Élections provinciales Québec 2022

Discussion sur les élections 2022 à venir, le 3 octobre ou plus tôt.

Sondages, articles, opinions, le tout avec respect.

Résultats des élections 2018

3 Likes

Toutefois, cette modification de la Loi électorale n’a pas pour effet de retirer le pouvoir du lieutenant-gouverneur de dissoudre l’Assemblée nationale avant l’expiration du délai de quatre ans. En effet, à la demande du gouvernement, ce dernier peut mettre fin au mandat des députés et ordonner la tenue d’élections générales. Dans ce cas, c’est au premier ministre que revient le choix du moment où sera tenu le scrutin.

https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/medias/periodicite-des-elections.php

Le gouvernement peut donc ordonner la dissolution avant le 3 octobre et déclencher une période électorale.

1 Like

Effectivement, c’est plus au niveau de l’opinion publique que ça aurait un impact.

1 Like

Je pense que cet alinéa vise surtout les cas de gouvernements minoritaires, qui peuvent être dissous à la demande du PM, que ce soit de sa propre initiative ou après un vote de non confiance.

En pratique, je ne pense pas qu’un gouvernement majoritaire fera fi du principe des élections à date fixe.

1 Like

Ça sent les élections quand tu commences à voir des nouvelles comme ceci :grimacing:

1 Like

Loin de moi l’idée de partir un débat là dessus, mais si je ne verse pas dans le cynisme et donne le bénéfice du doute aux députés caqistes, c’est bien la preuve à quel point ces organismes sont pernicieux. Vu à quel point le Québec défend farouchement le droit à l’avortement et comment il a fait et défait des chances électorales, ce genre d’histoires pourraient faire mal à un politicien.

1 Like

Je ne connais pas les règles et lois électorales, mais peut-il être chef d’un et au provincial et au municipal.
Ceci étant dit, ça va faire mal au PLQ dans les circonscriptions où c’est assez serré contre la CAQ (Marquette, Anjou-Louis-Riel, Viau) ou QS (Maurice-Rochard, Verdun, Saint-Henri-Sainte-Anne [dans une moindre mesure])

Aussi, les élections arrivent à grands pas et ce fil s’activera petit à petit!

1 Like

Mmmouin… je suis pas certain. Si on regarde strictement les résultats de Mouvement Montréal au municipal, les plus gros scores sont dans Saint-Léonard, dans le Sud-Ouest, dans le West Island et dans Côte-des-Neiges. Il n’y a pas eu de percée dans Saint-Michel ou à Montréal-Nord. Ce sont pas mal tous des endroits assez château fort pour le PLQ, mis à part Saint-Henri-Sainte-Anne.

Je me suis penché sur certaines des circonscriptions que vous mentionnez pour essayer de dégager des hypothèses à partir du résultat par section de vote pour l’élection de 2018:

En général, la CAQ a mieux performé dans des sections de votes remportées par le PLQ que par QS (nord-est de Maurice-Richard, nord-ouest de Viau, l’île des soeurs, etc.). Si c’est une tendance (je devrais regarder le résultat 2014 pour voir), ça pourrait indiquer que QS est avantagé dans des circonscriptions comme Maurice-Richard ou Verdun (et peut-être Viau, mais je suis moins convaincu), où le vote francophone “rouge” pourrait passer à la CAQ. Si ce transfert est assez doux, QS pourrait se faufiler.

Saint-Henri-Sainte-Anne est la circonscription la plus intéressante, parce qu’on a un peu de tout: des “pochettes” plutôt gentrifiée remportées par QS dans Pointe-Saint-Charles, Saint-Henri et même Ville-Émard; la CAQ l’emporte dans plusieurs sections de Ville-Émard où QS arrive deuxième (c’est presque égal), suggérant un mouvement du vote francophone vers ces deux partis. Le PLQ l’emporte uniquement grâce à un vote assez massif en leur faveur dans les sections de la Petite-Bourgogne et de Griffintown.

S’il y a une circonscription où Balarama Holness pourrait faire mal à Anglade (littéralement, puisqu’elle est candidate là), c’est bien celle-la, puisque c’est la base du PLQ dans la circonscription.

1 Like

Oui bonne analyse!
J’y suis personnellement allé rapidement et de mémoire sans contre-vérifier les tendances, etc.
Mais il me semble que dans Qc125, il y a quelques circonscriptions libérales en danger sur l’île (principalement les endroits plutôt francophones). Après, je n’ai pas fait l’analyse selon les résultats de Mouvement Montréal non plus!

Verdun

SHSA

Marquette

Maurie-Richard

ALR

Viau

1 Like

Oui vous avez totalement raison. Le modèle Qc125 se base sur les sondages et la composition démographique de chaque circonscription, de même que ses résultats passés, pour calculer les projections du vote. Ce qui est intéressant à Montréal, c’est que l’impact du mouvement des partisans francophone du PLQ vers la CAQ est beaucoup plus lourd de conséquences que dans des circonscriptions comme Marie-Victorin.

Je travaille sur une analyse de ce genre pour cet été en lien avec l’élection. Je vous montrerai si vous voulez!

3 Likes

100% intéressé! :smiley:
Effectivement, le mouvement du vote francophone dans les circonscriptions de Montréal est assez important.

Caroline St-Hilaire, ancienne mairesse de Longueuil, candidate pour la CAQ à Sherbrooke

Projection du 28 mai, selon le plus récent sondage Léger

Peu importe l’idéologie de chacun, je crois que nous devrions tous avoir un peu peur. Ce tableau n’est pas ce à quoi une démocratie devrait ressembler, et nous devrions faire tout ce qu’on peut pour au moins avoir une opposition qui a une voix. Avec ce tableau, pour chaque siège d’opposition, il y a 4 sièges au pouvoir. C’est énorme.

Pour les électeurs nés en 1968 et plus récent, ce sera la première fois qu’ils voteront dans une élection où le nombre de siège du parti au pouvoir serait aussi élevé. Avant ça, c’était les Libéraux en 1985 avec 99 sièges. En 2022, avec tous les enjeux du quotidien et plus grands que nous (changement climatiques), c’est extrêmement troublant.

7 Likes

C’est le choix des Québécois, d’avoir un gouvernement majoritaire. C’est vrai que c’est suboptimal, mais qu’est qu’on peut y faire?

Si les projections nous troublent, alors il faut militer. Soit avec un parti directement, ou plus localement auprès de ses proches. Faire valoir les autres points de vue, trouver quels sont leurs arguments de voter pour la CAQ, et voir s’il peuvent changer d’idée. Je le fais auprès de mes parents et d’autres membres de ma famille, qui sont à 100% le public cible de la CAQ. Je leur montre que ce n’est pas sain comme démocratie (100/125), et je leur montre comment les choix de la CAQ m’affectent personnellement. Ils veulent le meilleur avenir possible pour leur enfant, right? Et bien je leur montre quel serait le choix à faire (et surtout celui à ne pas faire) pour aller dans une meilleure direction.

De mon point de vue, la grande problématique des autres partis politiques sont qu’il doivent être contre la très vaste majorité les positions de la CAQ. Cela crée une démarcation forte, soutenu par l’électeur volatil (les purs-et-durs ne comptent pas vraiment selon notre système) inerte qui votent contre le parti au pouvoir, et non pour un parti quelconque.

QS étant le plus diamétralement opposé aux positions de la CAQ maintenant sa force, comparés aux partis traditionnels semble confirmer cela à mes yeux.

On est dans du good enough ++ avec un gouvernement qui n’a pas de longue historique sur lequel on peut critiquer, dans un contexte économique où il a et aura beaucoup de fonds disponible à distribuer arbitrairement, ce qui explique sa force.

Et comme d’habitude, tout le monde veut changer le système électoral, sauf quand il est au pouvoir…

Ce qui me trouble encore plus, ce n’est pas le 100 / 125 de la CAQ mais le 19% du PCQ pour 0 / 125. Je suis très loin de l’idéologie de ce parti mais il faut avouer que ce n’est pas normal que 1 / 5 des voteurs ne soient tout simplement pas représentés.

3 Likes

Il faut blâmer Legault, et le fait qu’il ait shelved le projet de réforme du scrutin. Oui 1/5 voterait PCQ, mais comme ils sont éparpillés sur le territoire, ils ne font élire aucun député. Et à l’inverse, CAQ 46% du vote mais 80% des sièges…

1 Like

Au contraire, cest pas le choix des Quebecois. 46% c’est proche mais ca ne forme pas la majorité. Assez certain qu’une majorité de Quebecois voteraient pour un systeme proportionnel aussi.

C’est triste qu’on soit rendu la. Ce genre de resultat va augmenter l’apathie des jeunes et des personnes marginalisées envers le systeme electoral.

De toute façon, je ne crois pas qu’on verra dans un avenir prévisible un changement du mode de scrutin. Le système actuel favorise le parti au pouvoir.