1810 Rue des Bassins - 20 étages

Je suis allée regarder ce qui avait été dit lors des consultations pour Griffintown Ouest pour le site des écuries

Dans le compte-rendu de la 3e soirée de consultation :

« Site des écuries : Aménager un espace public sur une partie ou la totalité du site. Si la construction d’une partie du site est inévitable, prévoir les encadrements. »
[…]
Quant aux compromis possibles, certains membres du comité se disent favorables à un immeuble en hauteur qui
dégagerait un maximum d’espace au sol. Le site est jugé approprié pour cela étant donné le dégagement qu’offre
le canal. D’autres sont préoccupés par l’impact sur le paysage le long du canal, où l’on souhaite « sortir du cadre
urbain ». Il est aussi ajouté qu’il faut porter une grande attention aux premiers étages des bâtiments, afin que
l’interface privé‐public soit intéressante. Il ne faut pas sentir, à partir de l’espace ouvert, qu’on entre chez les gens. Mais il ne faut pas non plus que l’édifice soit refermé sur lui‐même.
[…]
« En ce qui concerne le site des écuries, il est préféré que le site devienne un espace public, mais si ce n’est pas possible, la possibilité de construire en hauteur pour dégager de l’espace au sol ne devrait pas être écartée. En revanche, il n’apparait pas souhaitable d’adopter cette même stratégie sur d’autres sites. »

1 Like

Dans le même compte-rendu:

Vivre en Ville présente quatre scénarios d’aménagement pour le site des écuries dans le but de faire ressortir les préférences du comité (voir présentation, pages 56 à 58). Si ce site ne pouvait être acquis par l’Arrondissement, quels sont les compromis possibles afin d’en faire un espace ouvert accessible au public ? En plus de l’option d’aménager un espace public sur la totalité du site, les scénarios illustrent des options avec 30%, 50% et 85% du site en espace ouvert accessible au public.

Et les pages 56,57,58 de la présentation en question:



Je n’ai pas l’impression que Vivre ou Ville ou le comité qui a réfléchi à la question envisageait un projet de même densité et volumétrie que celui proposé aujourd’hui quand ils s’entendaient sur une possibilité de surhauteur.

50% du site pour des espaces publics avec 25 m de hauteur.
Le projet proposé est de 55% d’espaces publics ou avec droit de passage avec 60 m de hauteur… On est vraiment pas dans la même densité.

Je me demande si le calcul des scénarios avait pris en compte la rentabilité du projet. Selon ce que j’ai lu, le terrain a été acheté pour 20 M$ en 2018. À cela, il faut ajouter les coûts de construction qui ont explosés durant la pandémie (matériaux + la pénurie de main d’oeuvre).

Je ne comprend pas pourquoi la partie haute du projet n’est pas plutôt envisagée au bout de Richmond, pour conserver des hauteurs plus harmonieuses avec le quartier sur Basin.

Je trouve que les opposants n’utilisent vraiment pas les bons arguments. Je peux comprendre leur opinion, même si je ne la partage pas, mais pas la manière qu’elle est véhiculée.

illustre M. Letellier, qui estime que ce projet risque de faire ombrage à un riche patrimoine industriel « juste pour construire des condos ».

Ce genre de commentaire décrédibilise totalement l’argumentaire pour moi. On le voit qu’on est encore dans une optique de pas dans ma cours plus que d’un souci de créer un bon milieu de vie. On ne prend pas en considération les aspects de densification dans un contexte de crise de logements et de restructuration du secteur permettant de justement mettre en valeur le patrimoine industriel. À l’heure actuelle, le patrimoine n’est pas utilisé à son plein potentiel.

« Le projet est complètement inapproprié pour le site », lance Mme Bédard, qui craint que ce projet « constitue un précédent » en matière de développement de ce secteur.

Je ne suis pas certain de bien comprendre cette affirmation. Il me semble que le développement du secteur est déjà amorcé depuis un moment et c’est, à mes yeux, quelque chose de positif. On a besoin du redéveloppement pour mettre en valeur le secteur.

Aussi, je ne pense pas avoir lu cette information auparavant :

M. Beaulieu espère pouvoir entamer ce chantier au printemps 2023, s’il obtient le feu vert de l’arrondissement.

5 Likes

C’est surtout les résidents du Corticelli du côté de Pointe-Saint-Charles qui ont parti le mouvement. C’est surtout eux qui « perdent » une vue… Ils ont un peu changé leur discours pour paraître un peu moin « NIMBY », et essayent de dire que c’est pour des raisons de préservation du patrimoine industriel. Ces mêmes résidents s’étaient aussi bcp opposé à la construction des condos dans le Nordelec.

En fait, on ne voit pas grand chose du centre-ville à partir de Pointe-Saint-Charles.
Exemple, piste du canal près de la rue Saint-Colombant dans Pointe-Saint-Charles. Un mur de 8 étages du Quai 3 des Bassins, vs le Quai 4 à 20 étages. Il serait intéressant d’avoir des photos de drone pour voir à partir de quel étage, on a une vue du centre-ville ou du mont Royal :slight_smile:

Avec un projet particulier de 20 étages, les résidents de Griffintown profiteront de percés vers le canal/parc archéologique… Avec le projet de plein droit de 7-8 étages, les résidents de Griffintown auront un mur entre eux et le canal/parc archéologique.

3 Likes

J’ai une unité aux Lofts Redpath; donc je suis pas mal au courant du ressenti des copropriétaires. Il y a pas mal de grogne ici aussi; et je ne se serai pas étonné que les quelques personnalités publiques et politiques qui y résident exercent leur sphère d’influence à l’avenir.

Si on ignore les 10% d’opinion les plus radicalement pour et contre le projet dans la forme actuelle; on a une meilleure compréhension des enjeux soulevés. Je n’ai pas l’impression que les contestataires soient contre un projet de condos; ils sont surtout contre un immeuble de volumétrie aussi massive. Certes il y a la hauteur, mais la silhouette est pour le moins gloutonne. Jusqu’à présent, peu de bâtiments de telle volumétrie ont la note de passage quant à leur qualité architecturale: il n’y pas de vrai bon précédent. On peut le comparer à Le Canal phase 1; mais le projet est plus haut, plus large et il n’y a pas de semblable quasiment directement collé à l’eau.

Par contre, selon ces personnes, autoriser un tel projet ici signifie que la même chose pourrait être acceptée sur le terrain de l’autre côté de Richmond; puis ailleurs le long du canal. Je les rejoins là-dessus. Je ne suis pas contre le projet dans sa forme actuelle (même si j’estime que les gains pour la communauté sont négligeables); mais je pense que ce genre de dérogations devrait être accordées pour des projets de qualité indéniable. Pour le moment, du peu d’informations disponibles, j’émets de sérieux doutes.

The projet mtl gov that slammed coderre for ignoring height limits to build upwards are now doing the exact same thing. :roll_eyes:. And over simplifying and condemning concerned residents to nothing more than trouble makers bent on nimbyism is insulting and rude. Honestly, this govt does whatever they want and if the people agree with them - great. If they don’t - they are branded all sorts of names and have their concerns over simplified and dismissed. We will say goodbye to this beautiful sunset walk along the canal on winter days. Please listen to your constituents instead of demeaning them! Make exceptions where the residents allow for it. If not, eat your humble pie and move on to the next project! People made investments not just financially but also into their standard of life and environment based on these plans!

3 Likes

Pas certain du caractère ironique de ce commentaire, donc je précise que la tour serait invisible de ce point de vue.
image

10 Likes

Seriously can’t think of any other major city that whines the most about buildings/development like Montreal. All this uproar for a 20-floor building is hilarious. All the uproar for the REM phase 2 in the East End, also hilarious. Then the same people wonder why social housing/affordable housing doesn’t get built, or transit, or why housing prices are increasing, or why we can’t get nice things… Take a look in the mirror, there’s your answer.

And again, this part is now part of downtown Montreal, a high demand area. Griffintown grew 642% between 2011-2016 (don’t know what the % was for 2016-2021). 20 floors in this area makes sense, we need the density and we must bring back more people downtown + add more social housing/affordable units as well.

2 Likes

Je comprends la frustration; mais excusez du peu, Montréal est loin d’être la championne du NYMBYsme, ne serait-ce qu’au pays. Toronto veut limiter les hauteurs à 25,30 ou 36 m dans tout un pan sud-est du centre-ville par exemple. Il y a aussi depuis peu des limitations assez strictes en hauteur sur presque tout le lakefront.

Je sais que le census fédéral inclut Griffintown dans le centre-ville; mais il y a la même distance entre ce terrain et la PVM qu’entre celle-ci et le Square Saint-Louis. Pour faire partie du “centre-ville”, il y a quand même peu de transports publics, de commerces de la vie quotidienne et d’activités en général dans les environs immédiats. Griffintown Ouest est, et restera largement résidentiel.

Le projet de plein droit ne serait que 12% moins dense. La dérogation n’est pas pour un gain majeur en densité d’habitation. Si on souhaite parler de pure densité, ne devrait-on pas autoriser de plein droit des projets de 5-6 étages là où c’est zoné 3 voire 2 étages ailleurs à Montréal; spécialement à côté des stations de métro; doublant effectivement la densité de facto sur ces lots? De toutes manières, je ne crois pas qu’utiliser la densité soit le bon angle face aux détracteurs de ce projet.

3 Likes

Un rappel (il n’y en aura pas d’autre):

  • Les arguments font en masse la job en se passant de jugement si on est en désaccord contre un autre membre. Les positions parfois moins populaires de ne pas hausser les hauteurs, de protéger une vue, et bien d’autres méritent le respect, et des contre-arguments polis (et l’inverse est aussi vrai).
  • Je sais qu’on est dans la situation particulière qu’il y a des élus sur le forum. C’est une force globalement. Bien sûr, la critique constructive des politiques des élus est une chose saine et qui est bienvenue dans l’optique d’une conversation pertinente, mais il y a une fine ligne à ne pas dépasser à faire des critiques ou des insultes personnelles, ou des attaques contre leurs contributions ici. Le forum a une politique de protéger son ambiance, on sait ce qui arrive quand ça dérape. Si quelqu’un a une croisade particulière contre des élus, ce n’est pas ici que ça va se passer, au-delà d’un débat intéressant pour tous.
  • Par définition, un forum comme celui-ci attire des amoureux de Montréal. Nous avons des dizaines de débats dans l’optique d’améliorer certaines choses, que ce soit les tracés du REM, la propreté, la densité, l’architecture… Je ne crois pas que cela soit justifié ou pertinent de comparer cela à un culte.

Les points apportés dans la discussion sont intéressants et importants, je veux juste qu’on prenne la peine de retirer la couche de ressentiment par dessus :slight_smile: .

13 Likes

En lien avec la nouvelle partagée mardi par @Fleurdelys:

Projet d’une tour de 20 étages au canal Lachine: des citoyens en colère


La manifestation se tenait devant les écuries Lucky Luke, sur lesquelles est prévu le projet immobilier. | Photo: Métro Média - Lila Maitre

Journal Métro | SUD-OUEST | 6 avril 2022 à 11h44 | Lila Maitre

Plusieurs dizaines de résidents du Sud-Ouest étaient réunis mardi soir lors d’une manifestation au 1810, rue des Bassins pour protester contre le projet d’immeuble de 20 étages qui a été déposé lors du conseil d’Arrondissement du Sud-Ouest du mois de mars.

«On s’oppose à la construction de cette tour qui va détruire beaucoup de choses d’un point de vue patrimonial», lance l’un des organisateurs de la manifestation, et également propriétaire dans le secteur de Pointe-Saint-Charles, Sylvain Letellier.

La manifestation avait lieu devant les écuries Lucky Luke, sur lesquelles la construction de l’immeuble est projetée.

Les manifestants demandaient l’abandon du projet de l’immeuble qui atteindrait les 60 mètres de hauteur, soit au-dessus de la hauteur maximale de 25 mètres imposée par le Plan d’urbanisme de l’Arrondissement. Pour la mise en place du projet, l’Arrondissement devrait alors voter pour une dérogation de la réglementation.

«C’est une zone de pas plus que huit étages supposément, c’était comme ça lors de l’achat et c’est ça qui nous a amené ici», soutient Rosanna, une propriétaire habitant proche du projet de la rue des Bassins.

L’Arrondissement, de son côté, estime que la hauteur de la bâtisse permettrait de conserver des espaces disponibles au sol, notamment pour construire des espaces verts.

Il ajoute également que le promoteur immobilier s’est engagé à mettre en place des logements sociaux dans un autre immeuble de la rue William. Un argument qui ne semble pas avoir convaincu les citoyens présents lors de la manifestation, qui ont appuyé le fait que la garantie de logements sociaux en compensation d’une construction d’une superficie de plus de 450 m2 faisait partie de la réglementation municipale.

«Ce n’est pas parce que le promoteur s’engage à laisser plus de terrains pour un parc ou du logement social, ce qu’il est obligé de faire de toute façon, qu’on peut permettre ça. On ne peut pas faire de concession à ce point-là sur la protection du patrimoine», a soutenu le conseiller de ville indépendant dans l’Arrondissement Ville-Marie, présent à la manifestation, Serge Sasseville.

Lever la voix

Lors de la manifestation, les citoyens ont fait part de solutions pour protester contre le projet, qui vont de la consultation écrite qui se tenait jusqu’au 31 mars jusqu’à la possibilité de faire une demande de référendum. Plusieurs des manifestants seront d’ailleurs présents lors du prochain conseil municipal le 11 avril prochain.

«C’est important de montrer aux élus que c’est un projet qui n’a pas l’appui du public […] les tours de 20 étages n’ont pas leur place dans un quartier résidentiel comme celui-ci», assure l’un des manifestants habitant dans le quartier, Kevin Copps.

La crainte que d’autres immeubles d’une hauteur supérieure au Plan d’urbanisme de l’Arrondissement se répandent dans le Sud-Ouest a aussi été évoquée par les manifestants.

L’Arrondissement soutient toutefois que le projet a un caractère exceptionnel. «Chaque projet immobilier est unique et est soigneusement évalué en fonction de l’environnement et de l’historique dans lequel il s’insère. Rien n’indique qu’un autre projet bénéficierait de cette dérogation», a assuré la directrice de cabinet du maire du Sud-Ouest, Julie Bélanger.

1 Like

I share the view that the majority of the people who are proponent of the proposed design do not live in the area and are not in anyways impacted by this design! I have not seen a person who lives in the area and is happy with this so called deal. And I understand that it is common on these type of forums that people are enthusiastic about of the new developments but you can not ignore the fact that it is that way AS LONG AS IT IS FAR FROM IMPACTING THEIR Life! :wink:
Trying to minimize the number and putting tags on opposition tax payers who are going to be impacted by the proposed design is unfair and unfortunate. It should be noted that aside from all personal opinions, the city’s independent architecture advisory body, the Jacques-Viger Committee, has also rejected this design. But regardless the arrondissements is pushing for it for their own interests.

1 Like

Ceci est non seulement un préjugé, mais c’est également très faux.

Les habitués sur ces forums sont, au contraire généralement très enthousiastes sur les développements qui touchent leurs propres quartiers. Je pense notamment à @ILuvMTL dans le centre-sud, à @ScarletCoral dans Griffintown, @LeTravailleur à Laval, à @Misi à Longueuil ou à @vincemtl dans le Mile End.

Les NIMBYS que l’on voit de temps à autres s’inscrivent pour critiquer un projet en particulier et on ne les revoient rarement après.

Je pensais justement à ce projet hier en voyant partout aux nouvelles tous les commentateurs se demander « mais comment on pourrait construire plus de logements pour faire face à la crise du logement?, mais comment on pourrait densifier nos villes pour faire face à la crise climatique? »
Une piste de solution: Et si on arrêtait de toujours vouloir bloquer tous les projets systématiquement???

10 Likes

Je reste sur la rue bassin et je suis pour le projet. Et je peux te dire que pamis nos voisin qui ont bien lus la présentation sont aussi favorable à avoir une tours 20 étages mais avec plus dégagement au sol.
Pour nous habiter dans une zone avec une densité nos permet avoir accès a plein de commerces et d service à pied. Personnellement j’utilise rarement ma voiture en ville et j’ai accès a presque tous les services à pied (Garderie, Épicerie, Banque, restaurant, café, canal Lachine, etc.) Pour moi c’est ça la qualité de vie en milieu urbain.
Cependant je trouve que la ville peut ajouter des conditions pour que ce Project soit réussi :

  • Exiger un haut standard en architectures et aspect extérieure
  • Exiger au promoteur d’avoir un ratio plus élevé de grandes unités (3 chambres, +1000pi2) pour attirer plus de familles (Les logement sociaux sont bien mais ce n’est pas pour toutes les familles)
8 Likes

Signé : résident d’une tour de 14 étages :joy:

Edit : Blague à part, j’admire quand même le fait qu’autant de résidents d’un quartier s’unissent pour faire entendre leur voix aussi tard dans le processus, alors que le projet a obtenu les autorisations nécessaires pour aller de l’avant. Plusieurs étaient sceptiques quant à l’obtention du nombre suffisant de signature, mais force est d’admettre que l’opposition à ce projet est une idée partagée par beaucoup de gens. (trompé de projet)

@Atreyu Une nouvelle fois le projet n’apporte que très peu de densité supplémentaire dans sa forme proposée vs un projet de plein droit. Ce n’est pas le bon angle pour critiquer les détracteurs; qui eux-mêmes ne sont pas dans la majorité opposés à du développement sur le terrain.

Et si on arrêtait de toujours vouloir bloquer tous les projets systématiquement???

C’est exactement la problématique qui se pose dès qu’un projet doit déroger aux règlements en l’obtention de contreparties. C’est la méthodologie qui a été choisie pour la construction du quartier; et au fur et à mesure qu’il se développe et se peuple bien entendu le nombre de voix discordantes grimpe.

@twix24 Je partage la même position que toi; et je suis un ancien du quartier. Pas opposé à ce projet là en particulier dans sa fonction; mais de sérieuses craintes quant à la qualité architecturale et visuelle de ce bâtiment qui gagnerait à être plus svelte. J’ai vraiment peur que l’on se retrouve avec les mêmes hauts murs disgracieux construits un peu ailleurs dans le quartier; mais au bord de l’eau. Je trouve cela d’ailleurs particulier qu’on ait pas accès à des rendus et visuels plus détaillés pour se pencher sur la question; comme si la qualité esthétique du projet ne devait pas du tout rentrer en compte.

2 Likes

Voilà… Byebye parc, byebye logements sociaux clé en main, bye bye droit de passage le long du canal de fuite, byebye vue vers le canal à l’ouest de la rue Saint-Martin, byebye café-terrasse… pour ne pas construire une tour de 20 étages près du canal

Page FB du maire de l’arrondissement

Lors du conseil d’arrondissement qui prendra place lundi prochain, le 11 avril, les élus du Sud-Ouest refuseront le projet particulier proposé pour le site du 1712-1810, des Bassins, à Griffintown. Les membres du conseil ont pris cette décision mercredi et les documents officiels seront diffusés en fin d’après-midi aujourd’hui.

Le projet a fait l’objet de beaucoup de mobilisation et d’attention médiatique ces derniers jours, et je souhaitais revenir sur quelques points pour expliquer cette décision.

Si le conseil du Sud-Ouest a consenti à présenter ce projet particulier à la population, c’est parce que nous y avons vu la possibilité d’en retirer des retombées positives significatives pour le quartier, à l’instar du site du 50, des Seigneurs, qui avait suivi le même cheminement au conseil du Sud-Ouest et au conseil municipal quant à la modification du Plan d’urbanisme.

Les projets dérogatoires permettent de négocier des retombées, des exigences non permises autrement, ou encore d’aller plus loin dans les demandes du voisinage. Avec un projet conforme à la réglementation, ce sont uniquement les règlements et les lois qui s’appliquent. De plein droit, conforme à la réglementation, on peut faire de bons projets. Dérogatoirement, on se donne le potentiel d’en faire de meilleurs.

La hauteur proposée pour le site des Bassins visait à dégager plus d’espace au sol près du canal de Lachine, ce qui permettait notamment :

➡️ de verdir près de la moitié du site, beaucoup plus qu’avec un projet de plein droit;

➡️ de donner un accès public à ces espaces verts et au canal de fuite, qui seraient privatisés avec un projet conforme à la réglementation;

➡️ de dégager également le parc archéologique de la Pointe-des-Seigneurs;

➡️ d’aménager un café-terrasse;

➡️ de sauvegarder des vues vers le mont Royal encore intactes et de préserver des vues vers le canal de Lachine à l’échelle du piéton;

➡️ et d’obtenir un engagement du promoteur pour une contribution importante en logement social clé en main dans Griffintown, sur son terrain du 1919, rue William, plutôt qu’une somme forfaitaire avec un projet conforme.

À la lecture du rapport de consultation publique, dont les élus ont pris connaissance, nous constatons que la population n’a pas partagé cet avis. Nous vous avons entendus et respectons la volonté qui a été exprimée.

Ainsi, la demande de modification au Plan d’urbanisme visant à permettre une hauteur maximale de 60 m et le projet particulier l’accompagnant sont abandonnés.

Peu importe la suite, je vous assure que les élus du Sud-Ouest se feront un devoir, comme toujours, de travailler avec les leviers dont ils disposent pour favoriser des projets qui amèneront le plus de bénéfices possibles pour les gens du quartier et du Sud-Ouest.

à voir si le promoteur va déposer un projet de plein droit de 20 m qui peut occuper jusqu’à 70% du terrain (et privatiser le 30% restant incluant la rive du canal de fuite)… et qui fera un mur le long de la rue des Bassins
ou déposer un projet particulier (PPCMOI) de 25 m avec des chances de se faire encore rejeter les dérogations par des gens qui ne veulent pas de construction sur le terrain (pas une option! terrain privé! Ville n’a pas l’argent pour racheter le terrain qui a coûté 20 M$ en 2018)

Et il pourra aussi construire des condos sur le terrain du 1919, rue William.

3 Likes

c’est vraiment dommage!