Village Scalabrini - 3 étages

Construction de 51 logements locatifs sur le site de l’Église Santa Rita Scalabrini qui regoupera 10 logements pour des pères retraités, des logements pour personnes isolées sans attaches, des couples et des familles.

Informations

Emplacement: Site de l’Église Santa Rita Scalabrini Google Maps
Hauteur: 3 étages
Architecte: Humà Design + Architecture
Promoteur: Congregation of the Missionaries of St. Charles – Scalabrinians
Début et fin de la construction: 2021-202x

Détails:

Le projet proposé consiste à la construction d’un pavillon résidentiel de trois étages en forme de « L », qui longeraient la rue Sauriol Est et les avenues Millen et Durham. Le projet implique la démolition du presbytère et la préservation de l’église qui conserverait sa fonction religieuse et communautaire. L’église serait reliée au nouveau pavillon par un passage souterrain.

Le nouveau pavillon proposé compte trois niveaux et comprend un total de 51 logements (studios, 3 ½, 4 ½ et 5 ½). Les aires de stationnement dénombrent 37 unités intérieures et 15 unités extérieures en cour latérale, soit un ratio stationnement/logement de 1/1. Une implantation en recul est envisagée sur l’avenue Durham afin de mettre en valeur les façades de l’église, de maximiser le lien entre l’école et le site, et de créer un espace vert sur la pleine largeur du lot. Le plan d’aménagement paysager prévoit la préservation de la plupart des arbres existants et la plantation d’arbres à grand et à petit déploiement.

Dans la situation actuelle, l’accès au stationnement se fait via l’avenue Durham, du côté de la façade principale de l’église. Dans le projet présenté, l’accès se fait le long de l’avenue Millen. Le changement de point d’accès au stationnement permet l’aménagement végétalisé tout le long de l’avenue Durham.

Les fonds générés par la construction des logements contribuent à la réalisation des travaux de rénovation de l’église et donc au maintien de la fonction cultuelle. De plus, l’immeuble résidentiel hébergera une dizaine de logements pour des pères retraités de la congrégation en plus des logements pour personnes isolées sans attaches, des couples et des familles. La programmation permettrait également la tenue d’offices religieux et de regroupements communautaires.

Sources :

  1. https://res.cloudinary.com/villemontreal/image/upload/v1605124910/portail/umspvefwxkuazggtornd.pdf
  2. Login • Instagram
Histoire

L’église s’appelait Saint Rita’s Church jusqu’en 2001. Elle a été construite, ainsi que son presbytère, en 1956 dans le secteur du quartier qui s’est développé avec l’arrivée du tramway.

Elle illustre la transition entre l’architecture religieuse traditionnelle et moderne au milieu du 20e siècle. Son intérieur sans colonne et éclairé naturellement ainsi que la cohérence entre ses détails ornementaux simples et géométriques lui assurent un cachet authentique.

Le lieu de culte rappelle la présence de la communauté catholique anglophone dans cette partie de Montréal.

L’édifice a été acheté en 2002 par les Missionnaires Scalabriniens qui se donnent pour mission sociale d’aider les migrants.

Jusqu’en 2017, le presbytère servait de bureau et de locaux d’hébergement au Centre Scalabrini de Montréal pour réfugiés et immigrants.

Celui-ci a changé de nom depuis devenant le Service communautaire pour réfugiés et immigrants (SCRI) et a déménagé ses bureaux à Cartierville.

Images


5 Likes

Le chantier est déjà bien entamé. Il y avait du coulage de béton pour le solage cet après-midi. :sunglasses:

03-11-2021

5 Likes

17-11-2021

3 Likes

01-12-2021 (2 semaines plus tard…)

3 Likes