Politique municipale banlieues de Montréal

Laval Marc Demers ne sollicitera pas un troisième mandat

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Marc Demers, qui dirige la troisième ville la plus populeuse du Québec depuis novembre 2013, explique qu’après 38 ans de service public, il veut désormais se consacrer à sa famille.

(Laval) Le maire de Laval, Marc Demers, annonce mardi matin qu’il ne sollicitera pas de troisième mandat pour le poste de premier magistrat de la ville lors des élections de l’automne prochain.

Publié le 30 mars 2021 à 8h21

Partager

La Presse Canadienne

M. Demers, qui dirige la troisième ville la plus populeuse du Québec depuis novembre 2013, explique qu’après 38 ans de service public, il veut désormais se consacrer à sa famille. Dans son message sur Twitter, il assure que ses huit années passées comme maire ont été parmi les plus enrichissantes.

Avant de faire de la politique, Marc Demers a fait carrière pendant de nombreuses années au Service de police de Laval (SPL). Au cours des années 1980, il s’est fait connaître comme lieutenant-détective à la division des enquêtes criminelles du SPL.

Après avoir été élu sous la bannière du Mouvement lavallois il y a huit ans, il a consacré ses premières énergies à remettre de l’ordre dans l’organisation municipale éprouvée par les scandales associés à l’ancien maire Gilles Vaillancourt.
https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2021-03-30/laval/marc-demers-ne-sollicitera-pas-un-troisieme-mandat.php

Wow, on vit une véritable hécatombe au municipal…

Bah après 38 ans au municipal et une conjointe malade, je ne le blâme pas. C’est clairement un truc de vie personnelle, pas comme pour les autres maires qui jettent l’éponge récemment devant les internets fâchés.

Et Laval est dans une position stable aujourd’hui, je pense? C’est pas un mauvais moment pour laisser sa place.

Surtout que Laval a un grand besoin de renouveau à l’Hôtel de Ville.

Un autre départ

1 Like

Mais je vais être honnête après 24 ans, ça peut parfois faire du bien une nouvelle personne, de nouvelles idées. Je ne connais rien aux enjeux de Repentigny ni ce qu’elle a accompli, mais je me base sur mon expérience de certain·e·s élu·e·s dont je connais plus le parcours et évolution. Mais j’avoue qu’après 24 ans, ça crée un trou à remplir!

Politique municipale…, mais ailleurs en province (et non dans la CMM).

Régis Labeaume ne se représentera pas à la mairie de Québec.

La mairesse de Sainte-Julie a fait la même annonce aujourd’hui

C’est une nouvelle majeure. Est-ce qu’il a donné les raisons pour lesquelles il se retire? Content au moins qu’il se soit battu pour le tramway jusqu’au bout

1 Like

Voici le clip du Point de presse de l’annonce de son départ de la vie politique (uniquement sur Youtube)…

https://www.youtube.com/watch?v=dH-5mHo3aqs

Sa santé et beaucoup de fatigue accumulée semblent avoir pesé sur sa décision.

Il y avait aussi la saga du tramway, les tragédies vécues au cours des dernières années (i.e. drames de la mosquée et du Vieux-Québec),… et le retour des Nordiques qui ne s’est finalement jamais produit… qui y ont peut-être joué indirectement un rôle. :roll_eyes:

Labaume avait vraiment l’air d’en avoir sa claque depuis un bout. Ce n’est pas un moment facile en politique, la pandémie a fait ressortir beaucoup de laid, les gens sont polarisés, l’insulte (ou pire) est facile…

Je comprends que plusieurs personnes souhaitent finir leur carrière politique et chercher un peu de calme en dehors de cette attention et de la négativité.

Un bon départ !

Catherine Fournier en tête des intentions de vote à Longueuil

Agence QMI | Publié le 4 juin 2021 à 00:05


Photo Stevens LeBlanc

À un peu plus de cinq mois des élections municipales, un sondage Mainstreet donne une avance de 24 points à la députée sortante de Marie-Victorin, Catherine Fournier, qui se présente à la mairie de Longueuil.

• À lire aussi: Dans trois grandes villes du Québec : elles veulent devenir mairesses pour faire changer les choses

• À lire aussi: Tourisme : Un besoin en auberges de jeunesse et en bus selon Catherine Fournier

• À lire aussi: Des appuis pour Catherine Fournier à la mairie de Longueuil

Le coup de sonde plébiscite Mme Fournier de 30 % des intentions de vote, elle qui est à la tête du parti Coalition Longueuil.

Les répondants qui résident dans le Vieux-Longueuil sont particulièrement en faveur de la candidate, elle qui récolte 35 % des intentions de vote pour ce secteur de la ville de la Rive-Sud de Montréal.

Le parti actuellement au pouvoir, Action Longueuil, avec à sa tête l’ex-dirigeant de la Confédération des syndicats nationaux, Jacques Létourneau, n’a que 6 % des faveurs du public. Les autres partis majeurs, soit Longueuil Citoyen et Vert Longueuil, ont aussi chacun 6 % des intentions de vote.

À noter qu’une majorité des Longueuillois restent indécis, avec 43 % des 604 personnes sondées qui n’ont pas fait de choix.

Du 28 au 29 mai dernier, Mainstreet a sondé un échantillon aléatoire de 604 personnes âgées de 18 ans ou plus et vivant dans la ville de Longueuil. Les répondants du sondage ont été joints par téléphone. La marge d’erreur du sondage est de 4% +/-, à un niveau de confiance de 95%. Les marges d’erreur augmentent pour chaque sous-ensemble.

3 Likes

Juste à voir les candidat·e·s qui feront partie de son équipe, j’ai vraiment l’impression qu’elle s’enligne pour être mairesse.
La seule chose manquante en ce moment, c’est vraiment sa vision, son programme qui n’a pas encore été dévoilé. Bien hâte de voir ce qu’elle va proposer!

De nouvelles candidatures ont été annoncées récemment. On a donc:

  • Catherine Fournier (députée provinciale indépendante)
  • Jacques Létourneau (ancien président de la CSN)
  • Josée Latendresse (candidate aux élections 2017, perdu par 110 voix)
  • Jean-Marc Léveillé (PDG de l’Orchestre symphonique de Longueuil)
  • Guy Sauvé (parti Vert Longueuil)

Vite vite de même, il est évident que Catherine Fournier a de bonnes chances. Par contre, il est à se demander si les gens se souviendront de Josée Latendresse, qui avait failli l’emporter il y a quatre ans. Par contre elle n’est plus avec la bannière de Longueuil Citoyen (maintenant dirigé par JML). Elle compte cependant deux conseillers actuels et bien connus à Longueuil dans sa nouvelle équipe.

La lutte s’annonce intéressante

2 Likes

C’est intéressant de voir autant de candidats à Longueuil! En comparaison, ça semble tellement plus difficile de se lancer à Montréal… Sans compter toutes les municipalités où il n’y a aucune élection, pas loin de la moitié des villes au Québec!

Bref, c’est sain d’avoir un choix.

1 Like

À Montréal et à Laval… À part l’ancienne chanteuse Jacynthe, on n’entend pas parler de la course à la mairie de Laval. Et pourtant Laval est la 3e (4e) ville en importance au Québec en termes de population.
J’entends plus parler de Gatineau et Québec en habitant à Montréal que de Laval.

Hier, avec Luc Ferrandez et Annie Samson, dans la première partie, ils parlent des candidat·e·s à la mairie pour Laval.
https://fb.watch/80iaySKsKX/

1 Like