Réaménagement des abords du pont Jacques-Cartier

Accessibilité universelle pour le pont Jacques-Cartier pour rejoindre le littoral du parc Jean-Drapeau

Cette proposition d’ascenseur des AmiEs du courant Sainte-Marie vise, pour son emplacement nord, le futur parc de la Station-Craig. Son utilisation pourrait mieux sécuriser la piste multifonctionnelle du pont (piste du côté ouest/ ville) sur une bonne distance en diminuant ou en éliminant le passage des piétons depuis l’entrée actuelle au carrefour dans le parc des Faubourgs. Ceci représente une grande partie de la piste multifonctionnelle ’avec ses pentes abruptes (4,2 %), sa largeur réduite (2,5 m) et ses virages serrés’’. De plus, si la piste est élargie sous la travée pour créer une piste exclusive pour les piétons, ceci diminuera tout contact avec les deux modes actifs.

La Société des ponts vient de réaménager un parc linéaire sous le pont. Quel piéton (famille avec carrosse, personne à mobilité réduite…) prendra la piste dans le parc des Faubourgs s’il y avait un ascenseur au parc de la Station-Craig pour rejoindre le littoral du parc Jean-Drapeau en 10 minutes au lieu d’une heure ou plus? Je pense que beaucoup de piétons prennent cette piste pour admirer les vues de la métropole ou pour se rendre au parc Jean-Drapeau. L’achalandage sur la piste va juste augmenter avec le nouveau Plan directeur de conservation, d’aménagement et de développement du parc Jean-Drapeau 2020-2030 et la revitalisation des Faubourgs autour du parc de la Station-Craig (Projet Molson, Quartier des lumières et Esplanade Cartier).

4 Likes

La question que je me pose, surtout pendant la traversé du pont en vélo, qu’est-ce-qui est du coté est du pont? Historiquement je crois que les piétons étaient à l’est et les vélos à l’ouest, est-ce que je me trompe? Diviser le traffic en deux me semble primordial pour la sécurité. C’est fou à quel point bon nombre de piétons ne portent aucune attention en marchant, c’est vraiment dangereux…

1 Like

La voie du côté est du Pont Jacques-Cartier est pour les piétons uniquement et interdit aux cyclistes (même si certains l’utilisent parfois). La voie du côté ouest, qui est plus large, n’est pas seulement pour les cyclistes mais aussi pour les piétons mais la cohabitation piétons/cyclistes est parfois difficile.

Petite balade ce matin.

27 Likes

On dirait une esquisse, trop beau ! Merci pour cette balade matinale !

2 Likes

Fragments d’histoire


16 Likes
3 Likes

L’espace de skate en construction dont on parle dans l’article partagé par @ILuvMTL :

1DFFBDD2-229A-4551-A8EB-9C3ADFAA10BC

Selon l’article, pratiquement tout ce qui est là est en granit lisse, même le sol. Ça me semble assez haut-de-gamme! Le skatepark pas loin de chez nous dans le Mile-End est plutôt en béton lisse au sol.

6 Likes

Les Archives de la Ville vient de publier des photos du secteur exproprié des abords du pont

Sur Facebook

La numérisation inédite de la semaine!
Coup d’œil sur le secteur exproprié à l’entrée du pont-Jacques-Cartier, alors que la Ville planifie le remplacement de la simple intersection depuis la rue La Fontaine par un système d’échangeurs (actuel parc des Faubourgs). Ce dernier doit favoriser l’accessibilité à l’exposition universelle qui aura lieu en 1967.

Les reportages complets seront bientôt mis en ligne dans notre catalogue.

J’adore les grandes enseignes de l’époque!

Photos

Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. Vue vers le nord – Église Sainte Marguerite-Marie en arrière-plan. - 22 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0816-002. Archives de la Ville de Montréal.

Concessionnaires et stations d’essence – vue vers l’ouest. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-002. Archives de la Ville de Montréal.

Vue vers le nord – Église Sainte Marguerite-Marie en arrière-plan. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-013. Archives de la Ville de Montréal.

Vue vers le nord – Église Sainte Marguerite-Marie en arrière-plan. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-021. Archives de la Ville de Montréal.

Concessionnaire automobile et station d’essence – vue vers l’est. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-023. Archives de la Ville de Montréal.

Concessionnaire Sanguinet Automobile. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-036. Archives de la Ville de Montréal.

Station d’essence British American – Vue vers le sud et le pont. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-053. Archives de la Ville de Montréal.

Concessionnaire automobile British American. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-054. Archives de la Ville de Montréal.

Station d’essence Shell - Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-069. Archives de la Ville de Montréal.

Station d’essence Shell - Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 14 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0812-070. Archives de la Ville de Montréal.

Vue vers le sud (et le pont) depuis les toits des bâtiments. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. - 15-16 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0813-014. Archives de la Ville de Montréal.

Vue vers le nord depuis les toits des bâtiments. Secteur exproprié à l’entrée du pont Jacques-Cartier. – 15-16 mars 1966. Photo de Rhéal Benny. VM94-C0813-027. Archives de la Ville de Montréal.

Ancien aménagement de l’entrée du pont Jacques-Cartier, avec postes de péage (supprimés en 1962). – 26 mai 1958. Photo du Service des parcs. VM105-Y-2_205-002. Archives de la Ville de Montréal.

Plan d’occupation du secteur de l’entrée du pont Jacques-Cartier en 1949. VM097-04-01-D07_60-68_extrait. Archives de la Ville de Montréal.

7 Likes

13 Likes
1 Like

Peux faire du bénévolat ?

Je veux devenir archéologue et j’aimerai participer à cette recherche

Reportage réjouissant

https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/montreal-skate-plaza-1.6879666


(Photo : Isaac Olson/CBC)

8 Likes

Excellent reportage et sûrement un bon investissement de la part de la Ville, surtout qu’on a utilisé des matériaux résistants et durables qui offriront des années de plaisir aux passionnés et aux usagers qui souhaitent parfaire leur technique. Bravo pour l’initiative qui rend enfin tout le monde heureux. :clap:t2:

4 Likes

Merci pour le partage!

J’avais remarqué qu’il n’y avait pas grand monde dans le parc avant, et que c’était vraiment populaire maintenant, et j’avais été surprise considérant le design final. Mais là, je comprends! Ça explique aussi l’attractivité d’endroits comme le Parc de la Paix au centre-ville pour le skate.

1 Like

Le skate park abonde de monde à tout moment de la journée, ce qui rend l’espace sous le PJC vivant et moins sujet aux indécences qu’on a connu à cet endroit pendant longtemps.

En plus, l’énergie qu’amène les skate park contribue à réduit le sentiment de fracture urbaine que le pont crée dans le quartier, du moins pour l’expérience piéton. Une belle réussite de la part de la ville !

15 Likes

Cela démontre les grands avantages de développer des espaces publics de qualité adaptés à différentes clientèles. Non seulement ils contribuent à la richesse et à l’attrait des différents quartiers de la ville. Mais ils améliorent aussi la sécurité publique et grâce à leur fréquentation positive font baisser le taux de criminalité en général. Ainsi indirectement ils aident à maintenir ou à améliorer la cote d’un secteur donné et permettent souvent de réduire la facture d’assurance en général. C’est effectivement tout le monde qui y gagne, car les retombées ne sont pas seulement économiques et sociales, mais aussi environnementales, puisqu’ils sont indéniablement d’excellents exemples de développement durable.

8 Likes

Ce soir, on voit que les bassins fonctionnent bien pour alléger le système d’égout. Il y a encore beaucoup d’eau plusieurs heures après l’orage :slight_smile:





29 Likes

En plus d’être esthétiques ces nouveaux bassins rendent un énorme service à la communauté. Ils ont aussi l’avantage de verdir l’espace public tout en soulageant les infrastructures souterraines par effet de rétention. Ne reste plus qu’à multiplier ces aménagements partout où ce sera nécessaire, car si la tendance se poursuit on devra se préparer à bien davantage d’extrêmes météorologiques.

5 Likes

Effectivement, j’ai l’impression que d’ici quelques années, chaque rue devra avoir ses saillies drainantes sans quoi plusieurs habitations seront continuellement inondées. Être propriétaire de plex à Montréal, je serais très inquiet pour les années à venir.

Je ne suis clairement pas le seul à constater l’augmentation des épisodes climatiques extrêmes qui affectent Montréal (et le monde entier). Par chance la Ville a une bien bonne longueur d’avance pour s’adapter à ces problèmes mais plus encore devra être fait : plantation d’arbres massive, réduction des ilots de chaleur, retrait de l’automobile, saillies drainantes, ruelle bleues, ruelles vertes. Tout ça est déjà bien commencer! Il ne faut pas diminuer la cadence.

8 Likes