Complexe aquatique de Laval

Complexe aquatique comprenant 3 bassins et ayant une capacité de 875 baigneurs et de 600 spectateurs. Le projet est prévu sur le site adjacent au Cosmodôme, en bordure de l’autoroute 15.

Informations

Nom: Complexe aquatique de Laval
Emplacement: Avenue Terry-Fox, entre l’avenue du Cosmodôme et le boulevard le Carrefour
Hauteur: 3 étages
Architecte:

  • NFOE
  • HCMA Architecture + Design

Promoteur: Ville de Laval
Début et fin de la construction:
Autres informations:

  • Le bâtiment comprendra 3 bassins, pour une capacité de 875 baigneurs et de 600 spectateurs

Sources des informations:

Autres images


Ancienne version

Plan d'implantation

Les Lavallois auront un complexe aquatique

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Le premier ministre François Legault était à Laval vendredi pour en faire l’annonce.

Les résidants de Laval auront un nouveau complexe aquatique intérieur, financé à hauteur de 69 millions à la fois par les paliers provincial, fédéral et municipal. Il devrait être construit et fonctionnel dans trois ans et sera situé à un jet de pierre du Cosmodôme.

Publié le 18 juin 2021 à 12h16

Partager

Louise Leduc

Louise Leduc La Presse

Le premier ministre François Legault était à Laval vendredi pour en faire l’annonce, aux côtés notamment du maire de Laval, Marc Demers, qui a dit que cette nouvelle était attendue par ses concitoyens depuis plusieurs années déjà.

Le complexe aquatique intérieur comprendra principalement trois bassins aquatiques, des locaux techniques, des aires d’accueil, des espaces de services (vestiaires, toilettes, etc.) et de circulation, ainsi que d’autres lieux récréatifs (salles multifonctionnelles). « Nous donnons à nos jeunes et à nos athlètes les moyens d’êtres actifs et de pratiquer le sport qu’ils aiment », a dit M. Legault.

L’honorable Catherine McKenna, ministre fédérale de l’Infrastructure et des Collectivités, a déclaré pour sa part que « la pandémie nous a montré que sortir de chez nous et faire de l’exercice, c’est fondamental à notre santé mentale. Aujourd’hui, Ottawa, Québec et Laval investissent massivement ensemble pour construire un complexe aquatique à Laval. Ça va faire une différence concrète dans la vie des gens de Laval. »

Le maire Demers a précisé que la période des soumissions n’est pas encore terminée.
https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2021-06-18/les-lavallois-auront-un-complexe-aquatique.php

1 Like

Il y a une Devisubox active sur le site encore aujourd’hui, malgré que le chantier a été abandonné en août 2018…
https://www.devisubox.com/dv/dv.php5?pgl=Project/interface&sRef=17F9FIOUW

Ils ont coulé les fondations puis abandonné le projet?

Si je me rappel bien, ils voulaient que ça se construise vite pour être fini pour les jeu du Québec à Laval en 2020. Donc ils ont creusé et coulé les fondations durant la phase de soumission.
Mais au finale il y avait tellement de construction durant cette période qu’une seul entreprise avait fait une soumission et pour plus de 80 millions et la ville évaluait 60 millions.

Je pense aussi qu’à l’époque, c’était entièrement payé par la ville, donc 80 millions ça commençait à être chère!

1 Like

06-12-2021

5 Likes
4 Likes

Jeezus. I thought Vaillancourt was arrested and still in prison.

1 Like

Transcription de l’article du Courrier Laval…

Les travaux reprendront cet hiver pour une livraison projetée à l’été 2024.

Budgété à 61 M$, le projet coûtera finalement 125 millions de dollars, incluant les 10 M$ déjà investis dans les fondations de cet équipement qui avaient été coulées au printemps 2018 sur le terrain jouxtant le Cosmodôme.

Révélant l’information au Courrier Laval ce lundi 10 janvier, le maire Stéphane Boyer ne pouvait toutefois identifier l’entrepreneur qui a remporté l’appel d’offres public ni préciser le nombre de soumissions reçues lors de l’ouverture des enveloppes en novembre dernier. Ces informations seront divulguées qu’une fois que le conseil municipal aura avalisé la recommandation du comité exécutif à l’effet d’octroyer le contrat de conception-construction, ce qui est prévu pour la séance de février prochain.

Livraison en 2024

Responsable des affaires publiques à la Ville, Anne-Marie Braconnier affirme que «les travaux préparatoires pour le complexe aquatique de Laval débuteront au cours de l’hiver en cours» en vue de la reprise des travaux de construction prévue au printemps. Selon l’échéancier, le bâtiment serait livré à l’été 2024.

À 125 M$, le projet coûtera aux Lavallois 35,6 M$ de plus que la plus basse soumission que la Ville avait rejetée en septembre 2018 à la suite de l’annulation de l’appel d’offres en raison de soumissions dépassant de près de 50 % les coûts de construction estimés à l’époque. On se rappellera que Magil Construction Corporation avait été le plus bas soumissionnaire à 81,2 M$, ce qui portait alors le projet à 89,4 M$.

«C’était la meilleure décision à prendre avec les informations qu’on avait à l’époque», persiste et signe Stéphane Boyer, convenant qu’avoir su ce qu’on sait aujourd’hui la question ne se serait jamais posée.

Incidemment, au printemps 2021, la Ville se rendait à la demande de soumissionnaires en retirant du Cahier des charges la clause qui fixait un prix maximal à 72 M$, toutes taxes comprises. Les entrepreneurs intéressés justifiaient leur demande par la pénurie de main-d’œuvre qui frappait l’industrie de la construction jumelée à une hausse importante du coût des matières premières.

Payée comptant

Malgré l’importance des sommes en jeu, cette infrastructure sportive sera payée comptant.

«La première étape est de libérer les sommes nécessaires pour le montage financier», explique le maire.

À la séance du conseil demain soir, les élus procéderont au transfert de 50 M$ d’une réserve financière au fonds général. La somme en question avait été accumulée dans le but de pourvoir aux dépenses en immobilisations relatives à la gestion des déchets. M. Boyer précise que l’implantation des bacs noirs étant terminée et le déploiement des bacs bruns aux multi-logements allant plutôt bon train, cette décision était tout indiquée, d’autant qu’il n’y a «pas de projets à courte échéance» à financer. Au besoin, dit-il, la Ville pourra toujours renflouer cette réserve comme elle a l’habitude de le faire avec les surplus engrangés d’une année à l’autre.

Ces 50 M$ s’ajoutent aux 45 M$ puisés à même l’excédent de fonctionnement non affecté à l’hiver 2020 alors que la Ville s’apprêtait à procéder à un appel de qualification afin de relancer le projet du complexe aquatique. Complètent le montage financier les contributions des deux paliers de gouvernement supérieur totalisant 20 M$, annoncées en juin 2021.

Capacité d’accueil

À l’exception de quelques modifications, le projet demeure essentiellement le même, mentionne le maire.

Le complexe, qui conserve le même design, abritera un bassin récréatif avec jeu d’eau, un bassin de 50 mètres et un 3e bassin de plongeon comprenant une tour de 10 mètres ainsi qu’un studio d’entraînement multifonctionnel et une salle de conditionnement physique.

La capacité d’accueil sera de 875 baigneurs et 500 spectateurs, le complexe aquatique étant destiné à accueillir des compétitions provinciales et nationales.

«Offrir davantage d’infrastructures sportives est une priorité pour notre administration, déclarait en fin de journée Stéphane Boyer par voie de communiqué. Je suis heureux à l’idée de faire enfin profiter la population de ces installations qui demeurent entièrement accessibles et récréatives. Ce projet, attendu depuis plusieurs années, augmentera considérablement la disponibilité d’heures de piscine et de cours de natation offerte à l’ensemble de la population, en plus de permettre aux athlètes de la région de s’y entraîner.»

1 Like

Laval complète le montage financier de son futur complexe aquatique

11 janvier 2022

La Ville de Laval dégagera les sommes nécessaires pour compléter le montage financier de son complexe aquatique, dont la valeur totale s’élève à 125 M$.

Le comité exécutif recommandera au conseil municipal d’affecter un montant de 50 M$ en provenance de sommes déjà mises de côté. D’ailleurs, un contrat de conception-construction sera soumis à l’approbation du conseil municipal.

L’affectation de cette somme sera possible une fois l’entrée en vigueur d’un règlement dont le projet fera l’objet d’une consultation publique écrite dans les prochaines semaines.

Ce projet prévoit la construction de trois bassins, soit un bassin récréatif avec jeu d’eau, un bassin de 50 mètres (dimension nette) et un bassin de plongeon comprenant une tour de 10 mètres ainsi qu’un studio d’entrainement multifonctionnel et une salle de conditionnement physique.

Le nouveau complexe aquatique pourra accueillir jusqu’à 875 baigneurs et 500 spectateurs. L’infrastructure sera érigée aux côtés du Cosmodôme, près de l’autoroute 15.

Source : Ville de Laval

1 Like

COMPLEXE AQUATIQUE

Pomerleau construira le complexe aquatique


Quatre ans après en avoir coulé les fondations, le chantier du complexe aquatique reprendra vie au printemps. (Photo 2M. Media)

Courrierlaval.com | Publié le 3 février 2022 | Par Stephane St-Amour | Initiative de journalisme local

Seul soumissionnaire en lice, le géant québécois Pomerleau se verra octroyer le contrat de conception-construction du complexe aquatique au montant de 108 444 700,00 $, taxes incluses.

La nouvelle est tombée ce matin à la suite d’une séance spéciale du comité exécutif que préside le maire Stéphane Boyer.

Les élus municipaux seront convoqués en assemblée extraordinaire mardi prochain, le 8 février, pour l’adjudication de ce mandat, toutes dépenses excédant le seuil des 200 000 $ devant être soumises au conseil municipal. Les travaux débuteront ce printemps.

Aboutissement

«La Ville est parvenue à concevoir un projet dont l’équilibre entre les coûts et la qualité est respecté», peut-on lire dans un communiqué qui souligne «l’aboutissement d’un immense travail».

Rappelons qu’à l’automne 2018, le comité exécutif avait annulé l’appel d’offres en raison de soumissions dépassant de près de 50 % les coûts de construction estimés à l’époque. Magil Construction Corporation avait alors présenté la plus basse soumission à 81,2 M$, ce qui portait le projet à quelque 90 M$.

Trois ans et demi plus tard, en raison d’un marché en proie à une pénurie de main-d’œuvre et une hausse importante du coût des matières premières, la facture s’élèvera finalement à 125 M$. Cette somme inclut les fondations qui avaient été coulées au printemps 2018 sur le terrain jouxtant le Cosmodôme avant la suspension du projet.

«Je constate tout le chemin accompli vers la réalisation de l’un des plus importants projets d’infrastructure sur notre territoire», a déclaré le maire Boyer par voie de communiqué.

Il ajoute que «le complexe aquatique est plus que jamais important pour l’ensemble des Lavallois dans un contexte où le maintien d’un mode de vie actif est confronté à des enjeux d’accessibilité».

Cet équipement, qui devrait normalement ouvrir ses portes à l’été 2024, abritera, entre autres, un bassin récréatif avec jeu d’eau, un bassin de 50 mètres et un 3e bassin de plongeon comprenant une tour de 10 mètres.

4 Likes

@Kolev3000 m’a envoyé les images finales du projet, venant du Bureau des grands projets de Laval:



En rappel, la version précédente:

3 Likes

Je sais que certains ici ont en horreur l’abondance du verre, mais l’ancienne version est de loin la meilleure.

5 Likes

J’ai l’impression que la majorité des gens qui n’aiment pas trop le verre détesteront encore plus la tôle qu’on voit ici :stuck_out_tongue:.

Et on ne perd pas que le verre. On perd aussi le bois des puits de lumière (si on parle uniquement des matériaux):

5 Likes

On dirait une SQIsation du projet. Sont-ils impliqués?
C’est triste comme résultat, après tout ce temps!
On est dans du très très bas de gamme.

6 Likes

Effectivement. Je ne suis pas nécessairement un grand fan des immeubles tout-de-verre. Mais il n’y rien que je trouve plus laid que la tôle, à part peut-être le vinyle!

3 Likes

La soucoupe volante de Laval va finalement être réunie avec le mothership ! Avec le rendu, on aurait une belle occasion d’avoir une toiture entière verte et en faire un exemple. Sauf que de l’extérieur, on dirait qu’on va aller avec de la tôle…

1 Like

Toujours rien en date du 3 avril…

Pourtant Boyer avait dit que les travaux préparatoires commenceraient fin février… Début Mars…

Est-ce que selon vous il y a de l’avancement!?

3 Likes

Petite nouvelle, mais ce matin (18 mai) il y avait au moins une dixaine de voiture à l’intérieur des clôtures.

4 Likes

2022-06-17 - Some definite activity:

3 Likes