Sécurisation des intersections/rues & modernisation des feux de circulation

En tant que bon journaliste M. Lagacé pourrait demander d’accéder aux images de la caméra de circulation enregistrées lors de l’événement en question et les diffuser afin de sensibiliser les camionneurs, citoyens, le SPVM et la ville.

Réponse de Patrick Lagacé en bon journaliste: Interdiction de sensibiliser cyclistes et piétons | La Presse

Baisse de vitesse maximale dans RPP sur Sherbrooke Est en zone scolaire et Bélanger!!

Étonnant pour Sherbrooke puisque c’est une artérielle et une route numérotée.

30 km/h le long de la rue Bélanger

Afin d’améliorer la sécurité autour des écoles, des garderies et des parcs qui longent la rue Bélanger, la vitesse y sera abaissée à 30 km/h d’ici au début du mois d’août, entre l’avenue Papineau et le boulevard Pie-IX.

Une signalisation temporaire annonçant les changements à venir sera installée au courant du mois de juillet. La nouvelle limite permise entrera en vigueur au début du mois d’août.

Cette modification, réalisée de concert avec l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, permettra également d’harmoniser la vitesse sur l’ensemble de la rue Bélanger, de même qu’avec les rues locales et collectrices limitrophes.

Rue Sherbrooke Est : 30 km/h dans les zones scolaires

Près des écoles Marguerite-De-Lajemmerais (boulevard de l’Assomption) et Sainte-Jeanne-d’Arc (rue de Chambly), sur la rue Sherbrooke Est, la vitesse autorisée passera également de 50 km/h à 30 km/h au courant du mois d’août.

Ce changement permettra d’améliorer la sécurité du trajet des élèves, à l’instar des autres zones scolaires du territoire sécurisées au fil des dernières années dans l’arrondissement.

La signalisation temporaire annonçant les changements à venir sera également installée d’ici la fin du mois de juillet.


Sur un autre sujet, un trottoir et une piste cyclable traversant à la manière britannique.
Ici, on nous dit que c’est pas possible en raison de la machinerie pour le déneigement :expressionless:

Source : x.com

6 Likes

The material they use is way higher quality as well, instead of concrete ramps which get chipped, they use a smooth cut stone

6 Likes

On ne devrait pas commencer a emmettre des derogations pour les services de TC parce que avec toute ces rues qui deviennent du 30km/h (qui est une bonne chose) la vitesse des services de TC va difficilement devenir interessante.

1 Like

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles a mis en place sa première rue partagée! Issue d’une mobilisation citoyenne, la place du Parc a changé de statut pour devenir une rue partagée, c’est-à-dire une rue où les personnes piétonnes et cyclistes ont priorité.


Des bacs à fleurs ont été ajoutés sur la nouvelle rue partagée de la Place du parc

7 Likes

À terme et idéalement, il faudrait retirer la bande de béton et peut-être même une largeur d’asphalte et y planter des arbres à grand déploiement.

1 Like

This is a great start, what I hope can be done in Montreal is more chicanes even using temporary planters.

Here is one I saw in NYC:

And another Rome. Because it’s two way, vehicles have to yield for each other, you can see even a bus using it:


7 Likes

Entrevue radio à l’émission Le 15-18 avec Marie-Soleil Cloutier sur le partage de la route

Le SIM ferait une crise d’apoplexie si on configurait une rue qui obligerait leurs mastodontes de 1er répondant à négocier une telle chicane

1 Like

Il serait temps que les SI en Amérique du Nord commencent à penser à acquérir de plus petits véhicules aussi. Je sais que certaines villes américaines ont commencé à le faire mais ça reste l’exception.

8 Likes

Funny that we’re talking about smaller emergency vehicles.

City Beautiful posted today a video about how Tokyo’s streets are structured, including mini emergency vehicles and dumpster trucks.

1 Like

Ce qui est vraiment bien au Japon est qu’il n’y a aucun stationnement de rue/sur le domaine public. Au Japon, il faut prouver qu’on a une place pour stationner un véhicule avant de pouvoir en acheter un

6 Likes

I saw one when I visited, they’re about 50 cm taller than me!

2 Likes

or a Japanese firetruck

4 Likes

Je suis tout à fait d’accord avec cela. Mais j’ajouterai que la plupart des véhicules utilitaires comme de livraisons devraient être plus petits.

5 Likes

Ça existe déjà ici aussi. On a de l’éconoline au vélo cargo utilisé par fedex et compagnie. Les gros dix roues et même les cubes sont déjà interdits dans plusieurs rues de la ville. Ça ne changerait pas grands choses pour la ville du jour au lendemain si on crée des rues plus étroites. Comme d’habitude, il aurait des gens qui crient au meurtre du pickup, mais ça ferait vraiment des rues plus marchables.

3 Likes

Le problème, je suppose, c’est que l’offre Nord-Américaine est assez limité pour des camions de petites tailles. On est un peu contraint à acquérir ce que nos voisins du sud utilisent.

Une solution peut-être envisageable (ça serait bien si on a quelqu’un qui s’y connaît en logistique de sécurité incendie ici) c’est d’utiliser des « 500 » pour les appels premiers répondants plutôt que des autopompes.

IMG_0602

Par contre il y a des véhicules qui sont vraiment immenses (là je vois pas trop la solution). Par exemple les nacelles 4000 et 700 sont juste gigantesque.

J’ai des amis qui sont dans le domaine de la prévention incendie et ils me disent que les plus petits véhicules Européens peuvent transporter moins de matériel. Par conséquent ça prend plus de véhicules spécialisés ce qui augmente les coûts. Il y a quelques mois, j’ai pu visiter une caserne du SIM et la quantité de matériel qu’une échelle 400 peut transporter est juste énorme.

2 Likes

Le problème avec les appareils d’élévations, c’est que plus ils peuvent se rendre haut, plus ils sont lourds. Même en Europe, les appareils d’élévation sont imposants; moins qu’ici, mais pas de beaucoup.

J’essayais de trouver une revue de littérature du point de vue santé publique sur la largeur des rues et l’échelle des blocs vs les services d’incendie et je suis toujours en train de chercher. Je ne trouve que des textes partisans avec des citations pas reliées à ce problème.

Par contre, un aspect souvent cité auquel je n’avais pas pensé, c’est que les constructions européennes sont de bien meilleures qualité qu’à Montréal. En fait, ils ont plus de pierre dans leur construction à comparé le nombre élevé de 5-over-1 avec des structures de bois qu’il y a ici, dont chez nous. Si j’avais à trouver un argument contre les plus petits camions, ça serait que ça augmente le coût de construction et qu’ils sont inadéquats dans plusieurs situations.

Clairement, il doit y avoir un meilleur compromis à aller chercher. Il y a quand même des villes du sud des États-Unis qui ont quelques uns de ses plus petits camions