Transport en commun - Discussion générale

Discussion portant sur le transport en commun au Québec.

Avec tous les mandats qui sont confiés à la CPDQi, ça démontre malheureusement (et je suis désolé pour celleux qui travaillent dans ce domaine au public) la faiblesse de notre expertise en infrastructure de TeC. C’est dommage parce qu’on s’entend que la construction du métro a été réalisée en grande partie par la STM et que cette expertise s’est ensuite envolée en n’en profitant pas pour faire de plus en plus de projets à l’image de ce que Hydro-Québec a fait avec ses barrages.
Bref, c’est triste cette perte d’expertise au public, mais c’est une tendance qui s’accentue de plus en plus, et ce, dans tous les ministères.

1 Like

Je ne suis pas certain que l’expertise se perd, elle est transférée au privé, non ? Le résultat est le même par contre, un affaiblissement des institutions publiques.

1 Like

Mtloulou a dit : Avec tous les mandats qui sont confiés à la CPDQi, ça démontre malheureusement (et je suis désolé pour celleux qui travaillent dans ce domaine au public) la faiblesse de notre expertise en infrastructure de TeC. C’est dommage parce qu’on s’entend que la construction du métro a été réalisée en grande partie par la STM et que cette expertise s’est ensuite envolée en n’en profitant pas pour faire de plus en plus de projets à l’image de ce que Hydro-Québec a fait avec ses barrages.
Bref, c’est triste cette perte d’expertise au public, mais c’est une tendance qui s’accentue de plus en plus, et ce, dans tous les ministères.

Pas besoin de t’excuser, tu ne fais que citer des faits.

Au final, il n’y a qu’à la STM qu’il reste une expertise de ce genre. L’AMT en avait avant en quelque sorte, mais ça s’est dissout avec les années et le projet de loi 76.

Mtloulou a dit : … C’est dommage parce qu’on s’entend que la construction du métro a été réalisée en grande partie par la STM et que cette expertise s’est ensuite envolée …

La majeure partie du métro actuel a été bâti par le BTM et non la STCUM/STM. Cet organisme a été dissout au début des années 90 je pense.

Maintenant il y a le bureau de projets des prolongements de métro à la STM qui a certainement une bonne expertise en planifiant la ligne bleue.

Intéressant reportage sur les risques d’être infecté par un virus lorsque nous voyageons en avion, en autobus ou en métro, diffusé à l’émission Découverte à Radio-Canada hier soir.


https://www.youtube.com/watch?v=caHtLMPQ1sY&feature=emb_logo

2 Likes

Une hausse de l’offre de 60 % prévue dans le Grand MontréalL’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) se donne « l’ambitieux objectif » d’hausser son offre de services de 60 % d’ici 2035, afin d’augmenter le nombre de déplacements en transport collectif au profit de l’automobile dans le Grand Montréal. Un exercice « sans précédent » qui coûtera jusqu’à 45,5 milliards de dollars.

« On propose d’accentuer le virage vers le transport collectif et l’intégration de modes alternatifs. Ça suppose évidemment des investissements importants, qui auront toutefois des retombées économiques majeures », a expliqué le directeur général de l’Autorité, Benoît Gendron, lors d’une mêlée de presse mardi, en dévoilant le Plan stratégique de développement (PSD) de l’organisme. Celui-ci fera l’objet d’une consultation publique virtuelle jusqu’en janvier prochain.

Tout près de la moitié de cette « hausse de services » passera par une augmentation du nombre de véhicules dans le métro et dans le réseau d’autobus à Montréal ainsi que dans les couronnes, a indiqué le directeur exécutif du PSD, Daniel Bergeron. « On parle d’environ 35 à 40 % d’augmentation pour la STM, et de montants équivalents pour Laval et Longueuil. Pour exo, c’est près du double », précise-t-il.

L’arrivée du Réseau express métropolitain (REM) aura aussi son importance. L’ARTM prévoit qu’une fois mis en service, ce réseau structurant fera bondir l’offre de services d’environ 15 %. Le train de banlieue devrait aussi connaître une hausse de 17 % sur ce plan.

Si elles sont mises en œuvre, ces mesures entraîneront une hausse de l’achalandage dans le transport collectif de 30 % d’ici dix ans, prévoit l’Autorité, qui veut aussi améliorer « la qualité, la fiabilité et la capacité des services » pour retenir davantage de clientèle. Elle entend aussi déplacer 15 % des déplacements automobiles de moins de cinq kilomètres vers le transport collectif, tout en développant le covoiturage.

Dans son rapport, l’Autorité estime que les besoins financiers pour ces nouveaux investissements se situent « entre 28,3 et 36,7 milliards », auxquels s’ajoutent des coûts d’exploitation de 7 à 8,8 milliards. La facture totale pourrait donc atteindre jusqu’à 45,5 milliards. Des discussions ont lieu avec Québec pour « ajouter des sources de financement » et « demander plus » des municipalités des usagers notamment, a-t-on indiqué.

Ces fonds et ces mesures feraient passer à 35 % la part du transport collectif par rapport aux déplacements en voiture, en heure de pointe du matin. Ce chiffre est actuellement de 25 %.

5 Likes

Reportage diffusé à Radio-Canada qui porte à réflexion…

[L’avenir des centres-villes] La pandémie a pratiquement vidé les centres-villes de leurs touristes et de leurs étudiants et de nombreux travailleurs se sont tournés vers la voiture ou le télétravail. Quels sont les défis que devront surmonter les transports collectifs dans la région de Montréal? Le reportage de Sébastien Desrosiers :

1 Like

A somewhat superficial take, but definitely an interesting conversation.

Bon, la logique et l’évidence ont enfin triomphé. J’espère que cet épisode traumatique mettre en évidence la le besoin de réformer la structure légale des autorité aéroportuaire du pays.

6 Likes

Also shows, along with all the other recent nonsense in public transit, the the entire system of governance of mass transit should be overhauled. The city should be in charge of all decision-making and management and budgets, and the upper levels of government should only be involved at arms’ length with budget legislation providing funding from the general coffers. Major projects should be funded by bond issues.

4 Likes

Legault probably feel like such a big boy after pulling that stunt. :roll_eyes:

6 Likes

I agree 100% with this, except that the CMM should be the decision making body, as mass transit is a metropolitan issue, no?

2 Likes

Yes when I say “City” I mean the “Big City.” :grin::grin:

1 Like

L’ARTM a déjà pas mal ce mandat. Elle a juste pas l’argent :slight_smile:

Pas de crédibilité aux yeux du gouvernement en fait.

C’est ça l’ironie de mon commentaire en fait… On était si près de dépolitiser les projets de transports en commun, et on s’est ramassé avec l’Union Nationale…

1 Like

C’est pas une question de crédibilité, mais d’imputabilité. Qui paie les projets? Le provincial. La CAQ s’est fait élire et les gens vont voter pour leur bilan aux prochaines élections. Je vois mal dans ces circonstances un gouvernement laisser faire l’ARTM et payer pour des projets décidés par d’autres.

Faudrait une nouvelle gouvernance.

4 Likes

En fait je disais que l’ARTM n’avait pas de crédibilité plus que pas d’argent parce qu’elle en a de l’argent. Elle gère le budget total d’exploitation du TC dans la région et récolte directement 60% des revenus, ce qui représente beaucoup de fonds.

Le problème, c’est que la CAQ ne considère pas l’organisme comme crédible dans l’équiquier, entre autres parce que l’ARTM est issue d’un gouvernement libéral et que la CAQ politise le transport collectif alors que le but initial de l’ARTM est d’être apolitique. Il y a donc un clash important entre les deux et c’est le gouvernement qui l’emporte, parce que c’est lui qui prend les décisions et qui paie une grosse partie des grands projets comme tu dis.

Je ne sais pas s’il faudrait revoir la gouvernance autant qu’il aurait fallu laisser le modèle actuel faire son oeuvre. Avec le gouvernement en place, on aura pas ça malheureusement.

Je rêve d’un consensus métropolitain autour de quels projets faire et de leur priorité et d’un gouvernement qui respecte les souhaits des pouvoirs locaux sans s’ingérer.

Tu rêves de ça?

1 Like