Canoë - 6 à 10 étages

2024-02-23

Un maxi va s’installer dans un des locaux commerciaux du projet. Bonne nouvelle pour les résidents du secteur.

20 Likes

Construction suspendu par la ville? Faute de permis:

https://www.journaldemontreal.com/2024/03/04/un-arrondissement-force-larret-des-travaux-dun-projet-majeur-de-logements-sociaux-a-montreal

Le Journal a vraiment bu toutes les paroles de l’élu de l’opposition. Ils m’ont même pas attendu d’avoir la version du promoteur qui a commencé des travaux sans permis.

Et il n’y a pas de logements sociaux dans la phase 1.

7 Likes

Hochelaga-Maisonneuve Un important chantier mis sur pause

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

L’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve a ordonné depuis un mois la suspension des travaux de construction de la phase 1 du projet résidentiel Canoë, rue Hochelaga à Montréal.

Le promoteur du projet Canoë, qui doit inclure des logements abordables, veut finaliser le financement avant de reprendre les travaux

Publié à 2h02 Mis à jour à 6h00

Partager


André Dubuc
André Dubuc La Presse

En accord avec le promoteur, l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve a ordonné depuis un mois la suspension des travaux de construction de la phase 1 du projet résidentiel Canoë, rue Hochelaga à Montréal.

Dans un contexte où les nouvelles habitations se font rares, tout délai dans la livraison n’aide en rien la crise du logement, déplore l’opposition officielle à l’hôtel de ville.

« C’est dommage qu’un projet aussi exemplaire soit retardé », dit Julien Hénault-Ratelle, conseiller de Tétreaultville et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’habitation.

Le promoteur Rachel Julien assure toutefois que ce ne sera pas le cas.

« Afin de s’assurer que toutes les conditions gagnantes étaient réunies, Rachel Julien a demandé que l’émission du permis soit retardée. Notons que l’arrêt temporaire du chantier n’aura aucun impact sur l’échéancier et la livraison des unités », soutient Sabrina Duguay, porte-parole du promoteur.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

La phase 1 du projet Canoë comporte 210 logements abordables financés par un programme du gouvernement fédéral.

La phase 1 du projet Canoë comporte 210 logements abordables financés par un programme du gouvernement fédéral, comme l’avait expliqué à La Presse en novembre 2023 Mélanie Robitaille, vice-présidente et directrice générale de Rachel Julien.

Une épicerie de 3000 m⁠2 (32 000 pi⁠⁠2) doit occuper le rez-de-chaussée. La livraison des premiers logements devait se faire en juillet 2025.

Montage financier à compléter

« L’arrondissement soutient les démarches du promoteur. Le permis est prêt à être délivré. Le promoteur a demandé à l’arrondissement de retenir la délivrance du permis afin de compléter son montage financier et de réunir les conditions gagnantes [pour] la construction des unités dans le contexte actuel », a commenté la conseillère de Projet Montréal Alia Hassan-Cournol, dans une déclaration écrite transmise par le cabinet.

Le projet Canoë doit comprendre à terme plus de 800 logements, une épicerie, une pharmacie, une clinique médicale, un centre de la petite enfance et des espaces verts. En novembre dernier, Mélanie Robitaille prévoyait développer le site en huit ans.

Le projet incorpore aussi du logement social par le truchement d’une cession de terrain à la Ville de Montréal, pour que la Ville puisse y réaliser un projet de logement social.

Un des plus grands projets de logements sociaux

En octobre dernier, Benoit Dorais, responsable de l’habitation, de la stratégie immobilière et des affaires juridiques au comité exécutif de Montréal, classait les 147 logements sociaux de Canoë dans le top 3 des plus grands projets ayant fait l’objet d’une entente depuis l’adoption du Règlement pour une métropole mixte visant à inclure 20 % de logements sociaux dans les projets résidentiels.

Le promoteur Rachel Julien a acheté le terrain du 4500, rue Hochelaga en février 2019. L’ancien occupant des lieux, Pro Gym, a depuis déménagé au 8770, rue Langelier. Le bâtiment qui logeait le gymnase a été démoli en février 2023.

À noter qu’une première version du projet avait été bloquée après que des voisins s’étaient opposés au changement de zonage à l’automne 2021.

Ce deuxième article rend la sortie de l’élu d’Ensemble Montréal encore plus désolante. C’est à se demander s’il travaille pour la collectivité et le bien commun ou pour ses propres intérêts et ceux de son organisation.

On a un problème de polarisation et de cynisme envers les institutions et les élus, et ça devrait le concerner davantage. Il est tout à fait possible de se démarquer sur la scène politique sans tomber dans ce genre de spectacle partisan.

14 Likes

Julien Hénault-Ratelle a gagné dans Tétreaultville par une soixantaine de vote et veux s’assurer une réélection avec un maximum de visibilité médiatique, pour le meilleur ou pour le pire.

Au début de son mandat, il ne parlait que des nids de poules. Je comprend dans les rue à 50KM/H. Mais, quand tu roules à 30 ce n’est pas ce qui va endommager ta voiture.

C’est reparti!

2024-03-20 - Sur la page de Rachel Julien

🎉🏗️ De l’action pour Canoë! 🏗️🎉

Avec l’arrivée du printemps, nous sommes ravis de vous annoncer que notre équipe mettra les bouchées doubles afin de maximiser l’avancement des travaux de construction cette saison! Nous prévoyons que le coffrage sera achevé d’ici la fin de l’été 2024, ce qui marquera une étape significative dans l’avancement de notre projet. Une fois cette phase terminée, nous pourrons entamer la pose des fenêtres, ce qui nous rapprochera encore plus de la réalisation de notre vision.

Restez à l’affût pour les prochaines annonces… La première phase, composée de 210 appartements en location, sera prête à l’été 2025. 🏡✨

Inscrivez-vous à l’infolettre pour ne rien manquer! ➡ www.canoemtl.com

8 Likes

Le chantier roulait à fond ce matin:


17 Likes

Ils semblent mettres les bouchées doubles



14 Likes

18 Likes