Réaménagement de la place Saint-Henri

Est ce que vous avez une mise à jour sur ce beau projet de rénovation? Est ce qu’il y a une date pour l’implantation de la première phase?

3 Likes



15 Likes

Selon la carte des entraves et travaux, le permis d’occupation de la STM finit le 30 août pour la place Saint-Henri

image

et le 28 juin pour la rue Saint-Jacques

image

8 Likes

Les travaux au niveau de la station de métro sont supposés être complétés à l’automne.

Avant/Après

Ce qui fait le plus mal là dedans, c’est que c’étais intentionnel et pas une construction après un incendie

2 Likes

4 photos de la démolition de l’église Saint-Henri en 1969

Et une photo de 1905.

1905 eglise_st_henri_ancienne_1905

16 Likes

C’est dommage, la polyvalente avait un concept cool (à l’époque), mais ça n’aurait jamais dû se faire au coût de l’église. On aurait pu avoir les deux.

3 Likes

As-tu une photo d’ensemble de la place Saint-Henri d’avant “modernisation” ? Ou une source à me conseiller?

Ca serait bien que le réaménagement ramène cette idée de “place” qui fait défaut de nos jours.

Il y a les plans d’assurance-incendie : Carte-index des plans d'assurance-incendie de Montréal | BAnQ numérique

Celle-ci : 1961 (plan no 190)

Plan no 200

Les rails du CN entre St. James (Saint-Jacques) et Notre-Dame sont maintenant le parc du Premier-Chemin-de-Fer

3 Likes

La place Saint-Henri.

Photo 29 août 1945.

et une vue aérienne en 1970.

1970 vue aér. StHenri

12 Likes

En passant, il y a une exposition sur Saint-Henri au musée Pointe-à-Callière

Bcp d’artéfacts ont été prêtés par la Société historique de Saint-Henri dont les bureaux sont en haut de la Caserne no 23

4 Likes

Une si belle façade baroque qu’à défaut de sauver l’intégralité de l’église on aurait pu au moins en intégrer cette magnifique façade et son double clocher exceptionnel. Ce qui aurait préserver l’équilibre et l’apparence de la superbe Place St-Henri.

Photo @Martin

On voit à gauche de l’église l’école St-Henri avec sa tour d’angle où j’ai fait une partie de mon secondaire. Ça me fait tout drôle de revoir ces images qui ont tant de signification pour moi, en faisant partie de mes beaux souvenirs de jeunesse.

Dans les années 60 Montréal entrait de plein pied dans une ère de destruction massive qui effaçait à jamais une partie importante de son histoire. Aujourd’hui on ne pourrait plus disposer aussi facilement du patrimoine bâti même si on accuse encore des pertes dans ce domaine.

Quant à moi j’ai fait le deuil de ce passé qui m’a fortement influencé à l’époque, en voyant disparaitre rapidement dans cette période charnière la majorité des écoles et des églises que je fréquentais sans me douter que j’en vivais les dernières années.

Curieusement je revois aussi les intérieurs, les classes où j’étudiais, mes compagnes et compagnons de classes et tous les souvenirs qui en découlent. Ainsi va la vie, on n’a pas le choix que de suivre le mouvement puisque la changement est un cycle perpétuel et universel à la base même de l’action humaine, dont nous ne sommes grâce à la mémoire que les témoins bien involontaires.

4 Likes

7 Likes

L’édicule de la Place aujourd’hui :

et celui devant la piscine :

18 Likes