Eleanor7 - 9 étages (2022)

J’aime bien ce concept, si il est bien construit. Je me demande qui sont les architectes. J’adore le retrait par rapport à la maison existante. J’espère juste que la maison existante va avoir un peu plus d’amour que les façades du Théatre St-Denis qui ont l’air simplement d’une coquille vide et épurée des maisons d’origine.

Ça ressemble beaucoup à du ACDF.

La firme s’inspire d’ailleurs beaucoup du modernisme. Ce projet me fait d’ailleurs penser à l’Hôtel Forum de Cracovie, une oeuvre majeure du courant.

2 Likes

Pour ma part, en gardant toute réserve, ca m’évoque le style de Vancouver House dans les variations de volume et les dispositions des balcons d’un étage à l’autre:

3 Likes

L’arrondissement exige une garantie de 330 000 $ pour la restauration de la St. Ann’s Nursery et autres aménagements.

Le dépôt d’une garantie financière d’un montant de 330 000 $, afin d’assurer la restauration des immeubles d’intérêt patrimoniaux, la complétion des aménagements paysagers, l’implantation des mesures de performance environnementale et de la stratégie favorisant le transport actif et collectif. Cette garantie devra demeurer en vigueur jusqu’à la réalisation complète du projet;

2 Likes

Oui bien vue! Soit ACDF ou je dirais peut-être Saucier Perrotte selon le style.

Le projet change de vocation. L’arrondissement demande un usage résidentiel plutôt que hôtel en raison de la contestation lors de l’assemblée publique.

Source Source (Point 40.09)

Extrait du sommaire décisionnel:

Bien que l’usage “Hôtel” du projet soit conforme à la réglementation d’urbanisme, cet usage a été fortement contesté dans le cadre de la consultation publique écrite tenue du 18 mars au 1er avril 2021. Afin de prendre acte des commentaires reçus, l’arrondissement demande au requérant de revoir la vocation du projet afin que celui-ci participe davantage à la création d’un milieu de vie de qualité.

Ainsi, la résolution CA21 22 0082 est retirée et une nouvelle version du projet, proposant une vocation résidentielle, sera soumise lors d’un prochain conseil d’arrondissement afin de reprendre la procédure d’autorisation d’un projet particulier de construction conformément au Règlement sur les projets particuliers de l’arrondissement du Sud-Ouest (RCA04 22003).

Lors de la révision du projet, une attention particulière devra être portée à l’impact du projet sur l’ensoleillement des propriétés voisines et sur la protection des immeubles d’intérêt patrimoniaux.

Il est entendu que ce changement de vocation n’occasionnera pas de grande modification à l’architecture proposée.

Changement d’usage. Ça va demander une autre ronde de consultation publique. Le résidentiel n’est pas permis dans le règlement d’urbanisme 01-280.

Je suis un peu confus, le changement au résidentiel n’était pas un problème pour le projet précédent?

Les gens des alentours n’ont pas aimé l’idée d’hôtel, pas certaine qu’ils vont plus aimer l’idée de condos ou d’appartements.

1 Like

C’est quoi le problème d’un hôtel?

2 Likes

Le projet est de retour au prochain CA. En raison de l’opposition au projet d’hôtel, le promoteur propose 112 logements (dont 43 % offrent 2 chambres ou plus), environ 600 m2 de bureaux et de commerces et une garderie d’environ 300 m2.

6 Likes

La consultation écrite est maintenant en ligne

Le promoteur demande un usage H.7 maintenant (36 logements et plus)
Le design extérieur n’a pas changé

1 Like

Le rapport de consultation a été publié sur la page des consultations écrites

Il y a une opinion écrite de la part de la coop de l’Esperluette voisine au projet et 24 commentaires soumis via le formulaire

Ils veulent un îlot de fraicheur, donc de l’ombre, mais veulent plus d’ensoleillement (immeuble moins) sauf qu’un immeuble plus haut crée plus d’ombre…

Ce n’est pas seulement l’ombre qui constitue un ilot de fraicheur, mais la vegetation et la retention d’eau dans les sols meubles.
Et la critique quant a l’ensoleillement de leur jardin communautaire m’apparait tout a fait valide.

3 Likes

Je sais, sauf qu’on s’entend que c’est pas 9étages ou 6 étages qui va changer s’il y a de la végétation sur leur terrain ou non, si le sol absorbe ou pas l’eau… Pour ce qui est de l’ensoleillement, j’aimerais voir une étude d’ensoleillement pour voir quel est l’impact réel, pas juste hypothétique et quel aussi est l’impact de la COOP sur l’ombrage de cet ‘‘îlot de fraîcheur’’

C’est dans la demande de PPCMOI, et comme tu peux voir la coop n’a vraiment pas tort.

Désolé de te contredire, mais pour le solstice d’été, l’impacte est très minimal, pour les equinox, autre que très tot le matin, aussi, et pour le solstice d’hiver, la cour est déjà complètement ombragée…
Leurs propre bâtiment a plus d’impacte que celui projeté!

1 Like

Je ne suis pas d’accord. Entre les deux équinoxes, de mars à septembre, la saison des pousses, leur cour perdrait énormément de soleil le matin.

Je me demande ce que changerait un immeuble de volumétrie de plein droit. Personnellement je pense qu’ils aurait du mettre leur cour côté rue, et déplacer le bâtiment le plus vers Murray possible tout en conservant un espace suffisant pour la fenestration. Inverser le L en quelque sorte. De toutes évidences, ils allaient se faire entourer de nouveaux bâtiments à un moment donné.

Il y a d’autres plaintes que je trouve beaucoup plus NIMBY que la perte d’ensoleillement. Mais… le promoteur veut déroger aux règlements et la ville et les résidents sont donc en droit de demander des concessions pour faire approuver le projet.

La coop est vraiment mal placée pour mettre du blâme :

  • ils sont collés a la rue et bâtiment adjacent de tout côté.
  • leurs espaces verts sont a usage privé avec porte clôturer contrairement a Arbora.
  • ils ont rien rajouter en verdure

Je trouve que la ville demande plein de concessions. Espérons qu’ils réussissent a faire une ruelle verte entre les deux bâtiment.

5 Likes