Élections municipales 2021

Rejet des demandes de dépouillements judiciares à Pointe-Claire et TMR. Tournant majeur pour certains gros projets dans ces coins de l’Île :thinking:

Y’a un scrutateur qui appliquait les règles de dépouillement un peu trop sévèrement :rofl:

Texte intégral

Des conseils d’arrondissement chamboulés par les dépouillements judiciaires à Montréal


Contre tout attente, Sue Montgomery présidera ce soir un autre conseil d’arrondissement dans Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. PHOTO : RADIO-CANADA / SIMON NAKONECHNY

Jérôme Labbé

le 19 novembre 2021

L’élection contestée de six élus montréalais force l’appareil municipal à s’adapter. Le calendrier et l’ordre du jour de certains conseils d’arrondissement ont été revus dans les derniers jours.

En cause : les deux demandes de dépouillement judiciaire présentées par Projet Montréal dans Outremont et Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et les quatre requêtes déposées par Ensemble Montréal dans Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce et Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, qui ont été acceptées mercredi.

Ces contestations donnent bien des maux de tête aux autorités, surtout que le comité exécutif de la Ville de Montréal a demandé aux différents arrondissements d’adopter leurs budgets respectifs d’ici le 25 novembre, soit jeudi prochain.

Or les six élus dont la victoire est contestée – trois maires d’arrondissement et trois conseillers de la ville – ne peuvent pas siéger tant et aussi longtemps qu’ils ne seront pas assermentés comme l’ont été leurs collègues, jeudi soir.

En attendant, leurs prédécesseurs continueront en théorie d’occuper leurs fonctions.

Ainsi, dans Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, la mairesse sortante Sue Montgomery, battue le 7 novembre, présidera vendredi soir un conseil extraordinaire afin de reporter à une date ultérieure la séance ordinaire qui devait avoir lieu lundi. Selon nos informations, tous les élus présents devraient voter en faveur de la proposition.

Dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, les séances extraordinaires prévues la semaine prochaine pour étudier et voter le budget ont carrément disparu du calendrier.

Dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, au moins deux séances sont prévues la semaine prochaine, mais selon nos sources, la conseillère sortante de Tétreaultville Suzie Miron, qui conteste sa défaite face à Ensemble Montréal, n’y participera pas, même si elle aurait pu techniquement y assister.

Enfin, dans Outremont, la prochaine séance du conseil d’arrondissement est prévue le 29 novembre. D’aucuns s’attendent à ce que le nouveau dépouillement soit terminé à cette date. Cette séance, néanmoins, pourrait être déplacée, puisque le conseil de ville, qui a préséance, pourrait siéger ce jour-là.

Dans tous les cas, les élus misent sur le fait que le nouveau comité exécutif, qui sera formé la semaine prochaine, repoussera la date limite du 25 novembre dans les arrondissements faisant l’objet de dépouillements judiciaires.

Avec la collaboration de Benoît Chapdelaine

Notre couverture des élections municipales au Québec en 2021.

Texte intégral

71 rejected ballots in C.D.N.-N.D.G. borough mayor race are missing

Four court-ordered recounts in Montreal’s Nov. 6-7 municipal election are set to begin on Monday, but anomalies in the voting results continue to accumulate.

Linda Gyulai • Montreal Gazette

Nov 22, 2021 • 4 hours ago • 3 minute read • Join the conversation

C.D.N.-N.D.G. borough mayor Gracia Kasoki Katahwa campaigns in October.

C.D.N.-N.D.G. borough mayor Gracia Kasoki Katahwa campaigns in October. Photo by John Mahoney/Montreal Gazette

Four court-ordered recounts in Montreal’s Nov. 6-7 municipal election are set to begin on Monday just as irregularities in the voting results continue to surface.

Story continues below

The latest anomaly to emerge is in the number of ballots rejected in the race for borough mayor of Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce.

While the official result posted by Élections Montréal reports 599 spoiled ballots in that race, a Montreal Gazette examination of Élections Montréal’s detailed voting results by polling station and among mail-in ballots has found that rejected ballots only tallied 528.

What explains the discrepancy of 71 ballots in Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce is anyone’s guess, said former city councillor Marvin Rotrand, who ran in 10 municipal elections before retiring this year.

“Are those actually 71 good ballots that were somehow put in the category of rejected? That’s a legitimate question to ask.”

Story continues below

The 71-vote discrepancy could be significant, he added, since the margin of victory for Gracia Kasoki Katahwa, the Projet Montréal borough mayor candidate who was declared the winner over Ensemble Montréal’s Lionel Perez, was 212 votes.

Lionel Perez on election night at the Ensemble Montréal party room in the Evo hotel.

Lionel Perez on election night at the Ensemble Montréal party room in the Evo hotel. Photo by Dave Sidaway /Montreal Gazette

It’s one of the races where a Court of Quebec judge has ordered a recount.

In its application for the recount, Ensemble Montréal cited other anomalies, such as the fact that 40 polling stations in Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce borough rejected more than four per cent of ballots at a rate that was double, triple and even five times the roughly two-per-cent rejection rate across the city.

Last week, the Montreal Gazette reported that it had discovered several anomalies in the voting results across the city in examining the detailed results by polling station. Élections Montréal has made the vote counts by polling station available through open data .

Story continues below

Among the anomalies, the newspaper found that two polling stations in the district of Pointe-aux-Trembles rejected 73 per cent and 64.5 per cent of the ballots cast for mayor of Montreal.

Anomalies also cropped up in mail-in ballot counting. In Côte-des-Neiges electoral district, 35 of the 79 votes cast by mail for mayor of Montreal were credited to independent candidate Beverly Bernardo of the Communist League , while former mayor Denis Coderre, running for Ensemble Montréal, got zero. Valérie Plante, who won the election, was credited with 37 mail-in ballots in the district, while the remaining seven ballots went to third-place finisher Balarama Holness.

The Montreal Gazette’s examination also found that while about two per cent of ballots were rejected across the city, the rejection rate for ballots cast for Montreal mayor exceeded 10 per cent at 17 polling stations. Another 45 polling stations had rejection rates in the mayoral race of close to 10 per cent, and dozens more polling stations rejected ballots cast for mayor of Montreal at a rate that was double or triple the city-wide average.

Story continues below

Élections Montréal said last week it was looking into the irregularities raised by the newspaper.

Meanwhile, Julie St-Arnaud Drolet, a spokesperson for Quebec’s Director General of Elections, said on Friday that her office is “paying attention” and waiting for the results of Élections Montréal’s examination and the judicial recounts.

“If there is reason to react, we will,” St-Arnaud Drolet said. “But we’ll start by making sure that there are indeed irregularities.”

The judicial recounts could reveal “minor or major errors,” Rotrand said.

If it’s the latter, it will call into question other results, he said.

All four recounts that are to begin on Monday were requested by Ensemble Montréal. Besides the borough mayor seat in Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce, there will be recounts for the city councillor seat in the borough’s Loyola district, for borough mayor in Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles and for city councillor in that borough’s Pointe-aux-Prairies district.

Plante’s Projet Montréal has requested two recounts, one for borough mayor of Outremont and the other for city councillor in the district of Tétreaultville in Mercier—Hochelaga-Maisonneuve borough. The party said last week that a judge was deliberating on its requests and is expected to issue a ruling this week.

2 Likes

Dans Loyola, c’est terminé.
Victoire de Despina Sourias.

Personne candidate Nombre de votes obtenus au terme du nouveau dépouillement (23 nov.) Résultats initiaux de l’élection (7 nov.)
Despina Sourias 2 205 2 205
Gabriel Retta 2 104 2 108
Joel Debellefeuille 1 123 1 125
Joe Ortega 708 708
Annalisa Harris 700 700
Gianpaolo Trani 370 370
Dora Caroline Orchard 84 86

Par ailleurs, les demandes de recomptage pour Tétraultville et à la mairie d’Outremont ont été acceptées.

4 Likes
2 Likes

Visiblement un recomptage n’était pas du luxe, selon Métro:

Selon cet article Lisa Christensen est aussi confirmée comme conseillère de ville dans La Pointe-aux-Prairies

1 Like

Pour y avoir travaillé, en effet les instructions et le déroulement du dépouillage était un peu du n’importe quoi. J’ai par ailleurs suivi la façon de faire apprise aux élections fédérales, qui consistait à montrer nommer le résultat d’un bulletin, le montrer à la secrétaire, puis le déposer sur l’enveloppe correspondante au candidat sur la table. L’histoire de remettre les bulletins dans l’urne ne faisait aucun sens, ça aurait rallongé du double le temps de recomptage.

4 Likes

Il ne reste que Tétreaultville. C’est bientôt la fin pour ce fil :clock11:

4 Likes

Enfin terminé :white_check_mark:

2 Likes

J’avais déjà rencontré Suzie Miron et discuté avec elle un bon bout et honnêtement, c’était tellement une personne le fun et intéressante. Je trouve dommage qu’elle ait perdu (après sa 1re victoire en 3 tentative), mais bon, c’est le jeu de la politique. C’est pas parce qu’on est est une bonne personne qu’on va se faire élire. Je ne connais pas Julien, donc je ne sais pas il est comment (mais je crois qu’il s’étit présenté au fédéral juste avant, il me semble).

1 Like

Des amis à moi qui vivent dans son district m’ont expliqué qu’il y a un gros enjeu de problèmes de fondation dans leur quartier, et que Suzie Miron leur disait qu’elle ne pouvait rien faire lors du porte à porte, alors que Julien a fait une soirée d’information avec tout le voisinage pour comprendre l’enjeu.

Mes 2 amis ont décidé de voter pour lui à la place. Avec 50 votes d’écart, c’est ce genre de chose qui fait une différence.

2 Likes