER c’est sur la ligne Vaudreuil-Hudson avec le projet du Train de l’Ouest. Juste avec ça, le CP ne semblait pas intéressé à négocier.

Il faut se dire qu’on est pas les seuls à y avoir pensé et que c’est pas parce qu’on est tatas à Montréal qu’on ne se lance pas dans un projet de RER. Comme je dis, il faudrait une intervention du fédéral ou au minimum un intérêt marqué du provincial pour faire cheminer un tel projet.

Ok mais ce n’est past question de configuration de réseau, ou une manque de ponts (ou n’importe quelle autre infrastructure), mais une manque TOTALE de vision et volonté. Les GO Trains roulent sur les mêmes chemins de fer CP/CN fédéraux que la plupart des trains d’exo. Ontario (Metrolinx) dépensera quelque 13G$ pour moderniser, électrifier et bonifier GO. Ce n’est pas une comparaison de pommes et ananas; c’est plutôt des Macintosh pourries comparé à des Honeycrisp fraîchement cueillies!

2 Likes

SameGuy a dit : Ok mais ce n’est past question de configuration de réseau, ou une manque de ponts (ou n’importe quelle autre infrastructure), mais une manque TOTALE de vision et volonté. Les GO Trains roulent sur les mêmes chemins de fer CP/CN fédéraux que la plupart des trains d’exo. Ontario (Metrolinx) dépensera quelque 13G$ pour moderniser, électrifier et bonifier GO. Ce n’est pas une comparaison de pommes et ananas; c’est plutôt des Macintosh pourries comparé à des Honeycrisp fraîchement cueillies!

On voit bien sur la carte que les trains de GO (traits verts) ne circulent pas sur les mêmes voies que le CN/CP (traits bleu et rouge), sauf sur certaines sections. Les sections où le RER va être déployées appartiennent presque toutes à GO en entièreté:

En comparaison, Exo est propriétaire de voies sur des petits tronçons en périphérie. Et CN/CP ne veulent pas vendre leur voies sur l’île de Montréal, qui leur sont stratégiques. C’est aussi simple que ça.