Lieux culturels

Luc Rabouin était en entrevue avec Patrick Masbourian ce matin, on peut écouter ici → Menace de fermeture de la salle La Tulipe : Entrevue avec le maire Luc Rabouin Rattrapage du mercredi 15 déc. 2021 : Les tests rapides en pharmacie, et la liberté universitaire

Sinon, il y a cet article de La Presse

Dans l’article de Radio-Canada → « Il y a un règlement qui, spécifiquement, interdit un changement d’usage du commercial au résidentiel pour tout espace adjacent à une salle de spectacle ou à un bar dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal », précise-t-il. La Ville a reconnu son erreur, car elle a déposé une mise en demeure au voisin dans laquelle on peut lire l’explication de l’erreur.

Quelqu’un qui n’aime pas les Arts et qui veut se venger…

Ça pourrait faire un bon film au Box-office ça !!

LaTulipe

6 Likes

Mise à jour au sujet du La Tulipe sur le compte FB de Luc Rabouin :

Nouvelles dans le dossier du La Tulipe

L’audience à la Cour qui était prévue lundi prochain est reportée au mois de mars, permettant aux parties impliquées de s’asseoir et de discuter de solutions.

Le théâtre La Tulipe est là pour rester, je le répète. La vitalité culturelle de la métropole et du Plateau est une richesse qu’on doit préserver, et nous sommes clairement engagés sur cette voie.

Nous sommes engagés dans cette voie depuis plusieurs mois déjà. J’ai rencontré avec mon équipe les propriétaires du La Tulipe en juin dernier, suite à la réception d’une première lettre qu’ils m’avaient envoyée me signifiant l’enjeu grandissant de cohabitation avec leur voisin.

Suite à cette rencontre, dans laquelle nous avions affirmé notre appui entier au maintien des activités du La Tulipe, nous avons immédiatement mandaté nos services afin d’évaluer les recours possibles afin de corriger la situation.

Au début du mois d’août, le propriétaire adjacent au théâtre recevait un avis d’infraction lui indiquant que l’usage résidentiel était illégal et qu’il devait régulariser sa propriété dans un délai de 90 jours.

Le 9 décembre dernier, l’arrondissement recevait la contestation officielle du résident adjacent indiquant son intention de demeurer dans les lieux.

Le 15 décembre, l’arrondissement a répondu par l’envoi d’une mise en demeure avisant le propriétaire que des démarches judiciaires seront entreprises afin de faire cesser l’usage illégal.

Notre administration accorde une grande importance à la qualité de vie de chaque citoyen qui choisit de vivre et d’animer nos quartiers. Bien entendu, nous sommes d’avis que cela doit se faire en les rendant attrayants pour ses résidents et viables pour ceux qui y font de la promotion et de la diffusion culturelle.

3 Likes

Bon, à la lecture de ce résumé, je crois que l’arrondissement travaille de bonne foi dans le but de préserver les activités du théâtre et de trouver une solution pour le propriétaire du site adjacent. Il me semble évident, à ce point-ci, que le propriétaire devra retransformé son local en commercial et le vendre ainsi ou être exproprié par la ville avec compensation satisfaisante pour les 2 parties.

1 Like

Ce sera à l’administration qui a commis l’erreur de la corriger avec compensation. Une leçon à retenir pour tous les éventuels cas semblables.

Ça me rappelle l’histoire du bar Playground dans Griffintown.

Les fonctionnaires de l’arrondissement avaient octoyé par erreur un permis de bar aux proprios quand le zonage ne le permettait pas. Ceci a créé plein de plaintes de la part des personnes qui habitaient dans les résidences aux alentours du bar.

Le bar a dû fermé ses portes après que les élus aient refusé un usage conditionnel. C’est maintenant un magasin de stores.

Le Plateau entreprend un recours contre le voisin de La Tulipe.

L’article mentionne que Plateau donne toute la latitude possible à son service juridique, et un expert en droit municipal affirme qu’un permis donné par erreur par un fonctionnaire, s’il est illégal, est sans valeur et le seul recours est contre la ville pour dommages et intérêts.

2 Likes

Ce que je ne comprends pas, c’est qu’en 2016 il y avait déjà une coop et donc des gens qui habitaient là…Donc on avait déjà accordé un permis de résidence avant ? C’est un peu mélangeant cette histoire.

Le RDC était commercial seulement. Et un permis d’usage résidentiel a été accordé par erreur.

L’équipe du Bordel ouvrira un deuxième cabaret humoristique à Montréal


La scène du Bordel 2, similaire à celle du club original. | PHOTO : LE BORDEL COMÉDIE CLUB

Radio-Canada | 30 mars 2022, à 11 h 35

Face à la popularité de la salle de spectacle Le Bordel, inaugurée en 2015, ses propriétaires ont décidé d’ouvrir un deuxième espace dédié à l’humour, juste à côté du premier, rue Ontario, à Montréal. Plus grand que la salle initiale, Le Bordel 2 présentera dès le début du mois d’avril diverses soirées d’humour, dans la même ambiance décontractée.

On retrouve derrière cette expansion les instigateurs de la première heure du Bordel : les humoristes et copropriétaires François Bellefeuille, Charles Deschamps, Laurent Paquin, Louis-José Houde, Martin Petit et Mike Ward.

Les lundis, mardis et mercredis au Bordel 2 seront consacrés à une nouvelle soirée, intitulée 60 minutes avec, qui présentera chaque soir un spectacle d’une heure d’un ou une humoriste d’expérience, précédé d’une première partie de 15 minutes.


Les créateurs du Bordel Comédie Club de Montréal. | PHOTO : RADIO-CANADA

Les jeudis, vendredis et samedis feront place aux fameuses soirées Comédie club qui ont fait la réputation du Bordel, avec une programmation mystère mêlant chaque soir des artistes de la relève et des humoristes qu’on connaît plus. Ces trois soirées supplémentaires permettront aux fans du concept d’avoir accès à plus de billets, qui s’envolent généralement comme des petits pains chauds dès leur mise en vente.

Les dimanches au Bordel 2 seront consacrés à l’enregistrement du très populaire balado Mike Ward sous écoute. Finalement, Le Gong Show sera de retour et sera diffusé sur le web. Dans cette compétition, le meilleur et le pire de la relève tenteront d’impressionner trois juges, dont Charles Deschamps et Antoni Remillard.

2 Likes

Ravi de savoir qu’ils vont ouvrir un deuxième cabaret, cela devrait renforcer davantage le coté ludique et divertissement du quartier latin. Par contre je croyais qu’ils allaient plutôt agrandir celui qui existe déjà.

La mauvaise nouvelle dans tout cela est que le local était celui d’un restaurant français que je trouvais très intéressant, Le Pèlerin Magellan. Oui, le Quartier latin est en manque de restaurant de qualité et vivement l’arrivée de deux ou trois restos de ce genre.

Donc techniquement ils agrandissent ? Car c’est un peux wierd d’ouvrir une deuxième succursale juste à côté de sa première.

Ça permet de faire deux spectacles à la fois!

1 Like

On se souviendra que le Café Résonance, sur Parc dans le Mile-End, avait fermé définitivement pendant la pandémie. Et bien, nous n’avons finalement pas perdu un espace de diffusion culturelle, à la place Kawalees a ouvert, et c’est un café culturel arabe et un restaurant syrien. On peut consulter la programmation ici:

(Source: L’infolettre mon mil-end (monmileend.info)

2 Likes

Une nouvelle pour le MEM (Musée des mémoires montréalaises) dans le Carré Saint-Laurent: les enseignes et la signalétique a eu un avis favorable du CCU il n’y a pas longtemps, on voit des rendus dans le document du prochain conseil arrondissement de Ville-Marie:



Source (Attention PDF très lourrd)

7 Likes

Bonne nouvelle pour l’avis favorable de ces enseignes. Ils sont assez élégants. Mais je les trouve un peu ‘‘timide’’. J’aurais aimé quelque chose de plus frappant, surtout pour le coin Sainte-Catherine et Saint-Laurent.

2 Likes

Je trouve ce design plutôt percutant et innovateur, ce qui compense pour sa dimension modeste. C’est moderne, dynamique et très accrocheur. Il suscite naturellement la curiosité et on a instinctivement envie d’aller voir et d’en comprendre toute la signification. :+1:

3 Likes

Il y a une consultation publique pour assurer la protection d’ateliers d’artistes au 5425 Casgrain, dans le secteur Saint-Viateur Est.

Règlement 01-277-93_Consultation_Présentation (montreal.ca)

Il s’agit de cet édifice:

Il y aurait 115 000 pieds carrés réservés à Ateliers créatifs Montréal pour 25 ans, à prix préférentiel. Le propriétaire s’occupera des réparations et améliorations usuelles.

En échange, le propriétaire (Gestion Skyline) gagne la permission d’aménager des bureaux de plus de 500 mètres carrés dans ces édifices:

Les 200 artistes présents dans ces édifices seraient consolidés au 5425 (l’espace prévu peut en accueillir plus de 300), et vice-versa, sur 30 mois selon les baux.

Les espaces au rez-de-chaussée seront aussi mis en valeur sur la rue Casgrain (café, boutique, lieu de diffusion).

En plus, le propriétaire voudrait aménager les espaces entre les édifices:

Bref, ça me semble une proposition gagnante-gagnante:

  • On a de nouveaux espaces pour les artistes, avec des conditions avantageuses
  • On a un potentiel de dynamiser la rue Casgrain au rez-de-chaussée
  • les glauques espaces entre les édifices sont dynamisés
  • Le propriétaire des édifices peut attirer de plus gros locataires, et avec un peu de chance améliorer encore plus ces bâtiments, comme on a vu pour les édifices sur de Gaspé ces dernières années.
8 Likes

L’ancien Lux au 5220 blvd Saint-Laurent:

Dont j’avais remarqué que le listage en ligne pour la location avait été retiré, va accueillir des tournages pendant le mois de juin. On peut assister à un tournage pour 10$.

Je ne sais pas si c’est un lieu de tournage temporaire pour le moment, mais j’aimerais bien voir le site être occupé par une vocation culturelle à plus long terme, avec des concerts, etc. C’est un gros édifice à occuper, et il semble avoir une forme qui s’y prête bien à la base.

3 Likes