Enseignes et éclairage: règlements dans Ville-Marie

Discussion sur les nouvelles règles sur les enseignes et l’éclairage dans Ville-marie.

Je suis d’accord. Je trouve qu’à Montréal souvent on abuse beaucoup trop du « less is more ». Comme tu dis il faut plus de wow plus de tape à l’oeil ! Ça attire le monde. Faut arrêter d’avoir peur d’en faire trop. Que ce soit trop « bling bling ». De temps en temps c’est ça qu’il faut. En ce qui me concerne je trouve que les « échaffaudages de Noël » et autres tentatives de rendre la rue plus joyeuses sont un peu trop enfantines selon moi. Comme les aménagements qui pullulaient un peu partout durant l’été qui ne m’ont pas séduit du tout.
On a beaucoup de talent dans le domaine qui pourrait faire briller le centre ville de mille feux. Moment Factory par exemple, qui a fait un travail remarquable sur le Pont Jacques-Cartier.

2 Likes

J’apprécie souvent davantage le « less is more » bien fait qu’une tentative d’impressionner qui échoue. Mais pour une rue commerciale phare comme Sainte-Catherine, je suis d’accord avec toi: il ne faut pas avoir peur d’en mettre plein la vue et on a tout ce qu’il faut pour le faire!

1 Like

Sauf que la ville a revue son règlement d’affichage et on a nivelé vers le bas, côté bling bling et enseignes. On a réduit les surfaces et les quantités. Je comprend le but d’avoir une harmonisation pour éviter que ça soit Tacky et que ça pollue les façades, mais il y a toujours moyens de rendre ça spectaculaire et attirants, sans tombé dans le boring et laid.

1 Like

Si c’est bien fait ça n’échouera pas. Il faut mettre le paquet tout simplement. Engager les meilleurs pour le faire.

Ils vont également interdire les mises en lumière d’immeuble en hauteur non statiques. Terminer les animations au sommet de la PVM ou de la maison Manuvie. Parfois, Montréal est un peu casseuse de party.

1 Like

Sérieusement ? Ça devient ridicule là. Qui est à l’origine de cette décision ?

Sérieusement, le jeu de lumières donne une ambiance festive à la ville, ce serait vraiment dommage de les enlever. Ça tuerait la personnalité.

1 Like

C’est dans le tout nouveau plan réglementaire sur les enseignes lumineuses et les mises en lumière d’édifice. Ça dit aussi que les enseignes électroniques seront désormais interdites, sauf pour des lieux culturels.

Wow lol. Les décideurs ont définitivement un esprit “petite ville”. Incroyable. Larmes de crocodile pour l’enseigne d’Archambault mais on en interdit des nouvelles. Ces gens rêvent d’un village. Je suis désolé. Pour eux tout est toujours trop gros, trop flashy, trop ambitieux. Que serait Paris avec un tel règlement ?

2 Likes

Pour moi, c’est beaucoup plus esprit «petite ville» de vouloir accepter n’importe quelle bébelle pour faire wow et se croire aussi big que New York.

Paris, Londres, Amsterdam, bien des villes ont des règlements similaires, et je ne crois pas qu’elles aient des esprits «petite ville». Simplement une certaine maturité.

Si la force d’une ville réside dans l’excitation procurée par une DEL qui change de couleur, quelque chose ne fonctionne assurément pas.

Oui aux installations d’une grande qualité, oui aux spectacles de lumières, aux artifices bien maîtrisés, mais il faut que ça reste ponctuel et éphémère. Quand tout brille, quand tout change de couleur, quand tout bouge, on perd le contrôle, on perd l’intérêt.

8 Likes

Bébelle ? Le pont Jacques Cartier aurait du rester dans l’ombre dès la tombée de la nuit selon toi alors ?
Je ne comprends pas d’où vient ton commentaire car ce n’est absolument pas ce qui se passe actuellement à Montréal. On accepte pas n’importe quoi. Les règlements sont déjà très sévères. Là on vient fermer la porte à tout éclairage qui sort de l’ordinaire.On vient interdire toute enseigne lumineuse. Sérieusement ? Avec un règlement similaire, la tour Eiffel ne pourrait pas briller comme elle le fait. Ton argumentaire selon lequel on a pas besoin de ressembler à New York me conforte dans mon idée que plusieurs désirent une petite ville. Depuis quand New York a le monopole d’éclairer ses batiments ? Éclairer nos batiments à notre manière ce n’est pas chercher à ressembler à une autre ville. Nous sommes Montréal point. Et on peut faire big sans être de vulgaires copieurs. Décidément…

2 Likes

Justement, entre tout interdire et avoir Time Square / Nathan Square, il y moyen d’avoir un juste milieu. On a l’écran au coin du Complexe Desjardins et les stèles qui animent le secteur. L’écran sur l’immeuble de ‘‘MusiquePlus’’ qui donne un peu de vitalité. On prend l’exemple du Théâtre St-Denis, ils veulent ajouter un écran encore plus gros que l’actuel, et la CCU trouve le tour de la trouver trop imposante…

En interdisant les usages commerciales, la ville limite de beaucoup l’expression de certains commerçant. Un video wall est un investissement, et est beaucoup plus vivant qu’un graphique statique dans une boîte lumineuse qui va finir par décolorer.
Un mauvais exemple à éviter, c’est le petit écran beaucoup trop lumineux du dépanneur proche du poste de Police, proche de Concordia, lui est trop lumineux et pollue.

Dans le document de la ville, suffit de prendre l’exemple du Pharmaprix St-Alexandre ou du Best Buy et eux seraient en infraction avec les nouvelles règles… Contrôler l’affichage oui, mais pas le rendre boring & trop contraignant. On se pète les bretelles avec nos enseignes patrimoniales et exceptionnelles, mais faudra se contenter d’elles, car adieux l’originalité et l’innovation côté enseigne…

1 Like

C’est d’un ridicule, techniquement si on interdit les éclairages non statique, est-ce que les projections en hauteur seront interdites? C’est clairement stupide, en quoi les lignes de couleur de la tour au-dessus du centre Eaton ou que les lumières de Manuvie qui changent de couleurs lentement sont un problème ?

On interdit cela, mais oui pour une bande de lumière DEL tacky sur toutes les arrêtes d’un bâtiment, ça il n’y a pas de problème… (Place Bonaventure, Altitude, Nuberri, Smith, etc)

Hey! On touche pas à la Place Bonaventure! Je trouve ca de toute beauté! :smiley:

Présentement, les éclairages de Montréal sont encore assez modestes, mais ils sont nombreux et ça me donne l’impression de manquer tout le fun en regardant la ville de l’autre côté du fleuve.

Désolé du watermark, je n’ai pas le fichier avec moi, mais je l’avais partagé il y a quelques semaines.

1 Like

J’aime l’éclairage de Place Bonaventure aussi, sauf qu’on aurait juste dû garder les lignes verticales, car l’éclairage des cubes dans les coin écrase l’ensemble et le bâtiment est déjà assez fat comme cela.

L’éclairage led de la place Bonaventure a été installé sans l’obtention du permis réglementaire. Pour cette raison, il a été critiqué post-mortem par le CCU qui a demandé des modifications au propriétaire.

Je ne pense pas qu’on a besoin d’un éclairage poussé et dynamique pour être une grande ville. Tout comme je pense que ces éclairages peuvent fonctionner pour plusieurs villes sans problème. Tout dépend du contexte et des choix qu’on fait pour dynamiser visuellement le paysage urbain, et la qualité des installations.

En fait, le nouveau règlement permet l’installation d’écrans électroniques dans les vitrines ds commerces, mais avec une luminosité modérée.