REM - Discussion générale

C’est un long débat. Ici est la meilleure réponse que je connais.

Selon-moi, c’est beaucoup plus important de définir l’utilité (fréquence, vitesse moyenne, localisation des arrêts, et capacité) avant la technologie. L’idée du REM est particulièrement forte sur la fréquence, et un peu faible vis-à-vis le placement des arrêts et la capacité.

1 Like

En Europe de l’est, c’est plutôt “tram rapide” (скоростной трамвай - skorostnoy tramvay en russe). En Pologne, à Cracovie et Poznan notamment ils ont le “szybki tramway” en site propre, et partiellement en tunnel dans le cas de Cracovie.
Il n’y a pas de terme spécifique pour les aménagements de tram rapide en Tchéquie (même s’il y en a plusieurs à Prague et Brno entre autres), ça reste “tramvaj”.

En allemand ils ont le terme “Stadtbahn” pour les trams en site propre à plancher haut, avec portions en tunnel dans le centre des villes. Les lignes de Stadtbahn portent un numéro U1, U2, etc. comme pour les lignes de métro (untergrundbahn). Tandis que “Straßenbahn” représente le réseau de tram à plancher bas sur rue.

3 Likes

Let’s not forget the mostly-street-running-but-also-mostly-in-its-own-right-of-way Sydney Light Rail.

2 Likes

@LeTravailleur

C’est-tu que tu me parlais que tu souhaitais pour les Grandes Boulevards de Laval ?

Exact. Un service en surface, principalement implanté au centre des boulevards. L’objectif visé était d’avoir des arrêts assez espacés pour favoriser l’effet structurant (TOD), la vitesse et la performance du service.

2 Likes

As-tu des nouvelles pour le SRB Concorde/Notre-Dame suite à ton déjeuner à Trajectoire Québec?

Merci beaucoup!

1 Like

Dans la story sur FB et Instagram du REM: :man_construction_worker: :construction_worker_woman:

image

image

image

image

4 Likes