Sir Charles - 2*25 étages

C’est une de ces 2 là. On va avoir droit à un Sir Charles II ?

1 Like

En fait, comme l’a dit Alex, le projet comprend quatre tours.

L’extrait de l’article qu’il a partagé :

1 Like

3 Likes

Dans La Presse

1 Like

Les tours de Devimco auront entre 25 et 40 étages.

40 étages ! Ce sera la plus haute tour pas sur une ile au Québec.

1 Like

La vue sur Montréal du 40ième étage va être quelque chose…

1 Like

On parle du projet (et de ses alentours) à zone économie. J’ai beaucoup aimé l’analyse de Diane Bérard, même si le secteur a tout pour devenir un bon TOD, un véritable centre-ville, il manque quelque chose à l’ensemble du quartier.

2 Likes

Pour les bâtiments noirs, il faut d’abord décider de l’avenir du terminus d’autobus. Si le REM Taschereau ou LEEO prenait vie, ça faciliterait les choses grandement, puisque la station perdrait de son importance et ce terminus pourrait être diminué. Sinon il faut que ces bâtiments soient par dessus le terminus.

2 Likes

Ne donnez pas d’idées à l’équipe de marketing…

« Profitez d’une vue imprenable dans la plus *haute tour du CANADA!
*À l’est de Toronto qui n’est pas sur une île. »

2 Likes

Panama est un important terminus d’autobus pour l’ouest de l’agglomération de Longueuil depuis longtemps maintenant et ça a eu un impact négligeable sur l’importance du terminus Longueuil de la ligne jaune. Rejoindre ces deux terminus par bus prends facilement entre 15 et 20 min. D’après moi, les tours en noir devront être installées au dessus des quais comment au métro Rosemont.

… et qui commence pas par la lettre M.

Autre rendu. Il n’avait pas été partagé.

4 Likes

Une horreur.

Aucun intérêt architectural ni urbanistique. Une masse écrasée et écrasante aux volumes ennuyants, sans contrôle ni cohérence, sans échelle, où s’empilent des boîtes à chaussure sans personnalité ni qualité dont on se convainc que c’est ça qu’il faut habiter.

4 Likes

On peut remarquer Maestria dans le fond.

3 Likes

Belle observation :+1:

Tell us how you really feel. :joy:

1 Like

Sir Charles : le plus grand projet immobilier de l’histoire de Longueuil

21 juillet 2021
Par Jean Garon

Juin 2021 s’inscrira dans les annales de la Ville de Longueuil avec le lancement du plus important projet immobilier de son histoire par le promoteur Devimco.

Il s’agit d’un projet TOD (Transit Oriented Development) de quatre tours totalisant 1 612 unités de logement. Un projet dont l’évaluation des couts est passée de 500 à près de 800 millions de dollars et qui s’étendra sur 1,6 million de pieds carrés dans le secteur du centre-ville et de la station de métro Longueuil.

Pour le président de Devimco Immobilier, Serge Goulet, l’annonce du 8 juin marque l’aboutissement de quatre années d’efforts de développement d’un projet urbain à forte densité d’une grande complexité technique en raison de sa localisation au-dessus du métro et sur le site d’un important réseau de transport. « Notre projet sera situé au cœur du plus grand TOD au Québec, dans un secteur hautement stratégique en matière de transport collectif et de mobilité. »

Selon la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, « le lancement de ce projet d’envergure permet de faire un pas de géant au développement du centre-ville de Longueuil, qui viendra changer à tout jamais la configuration de notre ville. » Elle a évoqué l’importance du redéploiement et de la revitalisation du centre-ville et de la station de métro, l’une des plus vieilles et des plus achalandées du réseau. Elle a rappelé que le projet de Devimco constitue le premier jalon d’un plan de redéveloppement dans l’horizon de 2035 auquel a contribué l’équipe de la Ville pour faire de Longueuil un milieu de vie à échelle humaine, pour y habiter, y travailler et s’y divertir.

Il est à noter que cette annonce de Devimco suit l’adoption récente d’une résolution du conseil de ville de Longueuil approuvant l’entente, conclue l’an dernier, concernant le développement du terrain situé au-dessus de la station de métro Longueuil ̶ Université-de-Sherbrooke.

Devimco a ainsi obtenu le feu vert pour le lancement de la première phase de son projet qui sera constitué de deux tours de 25 étages assises sur des basilaires commerciaux. Ces tours seront érigées par sa filiale Édyfic Construction sur une portion du stationnement P2 situé entre la Place Charles-Lemoyne et l’accès au pont Jacques-Cartier, au boulevard Taschereau et à la route 132.

Leur design architectural s’inspirera des quartiers new-yorkais, notamment la première tour signée par la firme Neuf architect(e)s qui mettra en valeur le verre et le métal sur un basilaire en brique. La construction de cette première tour débutera en octobre prochain et se poursuivra sur une trentaine de mois. Elle comportera 336 logements de différentes typologies et proposera trois configurations modulaires pour le télétravail à domicile conçues par le fabricant Artopex. Elle offrira également une piscine et un spa nordique intérieur qui seront aménagés sur le toit. Ce sont les firmes d’ingénierie RJC et GeniMac qui ont été retenues respectivement pour la conception des plans de la structure et de l’électromécanique des deux tours sur le site de stationnement P2.

Dans une phase ultérieure, Devimco construira les deux autres tours du Sir Charles Condominiums. Celles-ci pourraient s’élever à 40 étages en surplombant un vaste basilaire commercial au-dessus de l’actuelle station de métro. Elles seront conçues par le consortium d’architectes FABG-STGM. Ce sont les firmes d’ingénierie ELEMA et Dupras Ledoux qui concevront les plans de la structure et de l’électromécanique de ces deux tours.

En raison de ses volumes d’activités et d’achats, le promoteur a confiance de pouvoir mener à terme son projet au cours des six ou sept prochaines années, en dépit de la surchauffe actuelle et des problèmes de pénurie de main-d’œuvre et d’approvisionnement en matériaux qui sévissent dans l’industrie de la construction.

3 Likes

Donc on aura au total 4 tours, 2 * 25 étages et 2 * 40 étages, réparties sur deux phases?

1 Like

La construction débute bientôt !

1 Like

Screenshot d’une vidéo, je n’ai pas vu ce rendu nul-part

5 Likes