RTL - Nouveau réseau

Leur «préparation» pour la rentrée m’impressionne pas du tout.

Bien d’autres lignes ne sont pas de retour en service et la fréquence sur les lignes restantes ne sont pas digne d’un service d’heure de pointe.

1 Like

En même temps, ils se préparent au plus grand chamboulement du réseau de l’histoire du RTL dans 3 mois.

Ce qui explique peut-être le peu de changement pour la rentrée.

1 Like

Pas vraiment une excuse pour pas donner un service adéquat dans le présent…

This isn’t exactly regarding the RTL new network, more just the RTL in general. All their open data is completely messed up.

For context, in GTFS (open data) there are different categories for different modes of public transit. 1 is metro, 2 is rail, and 3 is bus, etc. These are put in under route_type. The RTL put in all their buses as 700, instead of 3:
rtlroute_type

I’m not sure how I figured this out and RTL hasn’t yet, but looking at Transit Land (a website that puts together open data from across the world onto one map), we can see that “Vehicle Type” is missing because of RTL’s mistake:
Screen Shot 2022-09-18 at 12.04.36 AM
In contrast, here’s the STM 747 bus, correctly using 3 (Bus):
Screen Shot 2022-09-18 at 12.18.02 AM

Here we can see every single RTL bus doesn’t have a bus icon, but exo buses do have a bus icon because they’re labeled correctly.
Screen Shot 2022-09-18 at 12.04.46 AM

Anyway that’s all just wanted to point out an issue I found. Hopefully they’ll fix it, I emailed them about it.

8 Likes

As-tu fait un commentaire au RTL? C’est quand même important comme bug, les apps de transport sont de plus en plus utilisés.

Yeah I messaged them through their website. They don’t have a developer email to contact the right people directly like the STM does so I hope they can get the message.

Weird – most agencies just have their GTFS files generated by Hastus’ planning module so you wouldn’t get weird bugs with vehicle IDs like that.

If you don’t get anything back from the RTL let me know, I can probably get some contacts there to get to the right people.

2 Likes

Just noticed my bus line’s stops has a temporary sign taped indicating the upcoming changes for the new route # and that the old route # will be abolished. Whereas the old number show either it’s going to Centre-Ville AM/PM or Panama, the new one has a “REM” icon and just “Panama”

It’s just funny I think RTL had it scheduled to put these up thinking that the REM will go ahead Dec. 1 , only giving clients 1 month to “prepare”… well yay for us now we get 6 months (at minimum…), but still without any updates on new schedules/routes.

2 Likes

Here’s an example of the new temporary signage:

8 Likes

La compréhension (graphisme) laisse à désirer.
Le carré bourgogne «Cette ligne sera abolie» sert à quoi ?
Ce sont les lignes 47 Centre-ville et 47 Panama qui seront remplacer par la ligne 47 REM

2 Likes

C’est la 47 Panama (SAM-DIM) qui sera abolie pour faire place a la 47 Panama (7 jours)

je suis d’accord que c’est peut-etre pas assez évident que c’est une combinaison des deux circuits… “Cette ligne sera abolie” est en effet un peu ambigüe

3 Likes

I contacted RTL about their GTFS and they said they passed on the message. Recently they’ve updated it (starting November 7th) and it still has buses labeled as 700 and not 3. Because they seemed to have not done anything, could you contact someone about it?

1 Like

Noted.

1 Like

REM sur la Rive-Sud | Le RTL s’apprête à « rebrasser » entièrement son offre


PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE
« Notre révision va toucher près de 10 000 personnes, avec 2300 arrêts à modifier et 1700 voyages quotidiens qui vont connecter avec le REM », a expliqué le président du RTL, Michel Veilleux.

L’arrivée du Réseau express métropolitain (REM) sur la Rive-Sud, reportée au printemps 2023, sera une occasion en or de « tout rebrasser » le réseau du Réseau de transport de Longueuil (RTL). Son président, Michel Veilleux, se prépare à modifier 25 lignes locales et à en ajouter cinq autres, afin que 85 % des usagers puissent avoir accès à un trajet à moins de 400 mètres de leur domicile.

Publié à 9h27
Henri Ouellette-Vézina
LA PRESSE

« C’est tout un changement qui s’en vient. […] Notre révision va toucher près de 10 000 personnes, avec 2300 arrêts à modifier et 1700 voyages quotidiens qui vont connecter avec le REM », a expliqué M. Veilleux lors d’une conférence tenue mardi matin, devant des représentants du milieu des affaires à Saint-Lambert.

Son groupe mène depuis 2019 une consultation publique sur les besoins des usagers, dans le contexte de l’arrivée du REM. Le RTL veut notamment développer son offre sur le corridor des autoroutes 30 et 20, ainsi que sur l’axe Taschereau. « On veut créer des express directs vers le métro et vers le REM, qui vont partir de Saint-Bruno, Longueuil et Brossard », a dit M. Veilleux, promettant aussi plus de services hors-pointe, ainsi que la fin de semaine.

« On s’est donnés comme ligne directrice de ne pas toucher ce qui allait bien. Il y a 52 lignes qui n’ont pas été touchées. On veut améliorer ou maintenir le temps de parcours pour 98 % des déplacements en heure de pointe », a-t-il poursuivi, en confirmant que 25 lignes seront modifiées et cinq seront ajoutées. Les détails ces nouveaux trajets seront connus prochainement.

Michel Veilleux promet aussi de développer un « réseau de nuit », ce que le RTL n’a jamais vraiment eu jusqu’ici, « pour prendre la relève du REM et du métro durant la nuit, en créant aussi une ossature sur l’agglomération ». « On l’a vu durant la pandémie : il y a des hôpitaux et plusieurs autres sites qui voulaient du service. On va leur offrir », a-t-il promis.

D’ici 2026, le RTL s’engage aussi à rendre son réseau 100 % accessible aux personnes à mobilité réduite. Un service de taxi collectif doit aussi être offert partout dans l’agglomération à terme, avec un coût équivalent au prix d’un déplacement en transport collectif. Des projets pilotes ont déjà été faits à Saint-Bruno et arriveront bientôt à Brossard, Saint-Hubert et Longueuil.

Un succès « dès le premier matin »

D’ailleurs, le RTL doit recevoir d’ici le début de 2023 ses premiers autobus 100 % électriques, qui mesureront environ 40 pieds. « Le gouvernement, à partir d’aujourd’hui, ne subventionne plus des autobus qui ne sont plus électriques. [… | C’est beaucoup de défis, parce que pour nous, ce ne sont pas seulement les véhicules, c’est d’adapter les infrastructures », a convenu M. Veilleux.

À la fin du mois d’octobre, CDPQ Infra a confirmé le report de l’antenne sud du REM au printemps 2023, ce qui entraînera forcément de nouveaux dépassements de coûts, a convenu l’organisation. À Montréal, la mairesse Valérie Plante n’a d’ailleurs pas caché son inquiétude, tandis qu’à Québec, on s’est dit « impatient » d’avoir finalement un résultat.

Au RTL, Michel Veilleux affirme que « sur le plan de la clientèle », ce report « n’est pas une mauvaise affaire ». « Il n’y a à peu près rien de pire que de développer des nouveaux réseaux dans les froids de décembre et janvier », a-t-il dit.

« Au niveau de l’achalandage, il n’y a aucun doute que ça va être un succès dès le premier matin, parce que la clientèle est déjà là », a-t-il persisté, en se disant « persuadé qu’au premier jour, ce sera comme au métro à Laval : on va avoir beaucoup de monde ».

D’ici les prochains mois, le RTL lancera une campagne d’information majeure afin d’informer les usagers des changements à venir. « C’est sûr qu’on ne sera pas à 100 % le matin même dans la mise en place du réseau. Il faudra être agiles, flexibles, être à l’écoute de la clientèle. On a prévu une cellule de crise pour s’y préparer », a conclu M. Veilleux.

EN SAVOIR PLUS

  • 425
    À ce jour, le RTL dispose d’une flotte de 425 autobus sur un réseau de 800 kilomètres, dont 72 lignes récurrentes sur une base quotidienne. Son budget était de 203 millions en 2022. L’organisation compte 1136 employés au total.

RÉSEAU DE TRANSPORT DE LONGUEUIL (RTL)


Le Réseau de transport de Longueuil en pleine transformation


Paul Chiasson La Presse canadienne
LE REM, à la station de Brossard, lors d’une présentation faite aux médias en juin 2021. Son entrée en fonction, le printemps prochain, incite le Réseau de transport de Longueuil à revoir son offre de service.

Zacharie Goudreault
à Saint-Lambert
09 h 32
Société

Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) procède à une révision majeure de son offre de service en prévision de l’entrée en fonction de la première branche du Réseau express métropolitain (REM) dans les prochains mois, mais aussi pour tenir compte des nouvelles habitudes de déplacement des résidents de l’agglomération qu’il dessert, qui ont changé depuis le début de la pandémie.

En octobre, on apprenait que la mise en service du REM en direction de la Rive-Sud de Montréal, qui devait avoir lieu en décembre, n’aurait finalement lieu qu’au printemps en raison des tests qui sont toujours en cours. Un délai qu’a tenu à relativiser mardi le directeur général du RTL, Michel Veilleux. « On n’est pas si pressé que ça, ça fait trente ans qu’on attend [un réseau de transport structurant]. On va s’assurer d’en faire un succès », a-t-il déclaré lors d’une conférence tenue en matinée à Saint-Lambert à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud.

L’arrivée du train léger de la Caisse de dépôt et placement du Québec viendra remplacer 29 lignes de bus qui circulent quotidiennement sur le pont Champlain pour relier la Rive-Sud au centre-ville de Montréal. Celles-ci seront remplacées par des dessertes en bus en direction des trois stations du REM sur la Rive-Sud, soit celles de Panama, Du Quartier et de Brossard.

« On avait besoin d’un mode de transport plus performant, on l’a eu », a souligné M. Veilleux, qui constate que les lignes de bus qui traversent le pont Champlain — fort populaires — ont atteint les limites de leur capacité à répondre aux besoins des usagers.

Selon les prévisions du RTL, ce sont 1700 voyages quotidiens en bus qui auront lieu vers et à partir des trois stations du REM lorsque celui-ci sera en fonction. La société de transport souhaite toutefois aller plus loin en révisant 25 de ses lignes de bus, notamment pour faciliter les déplacements à l’intérieur de l’agglomération. Pendant sa conférence, M. Veilleux a indiqué que les résidents sont de plus en plus nombreux à se déplacer dans la Rive-Sud – et non vers Montréal. Les résidents se déplacent aussi de plus en plus à l’extérieur des heures de pointe. Le RTL doit donc s’adapter à cette nouvelle réalité.

La société de transport se donne aussi comme objectif d’avoir un réseau entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite d’ici 2026.

Taxi à la demande

Le RTL compte d’autre part bonifier un projet pilote entamé dans les dernières années de taxi à la demande. Actuellement en cours à Saint-Bruno, celui-ci permet aux résidents du secteur d’utiliser une application mobile pour prendre le taxi pour le même coût que le transport en commun afin de se déplacer à l’intérieur de la municipalité. Dans les prochaines années, la société de transport souhaite étendre cette initiative à Boucherville, à Brossard et dans l’arrondissement de Saint-Hubert, à Longueuil, a indiqué M. Veilleux.

Plus de détails suivront.

6 Likes

Petite prédictions pour les nouvelles lignes:
Ils ont dit qu’il y en aurait 5 nouvelles
Je crois que sa sera :
La ligne A30, ROME, 405 et ??? Et ??? (Peut être la ligne que je leur avais proposé, du métro Longueuil et ste-foy comme la vieille 72 Ste-foy dans les années 90)
Les lignes A30, ROME, 405 avait été proposée par la RTL

2 Likes

DIX-30 is going to have much better bus connections:

6 Likes

3 lignes pour cet arrêt.

Mais la 4 m’intrigue ?

they’ll all be all day, unlike the buses that go now, only during peak hours!

3 Likes