Parc La Fontaine - Plan directeur

Discussion sur le parc La Fontaine et son Plan directeur


Informations générales et documentation


DOCUMENTATION

Sites internet:


AUTRES PROJETS

  • 2021-2025 - Aménagement de la promenade Calixa-Lavallée, réfection du parterre Sherbrooke et de l’aire d’exercice canin
  • 2021-2025 - Réaménagement du domaine public limitrophe du parc La Fontaine (av. du Parc-La Fontaine et rue Rachel)
  • 2022 - Construction du pavillon de perception des tennis
  • 2025-2029 - Réhabilitation des bassins

CHRONOLOGIE

  • 2016 : consultations publiques
  • Printemps 2018: Dévoilement de la version préliminaire
  • 2018-10-31: Adoption du Plan Directeur, dont les échéanciers sont plus courts que la version préliminaire
  • 2028: Fin des travaux de réhabilitation du parc

EN PLANIFICATION

Pôle famille (phase 1) - Aire de jeux Est


La phase 1 du projet sera réalisée dans le secteur Est du parc avec l’aménagement d’une nouvelle aire de jeux et de petits jeux d’eau.


Début et fin de la construction:

Autres informations:

  • Plusieurs nouveaux aménagements répondront aux besoins particuliers des enfants à mobilité réduite.
  • Les aménagements ont fait l’objet de consultations réalisées auprès de diverses instances.

Sources:

Autres images:

Pôle famille (phase 2) - Pôle aquatique


La seconde phase du pôle famille visera le pôle aquatique avec des travaux de restauration et de mise aux normes du pavillon des baigneurs et le remplacement des équipements aquatiques.

Sur son site, Chevalier Morales nous offre un aperçu de ce futur pavillon.


Concepteurs: Chevalier Morales
Début et fin de la construction:

Autres informations:

  • Restauration et de mise aux normes du pavillon des baigneurs
  • Remplacement des équipements aquatiques.

Sources:

Autres images:

Pôle famille (phase 3) - Aire de jeux Ouest

La phase 3 du projet viendra compléter le réaménagement des aires de jeux existantes situées à l’ouest du pôle famille.


Début et fin de la construction: 2021

Autres informations:
*

Sources:

Autres images:


Centre culturel Calixa-Lavallée

Travaux de mise aux normes du bâtiment et de réaménagement des abords.


Début et fin de la construction: 2021

Autres informations:

  • Intégration de marquises et aménagement d’un accès universel pour les toilettes publiques
  • Réaménagement des terrains de pétanque, des zones de pique-nique
  • Aménagement d’un terrain multi-sport
  • Révision du sentier transversal et verdissement

Sources:

Réhabilitation de la fontaine lumineuse

Travaux de réhabilitation, d’animation et de mise en valeur de la fontaine.


Début et fin de la construction: 2021 / 2022

Autres informations:

  • Restauration de la vasque, réhabilitation des conduites et systèmes électromécaniques
  • Construction d’un nouvel édicule de service
  • Création d’une installation temporaire qui raconte l’histoire de la fontaine pour l’inauguration du projet
  • Création d’une oeuvre d’art sculpturale qui intègre les systèmes mécaniques d’origine de la fontaine et qui raconte l’histoire de la fontaine.
  • Création d’un projet artistique utilisant les technologies numériques pour faire vivre la fontaine en hiver vivre la fontaine en hiver

Sources:

Autres images:


EN CONSTRUCTION

Théâtre de Verdure


Théâtre extérieur situé au parc La Fontaine, le théâtre de Verdure a pour vocation de diffuser des spectacles professionnels et des films durant la saison estivale. Il avait été inauguré en 1956 et il avait été rénové en 1980 et en 2000. La Ville avait cependant dû le fermer en 2014 en raison de son état de vétusté avancé.


Concepteurs : Lemay
Début et fin de la construction: 2020 / été 2022

Autres informations:

  • Gagnat du prix 2020 CANADIAN ARCHITECT AWARD OF MERIT
  • Le nouveau bâtiment principal sera d’une superficie de 470 mètres carrés et pourra accueillir 1 700 spectateurs dans ses gradins, lesquels seront refaits en bois et en acier.
  • Le théâtre comprendra également deux édicules techniques et des espaces sanitaires.

Sources:

Autres images:


TERMINÉS

Chalet-Restaurant Espace La Fontaine (2020)

Mise aux normes et réaménagement de certains espaces du chalet.


Architecture:
Début et fin de la construction: 2019 / 2020

Autres informations:

  • Réaménagement de la salle des patineurs, des toilettes publiques et mise aux normes complète des composantes électromécaniques
  • Les travaux ont été retardés en raison de problèmes d’infiltration d’eau dans les toilettes
Piste cyclable - Avenue du Parc-La Fontaine (2018)


Déplacement de la voie cyclable longeant la limite est du parc sur l’avenue du Parc-La Fontaine. Le projet transitoire permet de remédier aux enjeux de cohabitation des usagers actifs dans le parc, tout en apaisant la vitesse automobile sur l’avenue.

Début et fin de la construction: Automne 2018
Autres informations:

  • Deux voies automobiles ont été retranchées
  • Une piste cyclable bidirectionnelle 4-saisons est implantée à l’est
  • Une voie unidirectionnelle est implantée à l’ouest
  • Une voie de stationnement est ajouté à l’ouest du terreplein central

Sources:

Fermé depuis 2014, le théâtre de la Verdure sera reconstruit.

Théâtre extérieur situé au parc La Fontaine, le théâtre de Verdure a pour vocation de diffuser des spectacles professionnels et des films durant la saison estivale. Il avait été inauguré en 1956 et il avait été rénové en 1980 et en 2000. La Ville avait cependant dû le fermer en 2014 en raison de son état de vétusté avancé.

Concepteurs : Lemay
Annonce de la mairesse sur sa reconstruction : https://twitter.com/Val_Plante/status/1318597936184512514

1 Like

Le projet va officiellement de l’avant (via Twitter de la mairesse)

4 Likes

Ils préparent le terrain pour la démolition

4 Likes

Un prix d’architecture pour le théâtre.

3 Likes

Un nouveau théâtre de Verdure qui s’intègrera dans le paysage

Portail Constructo | 21 janvier 2021 | Par Ruby Pratka

Un nouveau théâtre de Verdure qui s’intègrera dans le paysage. Crédit : Lemay

À partir de l’été 2022, les spectacles extérieurs reviendront au théâtre de Verdure du parc La Fontaine, à Montréal.

Le théâtre d’origine a été construit sur un ilot artificiel spécialement aménagé dans le plan d’eau supérieur du parc. Inauguré en 1956, il a été maintes fois rénové au cours des décennies suivantes. En 2014, le théâtre a été fermé pour des raisons de sécurité et il n’est plus utilisé depuis.

C’est finalement en mars 2020, après plusieurs années de consultations et d’études de plans, que la métropole a annoncé son intention de démolir l’ancien théâtre et d’en construire un nouveau sur le même site. Un budget maximal de 15,4 millions de dollars a été alloué pour le projet, lequel sera conçu selon les plans de la firme d’architecture Lemay. Quant au contrat de construction, il a été accordé à Axe Construction.

Double objectif

Le nouveau bâtiment principal sera d’une superficie de 470 mètres carrés et pourra accueillir 1 700 spectateurs dans ses gradins, lesquels seront refaits en bois et en acier. Le théâtre comprendra également deux édicules techniques et des espaces sanitaires. La Ville prévoit aussi l’ajout de 17 nouveaux arbres, la construction d’un nouveau tronçon de sentier pour faciliter l’accès au théâtre et la rénovation des bordures du plan d’eau. L’objectif est donc double : améliorer les performances scéniques du théâtre tout en assurant une intégration paysagère sensible à ce secteur, d’autant plus que le site sera accessible au public en tout temps, en dehors des périodes de préparation pour des spectacles.

Théâtre de Verdure : le chantier sera enfin lancé le mois prochain. Crédit : Lemay

Le début des travaux a initialement été prévu au printemps dernier, mais le processus d’appel d’offres a été décalé en raison de la pandémie, selon Anik De Repentigny, une porte-parole de la Ville. Elle précise que les travaux commenceront finalement en novembre pour se terminer à la fin de 2021. Elle mentionne que les appels d’offres pour l’installation des gradins et des équipements scénographiques n’ont pas encore été lancés.

Défis architecturaux

Éric Pelletier, architecte associé principal chez Lemay, explique que l’élaboration des plans d’un des rares théâtres extérieurs permanents du Québec a été un beau défi.

« Il fallait trouver le bon vocabulaire pour ce site unique. On construit un gros équipement dans un parc, avec plein d’arbres et d’espaces de promenade. Il ne fallait pas que ce soit une boite par terre », explique celui qui travaille sur le projet depuis 2018.

Le résultat est un ensemble que M. Pelletier souhaite léger et qui s’intègrera dans le paysage plutôt que de s’y imposer. « Il s’agit de vivre une expérience théâtrale en pleine nature, dit-il. Les spectateurs seront assis confortablement dans les gradins, ils vont regarder des prestations, et derrière, ils vont apercevoir le lac. Idéalement, l’architecture doit disparaitre au profit de l’expérience scénique. »

Claude Gagnon, président du groupe citoyen Les Amis du parc La Fontaine, se réjouit de voir le théâtre renaitre de ses cendres, lui qui suit de près le dossier de sa reconstruction depuis plus de six ans. Pour lui, cet endroit a toujours fait office de ce qu’il appelle affectueusement la Maison de la culture estivale du Plateau Mont-Royal. Il a hâte de voir le rideau se lever sur le théâtre renouvelé. « Tu vas voir un spectacle à ciel ouvert, et ça coute rien; c’est la culture accessible à tout le monde. »

1 Like

Coulage de béton aujourd’hui.

3 Likes

Le plan directeur du parc Lafontaine prévoit notamment le réaménagement des aires de jeux, de pique-nique et mise aux normes du pavillon des baigneurs et des installations aquatiques.

Sur leur site, Chevalier Morales nous offre un aperçu de ce futur pavillon:

6 Likes

Je crois qu’on devrait regrouper les autres sujets qui ont rapport au Parc Lafontaine en 1 seul (ceux du Théâtre de Verdure & des Pavilion des Baigneurs)

J’ai trouver cette publication sur les travaux dans le pôle familial :

MONTRÉAL, le 18 févr. 2021 /CNW Telbec/ - Robert Beaudry, membre du comité exécutif, responsable de l’habitation, de la stratégie immobilière, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau, ainsi que Luc Rabouin, maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, annoncent la réalisation du projet d’aménagement du pôle famille du parc La Fontaine, qui profitera à toutes les familles montréalaises et aux enfants à mobilité réduite. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan directeur du parc La Fontaine et du Programme de réhabilitation 2020-2025 du parc La Fontaine. L’aménagement du pôle famille constitue un des quatre projets à réaliser au cours des cinq prochaines années dans ce grand parc montréalais.

Début du projet d’aménagement du pôle famille du parc La Fontaine (Groupe CNW/Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif)

Début du projet d’aménagement du pôle famille du parc La Fontaine (Groupe CNW/Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif)

Début du projet d'aménagement du pôle famille du parc La Fontaine (Groupe CNW/Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif)Début du projet d'aménagement du pôle famille du parc La Fontaine (Groupe CNW/Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif)

Le pôle famille sera entièrement réaménagé en vue de créer un véritable espace inclusif dédié aux enfants, singulier, novateur et distinctif. La phase 1 du projet sera réalisée dans le secteur Est du parc avec l’aménagement d’une nouvelle aire de jeux et de petits jeux d’eau. Le calendrier de réalisation de la phase 1 débutera à l’automne 2021. Les travaux d’aménagement seront complétés au printemps 2022.

« Le parc La Fontaine est un grand parc emblématique de Montréal et il constitue un oasis de verdure dans le tissu urbain dense du Plateau-Mont-Royal. Le réaménagement du pôle famille permettra d’offrir une riche variété d’activités et d’expériences inclusives. Nous sommes fiers d’offrir un projet adapté aux besoins des familles et des enfants, dans lequel nous allons intégrer des besoins particuliers, notamment pour les enfants à mobilité réduite », a déclaré Robert Beaudry.

« Le parc La Fontaine, si cher aux résidentes et résidents du Plateau-Mont-Royal, est un lieu incontournable de fraîcheur, de détente, de culture, de loisir et de jeu. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous annonçons le réaménagement du pôle famille, véritable lieu d’histoire et de patrimoine, qui fera rêver des générations d’enfants comme l’a fait autrefois le Jardin des merveilles. À l’instar du théâtre de Verdure, cette bonification est rendue possible grâce à l’importante contribution citoyenne au plan directeur du parc Lafontaine », a déclaré le maire de l’arrondissement, Luc Rabouin.

  • Pour répondre aux besoins de tous les enfants et atteindre les objectifs que la Ville de Montréal s’est fixée en matière d’accessibilité universelle, de nombreux aménagements répondront aux besoins particuliers des enfants à mobilité réduite :
    • Des rampes d’accès pour la clientèle à mobilité réduite seront aménagées;
    • La surface de protection sera composée d’une fibre de cèdre spécialement conçue pour amortir les chutes et permettre la circulation de fauteuils roulants sur de petites distances;
    • Les modules de jeu permettront également à un enfant en fauteuil roulant d’utiliser ses bras pour rejoindre les filets à quelques pieds du sol et ramper d’un filet à l’autre jusqu’à la glissoire ou d’autres composantes du jeu;
    • Pour les enfants ne pouvant pas grimper, des composantes sont également prévues au niveau du sol;
    • Pour assurer un environnement agréable aux enfants autistes, une attention particulière a été apportée au choix des couleurs des modules. Les couleurs trop vives sont proscrites.

Le projet d’aménagement du pôle famille fait partie des travaux prioritaires du Plan directeur du parc La Fontaine, qui inclut également le réaménagement du théâtre de Verdure, la réhabilitation de la fontaine lumineuse ainsi que la mise aux normes du centre culturel Calixa-Lavallée (phase 1).

Notons que les travaux d’aménagement du pôle famille du parc La Fontaine ont fait l’objet de consultations réalisées auprès de diverses instances. Les concepts rencontrent les attentes et les besoins exprimés par les citoyennes et les citoyens lors de la consultation publique.

Le projet d’aménagement du pôle famille du parc La Fontaine comptera deux autres phases qui seront réalisées ultérieurement. La seconde phase visera le pôle aquatique avec des travaux de restauration et de mise aux normes du pavillon des baigneurs et le remplacement des équipements aquatiques. La phase 3 du projet viendra compléter le réaménagement des aires de jeux existantes situées à l’ouest du pôle famille.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif

Renseignements: Source : Catherine Cadotte, Attachée de presse, Cabinet de la mairesse et du comité exécutif, 514 465-2591; Renseignements : Gonzalo Nunez, Relationniste, Service de l’expérience citoyenne et des communications, gonzalo.nunez@montreal.ca

2 Likes

Des jeux pour enfants handicapés au parc La Fontaine


CROQUIS FOURNI PAR LA VILLE DE MONTRÉAL | Les modules de jeu permettront à un enfant en fauteuil roulant d’utiliser ses bras pour rejoindre les filets et de ramper jusqu’à la glissoire ou d’autres composantes du jeu.

Les enfants handicapés pourront bientôt avoir accès à des jeux adaptés à leurs besoins au parc La Fontaine, ont annoncé jeudi matin les responsables municipaux.

Publié le 18 février 2021 à 13h56 | ISABELLE DUCAS | LA PRESSE

Le réaménagement du « pôle famille », dans la partie nord-est du parc, est l’un des quatre projets qui seront réalisés dans les cinq prochaines années dans ce grand parc emblématique de Montréal.

« Nous sommes fiers d’offrir un projet adapté aux besoins des familles et des enfants, dans lequel nous allons intégrer des besoins particuliers, notamment pour les enfants à mobilité réduite », a déclaré Robert Beaudry, responsable des grands parcs au comité exécutif de Montréal.

Les nouveaux aménagements incluent des rampes d’accès pour les enfants et leurs parents à mobilité réduite, et une surface de protection en fibre de cèdre spécialement conçue pour amortir les chocs et permettre la circulation en fauteuil roulant.

Les modules de jeu permettront à un enfant en fauteuil roulant d’utiliser ses bras pour rejoindre les filets et de ramper jusqu’à la glissoire ou d’autres composantes du jeu. Des composantes sont aussi prévues au sol pour les enfants qui sont incapables de grimper.

Ces travaux débuteront au cours de l’automne 2021, et se poursuivront jusqu’au printemps 2022.

Une seconde phase du réaménagement du « pôle famille » vise les équipements aquatiques : une pataugeoire sera refaite alors qu’une autre sera remplacée par des jeux d’eau, tandis que le pavillon des baigneurs sera rénové.

Des travaux ont déjà été annoncés sur d’autres équipements du parc La Fontaine, pour les prochaines années, notamment le réaménagement du théâtre de Verdure, la réhabilitation de la fontaine lumineuse, au milieu de l’étang, ainsi que la mise aux normes du centre culturel Calixa-Lavallée.

1 Like

Voilà, c’est fait!

C’était une bonne idée @Dom723. Je crois qu’il sera plus simple de suivre la réalisation du Plan directeur de cette façon.

Je suis désolé du fouillis et des messages qui ne sont pas en ordre chronologique. Je n’ai pas de contrôle sur cet aspect.

2 Likes

B6B7B2CC-1D47-4BC2-A855-A16B324D8F41_1_105_c 84008AF5-5274-431C-9D5E-CEF7642B6713_1_105_c

7 Likes

7DC45289-E62E-43EE-8761-17B0C809DC7B

9 Likes

12 mai 2021 | mise à jour le: 12 mai 2021 à 18:36 Par: Dominic GildenerMétro Média

Le théâtre de Verdure du parc La Fontaine de retour en juin 2022

Le théâtre de Verdure du parc La Fontaine de retour en juin 2022

Photo: Archives MétroUn prototype du futur théâtre de Verdure au parc Lafontaine.

Le théâtre de Verdure, situé dans le parc La Fontaine, serait de retour en juin 2022 pour une pleine saison estivale. La Ville a récemment accordé un contrat de 1,5 M$ à la firme Axe Construction inc. pour la fourniture et l’installation de bancs de gradins.

Depuis son inauguration en 1956, l’espace scénique en plein air a offert un programme varié de représentations culturelles, passant entre autres de la danse à la musique, au théâtre et au cirque. Toutefois, en 2014, la Ville a fermé le théâtre de Verdure afin d’élaborer un plan de réaménagement en raison de l’état de désuétude avancé de ce lieu de diffusion culturelle et des infrastructures attenantes.

La réouverture était initialement prévue en 2020, mais a été reportée deux fois depuis. À la suite de la tenue de quelques consultations publiques, l’administration Plante avait octroyé un contrat d’environ 15 M$ à Axe Construction inc. pour la réalisation des nouveaux plans de réaménagement présentés en 2018.

Échéancier et matériaux

En juin, un mandat permettra aux fournisseurs de produire les 1 200 bases de bétons requises pour recevoir les bancs. L’installation de celles-ci ainsi que du support d’éclairage sont prévus en fin d’année 2021 après que la surface de réception des gradins soit réalisée. Quant à l’installation des nouveaux bancs, elle est prévue pour mai ou juin 2022, soit juste avant la réouverture du théâtre. Il s’agira de la dernière phase de construction de cet ensemble culturel.

Les quelques mois de délai entre les deux étapes sont imposés par la Ville. Elle préfère éviter l’exposition des bancs pendant l’hiver sans nécessité, mais aussi de potentiels actes de vandalisme.

«Si ce n’est pas nécessaire, on veut essayer de ne pas exposer les bancs aux intempéries de l’hiver. C’est pour cette raison qu’il y aura un petit décalage», souligne la conseillère d’arrondissement du district De Lorimier, Josefina Blanco.

Les bancs des gradins du théâtre de Verdure seront faits de bois et d’acier et la base de bancs, de béton. Les supports de lumière y seront intégrés. Au bout du compte, le théâtre extérieur sera composé de 610 sections de bancs et pourra accueillir un total de 1 700 spectateurs assis.

Pour des raisons environnementales, du sapin Douglas, de provenance canadienne, a été privilégié au bois d’ipé, utilisé plus communément pour ce type d’installation. L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal a recommandé cette essence.

«On s’est questionné par rapport à certains matériaux provenant de l’étranger et de leur traçabilité. C’est le cas du bois ipé, qui vient de l’Amazonie et n’offrait aucune garantie de rétractabilité assurant une gestion saine des forêts», explique Mme Blanco.
https://journalmetro.com/local/le-plateau-mont-royal/2640602/theatre-verdure-parc-la-fontaine-retour-juin-2022/

3 Likes


5 Likes

Le chantier du théâtre de verdure serait arrêté à cause dune erreur d’arpentage. Ils auraient coulé la scène trop près des futurs gradins d’après quelqu’un qui travaillait sur place. Je ne sais pas si ça va remettre en question le petit canal prévue à l’avant de la scène. :slightly_frowning_face::triumph::money_mouth_face:

7 Likes

Résiliation d’un contrat pour le pôle familial du parc Lafontaine. La ville veut réorienter le développement, simplifier le projet et contrôler les coûts.

Le projet total est de 14.3 millions de dollars. 533 000 $ avait été dépensé pour la réalision de la moitié des plans et devis du contrat résilié.

1 Like

Eh misère ! :roll_eyes:

Des milliers de dollars d’argent public perdus pour un restaurant au parc La Fontaine

Malgré les importantes sommes investies ces dernières années pour sa relance, le chalet-restaurant du parc La Fontaine a une fois de plus fermé ses portes pour une durée indéterminée.


Le chalet-restaurant du parc La Fontaine, qui avait rouvert en 2011 après plusieurs années de fermeture, a une nouvelle fois verrouillé ses portes pour une durée indéterminée.

PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS

Radio-Canana | Romain Schué | 12 juin 2021, 4 h 02 | Mis à jour à 10 h 05

Il faudra encore attendre de longs mois, au minimum, avant de pouvoir prendre un verre ou commander un brunch au chalet-restaurant qui borde l’étang du parc La Fontaine.

L’établissement est désormais fermé pour une durée indéterminée, comme l’indique une pancarte installée devant l’entrée. Il n’était plus viable, indique Michel Tanguay, le porte-parole de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, qui est propriétaire de la bâtisse.

On souhaite une réouverture de celui-ci pour le printemps ou l’été 2022, dans un contexte plus favorable.

Michel Tanguay, porte-parole du Plateau-Mont-Royal

Ce lieu a pourtant bénéficié, au cours des dernières années et des derniers mois, d’investissements importants pour maintenir ses activités à flot, sans jamais réellement prendre pleinement son envol.

En août dernier, par exemple, un montant d’urgence de 50 000 $ a été octroyé à Espace La Fontaine, l’organisme à but non lucratif (OBNL) responsable de la gestion et de l’animation de l’établissement.

L’objectif, selon l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, était d’aider l’OBNL dans la relance de ses activités, malgré la pandémie. Mais ce fut en vain, reconnaît Michel Tanguay, porte-parole de l’arrondissement, en évoquant le contexte sanitaire et la fermeture des salles à manger en octobre 2020.

Chaque année, selon les termes de l’entente signée en 2017, l’arrondissement a versé 30 000 $ à cet organisme. Un autre montant de 10 000 $ a aussi été octroyé en début d’année, mais au printemps, le Plateau-Mont-Royal a pris la décision de ne pas renouveler cet accord qui arrivait à échéance.

Ces montants s’ajoutent aux millions de dollars investis au fil des ans pour rénover cet espace situé au cœur du parc La Fontaine, qui est également constitué de deux terrasses surplombant le lac.


Le chalet-restaurant de l’Espace La Fontaine peut contenir 330 places assises. | PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS

Des contraintes multiples

Selon l’entente actuelle, plusieurs limites sont fixées par l’arrondissement. L’organisme responsable de ce chalet-restaurant, qui contient un maximum de 330 places assises, doit par exemple remettre à l’arrondissement tout surplus annuel ou bénéfices […] qui excéderont 75 000 $ des actifs nets.

Les terrasses doivent également fermer à 23 h, en raison d’un couvre-feu imposé dans le parc à cette heure-ci et la vente d’alcool n’est autorisée qu’avec l’achat d’aliments. Il est également impossible d’offrir une exclusivité de location de l’installation.

La signalisation pour faire connaître ce lieu est à la charge de l’arrondissement, qui fournit aussi les équipements majeurs de cuisine et le mobilier, et s’occupe de la facture des frais d’énergie.

Fermetures et controverse

Longtemps abandonné, ce chalet-restaurant, qui a vu le jour dans les années 50, avait rouvert en 2011, sous l’impulsion de l’équipe de Luc Ferrandez, élue deux ans plus tôt à la tête du Plateau-Mont-Royal. Près d’un million dollars avaient été dépensés dans un premier temps, puis environ 2,5 millions en 2013-2014.

Il y avait de la prostitution masculine, puis des cols bleus y vendaient des hot-dogs, rappelle l’ex-maire. On voulait en faire un restaurant populaire, un endroit où tout le monde pouvait s’arrêter en famille, avec des espaces pour les enfants.

Cette fermeture, c’est extrêmement dommage. C’est une catastrophe.

Luc Ferrandez, ex-maire du Plateau-Mont-Royal

L’établissement avait repris vie, juge-t-il, même s’il y avait quelques plaintes, le service était lent et les plats parfois froids. Ça marchait et c’était déjà un miracle, avance l’ancien chef de Projet Montréal, qui a démissionné de la mairie du Plateau au printemps 2019.

Mais plusieurs controverses ont éclaté. Dès 2018, explique Luc Ferrandez, une chicane a eu lieu au sein du conseil d’administration de l’OBNL, entraînant un climat de démotivation.

Il y a eu effectivement des problèmes, confirme la trésorière de l’organisme, Nathalie Choquette, en poste à partir de 2019, sans vouloir rentrer dans les détails. Elle déplore la durée des travaux de réfection pour cette bâtisse, voisine du Théâtre de Verdure, lui aussi en plein chantier.


Entre 2018 et 2019, d’importants travaux ont encore entraîné la fermeture de l’établissement, qui a aussi fait l’objet d’une enquête du Bureau de l’inspecteur général de la Ville de Montréal. | PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS

Entre le printemps 2018 et l’été 2019, de nouvelles rénovations, à l’intérieur et à l’extérieur, ont débuté, entraînant la fermeture des lieux durant de longs mois. Une durée plus importante que prévu, en raison notamment d’une apparence de conflit d’intérêts dans l’octroi d’un contrat pour la rénovation des toilettes, selon le Bureau de l’inspecteur général de la Ville de Montréal.

Les travaux de réfection et de mise aux normes du bâtiment qui se sont prolongés ont eu un impact certain sur l’achalandage, ce qui a mis la santé financière de l’organisme Espace La Fontaine dans une situation de grande précarité.

Michel Tanguay, porte-parole du Plateau-Mont-Royal

La pandémie ensuite nous a achevés, poursuit Nathalie Choquette.

Environ 75 % de nos revenus provenaient de la location des salles, affirme-t-elle, tout en déplorant les contraintes de l’entente avec l’arrondissement. C’est un lieu public, on était très restreint.

Ce n’est pas de la mauvaise volonté. On a vécu des travaux, puis la pandémie.

Nathalie Choquette, trésorière d’Espace La Fontaine


Deux ailes sont normalement aménagées, avec vue sur l’étang, pour profiter d’un verre ou d’un repas. | PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS

De nombreux travaux en cours

Le chantier de restauration du chalet-restaurant n’est pas terminé. Une correction des déficiences, afin que les nouveaux systèmes de chauffage et de climatisation soient opérationnels, doit être menée, indique l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Un bris causé par le froid intense de décembre 2020 doit être évalué pour procéder à la réparation des toilettes nord au sous-sol du bâtiment.

Situé devant le chalet-restaurant, le Théâtre de Verdure, abandonné depuis 2014, retrouvera quant à lui la vie, normalement, à partir de l’été 2022. D’ici l’automne, l’arrondissement devrait également commencer la restauration de la fontaine lumineuse dans l’étang nord. Les travaux devraient se finir au printemps 2022. Les bassins et les berges devraient aussi subir une cure de jouvence.

Nouveau gestionnaire recherché, mais profits limités

Au sein des élus du Plateau-Mont-Royal, les avis seraient partagés, selon les informations de Radio-Canada.

Certains poussent pour en faire un lieu branché, avec des soirées thématiques, à l’instar d’établissements similaires dans d’autres métropoles, comme Paris, d’autres sont plus mesurés, mettant de l’avant les incertitudes saisonnières et d’achalandage, en raison de l’emplacement.

Il y a des enjeux de gestion, résume Luc Ferrandez. Un mardi pluvieux de novembre, les gens n’iront pas au parc. Alors qu’un samedi ensoleillé en juin, il y aura foule.

Ce n’est pas facile d’amener les gens là, on n’est pas à côté d’un métro ni devant la rue, souligne la trésorière d’Espace La Fontaine, Nathalie Choquette. Oui, si tout était beau, avec plus de publicité, ça irait mieux. Mais ce n’est pas un emplacement facile.

Pourquoi ne pas faire appel à une entreprise privée ou à un chef reconnu pour relancer et faire connaître l’établissement? L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal semble opposé à une telle avenue.

Ça reste un lieu public, clame la conseillère Marie Plourde, responsable de ce dossier. Est-ce qu’on va laisser un privé aller faire du profit dans un lieu public? C’est des questions qui doivent se poser. C’est quand même pas rien, on ne veut pas privatiser des lieux.

On veut que ça reste public et que ce ne soit pas nécessairement une machine à faire du profit.

Marie Plourde, conseillère d’arrondissement


L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal envisage la construction d’un bistro au bord de l’étang d’ici 2026 ou 2027. | PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS

Selon Marie Plourde, le futur responsable du site devra proposer un menu à un prix qui reste abordable pour tout le monde. On ne ferme pas la porte à rien, mais on veut que ça reste un équipement accessible, pour que tout le monde puisse y célébrer un party, un mariage, ou voir une exposition, lance-t-elle.

L’ambition reste inchangée du côté de l’arrondissement, qui veut maintenir un espace de restauration. Au bord de l’étang, la construction d’une terrasse et d’un bistro est également dans les cartons pour 2026 ou 2027.

On peut rêver à nouveau. Il y a de gros projets pour ce parc, croit Marie Plourde, citant le plan directeur dévoilé en 2019.

On aimerait s’installer sur le lac, avec une cuisine légère, des sandwichs, des cafés, pour faire de cet espace au bord de l’eau, ajoute-t-elle. On pourrait aussi louer des petits voiliers pour les enfants pour profiter du côté bucolique du parc. Il y a plein d’idées. Mais pas encore de gestionnaire.