REM - Prolongement vers Chambly

Discussion sur le prolongement du REM vers Chambly.

Au menu du projet de plan stratégique du développement du transport collectif


p. 85

1 Like

"La CAQ voulait également que le REM soit prolongé sur la Rive-Sud, vers Chambly, mais l’ajout de ce tronçon paraît incertain. "

Ma bonne nouvelle de la journée!

8 Likes

Comme dirait Pierre Houde “ma parole!” Une bonne nouvelle ça.

1 Like
5 Likes

Bonne nouvelle!

6 Likes

Bonne nouvelle en effet!

Puisque c’est un projet sans intérêt, le gouvernement devra rembourser à la Caisse le coût de cette analyse, non?

1 Like

Aucune idée, mais c’est logique oui.

Ouin, ben, ça fait ma journée! :tada:

1 Like

4.4.5 []… Dans l’éventualité où un projet n’allait pas de l’avant à la suite d’une décision de la Caisse, les coûts des études encourus par la Caisse pour ce projet seraient alors remboursés par le Gouvernement en contrepartie de l’obtention des rapports d’étude. Toutes les autres dépenses encourues par la Caisse seraient assumées par cette dernière

https://archives.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/Reseau_electrique_m%C3%A9tropolitain/documents/DA62.pdf

J’ai quasiment le goût de faire une demande d’accès à l’information pour savoir combien ça a coûté et voir ces fameux rapports d’études.

8 Likes

Do it! :rofl:

image

La mairesse de Chambly ne l’avait pas venu venir. Elle est dévastée.

Sur les ondes de Radio Canada ce matin la mairesse de Chambly Alexandra Labbé n’a pas caché sa déception.

« On accuse le coup ce matin. Nous avions beaucoup d’attentes. C’était une promesse phare de la CAQ. On a bien hâte d’avoir les détails de l’étude pour bien comprendre la décision et de voir sur quels chiffres ils se sont basés. Nous n’avons eu très peu de mots à dire et avons été peu consulté. On se met en mode solutions. Nous avons une étude de circulation prévue pour cette année. Nous voulons savoir où sont nos enjeux de circulation car on ne fera pas disparaître la congestion routière sans le REM », a expliqué la mairesse.

https://journallemonteregien.com/pas-de-rem-a-chambly

Ben voyons. L’issue était évidente. :roll_eyes:

2 Likes

:+1::sweat_smile:

Le REM n’ira pas à Chambly et Saint-Jean-sur-Richelieu, confirme la ministre Rouleau

image
Chantier du REM à proximité du centre DIX30 à Brossard. | PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS

Radio-Canada | Karim Ouadia | Publié à 10 h 48

C’est une mauvaise nouvelle pour les banlieusards de la région de Montréal. « Il n’y aura pas de Réseau express métropolitain (REM) à Chambly et à Saint-Jean-sur-Richelieu », a confirmé mardi Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports. Il s’agissait pourtant d’une promesse électorale de la CAQ.

Le projet consistait à prolonger de 22 kilomètres le REMRéseau express métropolitain de Brossard jusqu’à l’intersection des autoroutes 10 et 35 entre Chambly et Saint-Jean-sur-Richelieu.

En entrevue à Tout un matin, Mme Rouleau qui est également ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal précise que la Caisse de dépôt et placement ne veut pas poursuivre les travaux du REM dans ce secteur-là. Il n’y a pas de gain de temps pour les usagers et ça ne rencontrait pas non plus les exigences du modèle économique de la Caisse de dépôt en termes d’achalandage.

Il y aura toutefois du transport collectif, ajoute la ministre Rouleau qui se veut rassurante, évoquant une voie réservée, sans donner plus détails.


Une carte du REM, auquel on a ajouté trois liens vers le nord, l’est et le sud. | PHOTO : RADIO-CANADA

Loin d’être rassurée, Alexandra Labbé, mairesse de Chambly, se dit déçue. On attendait ce projet-là […] on avait bon espoir d’avoir une solution pour le transport collectif pour la population de Chambly, confie-t-elle sur RDI matin.

On accuse le coup et on a bien hâte de voir les détails de l’étude pour mieux comprendre la décision […] On a été très peu consultés.

Alexandra Labbé, mairesse de Chambly

L’élue rappelle que c’était une promesse forte de la CAQ. Il y avait beaucoup d’attentes . Elle s’attend à beaucoup de déception au sein la population.

En mai 2018, la CAQ avait fait savoir qu’une fois au pouvoir, un gouvernement Legault prolongerait le REM de Brossard jusqu’à Chambly.

Cela avait pour objectif de désengorger le secteur du carrefour des autoroutes 10 et 30, déjà achalandé avant même la construction du terminal Rive-Sud du REM à proximité.

La CAQ n’avait rien à perdre, ils savent que ces comptés leur sont acquis. Ils vont se donner une tape dans le dos. Il peuvent spinner la décision des deux bords; “Vous voyez, on a demander à la Caisse, mais ils ont dit non. On a travaillé fort pour vous” et “Nous n’avons pas forcé la main de la Caisse, nous sommes tellement raisonnables et intègres.” Même si la proposition à la base était douteuse et l’utilisation de la Caisse pour tout ces projets à la pièce au détriment d’un développement global est problématique…

4 Likes

mais… mais… mais… ça veux-tu dire pas de REM à Gramby, Sherbrooke, Mirabel, Mont-Laurier, ni Rimouski?

7 Likes

LOL… On peut conclure cela, en effet. :rofl:

D’ailleurs, ça chiale pas mal contre le gouvernement et la CDPQ dans ce coin-là (St-Jean/Chambly) depuis l’annonce de l’abandon du projet:

"Le maire de Saint-Jean-sur-Richelieu Alain Laplante dénonce l’absence de consultations avec la Caisse de dépôt et demande la formation d’un groupe de travail.

«Nous sommes très très déçus à Saint-Jean-sur-Richelieu: on ne propose aucune solution autre que «l’auto solo» alors que c’était une promesse du gouvernement de 2018. Personne n’a été consulté à la Ville de Saint-Jean pour expliquer la décision, nous avons des professionnels et des élus qui étaient disponibles. N’oublions pas qu’il n’y a pas que la rentabilité à considérer dans un grand projet comme celui-là: nous sommes à l’ère des changements climatiques. Cette décision vient démontrer les limites de la Caisse de dépôt dans son mandat. De notre côté, nous demandons un groupe de travail mais aussi, que la Caisse vienne nous rencontrer avec des prévisions à long terme»

Alain Laplante, maire de Saint-Jean-sur-Richelieu

[…]
"Selon la mairesse de Chambly Alexandra Labbé, le secteur compose aussi avec une problématique de circulation et croit qu’il faut faire plus. Elle demande donc au gouvernement de voir les données économiques conduisant à cette décision.

«Nous ne nous attendions pas à une telle conclusion, je suis décue mais nous allons nous retrousser les manches pour trouver des solutions à nos problèmes de congestion qui sont importants. Pour les Chamblyens, il y a des problématiques qui débordent de l’axe de la 30 et la 35: il y a la 112 où il faudra se pencher sur la fluidité de la circulation. Nous avons lancé un fonds pour une vaste étude de circulation en 2021. Chose certaine, nous ne nous contenterons pas d’un «non» sans des chiffres et des données de la part du gouvernement».

Alexandra Labbé, mairesse de Chambly

[…]
"La Chambre de commerce et de l’Industrie du Haut-Richelieu est particulièrement déçue de cette annonce et entend faire valoir certains arguments au gouvernement. […]

Le directeur de la Chambre Michel Milot.

«C’est excessivement décevant! Si l’on calcule la densité de population à Saint-Jean, Chambly et dans le Haut-Richelieu, je crois que nous aurions pu remplir le trajet du REM soir et matin. On va devoir faire des navettes vers Montréal, embarquer dans le REM, il y aura nécessairement une perte de temps et de productivité. Même si le gouvernement dit que la décision est finale, nous allons faire valoir nos arguments pour le 10-35: c’est bon tant pour la vitalité économique de la région que pour les nouvelles familles qui veulent s’établir»

Michel Milot, directeur général Chambre de commerce et d’Industrie Haut-Richelieu

Ben voyons donc! Ça se peut tu dire des âneries pareilles?

J’ai mon voyage…

@Chuck_A : Désolé, je voulais citer ta citation du texte bien entendu :stuck_out_tongue:

3 Likes

À sa place, je commencerais par protéger les milieux naturels de la ville et construire autre chose que des unifamilliales avant de réclamer un métro.

Aussi le Haut-Richelieu, ça va jusqu’à la frontière. Ce serait utiliser les Jardins de Napierville et le Haut-Saint-Laurent pour justifier un métro à Longueuil.

7 Likes