Déconstruction du Pont Champlain

Adieu vénérable Pont Champlain, plein de souvenirs remontent à la surface. Combien de fois je l’ai traversé soit en famille avec mes parents et mes sœurs, mes chums de gars, mes blondes, et plus tard avec mes deux belles grandes filles.

2 Likes

Et moi combien de fois je l’ai traversé en un temps record, parfois à 100 milles à l’heure avec mon père en direction de sa maison sur la Rive-Sud. Dans les début des années 60 il y avait peu de circulation et pas vraiment de surveillance (la banlieue sud commençait à peine à se développer). Tandis que les chars étaient surdimensionnés en comparaison d’aujourd’hui, ce qui fait qu’on n’avait pas vraiment l’impression de rouler si vite.

7 Likes

Lol I was just telling my wife how my dad — a true Italian — would drive his new 1969 Barracuda down a deserted, two-lane Montée des Sources at 100 miles per hour to pick up visiting business associates at the airport.

5 Likes

@SameGuy , même moi en tant que nouveau conducteur je roulais souvent à 100 à l’heure toujours sur la voie de gauche sur les autoroutes, notamment en direction de Québec où la circulation était bien moindre qu’aujourd’hui. Pourtant je n’étais pas un chauffeur délinquant et respectais scrupuleusement le code de la route, sauf pour la vitesse (personne n’est parfait). :wink:

Cependant j’avais suivi dès le début un vrai cours de conduite, même si ce n’était pas obligatoire dans mon temps. Ce qui m’a fortement aidé à éviter tout accident pendant toutes ces années et jusqu’à aujourd’hui.

D’ailleurs les mastodontes de l’époque, dont la Chevrolet Impala des années 70, donnaient vraiment l’impression de se trainer sur la route à moins de 80 m/h. Chevrolet Impala (fifth generation) - Wikipedia

Depuis je me suis bien sûr assagi sans pour autant avoir perdu le plaisir de conduire. Le plus incroyable dans tout ça c’est que je n’ai jamais reçu une seule contravention de vitesse. Peut-être parce que je ne prenais jamais de risques inutiles et appliquais les règles de conduite préventive?

2 Likes

Un sapin au sommet du pont Champlain

6 Likes

QUÉBEC, le 18 janv. 2023 /CNW Telbec/ - La directrice générale de l’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ), Me Gisèle Bourque a remis, en compagnie d’Anik Girard, directrice générale de Constructo, le prix Génie-voirie en développement durable 2020 à Nouvel Horizon St-Laurent et Les Ponts Jacques Cartier et Champlain incorporée (PJCCI). Le prix est commandité par Activa environnement.

Cette année, les gagnants du prix Génie-voirie en développement durable se sont fait remarquer dans le cadre du projet de déconstruction du pont Champlain.

Réalisé par le groupe Nouvel Horizon St-Laurent (formé de Pomerleau et Delsan AIM) en collaboration avec PJCCI, ce projet d’envergure se démarque par la mise en place de nombreuses mesures novatrices visant à respecter, voire dépasser, les normes les plus élevées en matière de développement durable. […]

79e congrès de l'ACRGTQ - Nouvel Horizon St-Laurent et Les Ponts Jacques Cartier et Champlain récipiendaires du prix Génie-voirie en développement durable

1 Like

Vu sur le compte Instagram de Pierre Gascon: :heart_eyes:

image pierre.gascon082018

Le soleil se couche derrière les dernières sections du vieux pont Champlain qui va tirer sa révérence cette année pour laisser toute la place à son remplaçant

13 Likes