Réseau cyclable montréalais - Discussion générale

C’est terminé, j’y suis passé avant-hier.

4 Likes

Est-ce que l’ancienne piste devient exclusivement piétonne?

Le nouvel aménagement a été fait surtout pour prévenir les conflits cyclistes-piétons dans l’intersection de la Commune/McGill

image

J’imagine que le tronçon hors-rue entre McGill et des Soeurs-Grises pourrait devenir piétonne. Avec l’option de continuer tout droit, je doute que les cyclistes veuillent bifurquer vers les « terres ».

D’ailleurs sur la dernière photo, il semble y avoir des blocs de béton jaunes qui bloquent l’ancienne piste.

3 Likes

La ville aurait pu se forcer et mettre un bout de trottoir pour l’arrêt de bus de la 715…

Je crois personellement que ça devrait être reverdie avec gazon et arbres
Si on regarde bien, il y aurais peu d’intérêt à garder un chemin asphalté.
S’il y a quelque chose à faire pour les piétons, à mon avis c’est où j’ai mis le cercle bleu.

2 Likes

Tous ces aménagements me rendent mitigés (de la Commune / McGill et Papineau / Laurier par exemple)

Ils sont extrêmement nécessaires, et depuis longtemps!

Mais ils sont toujours matérialisés de maniètre très cheap, sous forme d’aménagement jetable.
Peut-être est-ce que la ville les voit comme étant temporaires, mais ils risque de rester là au moins quelques années.

Sur de la commune, on est dans le Vieux-Montréal, à l’entrée d’une des avenues avec l’architecture la plus grandiose de Montréal, et on fait une espèce de pizza de voirie, avec bac à fleurs brisés, grosse peinture croche, faux pavés en asphalte, bordure de béton… tout est médiocre!

Est-ce qu’il n’y a pas au moins un architecte au service de la mobilité qui pourrait accompagner les ingénieurs?

3 Likes

Sur de la Commune, c’est du temporaire… en attendant la réalisation du Plan directeur de Parcs Canada
https://www.pc.gc.ca/fr/lhn-nhs/qc/canallachine/info/gestion-management/gestion-management-2018#carte-3

5 Likes

Le tronçon sur Papineau entre les deux Lauriers a des massifs en granit quand même. C’est un drôle d’aménagement à cause des entrées du lave-auto et du garage mais c’est un aménagement plus permanent que les bandes sur Laurier n’ont jamais été :stuck_out_tongue:

2 Likes

La piste multifonction du canal de Lachine sera damée sur presque toute sa longueur cette année…
bon pour les fat bikes, mais plus difficile pour les autres vélos…

Sentier hivernal au Canal-de-Lachine

activites-hivernales-montreal-canal-de-lachine-winter-activity-870

Le sentier sera accessible dès que les conditions météorologiques le permettront.

En raquette, à pied, à vélo… sortez prendre une bouffée d’air frais et profitez du meilleur de l’hiver!


Un sentier parfait pour profiter de l’hiver en ville.

Les sports d’hiver sont à l’honneur au Canal-de-Lachine; Parcs Canada est fière de déployer un sentier hivernal cet hiver aux abords de la voie navigable.

Un sentier hivernal de 13 km s’étendant de l’écluse no 5 jusqu’au Vieux-Port de Montréal permet à petits et grands de profiter des plaisirs de l’hiver dans le décor enchanteur du Canal-de-Lachine.

Ce sentier hivernal permettra à un plus grand nombre de Canadiens de profiter du cadre exceptionnel qu’offre le lieu historique national du Canal-de-Lachine au cœur de Montréal.

Étiquette sur le sentier

Merci de bien vouloir respecter notre sentier et de contribuer à le garder sécuritaire afin que tous puissent en profiter pleinement.

  • Consultez les conditions météorologiques avant de partir
  • Les chiens doivent être tenus en laisse en tout temps
  • Rapportez tous vos déchets
  • Gardez une distance sécuritaire avec le véhicule d’entretien et les autres usagers

Lignes directrices sur le damage

Début de la saison

Les opérations de damage commenceront dès que les conditions météorologiques le permettront.

Voici les conditions nécessaires au damage :

  • Le sol est gelé.
  • Il y a suffisamment de neige au sol (*l’épaisseur requise varie en fonction du terrain et du type de neige).
  • Les prévisions météorologiques sont favorables.
  • La neige est compactée jusqu’à ce que la base soit en place (de 15 à 30 cm de neige tassée, selon la surface du sol).

Fin de la saison

La piste damée sera entretenue jusqu’à la fin du mois de mars ou selon ce que permettent les conditions météorologiques et les conditions d’enneigement.

Températures

La température a de grandes incidences sur les conditions d’enneigement, la qualité du damage et la capacité de damer. La neige chaude et mouillée complique grandement le travail et peut endommager l’équipement. Si elle est suivie d’une vague de froid, les pistes deviennent glacées et dangereuses. En période de froid extrême, la neige se tasse mal et peut susciter des préoccupations en matière de sécurité pour le personnel.

  • Plus de 5°C : Aucun damage. L’équipement risque fort de s’enliser et d’endommager la piste, qui sera probablement parsemée de gros morceaux de neige et d’ondulations de piètre qualité.
  • De 5 à 0 °C : Le damage est évité dans la mesure du possible.
  • De 0 à -10 °C : Il s’agit généralement de la meilleure gamme de températures pour le compactage et le damage.
  • De -10 à -20 °C : La qualité du compactage et du damage s’appauvrit. Les risques pour la sécurité occasionnés par la température et le facteur de refroidissement éolien s’accroissent.
  • De -20 à -25 °C : Les conditions de damage sont mauvaises. Il est possible de compacter la neige, mais impossible de tracer la piste. Par mesure de sécurité, le personnel passe peu de temps dehors à ces températures.
  • Moins de - 25°C : Aucun damage. Le damage produit de mauvais résultats, l’équipement fonctionne mal, et le froid engendre des préoccupations en matière de sécurité.
2 Likes

Explication de Parcs Canada sur les raisons pour lesquelles les sentiers seront seulement damées et non déneigés

Lachine Canal path won’t be cleared for cyclists this winter

Parks Canada says snow will be groomed but not removed — perfect for snowshoeing, jogging and walking, but unsuitable for most road bikes.

Author of the article: Jason Magder • Montreal Gazette
Publishing date: Nov 23, 2021 • 1 hour ago • 3 minute read

A "shovel" protest in 2016 sought to draw attention to the lack of snow-clearing on the Lachine Canal path.
A “shovel” protest in 2016 sought to draw attention to the lack of snow-clearing on the Lachine Canal path. PHOTO BY PIERRE OBENDRAUF /Montreal Gazette

The multi-use path along the Lachine Canal linking LaSalle to the Old Port will remain open this winter.

This spells good news for many winter sports enthusiasts — but not for most bike commuters who rely on the path during the warm weather.

Parks Canada announced Tuesday it will groom the snow on roughly 13 kilometres of the path this winter, from Lock 5 near Museum Rd. in LaSalle to the Old Port, meaning it will be compacted for use by snowshoers, fat bike riders, skate skiers, joggers and walkers. Washrooms will remain open.

However, because the snow won’t be cleared, the path will not be suitable for most road bikes, said John Festarini, the director of Quebec waterways at Parks Canada.

There also won’t be cross-country ski tracks.

“A fat bike would probably be ideal; a road bike would need some sort of preparation to access the groomed trails” — for example, fitting studded tires, Festarini said.

The decision to groom but not remove the snow was made after a pilot project last year when part of the path was cleared and another was groomed. Festarini said improper drainage would cause the path to ice over where snow was cleared. Crews didn’t want to use too much salt because of the environmental effects. As well, snow-clearing equipment caused some damage to the path.

“We decided to undertake grooming so we could find a solution in the middle to provide access to the canal all year-round to a multitude of users without a risk to public safety,” Festarini said.

The decision is a blow to cyclists clamouring for year-round access to the path, said Daniel Lambert, spokesperson for the Montreal Bike Coalition.

“It may do a lot for fat bikers and cross-country (skate) skiers, but it does nothing for active mobility in the city,” he said. “They were a bit late in getting organized last year, but when they had the equipment, it was great. We were hoping they would do a longer stretch this year.”

Lambert explained that the canal path is a boon for cyclists in the summer, and having it closed during the snowy months cuts off access for many who depend on it to get to work in the Pointe-St-Charles and Ville-Émard areas and as far away as LaSalle and Lachine.

Lambert estimates more than 1,000 cyclists per day would use the path if it were clear of snow in the winter.

City councillor Alain Vaillancourt, who represents Ville-Émard—Côte-St-Paul—St-Henri Ouest, said he too is disappointed, but understands why Parks Canada elected not to clear the snow.

“The structure of the path made it really difficult to clear,” he said. “There was no drainage, so the snow would melt on the sides and accumulate and freeze over. It was really difficult to do it so people could cycle safely.”

Still, Vaillancourt said he is optimistic because after many years of lobbying, it seems Parks Canada has committed to finding a way to keep the canal path accessible to cyclists in the future.

“Parks Canada is making huge strides to offer services all year-round,” he said. “Everyone agrees that there needs to be a better path that’s drained and has good infrastructure and designed for (winter cycling). It’s not just a dream; it’s something they are discussing and planning.”

Festarini said Parks Canada has “left the door open to snow clearing in the future.”

1 Like

Je pense que ça confirme la nécessité d’offrir un réseau hors parc à l’année longue afin d’offrir une alternative convenable pour les déplacements à vélo. Personnellement, je pense que je pourrais m’en sortir avec un paire de CX pro, mais c’est quand même environ 130$ par pneu, soit assez peu abordable.

3 Likes

Il n’y a rien de vraiment cyclable l’hiver entre le canal de Lachine et le canal de l’Aqueduc et aucune traverse sécuritaire entre les deux rives du canal de Lachine :expressionless:


Il manque le REV Peel et le REV Saint-Jacques/Saint-Antoine sur cette carte

Source : https://portail-m4s.s3.montreal.ca/pdf/reseaucyclable4saisons2020-2021.pdf

Rouge = Voie protégée 4 saisons
Violet = Voie accessible 4 saisons*

3 Likes

Le non-déneigement de la piste du Canal-de-Lachine fait polémique


Des promeneurs sur le sentier hivernal du Canal-de-Lachine.Photo: Gracieuseté, Parcs Canada

Alicia Casteras
*24 novembre 2021 à 14h31 *
3 minutes de lecture

Dans l’arrondissement du Sud-Ouest, Parcs Canada annonce que la piste du Canal-de-Lachine sera damée, sur presque toute sa longueur, cet hiver.

Une bonne nouvelle selon Parcs Canada, qui met en avant toute une liste d’activités hivernales possibles sur ce sentier hivernal de 13 km, qui s’étend de l’écluse n °5 jusqu’au Vieux-Port de Montréal.

Selon l’organisme, le damage de la piste bénéficiera à l’ensemble de la population. Elle pourra y pratiquer le fatbike, la raquette, la course à pied et la marche.

Une déception pour les cyclistes

De leur côté, la Coalition mobilité active Montréal et l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine font savoir que les cyclistes sont «déçus» par la décision de Parcs Canada de ne pas déneiger la piste du Canal-de-Lachine.

Par voie de communiqué, les cyclistes rappellent que «l’hiver passé, Parcs Canada a effectué des essais de damage de quelques tronçons de pistes pour attirer des activités hivernales […]. Mais, les cyclistes et les joggeurs ont trouvé ces pistes non sécuritaires.»


Un joggeur et un promeneur avec son chien profitent du sentier hivernal du Canal-de-Lachine. Photo : Parcs Canada

Pourtant, l’hiver passé, des essais de déneigement du tronçon de la piste cyclable du Canal-de-Lachine, entre Atwater et le centre-ville, ont été effectués par l’arrondissement du Sud-Ouest.
Selon la Coalition mobilité active Montréal et l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine, «ces essais ont démontré qu’un déneigement de qualité suffisante est faisable avec les équipements de déneigement classiques».

Toujours selon les deux associations, Parcs Canada s’était engagé à consulter les cyclistes au sujet des plans de gestion hivernale des pistes.
Or, les cyclistes n’auraient été finalement informés que lors de la réunion du 19 novembre dernier, de la décision de Parcs Canada ne pas faire le déneigement des pistes multifonctionnelles cet hiver.

«Parcs Canada semble penser que les personnes avec vélos de ville typiques (pas de pneus cloutés, etc.), et souvent avec un enfant assis derrière ou assis dans une remorque, peuvent rouler sur des pistes damées pour leurs déplacements entre le Grand Sud-Ouest et le centre-ville», précisent la Coalition mobilité active Montréal et l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine.

«Mais à Montréal, chaque fois que la température monte au-dessus de zéro le jour, la couche de neige molle est abîmée par le passage de piétons, joggeurs et cyclistes. Quand la température descend la nuit, la couche de neige abîmée devient glacée.»

Une piste sécuritaire hivernale

Depuis plus de 10 ans, des organismes de mobilité active demandent qu’une piste multifonctionnelle du Canal-de-Lachine soit déneigée.

Selon les associations, cette piste permettrait aux cyclistes, joggeurs et piétons de continuer à se déplacer en sécurité en hiver. Car «pour que le vélo devienne un mode de transport viable, les pistes doivent être accessibles et sécuritaires 12 mois par année».

La Coalition mobilité active Montréal et l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine demandent à Parcs Canada «de déneiger un tronçon de la piste cet hiver, et au ministre de faire le nécessaire pour assurer le déneigement».

Vélo sur le boulevard Côte-Vertu: retrait de l’autorisation


L’alternative cyclable la plus proche du tronçon du boulevard Côte-Vertu se situe au niveau du boulevard Thimens. Photo: Google maps

Mohammed Aziz Mestiri
29 novembre 2021 à 17h40 - Mis à jour 29 novembre 2021 à 17h41
3 minutes de lecture

Il ne sera plus permis de se déplacer à vélo sur la voie réservée aux autobus sur le tronçon du boulevard Côte-Vertu compris entre la rue Bégin et le boulevard Marcel-Laurin. Le nouveau comité exécutif de la Ville de Montréal a évalué que le chemin n’est plus sécuritaire pour les cyclistes, lors de sa séance du 25 novembre.

Selon les critères de la Ville centre, une artère exclusive aux autobus est estimée propice à la cohabitation bus-vélo s’il y a moins de 20 bus qui y circulent par heure. Ceci équivaut à un bus toutes les trois minutes. Or, c’est un véhicule chaque minute et demie qui passe sur le boulevard, d’où un débit de 40 bus par heure.

L’autorisation initiale, édictée le 26 mai de cette année, découle d’une erreur d’analyse.

La Ville avait uniquement étudié le rythme de passage des bus vers le métro Côte-Vertu lors de l’heure de pointe du matin. Elle avait aussi observé le volume en direction ouest, vers le secteur industriel, durant l’heure de pointe en après-midi.

Dans ces deux situations, moins de 20 bus par heure circulaient.

Réalité

Ce n’était pas le cas sur les voies opposées durant le même intervalle de temps, où le débit excédait du double le palier de sécurité. Il s’agit de la voie en direction ouest lors de l’heure d’achalandage matinale, et de la voie en direction de la station Côte-Vertu à l’heure de pointe du soir.

2,63 km

Le tronçon du boulevard Côte-Vertu entre le boulevard Marcel-Laurin et la rue Begin a une longueur d’environ 2,63 km.

Un plus grand nombre de bus emmènent les usagers depuis le métro Côte-Vertu vers le secteur industriel de Saint-Laurent en début de journée. En fin d’après-midi, la plupart reprennent l’orientation inverse, vers le terminus et les quartiers résidentiels. La méthodologie employée par la Ville n’a pas permis de tenir compte de cette réalité.

Il est à noter que le boulevard Côte-Vertu est l’un des rares où les voies réservées sont fonctionnelles dans les deux sens opposés durant les mêmes heures de pointe. La majorité des chemins réservés à Montréal ouvrent dans une seule direction lors des périodes de pointe.

Enlever par simplicité

Bien qu’il serait possible d’autoriser la présence de vélos sur les voies du boulevard Côte-Vertu aux moments où le volume de bus est bas, Montréal juge cette mesure inadéquate, en citant que la piste cyclable du boulevard Thimens se situe à proximité.

Pour ce faire, chacune des routes destinées aux bus devrait être munie de deux panneaux de signalisation indiquant les horaires où la circulation en vélo y est permise ou interdite, rendant potentiellement le message difficile à comprendre, selon son évaluation.

C’est la Société de transport de Montréal (STM) qui assumera les coûts liés à la modification du balisage, par le retrait du pictogramme de la petite reine.

Beau petit clip, réalisé par un amoureux du vélo de Toronto. À voir sur son fil Twitter :wink: :point_down:

3 Likes