Tournages à Montréal

Montréal — La mairesse de Montréal, Valérie Plante, dirigera une mission économique à Los Angeles afin de stimuler les projets audiovisuels dans la métropole. Elle rencontrera les dirigeants de plusieurs studios californiens, en compagnie de quelques joueurs clés de l’industrie montréalaise.

Quelques faits intéressants:

Faits saillants

Selon le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ), l’industrie audiovisuelle représente 2,3 milliards de dollars en dépenses directes pour le Québec. Sur ce nombre :

  • 995 M$ sont attribuables aux effets visuels (VFX) ;
  • 247 M$ sont attribuables à l’animation ;
  • 399 M$ sont attribuables aux tournages étrangers ;

Les tournages locaux et étrangers représentent plus de 1 milliard de dollars par année.

L’industrie audiovisuelle représente 57 000 emplois directs et indirects.

4 Likes
1 Like

En mission dans la région d’Hollywood pour inciter les grands studios à choisir Montréal pour leurs tournages, la mairesse Valérie Plante espère attirer plus de productions de séries pour la télévision, en plus des films.

5 Likes

Jackie Chan et l’équipe du prochain Karate Kid ont mangé au Moretti

https://www.instagram.com/p/C7MRSMvuQR1/

2 Likes

23 mai 2024 • Henri-Julien & Rosemont (sous le viaduc)

4 Likes

Tournages hollywoodiens : Montréal veut sa place au sommet

Montréal veut redevenir la destination de choix pour les grands studios hollywoodiens.

Après avoir perdu des plumes durant la pandémie, la métropole met les bouchées doubles pour redorer son image.

Le reportage de Nabi-Alexandre Chartier

5 Likes

Québecor force la main à des producteurs indépendants pour qu’ils utilisent les services de location et de postproduction de son studio MELS, souvent à coûts supérieurs au marché, dénoncent une vingtaine d’acteurs du milieu télévisuel et cinématographique qui se sont confiés à La Presse.

Plusieurs soulignent que Bell Média dirige pour sa part les maisons de production vers Grandé Studios – dont elle a acquis des parts minoritaires en 2020 –, qui loue des équipements de tournage et développe son offre en postproduction.

Si le phénomène n’est pas nouveau, le dirigisme de Québecor et de Bell dans les projets qu’elles diffusent s’est accentué dans les dernières années, selon des documents que nous avons obtenus et de nombreuses sources impliquées dans les ententes. D’importants fonds publics – émanant du Fonds des médias ou de Téléfilm Canada, par exemple – atterrissent ainsi dans les coffres de grandes entreprises plutôt que de rehausser la qualité des projets à l’écran, dénoncent ces sources.

Celles-ci précisent que ce n’est pas tant la qualité du travail qui est en jeu, mais plutôt le pouvoir de négociation, l’autonomie et la flexibilité des équipes de production.

Je fais du pouce un peu sur ce sujet, qu’on pourra peut-être scinder éventuellement.

Comme on le sait tous, la tour de TVA se videra dès la mi-août quand les derniers employés seront transféré à l’immeuble du Journal de Montréal dans le plateau, mais déjà elle est presque totalement vide. Québecor prévoit couper l’eau et l’électricité de tout l’immeuble principal, et conserver seulement l’accès aux studios sous le bâtiment de la Sette (1500 avenue Papineau), qui deviendra sous la gestion de MELS pour la location.

Aucune idée ce qui se tourne aux studios MELS, mais c’est une GROSSE installation. :star_struck:

21-06-2024

10 Likes

Oui. C’est là depuis plusieurs semaine. J’arrive jamais à saisir qu’est ce qui est retenu par la grue. Un genre du bus? Un train? Un vaiseau spatiale? :laughing:

South Station, avec plusieurs faux kiosques et stands

6 Likes

Je n’ai pas de photos mais il y avait des équipements de tournage dans le stationnement devant le Marché Bonsecours aujourd’hui

4 Likes

à l’émission radio Le 15-18
Pour écouter : Tournages américains au Québec et la crainte d'une nouvelle grève à Hollywood