Recouvrement de l'autoroute Ville-Marie - X étages

image

Projet de construction d’un hôtel au dessus de l’extension du Palais des Congrès, un parc, des locaux commerciaux et jusqu’à 3000 logements. Ivanhoé-Cambridge pourrait piloter le projet

Information

Nom :
Emplacement : Autoroute Ville-Marie entre les rues Saint-Urbain et Hôtel-de-Ville
Hauteur :
Architecte :
Promoteur : Gouvernement du Québec / Ivanhoé-Cambridge (potentiellement)
Budget : 120 M$ (pour la dalle de béton)
Début et fin de la construction :
Dates importantes :

Autres renseignements :

  • La dalle de béton pourrait être financée en partie ou en totalité par le gouvernement fédéral

Source de l’information :

Autres images
Dans les médias
12 Likes

Dans cette chronique de Maxime Bergeron de La Presse

L’administration de Valérie Plante a présenté cette semaine sa stratégie pour relancer le centre-ville de Montréal d’ici 2030, qui tire un peu dans tous les sens et recycle quelques vieilles annonces, mais certains éléments sont prometteurs.

L’un, peut-être plus encore que tous les autres : l’agrandissement du Palais des congrès. Et surtout : le réaménagement de tout le quartier environnant, sans contredit l’un des plus décrépits de la métropole.

L’idée est loin d’être neuve, mais j’ai talonné mes sources depuis deux jours pour avoir de nouvelles informations, avec succès.

Voici le topo :

L’agrandissement, tel qu’il est envisagé en ce moment, s’accompagnerait du recouvrement de l’autoroute Ville-Marie, véritable cicatrice à ciel ouvert qui sépare le centre-ville du Vieux-Montréal. On parle de construire un hôtel par-dessus cette extension, ainsi qu’un parc, des locaux commerciaux et jusqu’à 3000 logements.

C’est majeur.

Selon la version la plus ambitieuse du projet, l’autoroute Ville-Marie serait recouverte sur deux quadrilatères entiers, jusqu’à la place des Montréalaises, en face de l’hôtel de ville. La dalle de béton servirait de socle aux futurs aménagements et viendrait retisser la trame urbaine, dans ce secteur très peu hospitalier.

Le projet a l’air pharaonique, et il l’est. Mais un élément nouveau pourrait contribuer à le faire débloquer. Selon mes informations, un énorme investisseur, Ivanhoé Cambridge, le bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec, serait ouvert à prendre les commandes si les bonnes conditions sont réunies.

Le gouvernement fédéral pourrait aussi être mis à contribution en payant une partie ou la totalité de la dalle de béton, me dit-on, par l’entremise de ses programmes de financement des infrastructures. Une dépense évaluée grosso modo à 120 millions.

43 Likes

Si je pouvais liker 10 fois je le ferais !

1 Like

C’est tout?? 120 millions et c’est fait? ça aurait dû être fait HIER :sob: La façon dont ils en parlent donne l’impression que cela coûterait 120 milliards. mother of all low hanging fruit!!

21 Likes

Je ne sais pas si un investissement de 120 millions à lui seul aurait été vendeur sans le redéveloppement du quartier qui vient par-dessus la dalle de béton.

C’est vraiment les projets immobiliers qui vont transformer le quartier, s’assurer la réalisation de la seule dalle de béton n’est qu’une condition à remplir dans cet objectif. Tant mieux si le coût n’est pas incroyablement élevé!

D’ailleurs, je suis surpris de la proactivité de la ville à aller chercher un partenaire tiers pour réaliser le projet, visiblement pendant qu’on agonisait sur le peu de progrès dans ce dossier, il y avait un plan précis qui avançait dans les coulisses.

Maintenant que c’est public, j’espère que Québec va bouger un peu, l’argent pour l’agrandissement du Palais des Congrès est tout ce qui manque.

16 Likes

Le budget 120 M$ est p-ê juste pour la dalle. C’est formulé bizarrement

2 Likes

C’est ma compréhension en tout cas, ça me semblerait un montant crédible pour cette seule infrastructure.

Je pense que même pour un parc/esplanade temporaire en attente d’un projet, 120 millions, c’est une bonne affaire. Honnêtement, je ne savais pas que c’était si peu coûteux, je pensais vraiment que c’était un projet de 500 millions. Maintenant qu’il existe d’importants projets de développement en plus de cette simple couverture, cela constituerait un énorme coup de pouce pour le secteur. Le seul obstacle serait l’inévitable pétition du quartier chinois disant que le projet est un danger pour des raisons XYZ à cause de la hauteur/nombre d’unités/nouveaux résidents/ombres/bruit/poussière etc etc etc etc. Compte tenu de l’emplacement, les nimbys de toutes les factions seront présentes en force.

L’extension du palais des congrès est censée être juste au sud du quartier chinois. Le gros changement est vraiment pour le bloc à l’est de Saint-Laurent.

Très bonne nouvelle ! J’espère que ce dossier va maintenant prendre de l’élan.

Je suis curieux de savoir si la vue vers l’hôtel de ville à partir de l’avenue Viger devra être protégée sur certains segments.

2 Likes

Très excité pour le quartier!

Plusieurs organismes de la communauté chinoise demande à la Ville de céder un terrain municipal près de l’autoroute pour construire un bâtiment pour des services à la communauté, comme une clinique médicale. Si des espaces sont réservés dans le projet, ça pourrait aider à l’acceptatbilité sociale, mais il y aura toujours quelques personnes opposées peu importe

5 Likes

ça va susciter la grogne tout de même, je te jure. les gens réclameront l’annulation du projet s’il ne s’agit pas de logements abordables à plus de 60%. C’est très délicat dans le quartier en ce moment. La hauteur sera également un énorme problème.

2 Likes

Le quartier chinois mérite mieu que d’être enclavé par des stationements et l’autoroute juste au sud.

19 Likes

J’aimerai beaucoup voir la bretelle direction sud disparaître, au minimum la partie du coté Saint-Antoine.

5 Likes

120M$ pour une dalle de béton assez forte pour supporter un hôtel et des logements? C’est une aubaine! Combien a coûté le siège de CDPQ au dessus en 2002? On sait qu’on a l’expertise pour construire un immeuble de 12 étages sur une autoroute qui a 30 mètres de profondeur, let’s go!!

1 Like

Ok je vais aller contre courant ici. Je suis plus que d’accord pour le recouvrement, mais pour le redéveloppement je ne suis pas convaincue… C’est au cœur du centre ville, et je ne pense pas que des logements donc condos (car c’est ça que ça va être) y sois optimal. Je suis d’accord pour du commerce, parc, hôtel et bien-sûr l’agrandissement du Palais des congrès. Mais des logements… Pas sûr. Je sais on est en plein crise de logements, mais c’est pas pour ça qu’il faudrait en mettre partout a gogo. Il y a plein d’autres terrain plus opportun pour une densification. Bon on va voir par la suite. Mais je suis mitigée sur ce dossier.

1 Like

Moi je pense que les des résidents serait un très bel ajout pour le secteur. Présentement, ce secteur est super vide la nuit et il y’a des enjeux d’itinérance et de sécurité. Plus de résidents, viendrais viendra un peut équilibrer ce vide a mon avis et augmenterai le sentiment de sécurité pour tous le monde.

Par contre, apaiser la rue Viger serais nécessaire ainsi que l’élimination des rampe d’accès superflus

15 Likes

~500M$ si je me rappelle bien, et le public a crié sur tout les toits déclarant que c’était de l’argent gaspillé…

1 Like

Oui, à cause d’une erreur factuelle venant d’un journaliste.
La réalité, c’est que le coût était très avantageux pour un projet de cette envergure, qui s’est fait parfaitement à l’intérieur du budget et des délais prescrits.

3 Likes