TOD Bois-Franc

Le TOD Bois-Franc : une ville dans la ville

Détails du projet

Appelé à connaître une véritable renaissance au cours des 20 prochaines années, ce quartier situé aux limites des arrondissements de Saint-Laurent et d’Ahuntsic-Cartierville deviendra un important pôle d’habitation et de transport intermodal pour le secteur nord-ouest de Montréal.

Les arrondissements de Saint-Laurent et d’Ahuntsic-Cartierville ont franchi une étape importante dans la planification détaillée de l’aire TOD Bois-Franc avec le dépôt en juin 2020 du rapport final préparé à cet effet par la firme Provencher Roy.

La démarche de planification, fruit d’une collaboration entre les deux arrondissements, a été réalisée avec l’aide financière de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Cet exercice de planification a fait l’objet d’une consultation publique au printemps 2019, qui fut suivie par une charrette d’idéation à laquelle ont pris part des représentants du milieu communautaire, des partenaires publics et privés, ainsi que des étudiants et des professionnels.

Qu’est-ce que le TOD Bois-Franc?

D’abord, un TOD (transit-oriented development) est un développement immobilier de moyenne à haute densité, structuré autour d’une station de transport en commun à haute capacité, comme une gare de train, une station de métro, une station de train léger ou un arrêt d’autobus. Situé à distance de marche d’un point d’accès important du réseau de transport en commun, le TOD est un quartier qui conjugue notamment les déplacements actifs, la mixité sociale et le design urbain.

L’aire TOD Bois-Franc se déploie dans un rayon d’un kilomètre (1 km) à partir de la gare Bois-Franc. La gare, qui fait actuellement partie de la ligne de train Exo de Deux-Montagnes, sera remplacée d’ici 2023 par la station Bois-Franc du Réseau express métropolitain (REM), ce qui amènera des changements majeurs dans ce quartier situé aux frontières des arrondissements de Saint-Laurent et d’Ahuntsic-Cartierville.

Faits saillants pour le TOD Bois-Franc

Les processus de revitalisation et de requalification projetés pour ce secteur s’échelonnent sur un horizon de plus de 20 ans. À terme, le concept d’aménagement révèle le potentiel de développement suivant :

  • 7 700 nouvelles unités de logement (potentiel de 15 000 nouveaux résidents)
  • 39 600 m² d’espaces à bureaux
  • 37 700 m² de superficie commerciale
  • 23 300 m² de superficie dédiée aux fonctions institutionnelles
  • 104 350 m² de parcs, places publiques et espaces verts (±), qui avec les espaces verts à mettre en valeur et les parcs existants compteraient à terme pour près de 17% de l’aire TOD.

« Le rapport de planification détaillé est l’outil de référence par excellence pour la prise de décisions éclairées, alignées sur une vision partagée pour ce nouveau pôle d’habitation et de transport. On ne peut ignorer, dans ce contexte de densification soutenue, l’importance du prolongement de la ligne orange du métro jusqu’à la gare Bois-Franc du REM. » - Alan DeSousa, Maire de Saint-Laurent

« La planification détaillée vise à permettre aux deux arrondissements de tirer le plein potentiel de l’arrivée de la gare du REM pour en faire un milieu de vie complet qui misera sur la mobilité durable et le développement durable. Les habitudes de mobilité dans ce secteur de Bordeaux-Cartierville seront transformées. » - Émilie Thuillier, Mairesse d’Ahuntsic-Cartierville

https://montreal.ca/articles/le-tod-bois-franc-une-ville-dans-la-ville

Construire des aménagements de cette importance et bien reliés par les TEC est la meilleure façon de contrer l’étalement urbain. A cela il faudrait inventer des formules d’habitations qui offriraient l’intimité d’un espace extérieur comme intérieur pour les familles, sans que ce soit des bungalows, ni des duplex. À ce propos il faudra être créatif pour que ce soit à la fois pratique, convivial, abordable, durable et esthétique. Un gros contrat je l’avoue, mais qui pourrait faire recette avec des immeubles modulaires qui permettraient en même temps d’importantes économies d’échelle.

Autres images extraites du communiqué:




Autres images provenant du document de la Planification détaillée - Aire TOD Bois-Franc:

2 Likes

Je ne rappelle pas avoir vu l’image de “volumétrie” avant.

Avec un potentiel prolongement futur de la ligne orange jusqu’à Bois-Franc, ce secteur va vraiment se métamorphoser. Une future plaque tournante de notre système de transport en commun et de développement immobilier. Avec la densité prévu autour de la station, j’aurais aimé que cette dernière soit aérienne pour faciliter l’accès d’un côté des rails à l’autre.

Projet de 54 M$ de logements sociaux dans le TOD Bois-Franc à Saint-Laurent

Publié le 19 mai 2021 | Relié à Saint-Laurent

Lors d’une séance extraordinaire le 19 mai dernier, le conseil de Saint-Laurent adoptait une résolution autorisant la Ville de Montréal à utiliser le Fonds d’inclusion social dédié au territoire laurentien d’un montant de 540 500$ pour le financement de la Coopérative d’habitation laurentienne.

Ce dernier, situé dans le TOD Bois-Franc, prévoit que 75 % de ces logement sociaux répartis sur 8 étages incluent deux chambres ou plus afin de répondre aux besoins diversifiés de la population visée.

Faits saillants

Le projet de Coopérative d’habitation laurentienne prévoit la construction de 169 logements répartis sur 8 étages. Il est subventionné dans le cadre du programme AccèsLogis et constitue un investissement important en matière de logements sociaux à Saint-Laurent, soit près de 54 000 000$ provenant de plusieurs organismes tels que la Société d’habitation du Québec (SHQ), la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et la Ville de Montréal.

Avec cette résolution, Saint-Laurent complète le financement en autorisant le Service de l’habitation de la Ville de Montréal à utiliser le Fonds d’inclusion social d’un montant de 540 500$ qui lui était destiné. Celui-ci avait été constitué en vertu de la Stratégie d’inclusion de logements abordables dans les nouveaux projets résidentiels.

La Coopérative d’habitation laurentienne se situe à l’entrée du secteur Bois-Franc sur le boulevard Marcel-Laurin, dans le prolongement de la future rue Ernest-Anctil et adjacent à une future école primaire accueillant prés de 500 élèves. Cette localisation stratégique fait ainsi partie du territoire du développement du TOD Bois-Franc. Or, Saint-Laurent avait signé une entente de développement en 2013 avec Les Développements Bois-Franc Le Quartier inc. qui prévoyait la construction de logements sociaux dans le cadre de la phase IV. du TOD Bois-Franc.

Visant une certification LEED de niveau Or, ce projet consolide la position de chef de file de Saint-Laurent en matière de construction de bâtiments durables. L’arrondissement espère que cette initiative servira de référence et d’inspiration pour l’aménagement de logements sociaux durables. Celle-ci s’inscrit parfaitement dans la vision du développement du quartier Bois-Franc, déjà lauréat du prix 2015 des collectivités durables décerné par la Fédération canadienne des municipalités en raison de sa planification selon des principes novateurs de développement durable.

Liens connexes

Le TOD Bois-Franc : une ville dans la ville (communiqué du 05/06/2020)

Stratégie d’inclusion de logements abordables dans les nouveaux projets résidentiels

« Nous sommes fiers de contribuer au financement de cet important projet de bâtiment résidentiel dont l’esprit communautaire et familial constitue le cœur du concept architectural. Nous continuons non seulement à gérer l’effervescence générée par l’arrivée du REM à la station Bois-Franc, mais planifions surtout un milieu de vie complet, inclusif et convivial misant sur la mobilité et le développement durable. Les familles qui choisiront la Coopérative d’habitation laurentienne bénéficieront d’un espace vert extérieur de qualité où elles seront invitées à profiter d’espaces de repos et de jeux pour enfants ou encore de potagers communs comme autant de lieux de rencontre. Cette vision de long terme permet à la fois de perpétuer notre tradition d’accueil des nouvelles familles, mais aussi notre passion pour l’innovation et la qualité architecturale en proposant une nouvelle référence pour l’aménagement de logements sociaux durables.»

Alan DeSousa
Maire de Saint-Laurent

2 Likes

Nouvelle école primaire Saint-Laurent Ouest dans le TOD Bois-Franc.

Construction d’une nouvelle école primaire située dans l’arrondissement St-Laurent de 5366 m2 comportant 6 classes préscolaires et 18 classes régulières.

Au coin des rues Marcel-Laurin et Ernest-Anctil.

  1. Présentation 30% : Août 2021;
  2. Appel d’offres : Janvier 2022;
  3. Début des travaux : Avril 2022;
  4. Réception des travaux : Mai 2024.
8 Likes

Merci @JFP ! Et bienvenue!

2 Likes