« The Stroad »

J’ai découvert à travers le forum Skyscraperpage, une discussion intéressante sur une appellation nouvelle pour un type d’artère que l’on voit beaucoup.

« The Stroad »
Un site créé/discussion par Charles Marohn. Existe t’il d’autres discussion à ce sujet ailleurs ?
Street → Road → Stroad
Chose certaine ce sujet est d’intérêt et elle nous porte à questionner quoi faire avec ces artères de circulation. Une artère hybride qui cause bien des maux de tête pour chaque moyen de transport. Auto, cycliste, piétons. Un mélange pas évident entre une rue commerciale et une autoroute.
Le meilleur example qui me vient en tête est le boulevard Taschereau.

Pouvons nous traduire Stroad en français ?
Ce qui me vient en tête serait Autorue.
Autoroute → rue → Autorue

4 Likes

Intéressante vidéo sur le sujet :wink:

9 Likes

“Just like how a futon converts from a terrible uncomfortable couch to a terrible uncomfortable bed, the stroad is the futon of transportation.”

Ça m’a fait rire.

10 Likes

C’est effectivement ce qui m’a le plus choqué quand je suis allé aux États-Unis, notamment à Miami. C’est tellement hostile.

Malheureusement il y en a une tonne ici aussi! Taschereau vient me hanter l’esprit…

Le boulevard d’Anjou à Châteauguay en est un bon exemple…

La première fois que j’ai vu cette vidéo, je pensais qu’à 4:30, c’était le coin Taschereau/Charles, où on doit tourner pour aller chez mes parents…

1 Like

Je mettrais pas Taschereau dans la catégorie “stroad” de mon côté. Avec ses intersections très espacées, ses bâtiments très loin de la route et ses accotements/voie réservée qui permettent de limiter l’impact des gens qui entrent et sortent des commerces, c’est plus une “road” en bonne et due forme je trouve.

Le boulevard d’Anjou, c’est effectivement un bon exemple de stroad. Comme le chemin Chambly à Longueuil, le chemin St-Jean à La Prairie ou Curé-Labelle sur la Rive-Nord. Mais on peut aussi inclure là-dedans des rues en ville comme Sherbrooke Est. C’est vraiment pas les exemples qui manquent dans la région!

1 Like

Taschereau est une Stroad. Plus grande vitesse que Ch. Chambly et Boul. Cousineau (avant A30), mais quand-même.

Taschereau a des accès vers des petits et grands stationnements, plusieurs intersections (Hopital C-L jusqu’à LaPrairie), quelques résidences (oui oui), des trottoirs basically inutiles, aucune infrastructure cyclable. J’ai grandi tout près, et quand j’ai vu cette vidéo, toutes les cases étaient cochées.

Une road serait le boulevard Cousineau au-delà de l’A30.

Mais j’suis d’accord avec ce que tu dis, il y en a tellement juste dans la région… C’et désolant. En espérant que le projet de transport structurant (REM ou autre) de CDPQi soit annoncé bientôt, pour mettre en branle le redéveloppement de l’axe.

3 Likes

Opinion impopulaire, Taschereau n’est pas SI pire. C’est désastreux, oui, mais je le trouve moins pire que d’autres exemples, comme la 132 dans le Roussillon.

1 Like

À Laval, je dirais que par endroits c’est le boulevard Saint-Martin qui ressemble plus à un “stroad” avec ses 8 voies de large par endroit, les grands stationnements à proximité, la limite à 60 km/h (mais tout le monde circule à 70 - sauf à côté du poste de Gendarmerie de la police de Laval bien entendu :stuck_out_tongue: )

1 Like

Ok ouais Taschereau a l’air de la 8e merveille du monde à côté de cette horreur qu’est la 132 dans le Roussillon.

Je propose qu’on fasse un championnant des stroads, pour déterminer le grand gagnant (perdant)

6 Likes

Parlant de ça, voici des images pour l’établissement d’un PPU pour le Pôle de la Santé à Saint-Jérôme. Curé-Labelle serait bien plus conviviales et beaucoup moins « Stroad »










6 Likes

Pour moi Taschereau est la mère des Stroads au Québec. C’est une route provinciale 134 construite en 1932 et dès le départ le commercial et même résidentiel bordais cette route de 18 km de long dont 14 sont strictement commercial. Une des plus longues artères commerciales au Canada. Depuis des efforts ont été faits pour « améliorer » cette route.
Je convient que la 132 et visuellement pire vu l’emprise encore plus large.

Et évidemment il y des Taschereau un peu partout ailleurs au Québec :wink:

1 Like

Pretty much any urban or suburban road that acts as a highway to funnel vehicles through and out of the area at speed is a stroad. That includes just about every boulevard in and around our metropolis, from Henri-Bourassa to René-Lévesque, Papineau to St-Jean, Taschereau to Chomedey.

by Papineau you mean the part north of the 40? Otherwise that’s not a stroad… as for René-Lévesque, it has very high foot traffic and is not exactly a paradise for cars, except in the eastern portion

3 Likes

L’avantage que je vois à Taschereau (dans sa portion qui n’est pas une fausse autoroute) c’est son terre-plein vert, ses voies réservées et la présence de trottoirs (oui, la barre est basse).

J’en conviens cependant que c’est la mère des stroads au Québec de part son importance et ses dimensions.

Je ne sais pas si quelqu’un possède des données des accidents sur les routes du Québec, mais je serais prêt à parier que Taschereau n’est pas très accidogène, en raison de l’isolement des deux directions. À ce titre, je reviens encore sur la 132, qui avec sa cinquième voie, au centre, servant à faire à gauche, est lieu de plusieurs accidents chaque mois.

Puis dans la section de Brossard, le large terre-plein gazonné fait un peu du bien aux yeux et permet de réduire les horreurs à ces côtés.

Et finalement, les trottoirs sont larges et isolés et bien que devoir parfois traverser 10 voies aux intersections, c’est pas mal mieux que beaucoup de stroad où il n’y a qu’un mince trottoir ou simplement pas de trottoir.

1 Like

C’est une peu ça le problème de la définition d’une stroad: c’est vraiment très vaste. Quand Strongtowns a sorti le concept, ça faisait référence à tout ce qui se situe entre la rue Mont-Royal (clairement une “street”) et une autoroute (clairement une “road”). Il y a des rues pour lesquelles on a aucun doute, mais d’autres où c’est plus difficile de qualifier. Personnellement, je dirait d’une stroad que c’est une rue qui mérite d’être modifiée en rue ou en route, tout simplement.

Selon cette définition, moi aussi je serais tenté de mettre Papineau sur presque toute sa longueur dans les stroads, juste à cause du traitement qu’on lui a réservé. Oui, près de Mont-Royal ou de Beaubien c’est une rue avec des commerces sur rue qui pourrait en faire une rue, mais le trafic automobile est trop important pour ça. On ne voit jamais personne flâner sur Papineau. Dans ce cas-là, Papineau devrait tendre à devenir une rue. Je pense que Jean-Talon aussi pourrait entrer là-dedans sur une bonne longueur.

Pour Taschereau, c’est à ce segment dont parle @Fleurdelys que je pense quand je dis que la rue tend vraiment beaucoup plus sur la route que sur la rue. Bien honnêtement, je ne vois pas comment on pourrait faire de ce segment une rue invitante à moins d’absolument tout reconfigurer. Ça me semble toutefois un bon candidat pour faire ce que font les hollandais en séparant les fonctions: des voies de transit au centre de la chaussée qui jouent la fonction de route, et puis des “voies de services” plus conviviales en bordure qui jouent le rôle de rue.

3 Likes

Si ça peut t’aider, mais seulement pour les accidents concernant les piétons et les cyclistes, ce monsieur a fait une application avec une carte des accidents qui fonctionne pour tout le Québec.

1 Like

L’intersection Taschereau / Regent ça me surprend pas de le voir répertorié.

À plusieurs endroit des clotures ont été posés sur le terre-plein pour éviter que les piétons traverses entre les intersections. Mais on les comprend de vouloir faire ça plutôt que de faire un détour de 100m

Devant l’hôpital C. Lemoyne des clotures ont été mis justement pour diminuer les accidents avec piétons.

1 Like