Stationnement No66 - Place des Arts

Requalification du stationnement no66, coin Maisonneuve/ Bleury/ Jeanne-Meance.

Autres images

Vidéos

https://youtu.be/yMZz1NVM3-I

Plans d'aménagement

Emplacement

2 Likes

https://www.realisonsmtl.ca/terrain066#

Créons ensemble un espace remarquable comme lieu phare de la place des Festivals !Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedinPartager le lien par courriel

Transformation du terrain de stationnement no 066 au nord de la place des Festivals

Utilisé à des fins de stationnement et d’espace d’arrière-scène lors des festivals, le terrain no 066 exploité par Stationnement de Montréal, situé au nord de la place des Festivals dans le boulevard De Maisonneuve Ouest, entre les rues De Bleury et Jeanne-Mance, constitue un emplacement de choix pour augmenter le couvert végétal en plein cœur du Quartier des spectacles. Les festivals nécessitant de larges surfaces et des espaces sans arbre afin de ne pas créer d’obstacles visuels, l’intention de l’arrondissement de Ville-Marie est d’offrir un lieu de détente verdoyant aux résidents, travailleurs et visiteurs. La transformation vise à créer un îlot de fraîcheur au sein de cette portion fortement minéralisée du centre-ville..

Concours international d’architecture de paysage
15 octobre 2020

La série de consultations publiques a révélé un désir collectif d’avoir accès à davantage d’espaces végétalisés dans ce secteur. Les objectifs d’aménagement suivants ont été dégagés et serviront de balises de conception pour les participants au concours :

  • Un jardin urbain où la végétation occupe une place prédominante dans l’aménagement et le confort des usagers;
  • Un lieu de rencontre ouvert à tous qui répond à la fois aux besoins des citoyen-ne-s du quartier, mais également à ceux des visiteur-euse-s, accessible universellement et qui encourage le dialogue entre les différents groupes sociaux;
  • Un espace multifonctionnel alliant polyvalence et flexibilité, qui permet l’été une cohabitation des activités logistiques des festivals sur une partie du site et de ceux liés à un îlot de fraîcheur en milieu de vie.

Le concours vise à ce que l’ancien terrain de stationnement situé au nord de la place des Festivals ait une personnalité unique et intègre les meilleures tendances urbanistiques et de design afin d’améliorer la convivialité du centre-ville. Le dépôt des propositions des finalistes aura lieu à l’automne et le choix de l’équipe lauréate, en début d’année prochaine. L’information complète sur le concours est disponible sur designmontreal.com/concours(Liens externes).

Soirée portes ouvertes
4 décembre 2018

L’activité portes ouvertes visait à présenter et recevoir les commentaires et les bonifications des citoyens au sujet des idées développées. Voir les idées proposées et discutées ici

Atelier de codesign
Mardi 30 octobre 2018

L’activité visait à dégager des éléments de vision et des orientations d’aménagement pour le site.

Conférence publique gratuite

Les enjeux et les tendances d’aménagement des espaces publics dans les centres-villes
Mercredi 10 octobre 2018

Voir la captation sur Youtube ici(Liens externes)

Les invité-e-s

  • Mme Isabelle Giasson, architecte paysagiste, associée Arcadia Studio et présidente de l’association des architecte-paysagistes du Québec
  • M. Réal Lestage, urbaniste et associé principal Daoust Lestage inc.
  • M. Ron Rayside, architecte et fondateur et associé chez Rayside Labossière

Une démarche de codesign

L’arrondissement de Ville-Marie a entrepris une démarche de codesign afin de cerner des orientations d’aménagement pour ce site exceptionnel. Au cours de l’automne 2018, diverses activités ont permis de récolter les attentes, les besoins et les idées des résidents, des utilisateurs, des institutions riveraines pour l’aménagement du futur parc. Les résultats de cette démarche servent à nourrir le processus de conception et de design.

Il s’agit d’une occasion de créer ensemble un nouveau parc, un îlot de fraîcheur et un espace de détente en plein cœur du Quartier des spectacles.

Vous pouvez vous inscrire pour être informés par courriel de l’évolution du projet.

Merci!

Une fontaine y serait appréciée : ça compenserait pour celles de la Place des Festivals qui ne semblent ouverte que 3 jours avant la pleine lune, les années impaires, quand mars est en ascendant Taureau… ?

1 Like

C’est un peu le paradoxe de la Place des Festivals. La plus chouette fontaine en ville sur un terrain qui sert à accueillir des événements… Pendant lesquels on doit fermer la fontaine!

Sans être pessimiste, je crois que l’ère des grands festivals “paquetés” à un seul endroit est révolu, ou du moins, sera grandement modifié.
Le Festival de jazz, par exemple, avait une scène à Verdun et prévoyait en déplacer une autre dans un autre arrondissement en 2020, nu été de la Covid.
Cet été, la place des festivals était chouette, avec la fontaine qui marchait constamment, les arbres en pot et le mobilier urbain. Si on déconcente tranquillement les grandes scènes des grands festivals, peut-être en en gardant quelques uns à cet endroit pendant l’été, je ne serais pas contre.

Une petite « forêt urbaine » sur la place des Festivals

IMAGE FOURNIE PAR LA VILLE DE MONTRÉAL

C’est un concept montréalais qui a remporté le concours international lancé pour aménager la parcelle baptisée « terrain 066 », à l’angle de la rue Jeanne-Mance et du boulevard de Maisonneuve.

Valérie Plante vient d’annoncer la création d’une petite « forêt urbaine » surplombée par une passerelle au centre-ville de Montréal, au bout de la place des Festivals.

Publié le 12 mai 2021 à 11h27

Partager

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

C’est un concept montréalais qui a remporté le concours international lancé pour aménager la parcelle baptisée « terrain 066 », à l’angle de la rue Jeanne-Mance et du boulevard de Maisonneuve. Ce projet doit remplacer le parc Domtar, un parc privé vendu il y a quelques années pour y faire du développement immobilier.

« Le concept retenu propose une surprenante passerelle piétonne qui surplombe une abondante forêt urbaine, indique la Ville. Il s’agit d’une signature forte, qui offrira des lieux de détente, de rassemblement et d’activités, alors que, de jour, les jeunes y trouveront un toboggan qui leur permettra de s’amuser. »

La mairesse Plante a décrit ce projet comme un « héritage » de son administration.

Le parc servira aussi de lieu d’entreposage pour les équipes techniques des festivals estivaux.
https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2021-05-12/une-petite-foret-urbaine-sur-la-place-des-festivals.php

2 Likes

Lauréat :
Mario Nájera + Raquel Peñalosa + Diana Elizalde + WAA Montréal en collaboration avec Vinci Consultants, BES, Pageau Morel, Atomic3 et Les Ateliers Ublo

Le Jardin d’Emiliano

Le concept de l’équipe lauréate pour l’aménagement du terrain nº 066 propose « un mariage riche d’expériences et d’ambiances : C’est une forêt urbaine, résolument de son époque, et qui répond à la stratégie de transition écologique inéluctable pour faire face aux changements climatiques; C’est aussi une esplanade minéralisée qui accueille en été les activités du [Quartier des spectacles]; C’est enfin une magnifique passerelle piétonne qui, en plus de connecter le métro à la Promenade des Artistes, constitue en soi une nouvelle expérience multisensorielle pour les résident(e)s, les travailleur(-euse)s, les Montréalais(e)s et les visiteur(-euse)s. »

  • Extraits du texte de la prestation lauréate

Dans son rapport, le jury du concours a souligné « un grand geste précis, contrôlé et fort pour créer un véritable îlot de fraîcheur », qualifiant le projet de « spectaculaire et théâtral, qui exploite des approches innovantes et nouvelles en matière de biodiversité et de végétalisation ». Il a également salué la sensibilité et l’attention portées à l’usager et les intentions d’inclusion, de participation et d’éducation dans le développement du projet.

La structure de la passerelle « est simple, sobre et offre de la douceur par ses éléments courbes qui contrastent avec l’environnement immédiat. L’équipe a su maximiser l’espace disponible et même aller au-delà et créer de nouvelles surfaces. [Elle] permet de gérer facilement la circulation sur le site, […] de créer des parcours intéressants et [de] générer des points de vue sur la ville », tout en permettant « de parcourir la zone végétalisée en hauteur » et de limiter les interactions au sol pour assurer « une pleine croissance et la protection du milieu naturel ». À ce titre, la stratégie végétale de l’équipe, inspirée de méthodes innovantes de restauration écologique comme la méthode Miyawaki, a également convaincu le jury, faisant de la réalisation de ce projet « un remarquable laboratoire d’études ».

  • Extraits du rapport du jury

Pour plus d’informations sur le projet d’aménagement du terrain nº 066 et de ses abords : realisonsmtl.ca/terrain066

Ce concours a été tenu en conformité avec le projet de Règlement type pour un concours d’architecture, pluridisciplinaire ou de design de la Ville de Montréal , approuvé par le Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

7 Likes

La ville aurait pu dès le début signifier ses intensions pour fermer ce tronçon du Boulevard de Maisonneuve. Je suis un peu mitigé sur cette proposition dans l’espace. On veut faire de la verdure, oui, mais juste pitcher plein d’arbres collés les un sur les autres, ça l’air attirant sur un rendu, mais dans la réalité, suffi d’aller voir la Place Jean-Riopelle ou la partie sud du Square Victoria pour constater que les parties sous des arbres trop rapprochés donne des espace sombres en terre…

Ici, l’espace vraiment public sera le rallongement de la Place des Festivals en fermant de Maisonneuve. De plus, avoir laisser une ‘‘allée active’’ AKA piste cyclable dans le milieu du parc est un peux étrange, si le but est d’unir les 2 espaces, mais on va garder une coupure entre les 2…

Oui on va être ‘‘en nature’’ dans la passerelle, mais est-ce que ça va juste devenir un endroit pour circuler et sans plus? Ce petit espace semble avoir beaucoup d’activité entassé dans une petite superficie, oui c’est plus vendeur, mais on est pas obliger d’avoir toutes les activités pas possible dans une petite parcelle (gym, jardin, placette, fontaine, jeux pour enfants, etc)

De plus, est-ce qu’on a considérer les problématiques d’itinérance dans le secteur ? Le design semble intéressant sur certains aspects, mais beaucoup de zones sombres et cachées. De plus, toutes les passerelles de la ville terminent en abris de fortunes au centre-ville…

3 Likes

Voici 2 plans afin de situer ce projet et ses impacts sur la place des Festivals:

image


Source: Planches de projet, disponible à https://designmontreal.com/concours/amenagement-du-terrain-no-066-et-de-ses-abords

9 Likes

Les autres propositions sont bien intéressante aussi. J’aime bien celui de Civiliti + LAND.

2 Likes

Rendu là, on pourrait pratiquement fermer tous les autres tronçons de Maisonneuve entre Clark à Bleury, et simplement faire des passages privés pour assurer un accès aux véhicules pour la Place des Arts/etc. Président-Kennedy à double-sens. On pourrait réunifier tous les îlots de cette façon.

7 Likes

Je ne comprends pas pourquoi le concours cherche à retirer la piste cyclable sur De Maisonneuve: « Dans le cadre du concours, la piste cyclable de l’avenue du Président-Kennedy doit être pérennisée. Les pistes cyclables de la rue De Bleury et du boulevard De Maisonneuve Ouest doivent quant à elles être retirées. » (tiré du programme du concours).

Résultat: les propositions créent une piste cyclable permanente orpheline sur Président-Kennedy entre Bleury et Jeanne-Mance, le reste de la piste cyclable permanente étant sur De Maisonneuve. Cela amène un désalignement avec la piste pavée jouxtant la promenade des artistes et on impose une série de virages/détours à cette voie névralgique pour les cyclistes, dont une portion non-protégée sur de Bleury et une autre plus loin pour retourner à la piste principale.

Quelque chose doit m’échapper…

1 Like

Avec les véhicules lourds devant accéder à la PdA, difficile d’envisager un réaménagement substantiel

Ça serait compliqué car la voie nord doit être consacrée au débarcadère d’autobus, et la voie sud à la piste cyclable.

À moins qu’on cherche renoncer à toute la portion De Maisonneuve pour se concentrer sur Président-Kennedy en raison des festivals et du conflit avec l’espace piéton… Mais dans ce cas pourquoi enlever le tronçon sur De Bleury si celui-ci permet justement d’emprunter ce détour?

C’est vrai, cependant on récupère pratiquement 3 voies sur Maisonneuve (2 de circulation + la piste cyclable). La piste cyclable n’a pas besoin d’occuper une voie sur Président Kennedy, on peut l’intégrer au nord des nouveaux espaces. Le plus difficile serait sûrement d’avoir un espace adéquat pour les manoeuvres des camions. Mais un camion pourrait être directement perpendiculaire aux entrées de garage, plutôt que coincé entre le boulevard Maisonneuve, la piste et la Place des Arts.

Anyway, c’est juste une fantaisie :stuck_out_tongue: . Peut-être que c’est impossible aussi avec toutes les contraintes.

2 Likes

J’adore ce projet de parc.

De la verdure dans ce coin là, cela fera pas de tord loin de là.

J’aime bien leur vision avec la passerelle, l’éclairage etc.

J’espère que la mise en oeuvre se réellement en 2024. Il y a souvent des retards dans l’exécution de parc et places publics.

3 Likes

Il y a les vidéos de présentation des finalistes ici

3 Likes

par rapport aux arbres, dans la vidéo on explique que les arbres seront en fait une forêt urbaine - on ne pourra pas s’asseoir en dessous, seulement traverser la canopée via la passerelle.

Sauf qu’on s’entend qu’ici le but du parc était de remplacé l’espace Domtar, qui était un jardin d’ombre. Si c’est pas entièrement clôturé, c’est certain que des gens vont vouloir s’y aventurer. Oui pour la verdure, mais j’aurais vu cette élément dans un plus grand parc, pas comme sa composante primaire.

On pourra pas s’asseoir dans l’ombre par terre et profiter d’un peu de verdure. On va amener plein de végétaux, mais on pourra pas les voir et être proche. Oui la passerelle, mais à un certain point, si on laisse tous en Miyawaki, on ne verra pas plus ce qui est au centre de l’espace. L’espace qu’on gagne c’est sur de Maisonneuve qui est l’espace technique pour les festivals.

J’ai plusieurs doutes sur le projet, dus au fait de la Place des Montréalaises. À quel point le design initial du concours a été édulcoré et modifié pour être plus ‘‘standard’’ et facile a réalisé. Il faut pas oublier ici qu’on est directement au-dessus de la station Place-des-Arts (station pas très profonde) donc à moins de vraiment bien faire un bon substrats pour cette forêt, j’ai des doutes sur sont apparence et sa résistance.

J’espère me tromper et être agréablement surpris, mais la majorité des espaces publics extérieurs qui ont fait preuve d’un concours ont toujours été réduit en envergure lors de leur réalisation.

Rendu là je trouve que la rue Balmoral et le bout de Mayor entre de Bleury et Balmoral aussi devraient être piétonisée(avec accès restreints aux garages)! Beau projet et ça nous donne plein d’idées pour l’avenir!!

3 Likes