Ottawa-Gatineau: Projets et actualités

Discussion portant sur ce qui se passe à Ottawa-Gatineau par rapport aux projets immobiliers et aux autres actualités.

Je me permets de créer ce fil parce qu’il se passe beaucoup de choses intéressantes dans ma région d’adoption.
Gatineau est en ce moment en train de complètement revamper sa règlementation en vue de se densifier et stopper l’hémoragie de l’étalement. Le conseil municipal adoptera bientôt son nouveau plan d’urbanisme qui viendra bouleverser les habitudes des promoteurs : stationnements extérieurs interdits à 300 mètres des poles de transport collectif (Rapibus, futures stations de tramway, etc.), obligation de développer les nouvelles rues en grilles, incorporation de résidentiel dans les grands ensembles commerciaux, augmentation des hauteurs, etc. Plusieurs autres changements sont aussi, parallèlement, en voie d’être implantés: nouvelles normes en matières de rues pour favoriser les transports actifs, PPU en préparation pour le vieux Aylmer, etc.

Du côté d’Ottawa, la phase 2 du O-Train progresse plutôt rondement (pas de pause pendant la COVID!); les travaux de construction des deux tunnels en tranchée couverte dans l’Ouest (celui du Parkway / Promenade SJAM et le beaucoup plus court tunnel Connaught) ont débutés, alors que les poutres ont commencées à être installées pour la section aérienne de la ligne 2 dans le coin de l’Aéroport. Quand à l’Est, à ce que je saches ça progresse plutôt bien (je n’ai pas mis les pieds à Orleans depuis des mois; le site railfans.ca est une bonne source d’info!). Une étude comprenant une estimation de coût pour la phase 3 (dans son prolongement de la ligne 1 Ouest [la branche qui finira bientôt au Collège Algonquin] vers Barrhaven) a été publiée cette semaine et permet de chiffrer cette partie du projet à 3 milliards. Ne manque plus que le petit prolongement de la ligne 2 vers l’UQO pour que l’entièreté de la phase 3 ai été officiellement étudiée. On risque toutefois de devoir attendre : le projet de Tramway mené par la STO chemine tranquillement, et Manconi et les gens d’OC Transpo sont pour une rare fois assis à la même table que leurs collègues de l’autre côté de la rivière. Alors que les résultats d’une consultation menée auprès de résidents d’Ottawa et de Gatineau sur l’insertion du tramway dans le centre-ville ont été publiés plus tôt en août (spoiler alerts: les gens préfèrent largement un tunnel sous la rue Sparks), les études techniques et environnementales progressent.

7 Likes

La solution optimale pour le tramway de la STO serait un tunnel sous la rue Sparks, tandis que l’option d’un couloir sur la chaussée de la rue Wellington (avec circulation) constituerait la solution de rechange.

Les deux options sont réalisables et conformes aux directives du comité demandant que le projet coïncide avec les objectifs de la Ville, qui consistent à réduire le nombre d’autobus au centre-ville et à améliorer le service de transport en commun, de même qu’à assurer son intégration avec les investissements de la Ville d’Ottawa dans le train léger.

Option 1

Le tunnel sous la rue Sparks serait plus pratique pour les usagers du transport en commun en raison des correspondances possibles avec l’O-Train d’Ottawa. Il offrirait une plus grande fiabilité et atténuerait les répercussions sur la circulation. Les résidents sont également favorables au tunnel, qui pourrait aider à redynamiser la rue Sparks. Le cout de cette option est évalué entre 3,53 et 3,90 milliards de dollars.

Option 2

La solution de rechange du couloir sur la chaussée de la rue Wellington est faisable et moins coûteuse que le tunnel. Un tunnel piétonnier relierait directement l’arrêt de la rue Lyon à la station Lyon du train léger. Mais ce couloir ne serait recommandé que si la STO ne parvient pas à obtenir le financement nécessaire pour le tunnel et si l’on règle les enjeux posés par cette option. L’investissement pour celle-ci est de 3,03 milliards de dollars.

Prochaines étapes?

Le Comité des transports d’Ottawa a invité le maire à écrire au premier ministre, à la ministre des Finances et à la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités afin de demander au gouvernement fédéral d’investir en priorité dans l’Étape 3 du train léger et du tramway de la STO, plutôt que dans la construction d’un sixième pont qui relierait Gatineau à Ottawa.

Afin d’améliorer les liaisons de transport en commun entre le centre-ville d’Ottawa et le centre-ville de Gatineau, le comité a approuvé une motion demandant au personnel d’inclure, dans la mise à jour apportée au Plan directeur des transports, une étude sur la faisabilité d’une boucle et de la conversion de la rue Wellington en voie piétonne. L’étude et la mise en œuvre des projets (si cela est faisable) seraient entièrement menées et financées par le gouvernement fédéral.

5 Likes

Nouvelle étape hier dans le chemin de croix du projet de Tramway de la STO à travers les multiples instances gouvernementales impliquées: la Commission de la capitale nationale (CCN), donne son accord de principe au projet en préférant l’option de surface sur Wellington (l’option 2). Le conseil de la CCN note toutefois qu’elle appuierais aussi l’option tunnel sous Sparks (Option 1) si c’était le choix privilégié par la STO.

Présentation au conseil: https://ncc-website-2.s3.amazonaws.com/documents/10.1-2021-P218-STO-presentation.pdf?mtime=20210121102650&focal=none?mtime=20210121102650&focal=none

Recommandations: https://ncc-website-2.s3.amazonaws.com/documents/2021-P218-STO-Gatineau-West-Ottawa.pdf?mtime=20210121102657&focal=none?mtime=20210121102657&focal=none

7 Likes

February 14th. Since I am here, the buildings around Blair station.

4 Likes

Entrevue de Rail Fans Canada avec Mme Myriam Nadeau, présidente de la STO, sur le projet de tramway de l’Ouest Gatineau vers Ottawa.

West-End Gatineau Tram - Interview with Myriam Nadeau, President of the STO - March 2021

Rail Fans Canada | Thursday, 18 March 2021

The City of Gatineau is moving forward with opportunity studies to determine the need, technology, route options to better serve the West-End of Gatineau (specifically Aylmer and the Plateau). It has been determined that a service offered by rail is needed to provide adequate service in the future for these growing communities as well as providing service in and out of the downtown core of Ottawa.

In this March 2021 interview with Myriam Nadeau, City Councillor for Pointe Gatineau and President of the STO, we discuss the West-End tram for Gatineau and answer the following questions:

  • How a decision was made to pursue building a Tram/LRT in Gatineau.
  • The advantages that the Tram/LRT will bring to commuters and citizens of Gatineau and in particular to those residing in the Plateau and Aylmer.
  • The currently proposed routing options.
  • The options for entry into Ottawa via the Portage Bridge: Surface on Wellington / Underground beneath Sparks.
  • The timelines: work that has been completed, the next steps, and when might we see the first passengers ride this new transit service.
  • How citizens can get involved during consultations, as well as providing feedback and support.

https://www.railfans.ca/news/west-end-gatineau-tram-interview-with-myriam-nadeau-president-of-the-sto-march-2021

4 Likes

Mise à jour - Annonce de la solution optimale pour le système de transport collectif structurant

12 mai 2021

L’analyse comparative des différents scénarios à l’étude conclut que la solution optimale de transport collectif structurant pour relier l’ouest de Gatineau aux centres-villes de Gatineau et d’Ottawa est le scénario tout tramway, avec un tunnel sous la rue Sparks au centre-ville d’Ottawa. Ce scénario est celui qui répond le mieux aux besoins identifiés et détaillés dans l’étude complémentaire.

Advenant que l’option en tunnel ne soit pas réalisable (pour des raisons de coûts ou d’enjeux techniques), la solution optimale serait le scénario tout tramway, avec une insertion en surface sur Wellington au centre-ville d’Ottawa. Ces deux options seront détaillées plus amplement dans les phases subséquentes d’avant-projet.

Du côté québécois, le système de transport collectif structurant empruntera l’axe du chemin d’Aylmer et du boulevard Alexandre-Taché au sud (entre l’UQO et la rivière des Outaouais), et l’axe du boulevard du Plateau au nord.

Maintenant que le tracé, la technologie et les coûts sont connus, des analyses détaillées nécessaires à l’avant-projet seront entamées au cours des prochains mois, y compris la conception préliminaire du projet, l’évaluation environnementale, les appels de proposition ainsi que certains travaux préparatoires de services techniques.

Enfin, la démarche d’engagement public amorcée se poursuivra dans le but d’informer et de consulter les citoyens (nes) et les parties prenantes sur certains aspects qui seront mis en lumière durant la phase d’avant-projet.

Pour plus de détails, consultez la carte du tracé et la présentation du breffage technique.

image
Portage

image
Portage

image
Du Plateau

http://www.sto.ca/index.php?id=892&L=fr&source=sto_mobile


Gatineau mise sur un tramway de 3,9 milliards $

Jadrino Huot | Agence QMI | Publié le 12 mai 2021 à 15:02


COURTOISIE/WSP

Un projet de tramway de 3,9 milliards $ serait l’option la plus viable et la plus performante pour arrimer l’ouest de Gatineau à son centre-ville et à celui d’Ottawa, selon des analyses comparatives commandées par la Société de transport de l’Outaouais.

Ce scénario, accompagné d’un tunnel sous la rue Sparks, à Ottawa, a été identifié par la firme de génie-conseil WSP comme étant celui qui répondrait le mieux aux besoins de transport en commun dans ce secteur. L’enveloppe budgétaire est estimée à 3,9 milliards $ en fonction des coûts indexés de 2026, mais elle pourrait varier grandement à la hausse, soit jusqu’au double, d’ici à ce que le projet soit complété en 2031.

«Oui les coûts sont importants, mais plus on attend, plus ce sera cher. Il y a urgence d’agir», a fait valoir le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, mercredi, en conférence de presse, pointant que le réseau routier en provenance de l’ouest de la ville est déjà au maximum de sa capacité depuis 2014.

Les projections indiquent d’ailleurs une croissance de 30 % de la population dans le secteur ouest de la Ville de Gatineau d’ici les 10 prochaines années.

Appui fédéral

L’appui financier du fédéral sera essentiel à la réalisation du projet.

«Notre projet est unique et nécessaire. Il répond de plus aux objectifs fédéraux en matière d’environnement. [Le gouvernement du Canada] doit se brancher à ce sujet d’ici l’été», estime le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Les autres paliers gouvernementaux ont déjà signifié leur intention d’injecter des montants d’argent dans la mise en place d’un réseau de tramway à Gatineau.

La question de l’impact du télétravail des fonctionnaires fédéraux sur l’achalandage dans les transports en commun, exacerbé par la pandémie de COVID-19, est revenue sur la table durant la conférence de presse, mercredi. Certains se demandent si la tendance actuelle pourrait avoir des répercussions sur ce projet dont l’élaboration a débuté avant la crise sanitaire.

«Ce projet a un horizon de 30 à 50 ans. Rien ne nous permet de croire à l’heure actuelle qu’il n’y a pas un besoin de ce côté. Le ralentir serait une erreur; l’arrêter serait une grave erreur», a indiqué la Société de transport de l’Outaouais lors d’un breffage technique sur le sujet tenu juste avant la conférence de presse.

5 Likes

Très cool pour Gatineau!

Pourquoi est-ce qu’à Gatineau on permet à la STO de faire son travail mais que c’est pas le cas à Montréal ou Québec :weary:

2 Likes

Vu sur le compte Twitter de Rail Fans Canada:

image Rail Fans Canada
The Rail Fans Map now features the proposed #Gatineau @STOGatineau #Tramway. Included are the proposed corridors for the Gatineau Tramway to Aylmer and the Plateau and the Ottawa insertion options. We invite you to explore this exciting project today! https://map.railfans.ca/?gatineau=true

6 Likes

C’est la 2e fois en 6 semaines (!!) qu’un “déraillement” d’un train se produit sur la ligne de la Conférdération de l’O-Train. :unamused:

Je ne peux confirmer que ces incidents soient causés uniquement en raison du fait que les rames utilisées ont un plancher bas (i.e Alstom Citadis):thinking:

… mais disons que je suis plutôt rassurés que ce ne sera pas le cas pour le REM (i.e Alstom Metropolis). :sweat_smile::pray:

Je reviens là-dessus, il y a des rumeurs sur les réseaux que la ligne sera fermée jusqu’en février, elles sont démenties par les instances officielles, mais quel merdier quand même!

3 Likes

La chanson du gâchis est catchy!

2 Likes

Le service du train léger d’Ottawa pourrait reprendre partiellement au mois de novembre


Ce retour en service est conditionnel à la complétion d’un programme d’inspection intensive du parc de véhicules par le GTR. | PHOTO : RADIO-CANADA / JEAN DELISLE

Radio-Canada | 18 octobre 2021 | 14 h 42 | Mis à jour à 16 h 52

Le Groupe de transport Rideau (GTR) propose de rétablir partiellement le service du train léger sur la Ligne de la Confédération à compter du 1er novembre, selon une note de service du directeur général de la Ville d’Ottawa.

Dans cette note de Steve Kanellakos, destinée à l’attention du conseil municipal, il est indiqué que le GTRGroupe de transport Rideau propose d’effectuer la reprise partielle du service sur la Ligne de la Confédération grâce à sept trains et un train supplémentaire.

La date proposée par le GTRGroupe de transport Rideau pour cette remise en service est conditionnelle à l’achèvement par ce dernier d’un programme d’inspection intensif du parc de véhicules, est-il écrit dans la note.

En se fondant sur les étapes nécessaires pour vérifier la sécurité du système, la Ville prévoit que le service partiel reprendra dans les deux premières semaines de novembre.

Extrait de la note de service du directeur général de la Ville d’Ottawa, Steve Kanellakos

La Ville avait déjà annoncé son souhait de voir le train léger circuler pendant deux jours consécutifs, sans qu’il y ait de problèmes, avant de pouvoir y accueillir des passagers.

Une importante mise à jour au sujet du train léger est prévue mercredi dans le cadre d’une réunion de la Commission du transport en commun. Des dirigeants d’OC Transpo, du GTRGroupe de transport Rideau et de la firme indépendante Transportation Research Associates (TRA) doivent y prendre part.

Il serait possible que la Ville sache plus tard cette semaine quand un retour du service complet sur la Ligne de la Confédération pourrait être envisagé.

Le train léger d’Ottawa est hors service sur la ligne 1 depuis le 19 septembre, jour où est survenu un déraillement qui en a forcé la fermeture.

Plusieurs étapes avant la réouverture

Dans la note interne, Steve Kanellakos souligne que maintenant que le GTRGroupe de transport Rideau a fourni une proposition de date de remise en service et un plan de travail connexe, TRATransportation Research Associates peut à présent élaborer son plan de travail détaillé. La firme devrait d’ailleurs en offrir un aperçu lors de la rencontre de la Commission du transport en commun d’Ottawa.

Il est également indiqué que TRATransportation Research Associates passera en revue le plan de remise en service de GTRGroupe de transport Rideau et proposera des recommandations à la Ville sur la proposition de plan de remise en service. Ce sera toutefois la responsabilité du GTRGroupe de transport Rideau d’exécuter les étapes du plan, sous la supervision des représentants de TRATransportation Research Associates, peut-on lire.

La note précise que dès que les représentants de TRATransportation Research Associates auront recommandé à la Ville que le GTRGroupe de transport Rideau entreprenne la remise en service, la Ville prendra les mesures nécessaires pour vérifier la capacité de ce dernier à relancer le [train léger sur rail] de manière sécuritaire et fiable.

La date finale de remise en service ne sera déterminée que lorsque la Ville sera convaincue que cela peut se faire en toute sécurité.

Extrait de la note de service du directeur général de la Ville d’Ottawa, Steve Kanellakos

Le directeur général de la Ville d’Ottawa conclut sa note en disant que l’enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada est toujours en cours à la suite du déraillement du train léger survenu le 19 septembre.

Laura Shantz, qui est membre du Groupe des usagers du transport en commun d’Ottawa, croit que la nouvelle annoncée lundi est un bon premier pas, mais elle estime qu’il faudra composer, entre autres, avec la perte de confiance du public envers le train léger.

L’attente de quelques semaines est mieux que rien, dit-elle, mais qu’en attendant, il faudra améliorer la qualité du service fourni sur la ligne d’autobus R1 d’OC Transpo, qui remplace les déplacements du train léger de la ligne 1 depuis le 19 septembre.

On a vu qu’il y a plusieurs problèmes avec le service du R1 quand c’est déployé pendant longtemps. Donc, il faut un plan pour améliorer ce service, pour s’assurer que si le train est encore en panne, une autre fois, que le service sera mieux.

Laura Shantz, membre du Groupe des usagers du transport en commun d’Ottawa

Lors de la réunion de la Commission du transport en commun à l’ordre du jour mercredi, elle s’attend à obtenir plus amples renseignements sur le déploiement des étapes vers la remise en service du train, afin qu’on puisse mieux comprendre ce qu’il va se passer entre aujourd’hui et [la reprise] du service n’importe quel jour en novembre.

Avec les informations d’Antoine Trépanier et CBC

1 Like