Parcs de Montréal - Discussion générale

L’observatoire de Point Saint Charles

13 Likes

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension lance un programme participatif de déminéralisation

VSP lance son premier programme de déminéralisation participatif

Publié le 4 décembre 2023 à 15 h 45
Mis à jour le 4 décembre 2023 à 16 h 25
Relié à Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

VSP lance Bye Bye Béton ! son tout nouveau programme de déminéralisation participatif. Encourager l’implication citoyenne pour verdir et rafraîchir les quartiers, tel sont les objectifs de Bye Bye Béton !

Avec Bye Bye Béton ! VSP souhaite stimuler la création de lieux verdis correspondant aux besoins des populations locales.

Des initiatives collectives pour des quartiers plus verts et plus résilients

Bye Bye Béton ! s’adresse aux résidentes et résidents de VSP, ainsi qu’aux acteurs locaux souhaitant verdir un terrain public ou privé à vocation collective, par exemple : le stationnement d’un immeuble à logements, une cour de garderie, une place publique, etc.

Des projets rassembleurs

Les bénévoles qui prendront part ou qui déposeront un projet dans le cadre du programme Bye Bye Béton ! contribueront à améliorer le verdissement et la résilience de leur milieu de vie autour de projets rassembleurs et bénéfiques pour leur quartier.

Déminéraliser et planter, maîtres-mots de Bye Bye Béton !

Le retrait de surfaces asphaltées ou bétonnées et la plantation de végétaux sont les fers de lance de Bye Bye Béton ! C’est prouvé, le retrait de l’asphalte et la plantation de végétaux sont de bons moyens pour rafraîchir nos milieux de vie. De plus, remplacer une surface imperméable comme l’asphalte par une végétation abondante permet de faciliter l’écoulement des eaux pluviales et d’en réduire les effets négatifs tels que les inondations et la pollution des cours d’eau.

Activité de déminéralisation participative.
Activité de déminéralisation participative

Un accompagnement sur mesure

Les groupes participants pourront compter sur l’expertise du Centre d’écologie urbaine, partenaire de VSP, qui les accompagnera tout au long des différentes étapes du projet; de l’idéation à la plantation en passant par la déminéralisation du terrain concerné. Les bénévoles pourront s’impliquer dans une ou plusieurs étapes de leur choix.
Le Centre d’écologie sera accompagné par Ville en vert, également partenaire de l’Arrondissement, pour mener à bien ses activités de mobilisation et de participation citoyennes.

Soumettre un projet

Vous souhaitez prendre part à ce nouveau programme et proposer un projet?
Consultez l’appel à projets : modalités du programme, critères d’admissibilité, marche à suivre pour déposer un projet, sélection des candidatures, séances d’information, tout y est!

Le programme Bye Bye Béton ! s’inspire de Sous les pavés, une initiative du Centre d’écologie urbaine déployée dans plusieurs municipalités québécoises.

Soumettre un projet

8 Likes

Un message a été fusionné à un sujet existant : Réaménagement du parc Montcalm

Le site de l’ancienne boulangerie-pâtisserie Bruno & Frères à LaSalle deviendra un parc


*La photo en haut de cet article est une capture d’écran de Google Maps.

3 janvier 2024
Carl Sincennes, Initiative de journalisme local

L’Arrondissement de LaSalle s’est prévalu de son droit de préemption pour acquérir le terrain et l’édifice de l’ancienne boulangerie-pâtisserie Bruno & Frères sur l’avenue Dollard. Son objectif est de le convertir en parc.

Situé au 1780, à côté du restaurant Bocci, ce terrain de près de 840 m2 a été acquis pour 600 000$, soit la valeur imposable ajustée pour le compte de taxes 2023. La propriété comporte le bâtiment vacant d’un étage qui abritait le commerce.

Le droit de préemption permet à une municipalité de se substituer à un acheteur dont l’offre d’achat a été acceptée et d’acquérir la propriété en question au même prix.

Dans ce cas-ci, un avis d’assujettissement au droit de préemption concernant l’immeuble avait été publié le 14 septembre 2022. La Ville de Montréal a reçu, le 1er novembre 2023, un avis d’intention d’une offre d’achat finale dans laquelle Michele Bruno, Teresa Bruno et Teressa Iannacci acceptent de vendre l’immeuble pour 600 000 $. L’Arrondissement a 60 jours, à compter de la réception de l’avis pour faire part de ses intentions. La date limite pour ce dossier était le 31 décembre.

Par ailleurs, un préavis de vente pour défaut de paiement de taxes scolaires a été publié au bureau de la publicité des droits de la circonscription foncière de Montréal, le 6 novembre 2023.

Des sols contaminés

Selon un rapport du Service de l’environnement, daté du 14 décembre 2023, le terrain comporte des sols contaminés par des hydrocarbures pétroliers provenant du réservoir ayant alimenté le système de chauffage pendant près de 30 ans. Le niveau de contamination mesuré serait considéré acceptable pour un parc municipal, mais pas pour le premier mètre d’une aire de jeu.

« Le potentiel de contamination de l’Immeuble est jugé élevé pour un parc avec aires de jeu, puisque des sols contaminés pourraient être présents dans le premier mètre. Le potentiel est modéré pour un parc municipal sans aire de jeu. L’eau souterraine pourrait également être contaminée par des hydrocarbures pétroliers », indique le sommaire décisionnel s’y rattachant.

Étant donné que le bâtiment a été construit en 1971, il pourrait y avoir des matériaux qui contiennent de l’amiante, de la peinture au plomb, des appareils contenant des biphényles polychlorés (BPC) ou de la mousse isolante d’urée-formaldéhyde (MIUF), des éléments dont il faut tenir compte lors de la démolition, toujours selon le sommaire décisionnel.

2 Likes

I grew up in Lasalle and this has to be the worst location in the city to build a park, this is absolutely not money well spent.

1 Like

Je suis pas d’accord avec toi la dessus, je pense que ça va faire un bien fou pour l’avenue Dollard qui se transforme graduellement. C’est encore un pas vers la bonne direction à LaSalle qui essaye de se débarrasser de son côté suburbs.

5 Likes

This location would make more sense as there is absolutely no green space on Newman. Centre Carnaval Lasalle across the street was purchased to be demolished for development, with Le Fleming and Le Newman almost completed it would be a welcome addition to the neighborhood.

4 Likes

super d’accord avec toi la dessus, mais ça va se faire dans le futur, LaSalle veut vraiment transformer son axe principal.

I totally agree. This should be built for residential. The area needs density, density and density. I think there are better land for a park or a place but not in the middle of Dollar. A missed opportunity to densify.

Aménagement permanent de la place Boyer

Mis à jour le 16 janvier 2024
Temps de lecture : 1 min

Située à deux pas de la Plaza Saint-Hubert, à l’angle des rues Beaubien Est et Boyer, la place Boyer complètera sa transformation en 2024. Temporairement aménagé depuis 2020, cet espace public deviendra un nouveau lieu signature, convivial et animé au cœur du quartier.

Détails du concept et des aménagements prévus

  • Aménagement d’une place éponge pour recueillir l’eau de pluie
  • Création de zones de détente avec du mobilier distinctif
  • Aménagement d’un kiosque dans un conteneur
  • Installation de brumisateurs
  • Plantation d’une vingtaine d’arbres et d’arbustes et de 1450 plantes pour favoriser la biodiversité
  • Construction d’une saillie de trottoir le long de la rue Boyer pour sécuriser la traversée piétonne
  • Réfection des trottoirs en bordure de la place
  • Ajout d’éclairage d’ambiance

Séance d’information

L’Arrondissement présentera le concept d’aménagement de la place Boyer à la population lors d’une séance d’information publique le 29 janvier 2024, 18 h 30, à la bibliothèque Marc-Favreau. Inscription requise. Places limitées.

La présentation complète sera mise en ligne après l’événement.

M’inscrire

16 Likes

Enfin!!!

2 Likes

Petit vidéo qui présente le concept.

8 Likes

Tournée du parc des rapides à LaSalle







11 Likes

Ces belles images plus haut me rappellent l’extraordinaire vue sur les Rapides de Lachine, où j’amenais mes amis d’Europe pour qu’ils admirent la puissance du fleuve St-Laurent, ses courants impressionnants, son débit intense et la force de ses eaux tumultueuses. Une beauté naturelle exceptionnelle, si près du centre-ville montréalais.

Face à cet accident géographique majeur, ils comprenaient en même temps pourquoi Montréal était devenue par la force des choses la porte d’entrée principale du commerce maritime dans l’est du Canada. Plus tard à l’ère industrielle le canal Lachine a été creusé pour contourner cet obstacle infranchissable, en permettant le passage de plus petits bateaux de marchandises plus loin vers l’ouest, avant de passer le relais fin des années 50 à la Voie Maritime du St-Laurent.

Un aperçu du début des Rapides de Lachine, photo de @sapino_1 empruntée de ce fil Vues 😎 - #158 par sapino_1

4 Likes

Un message a été fusionné à un sujet existant : Réaménagement du parc d’Argenson

La transformation du stationnement en parc passe par un processus référendaire

Texte complet : Projet de parc de la 2e Avenue à LaSalle: Possibilité de faire une demande de référendum jusqu’au 20 février

Projet de parc de la 2e Avenue à LaSalle: Possibilité de faire une demande de référendum jusqu’au 20 février


La photo en haut de cet article a été prise par Karine Joly le 4 février 2024.

15 février 2024
Carl Sincennes
Initiative de journalisme local

Le projet de transformation en parc du stationnement municipal de 5 places de la 2e Avenue, à l’arrière d’une clinique médicale, pourrait faire l’objet d’une procédure d’approbation référendaire.

S’il va de l’avant, ce projet deviendra une microplace, soit une place publique végétalisée.

L’amendement proposé au règlement de zonage « vise à créer une nouvelle zone à affectation communautaire P01-05 à même la zone existante à affectation commerce C01-12 afin de respecter la configuration géométrique du lot 1 079 572 et d’y aménager un parc de détente, un square, un jardin ou un parc ornemental ou naturel », peut-on lire dans l’avis public.

Un second projet de règlement a été adopté en ce sens, lors du dernier conseil d’arrondissement.

Aucune modification n’a été apportée au premier projet de règlement, à la suite de l’assemblée publique de consultation du 11 janvier dernier.

Les résidentes et résidents de la zone concernée C01-12 et des 7 zones contiguës (C02-11, P01-15, H01-10, H01-13, H02-14, H01-18 et P01-11) peuvent déposer une demande d’ouverture de registre jusqu’au 20 février selon l’avis publié le 12 février par l’Arrondissement de LaSalle.


Les personnes habitant dans les zones colorées peuvent déposer une demande d’approbation référendaire – crédit photo: Arrondissement de LaSalle

Plusieurs éléments peuvent faire l’objet d’une procédure d’approbation référendaire comme la subdivision d’une zone, l’ajout d’un usage et le coefficient d’occupation du sol.

S’il n’y a aucune opposition, le conseil adoptera le règlement définitif le 4 mars pour une entrée en vigueur en avril.

Qui peut faire une demande d’ouverture de registre à LaSalle et comment ?

Certaines conditions s’appliquent pour pouvoir faire la demande d’ouverture d’un registre.

Votre demande doit ainsi :

  • venir d’une personne majeure et de citoyenneté canadienne résidant depuis au moins 6 mois dans la zone concernée par le projet ou les zones qui la touchent. Les conditions à remplir peuvent être vérifiées sur l’avis public.
  • inclure clairement la disposition qui en fait l’objet et la zone d’où elle provient
  • être signée par au moins 12 personnes intéressées de la zone d’où vous provenez (vos voisins ou voisines) ou par au moins la majorité d’entre elles si le nombre de personnes intéressées dans la zone n’excède pas 21.
  • parvenir avant 16h45 le 20 février au bureau de la secrétaire d’arrondissement à la mairie de LaSalle, 55, avenue Dupras, LaSalle, H8R 4A8

Deux appels d’offres pour le réaménagement de parcs dans Ville-Marie

Aménagement du parc Fleury-Mesplet dans l’arrondissement de Ville-Marie (SEAO VMP-24-004)

Réaménagement de la portion sud du parc des Royaux - Arrondissement de Ville-Marie (SEAO VMP-24-001)

Un skatepark

5 Likes
Texte complet : Une partie des bandes riveraines de Verdun et l’Île-des-Soeurs restaurée

Une partie des bandes riveraines de Verdun et l’Île-des-Soeurs restaurée


La photo en haut de cet article a été fournie par Nature-Action-Québec.

25 février 2024
Carl Sincennes, Initiative de journalisme local

Nature-Action-Québec (NAQ), avec l’aide de l’arrondissement de Verdun, a pu restaurer en 2023 des portions des bandes riveraines de Verdun et de l’Île-des-Sœurs. Bien qu’il reste encore beaucoup de superficies à couvrir, selon l’organisme, c’est un pas dans la bonne direction en faveur de la biodiversité.

En plus des végétaux et des conteneurs pour se débarrasser des déchets organiques fournis par l’Arrondissement, le projet a bénéficié d’un financement de 60 000 $ du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL).

À Verdun, on a procédé à l’arrachage du phragmite, le roseau commun, dans une portion de 500 mètres de part et d’autre du promontoire, face à la Maison Nivard de Saint-Dizier. « C’est une espèce exotique envahissante qui prend la place des espèces indigènes », explique Rozenn Monnier, chargée de projet à la Direction de la Restauration des milieux naturels chez NAQ.

Une bâche de plastique noire a ensuite été installée pour empêcher le phragmite de repousser. Elle devra rester en place pour au moins 2 ans, peut-être 3. Des arbres et arbustes ont été plantés autour pour permettre à la végétation de reprendre le dessus. Des panneaux informatifs ont aussi été installés pour expliquer la démarche.

À l’Île-des-Sœurs, il s’agissait plutôt d’intervenir sur des problèmes d’érosion des berges. NAQ a surtout procédé à de la plantation dense d’arbres et d’arbustes dans sa partie Nord « afin que ça tienne le sol ». Comme les castors font beaucoup de ravages aux saules et aux peupliers, des essences de bois dur ont été priorisées. Dans le cadre de ce projet, deux nichoirs pour hirondelle noire ont aussi été installés.

Pourquoi restaurer les bandes riveraines ?

« Ce sont des endroits très riches en biodiversité. On a beaucoup d’espèces végétales et animales présentes. On a compté 223 espèces floristiques. Là-dedans, il y en a plusieurs qui sont menacées. On a 175 espèces d’oiseaux qui vont résider ou s’alimenter sur les berges, dont 14 en situation précaire », souligne Mme Monnier.

Les berges à une centaine de mètres au dessus du Natatorium avec vue sur la pointe sud de l'Île-des-Soeurs
Les berges à une centaine de mètres au dessus du Natatorium avec vue sur la pointe sud de l’Île-des-Soeurs (juin 2021) – crédit photo : Karine Joly

Cette dernière mentionne également que beaucoup de gens se retrouvent à proximité de ces endroits pour se balader ou encore pour observer les oiseaux. Malheureusement, certaines personnes vont au-delà des sentiers et contribuent ainsi à accélérer l’érosion des berges.

« Dans un monde idéal, on continuerait nos actions tout le long de la berge. Dans le monde réel, le financement n’est pas si facile à obtenir. À court terme, rien d’autre n’est prévu. Dans les prochaines années, on va faire tout ce qu’on peut pour continuer nos efforts. Il faudrait continuer plus loin », conclut-elle en ajoutant qu’elle aimerait pouvoir arracher le phragmite dans le fleuve. Il faut toutefois des autorisations particulières du ministère de l’Environnement.

Rozenn Monnier invite les riveraines et riverains à utiliser les sentiers et aussi à ne pas toucher à la végétation. Elle suggère également au public d’utiliser l’outil de détection des espèces exotiques envahissantes, Sentinelle, afin d’aider à les répertorier. Nature-Action-Québec utilise les données pour mieux cibler les projets.

La Maison de l’environnement de Verdun propose de nombreuses activités aux personnes qui veulent s’impliquer bénévolement.

6 Likes