Projet structurant de l’Est (PSE)

Vrai. Le gouvernement a donné un mandat et des restreintes très précises à l’ARTM. Et le
Gouvernement a été très transparent à ce sujet. Le
mandat est de reprendre exactement la portion Est en L du projet, éliminer la portion centre-ville de CDPQ Infra et améliorer les portions problématiques des axes conservés. ARTM n’a vraiment presque aucune liberté dans ce mandat mis à part arranger la portion de Mercier-Est… et encore là, ce n’est pas beaucoup de jeu…

Nous ne devrions pas être surpris de ce que nous apprenons avec les rapports et nous devrions garder tout cela en tête dans nos critiques.

2 Likes

L’ARTM ne propose que des voies d’autobus prioritaires / exclusives depuis déjà un bon moment. L’ARTM ne semble pas avoir de plans pour améliorer le service d’EXO et le rendre bidirectionnel à toutes les heures de la journée. L’ARTM ne fait que des rapports sur la faisabilité de la ligne bleue depuis déjà au moins 2 voir 3 decencies. L’ARTM ne semble pas être capable de voir au delà de ce qu’elle connait et ne semble pas regarder ce qui se fait ailleurs.

La venu de CDPQ a brassé les cartes et c’est ce que ça prenait. L’ARTM manque franchement de vision. C’est une nouvelle entité qui est remplis de décideurs d’une autre époque qui sont habitué de faire peu avec des fonds de tiroir et de justifier son existence avec des études ici et là.

Dans un contexte où le gouvernement veut améliorer l’offre de service, ça nous prends des propositions. L’ARTM conçoit des projets à la pièce. Après toutes les études que l’ARTM a fait, on a toujours pas de plan d’ensemble contrairement à à peu près toutes les villes de taille similaire. Ce que l’ARTM propose manque franchement d’ambition et de planification. Si l’ARTM avait eu un projet prêt à construire, c’est entièrement possible que les choses aurait été différente pour le REM.

La venu du REM aurait dû être un signal à l’ARTM qu’ils devaient se mettre à la tâche. Ils ont fait quoi depuis? Ils ont produit un rapport pour démoniser le REM de l’Est plutôt que de concevoir une proposition concurrente qui aurait pu être crédible.

La réalité est qu’il n’y a que deux axes qui puissent possiblement supporter une infrastructure de transport lourd. L’ARTM n’a pas vraiment le choix. Elle doit utiliser un de ces deux axes.

3 Likes

Premièrement, non, ils font plus que ça: la reddition de compte envers les optc, l’enquête origine-destination (une des meilleures au monde btw), la refonte tarifaire (qui reste un accomplissement majeur, même si tardif), etc.
Deuxièmement, l’ARTM existe depuis seulement 2017, tu fais référence à l’AMT, pas la même mission, pas le même personnel.
Troisièmement, CDPQ n’est pas venu en sortant un lapin de son chapeau (ou comme tu le dit «rebrasser les cartes»), elle a proposé un projet qui avait déjà été imaginé auparavant par d’autres, mais elle avait le financement que le gouvernement refusait de dépenser à l’époque (car austérité libérale). Rien de bien imaginatif.

LOL, et CDPQ, elle propose quoi sauf des projets à la pièce? En pleine transparence? En venant s’appuyer sur les forces actuelles du réseau? Elle aurait pas besoin d’ententes de non-concurrence si ses projets était conçu en pensant au réseau métropolitain dans son ensemble.

2 Likes

La meilleure enquête origine destination, c’est Google qui la fait. Google suit à la trace tous les cellulaire Android. C’est plus précis que n’importe quel sondage / étude. Il suffit d’acheter les données anonymisés. C’est d’ailleurs probablement ce que l’ARTM a fait. Le gouvernement le fait déjà pour d’autres études.

En effet. Des portions de ce trajet apparaissent sur certaines de mes plus vielles cartes, et je suis loin d’être le seul à avoir proposé des trajets similaires à travers les années.

Je crois que c’est pas mal plus compliqué que ça. D’ailleurs Google à bien les données mais il faut les analyser et les pondérer pour devenir de l’information utilisable.

1 Like

On revient toujours au problème que oui, idéalement un axe diagonal entre les lignes vertes et bleues qui aille jusqu’à mtl nord ça serait parfait pour la couverture du réseau, mais avec les contraintes qu’on se donne la seule méthode pour ça cest une ligne 100% TBM et ça coûte une fortune telle que personne ose le proposer sérieusement

Cool, rien la dedans qui améliore l’offre de service. Et oui la belle refonte tarifaire qui fait en sorte que je paye presque le double maintenant pour prendre le métro. Bravo ARTM, continue comme ça.

Dernière nouvelle on attend toujours leur proposition concrète pour l’Est, j’ai tellement hâte de lire les 30 prochaines études si détaillés et parmi les meilleures du au monde!

5 Likes

One of us! One of us! One of us!

2 Likes

L’entente vient cadrer une réalité du réseau, encrée bien avant l’arrivée de CDPQi.

Parce que l’histoire d’OPTC qui pensent au réseau métropolitain, c’est aussi le sabotage de l’Expo Express, et par la suite la saga du prolongement du métro à Laval. C’est la CTCUM qui torpille le projet metro de la ligne 6 (aujourd’hui le “fantastique” train de Mascouche). C’est la STM qui a traîné à connecter son réseau de bus aux gares d’exo sur l’île. C’est les disputes entre OPTC pour avoir la mains mise sur les navettes fluviales. C’est les tensions entre les OPTC et l’ARTM. C’est les restrictions sur l’embarquement et le débarquement qui exclus comme option les autobus qui ont des arrêts sur l’île, autres que ceux la STM, même après la refonte.

10 Likes

On ne semble avoir aucun problème à creuser un très très long tunnel pour le projet de REM de l’Est…C’est aussi une volonté politique du provinciale.

1 Like

Je suis content de voir qu’au fil de cette discussion on voit de plus en plus la nécessité d’avoir une vision du transport en commun à l’échelle métropolitaine plutôt que secteur par secteur.

C’est avec cette vision qu’on comprendrait que la meilleure solution pour l’est c’est la ligne rose, une bonification de la ligne Mascouche et beaucoup, beaucoup, beaucoup de mesures préférentielles pour bus le long des axes importants (SRB Sherbrooke/Notre-Dame/Hochelaga, etc.)

6 Likes

Bon l’enfouissement de la ligne de l’Est n’est pas tant la volonté du provincial, mais une orientation du groupe de travail composé à majorité de la Ville de Montréal, la STM, et l’ARTM. On verra quand la question financière sera abordé… mais sinon oui, on approche rapidement de la longueur du tunnel de la ligne rose. Terrains moins chers, stations plus distancées et plus petites, mais quand même, la facture monte.

Parlant de vision, est-ce qu’on attend après la requalification et le développement de millions de pied carrés de terrains dans l’Est pour implanter lesdites meilleures solutions?

3 Likes

Oui, puisque le gouvernement provincial parle maintenant avec enthousiasme de creuser jusqu’à la station Contrecoeur, on est pas mal dans la même longueur de la branche nord - Centre-ville de la ligne rose, voir plus ? À l’époque, il disait qu’il n’avait aucun intérêt pour la ligne rose, car les coûts de creuser une aussi longue ligne en tunnel étaient trop élevés, et aujourd’hui ce gouvernement semble bien heureux de le faire. La différence est qu’ils ont un intérêt pour leur projet de redéveloppement de l’Est et pour leur électorat…

Personnellement, je serais ok que les deux projets soient réalisés : la branche de metro léger en L de l’Est jusqu’à Marie-Victorin et une version d’une ligne diagonale de la station Lacordaire à la station McGill. Des lignes de métro à 2 où 3 wagons (40 ou 60 m) rends les coûts de construction considérablement plus bas que la construction du prolongement de la ligne bleu. Ca, ça serait une vision globale.

Au final, il faut effectivement une vision plus large que projet par projet afin que chacun d’entres eux soient le mieux conçu.

3 Likes

ce n’est pas une crise de jalousie de bébé lala, on parlait de retirer du revenu à un organisme qui en arrache déjà. le lien au centre-ville peut devenir intéressant quand c’est le même organisme qui les gère, selon moi.

4 Likes

Feels like improving overall services and options to user trumps their bottom line. In this aspect the issue is their revenue model; that’s an entirely different discussion, and one that I agree is valid to have.

3 Likes

ça nuit aux revenus uniquement si ils vont dans la poche de quelqu’un d’autre, c’est à dire la CDPQ. je trouve que l’option du lien vers le centre-ville pourrait être très pertinente si l’ARTM était en charge.

Le même tracé que lors de la première version?

L’organisation n’est pas importante. exo se plaignait tant du REM de l’Est que de la ligne de l’Est de la STM/ARTM.

2 Likes

point de vue financement, ça compte.

Désolé, mais je ne peux pas retenir ma langue plus longtemps.

J’ai rarement vu quelqu’un d’aussi cynique et négatif sur un forum depuis que je suis parti de l’autre forum. Je me demande qui à l’ARTM t’a fait quelque chose personnellement? C’est la seule explication que je trouve. Ou c’est simplement ton bouc émissaire pour tout ce qui fonctionne moins bien à Montréal. Dans les deux cas, je trouve ça triste à lire.

Visiblement, tu sembles avoir une compréhension plutôt limitée de ce qui se passe au niveau transport dans les coulisses. Tu es bien sûr libre de commenter, mais tu as juste l’air inutilement négatif et c’est limite du trolling. Un gars derrière son ordi qui chiale sans rien apporter d’autre que son opinion mal informé, alors que plusieurs membres de ce forum travaillent activement à améliorer les choses pour la mobilité, que ce soit au niveau de la planification, politique ou de la réalisation.

Le ton négatif et incendiaire que tu utilises est limite depuis longtemps et contribue à pourrir l’ambiance des fils sur le transport. Avertissement de modérateur: il ne sera pas toléré encore longtemps.

15 Likes