STM - Discussion générale

Oui lol

Faute d’alternatives, vous pouvez toujours être contre quelque chose même si vous y participez, tant que vous travaillez à changer la situation. Ce que fait la STM. Mais compte tenu de leur situation financière, l’électrification complète n’est pas pour demain.

3 Likes

C’est justement ce que j’appelle de l’hypocrisie. C’est comme ces riches qui se déclaraient pro-climat et qui allaient à Davos en jet privés, ou les PDGs des banques américaines qui déclaraient être en période de famine, mais qui allaient plaider leur cause à Washington en jet privés.

Si je me rappelle bien, c’est la Ville, via Plante, qui a financé l’achat d’autobus électriques en premier lieu. Sans cela les bus électriques à la STM serait une anecdote.

Bref: mets les finances en ordre, arrête de consommer de l’essence, et ensuite monte sur le perchoir pour te déclarer contre toute une industrie qui t’alimentait.

Beggars can’t be choosers.

aucune de ces activités sont essentielles. De plus, aucune de ces personnes n’essaye de changer leurs comportements. Ce sont des mots vides. Par contre : la STM utilisant des autobus réguliers était nécessaire jusqu’à présent (faute de $). Et ils progressent vers l’électrification de leur flotte. L’industrie des énergies fossiles détruit cette planète. C’est la vérité. Qu’ils sont nécessaires pour le moment ou non. It’s giving “how can you complain about unfettered capitalism when you own an iPhone??”

Qu’ils utilisent une flotte complètement électrifiée demain ou dans 50 ans dépend entièrement du gouvernement.

6 Likes

Je finance La fondation David Susuki et pourtant j’ai un dodge Caravan et un bungalow en banlieue. J’ai une tondeuse à essence. Suis-je hypocrite?

Rendu là, la quasi entièreté de la population est hypocrite. Donc personne n’a le droit de combattre les changements climatiques?

6 Likes

Selon moi? Oui, dépendant à quel niveau d’implication vous avez avec la Fondation. Elle défend différentes initiatives qui ont une certaine cohérence narrative mais distincts. Il y a une différence entre financer 20$ pour la défense des pandas et contribuer 1M$ pour l’arrêt de l’exploitation pétrolière.

Encore là, pas mal oui, à divers degrés et à divers niveaux. C’est notamment la source de la perte de crédibilité et des questionnements autour du mouvement ESG.

C’est une fausse tautologie ou insinuation. Être hypocrite implique des actions contradictoires.

C’est pour cela qu’il y a un terme pour ce genre d’action: le signalement de vertue (ang: virtue signaling).

Revenons à la STM. L’article dénote les faits suivants:

  • La STM affiche des publicités favorable à l’exploitation des sables bitumineux
  • Les chiffres utilisés pour le signalement de vertue des groupes pétrolières sont contestés (à tord ou à raison).
  • La gestion des publicités est externalisé et les règlements les entourant sont gérés par une autre autorité. La STM devra réaliser des analyses juridiques. Bref elle devra dépenser pour voir si elle n’entre pas dans l’illégalité via ses actions.
  • Le groupe veut que la STM retire ces publicités et toute publicité touchant les combustibles fossiles (ex: voitures, votre tondeuse à essence, potentiellement les compagnies de voyage, etc.)

De plus, on sait que:

  • La STM (ainsi que l’ensemble des sociétés de TeC à l’exception de CDPQi) est en manque de financement.
  • La STM utilise des énergies fossiles pour ses opérations.
  • La STM n’a pas le financement nécessaire pour se départir rapidement de sa relation avec les énergies fossiles.
  • Ces publicités sont un flux monétaire favorable pour la STM: Elle sort des poches des entités visés et entre dans celle de la STM.

Jusqu’où veut-on bloquer les publicités reliés aux énergies fossiles? Les assurances automobiles seront-elles inclus dans le lot? Canadian Tire puisqu’elle vend des pneus? Toute compagnie vendant des produits contenant du plastique? Comme vous l’insinuez: presque tout le monde consomment les énergies fossiles à un certain niveau (pétrole, plastiques, etc.).

Je réitère: c’est de l’hypocrisie et ça fait perdre du temps et de l’argent à une société qui est systématiquement en manque d’argent.

Les seuls gagnants dans ce débat sont les écologistes qui se sont manifestés au conseil d’administration. Ils en ont eu beaucoup pour leur argent (ex: analyses juridiques aux frais des autres), en même temps qu’on perçoit que la STM peut se faire pousser pour dépenser temps et argent par une simple manifestation.

La STM aurait simplement dû déclarer qu’elle vise à se départir des énergies fossiles, et le ferait plus vite avec plus de fonds, et qu’elle se conformerait au retrait des publicité trompeuses si ceux sur les sables bitumineux le sont.

C’est mon opinion et je sais qu’elle parait controversée. Je ne m’attends même pas à ce que l’on puisse converger vers un accord et je suis confortable avec cela. Moi-même je récupère avec diligence les produits en plastique compatible, tout en sachant que plus de la moitié de cela se retrouvera au dépotoir.

Suis-je aussi hypocrite? Absolument. Mais j’ai le luxe de me payer cette hypocrisie, comme vous et votre tondeuse à essence, ce que la STM n’a potentiellement pas.

1 Like

M’est avis qu’il va falloir partir une discussion Moralité/Déontologie :innocent:

1 Like

Does it sometime feels like signaling virtue signaling weirdly became itself virtue signaling? Kind of meta…

The STM is trying to be coherent with its orientations. Are they taking the best approach here? Maybe yes, maybe no. I think @Decel did a good job arguing the latter on the basis of the agency’s financial imperatives. As for the whole morality/hypocrisy aspect, that just makes for a hollow debate. The STM is in a situation where acting in accordance or opposition to its CSR can put some of its mandate at odds.

1 Like
1 Like
2 Likes

« Ça va favoriser la désescalade. Présentement, le seul outil à la disposition des constables spéciaux, c’est le bâton télescopique qui est très agressant et provocant. Le bâton provoque des blessures et non le poivre de Cayenne », explique Jocelyn Latulippe, directeur Sûreté et sécurité incendie de la STM.

Quelle bonne blague! Je suis sur que ça rassurait n’importe qui qui se fait asperger dans les yeux ou qui se ramasse en détresse respiratoire.

4 Likes

Dès le départ si un agent est rendu à faire l’usage du poivre, c’est que la personne qui est interpellé à pousser le bouchon un peu trop. Le poivre en gel va créée un certain malaise mais il faut tout de même un moyen pour faire respecté l’ordre. Déjà que les gens ne respecte pas l’autorité en place parce que nous sommes dans une société de “droit” mais les gens saute souvent leurs “devoirs” dans cette même société. Mais ça c’est un autre débat.

5 Likes

Le but est pas de rassurer, mais d’imposer l’ordre.

Le reportage au Téléjournal

Sécurité dans le métro : les constables auront du poivre de Cayenne

Radio-Canada a appris que les constables spéciaux du métro pourront utiliser du poivre de Cayenne dès mercredi (4 octobre 2023).

La décision du conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM) ne sera applicable qu’en cas de circonstance exceptionnelle.

Le reportage de Pascal Robidas

1 Like

Métro Côte-Vertu - 16h30 aujourd’hui. C’était la même chose ce matin.


On dirait que c’était comme ça dans plusieurs stations.

5 Likes

J’ai opus à l’année et ça fait très longtemps que je n’ai pas eu à faire une file pour une passe mensuelle. D’après vous, quel serait le pourcentage de ceux qui achètent au dernier moment pour des raisons financières et ceux qui sont juste des retardataires assumés?

Évidemment, je m’excuse pas l’ARTM de ne pas mettre plus de moyens pour se procurer son titre plus facilement mais cette file m’intrigue et me fascine vraiment.

1 Like

sur la base du grand nombre d’étudiants, je dirais que 95% sont tout simplement en retard. J’en fais toujours partie, mais j’ai un lecteur à maison B) . Je ne comprends pas non plus pourquoi personne ne semble savoir que la plupart des pharmacies et des dépanneurs peuvent également recharger votre carte ? Like what…

3 Likes

At all pharmacies and deps that i’ve been to, they’ll only reload your card if you’re paying by debit or cash. With many if not most of us having banks that limit how many debits we can make per month, it’s understandable that many would prefer not to bother with that route.

Also while i agree that the vast majority of people are simplay late with getting the monthly fare for the next month, there is a fringe proportion who opt(ed) to wait because they aren’t sure if they expect to make the 9 (student) or 15 (regular) round trips needed to make a monthly “worth it” vs just buying batches of 10 trips

1 Like

Je pense que seul l’ARTM (ou stm, rtl, etc) peut faire payer par crédit. Personnellement, le guichet du 1000DLG la veille de la fin du mois prend moins de 2 minutes.

Le dernier jour de validité du dernier titre mensuel était un dimanche (jour de grâce le 1er octobre). Je pense que ce mois-ci, on se retrouve à concentrer les trois jours où la demande est la plus forte (dernier du mois, jour de grâce, premier jour de titre invalide) dans une journée, ce qui empire la situation.

J’assume que plus d’utilisateurs de titres occasionnels utilisent les TeC en fds qu’en semaine et que c’est pourquoi moins de détenteurs de titres mensuels ont eu l’occasion de recharger leur carte cette fds.

Do people still have accounts with hard monthly limits on POS debit (Interac) transactions? I find that hard to believe. My crappiest account allows unlimited Interac use in exchange for keeping a certain minimum monthly balance, or I pay a $16.95 fee if it dips below that balance.